Alain Guionnet – Journal Revision

15 janvier 2013

SEIN DE ROBERT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:56

Fabrice Robert, guide du Bloc identitaire, exulte ce matin sur le succès de la manif’ de dimanche à Paris contre la négresse Taubira. Mieux vaut tard que jamais. Il prétend qu’il y avait « plus d’un million de personnes », à comparer avec Civitas, qui parle d’un million de personnes, avec les 800 000 dont jasèrent les organisateurs, avec « plus de 600 000 », estimation certaine du badaud, qui ne disposait pas de sources fiables.

Robert surenchérit, comme s’il était républicain et que la refonte du Code civil l’indisposait. Mais nous l’avons connu à la souricière pour sa malpensance. Gageons que Bloc identitaire n’a pas obtenu le soutien qu’il escomptait, à cause de son manque de vigueur. Nous n’avons d’ailleurs pas trouvé les gars de BI à la manif’. Et puis voyez les dernières affiches du groupe sur Hollande, collées à Malakoff, pas à Issy. Elles sont trop sombres. Or couleurs claires n’attirent pas seulement l’attention du nègre, mais aussi du badaud.

Bref, Robert n’a pas réussi son coup, des dissensions à ce sujet apparaissent sans doute à BI. Mais Revision a joué la même carte que Robert, après hésitation, contre l’ultralibéral Hollande, contre les abominables gais du Marais, enfin et surtout contre Grand Frère.

Papier anecdotique qui sera peut-être bientôt supprimé, car grand tâche nous attend : attaquer Boris Polevoï décrivant genèse de la chambre à gaz en Union Soviétique. Il s’agit d’être subtil, ce qui n’est pas évident, le papier de Polevoï étant riche au plan historiographique. (Étant entendu que nous ne méprisons pas le Cahal, contrairement à Napoléon et Hitler.)

Un commentaire »

  1. CARITAS feraient mieux de fermer leurs gueules ! http://nsa29.casimages.com/img/2013/01/15//130115050453290929.jpg

    (Hé ! Thulestürmer, Revision n’est pas Stormfront, on n’insulte pas les gens sans raison. L’hostilité au catholicisme romain est très vive en France, mais il fait partie de l’histoire et a un avantage : il défend les langues nationales, le françois du dix-septième siècle au Québec, le magyar en Slovaquie et en Transylvanie. Et puis nombre d’églises furent construites à l’emplacement d’anciens sites païens. De telle sorte que le vrai païen respecte ces édifices. Et puis Revision ne crache pas sur les québequismes, comme jaser ou méthylènedioxypyrovalérone, car le Québécois n’est pas péquenaud, tandis que son accent est magnifique, tabernacle ! NDLR.)

    Commentaire par thulesturmer — 15 janvier 2013 @ 17:04 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :