Alain Guionnet – Journal Revision

15 janvier 2013

SUCCÈS D.G.S.E.

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:36

« Mauvais coups de la DGSE » bat record de visites. Paru hier en début d’après-midi, le papier se voyait décerner quatre étoiles et demie par sept lecteurs dans la nuit, il vient de passer à cinq étoiles après vote de 15 lecteurs, et ce n’est pas fini.

À cause de son côté scandaleux, la DGSE ayant peut-être assassiné deux gendarmes en 1994 ? Pas seulement. La France vient d’entrer en guerre longue. Attentats antifrançois auront lieu au pays, mais pas tout de suite, et pas contre la classe politique, qui déclare guerres sans mouiller sa chemise, avant de se planquer.

Nombre d’abonnés à Revision étaient militaires. Parfois sous-officiers supérieurs, souvent officiers du rang ou plus, même si le grade de major n’appartient pas selon nous à la catégorie des officiers supérieurs, souvent emmaçonnés. Leur intérêt pour une revue ultragauchote s’explique, car ils n’avaient pas compris l’emploi stupéfiant de la chambre à gaz pour occire le juif. Notons que la marine était bien représentée. Comme si on rejouait l’histoire du cuirassé Potemkine, l’esprit révolutionnaire étant plus fort dans la marine que dans les autres corps d’armée. Au service de la France, ils croyaient que la loi républicaine s’appliquait.

Ensuite, les observations de De Gaulle sur la nullité des services de renseignement en temps de paix sont notables. Mais en temps de guerre la situation est différente, il s’agit de faire le ménage à la DGSE, où le veuvard est parasite. Le djihadiste dur est faux ennemi, mais à force de l’avoir encouragé et armé, il devient vrai. Le conflit sera long et difficile, contrairement à ce qu’imagine le coquin Hollande, toujours prêt à se déballonner, comme le poivrot qu’il était à Issy.

Bénie est guerre d’une certaine manière, car 1913 et 1939 sont années où parurent livres intéressants. À la veille d’une guerre, maints auteurs cessent d’écrire balivernes, ils causent de choses sérieuses. Or il se pourrait que guerre au Mali soit point de départ d’un long conflit. Auquel cas la voix du François gagnerait à être entendue : Nous, François, condamnons l’excision des enfants ! Seul slogan rassemblant les têtes noires de France.

2 commentaires »

  1. À propos de DGSE, voici un petit événement que Guionnet ne manquera sûrement pas !

    Voici un message du 14 janvier du Pr Faurisson intitulé « 27 janvier 2013 :
    un dimanche contre le révisionnisme ».

    Le dimanche 27 janvier 2013 se tiendra à Paris une série de conférences non
    pas sur le révisionnisme sous toutes ses formes mais contre le révisionnisme
    (appelé pour la circonstance « négationnisme »).
    Y prendront notamment part Alain Finkielkraut, Valérie Igounet et Ariane
    Chemin.
    V. Igounet, auteur de « Robert Faurisson / Portrait d’un négationniste »
    (Denoël, 2012, 464 p.), traitera, à partir de 11h15, de « Faurisson : un cas
    d’école » tandis qu’A. Chemin, journaliste people du « Monde » et auteur, le 21
    août, d’un long article contre Faurisson, s’expliquera, à partir de 15h30,
    sur « L’expérience pénible et instructive d’une entrevue avec Faurisson ».
    Je vous invite à vous inscrire au plus tôt sur la liste des personnes
    désireuses d’assister à cette série de conférences.
    Voyez http://www.esg.fr/ecole-commerce-actualites_id667.html
    et prenez contact avec Amélie Malinverno au 01 53 36 44 27 ou bien
    à .

    À la conférence, prenez des notes et, si possible, posez des questions.
    Enfin si vous le voulez bien, envoyez-moi un compte rendu des réjouissances.
    Ai-je besoin de l’ajouter, soyez d’une extrême correction.
    Bien à vous. RF

    (Merci du tuyau Bouteille. Tu n’es pas ingrat, Revision te démolissant à la moindre occasion. Bien sûr, Guionnet assistera au spectacle s’il y est autorisé. Ce qui n’est pas sûr, car il y a eau dans le gaz entre Igounet et Guionnet. Ensuite il essayera d’imposer discipline au Cahal réviso : ne vocifère pas qui veut, question tordue, piégée, étant de loin préférable à insulte. Car l’aréopage ennemi est divisé, son unité étant uniquement de façade. Faurisson a raison de s’interroger sur la question de savoir s’il a besoin de recommander au réviso d’être d’une extrême correction face à ses ennemis plus ou moins déclarés. Il aimerait que le réviso dise « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! », mais telle n’est pas son intention. En revanche, la diffusion du papier de Boris Polevoï du 2 février 1945, en français et en russe, s’il vous plaît, aura du succès. Elle sera assurée dans des conditions idéales, car la conférence sera hyperfliquée. Nous reproduisons ce message comme il nous est parvenu. Il manque la seconde coordonnée de Malinverno dite Malaparte, c’est de la faute à Fofo, NDLR.)

    Commentaire par Theil — 15 janvier 2013 @ 18:07 | Réponse

  2. Mais non ! Ce n’est pas la faute à Faurisson si un mot a sauté…
    Il faut lire … « et prenez contact avec Amélie
    alinverno au 01 53 36 44 27 ou bien à amalinverno@esg.fr  »

    (Ça va, tovaritch, tout le monde a pigé, il suffit de lire l’annonce jointe de la salope pour comprendre. Mais cela risque de ne pas arranger les affaires de Revision, poussée à traiter Malaparte de salope. Faurisson conseille d’être diplomate, mais tu casses la baraque, alors que tu sais les tendances misogyniques de la revue. T’es un fouteur de merde. Heureusement, l’État organise la conférence. Selon lui, Guionnet est autorisé à excès de langage plus que beaucoup d’autres. Il sera animateur, meg des megs du colloque. À noter accessoirement la vulgarité du François. Voilà comment cause maître de hongrois à énarque, NDLR.)

    Commentaire par Theil — 16 janvier 2013 @ 11:14 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :