Alain Guionnet – Journal Revision

13 décembre 2012

PARFAIT IDIOT SORAL

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:08

Un tovaritch floridois jubile : ça y est, le républicain Soral se lance dans l’antijudaïsme dans son film de novembre 2012 ! Où il appert qu’il a public. Forcément, Soral dit et répète qu’il en a « plein l’cul » du juif, ce que la tête noire comprend. Mais d’où sort le public du grossier personnage ?

Soral, dit Sir Al, se présente d’abord en maillot noir avec insigne, avant de se raviser, car « ça pourrait donner l’impression que j’ai des accointances avec l’élite de la police nationale ». Il revient avec maillot gris clair à manches courtes de la gendarmerie, avec G de GENDARMERIE surmonté d’une flamme, ou alev, comme on dit un turc, racine vraisemblable d’alévite dit alaouite ou allaouite en langue vulgaire judéo-sarrazine. Eh oui, Soral ne se doute pas de ce qui l’attend, surtout que Guionnet fut viré de la caserne de gendarmerie du Fort d’Issy au mois de mars, incident qu’il n’a pas digéré.

Le public de Soral appartient aux couches moyennes et inférieures de l’État, non initiées. Dans les couches moyennes nous classons greffiers et officiers du rang, plutôt lieutenants que capitaines, surtout dans la gendarmerie. À ce titre Soral est toléré, car l’État ne peut pas se couper complètement de sa base. Aussi Soral joue au républicain idiot. Il chiffre à moins de 1 % le nombre de juifs en France, ce qui est archifaux. Il se dit « pro-palestinien, pro-arabe et même sympathisant des musulmans », mais tout le monde se fout des gueules du palestinoque et du bougnoul, fans du sacrifice humain, tandis que le musulman est tenu pour fils de Belzébuth.

L’idiot est en plus incapable de prononcer Auschwitz. Il donne l’impression de croire qu’aus est préfixe. En réalité, Auschwitz est bochisation du nom polak et sch lettre de trois signes, comme ch en français, lettre de deux signes. Ça la fout mal pour un montagnard.

Soral ne le sait pas, mais il répète en farce l’histoire hongroise. Le Magyar aimait être fonctionnaire pour salaire modique. Rarement corrompu, il souhaitait que son application dans son travail fût reconnue. Il était peu antijuif, sinon au plan des idées. Il se référait au christianisme et au paganisme, qu’il confondait. Résultat, il fut déporté au goulag, avec l’assentiment des États-Unis d’Amérique, soumis au Cahal.

D’où la question que nous posons à Soral : veut-il subir le sort de ses collègues hongrois, ou bien rejoindre les preux d’Issy, qui courent sus au Cahal ? À Ver-Saille, Judapest, Parisalem et Jew-Pork, entre autres.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :