Alain Guionnet – Journal Revision

12 décembre 2012

SITUATION EN ÉGYPTE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:18

La situation en Égypte s’éclaircit grâce entre autres à un documentaire de Canal +. Paresseux comme le Magyar, le guide de Revision fait découvertes. Ayant vaguement étudié le yiddisch à l’Institut Goethe, Guionnet a cru que cet idiome s’écrit en caractères latins. Or c’est faux, ce parler étant écrit en caractères hébraïques, d’où sans doute en partie son « germain horriblement corrompu » dont jasait notre ami Frédéric Engels.

Idem en Égypte, où nous avons longtemps pensé que l’excision frappait le garçon, moins la fille. Grave erreur, car nous avions confondu excision et infibulation, rit sacrificiel éthiopien. En réalité l’excision de la fille est répandue en Afrique du Nord, sauf dans les anciennes colonies françaises du Maghreb. Mais la France a laissé faire dans d’autres pays, comme en Guinée et au Mali. Seuls des missionnaires catholiques romains s’y opposèrent peut-être, moins les autorités politiques, de gauche comme de droite, persuadées d’y trouver avantage racial et politique. Au point que le seul homme civilisé entre Afrique du Nord basanée et négroïde est le Touareg, dit homme bleu, peuple d’éleveurs tentés par la laïcité. La nouvelle riche guinéenne Diallo, par exemple, est coupée. Elle ne touchera pas les six millions d’euros payés par le sadique Dominique Strauss-Kahn et par sa femme Noir (Anne Sinclair étant née Schwarz), car ses avocats l’arnaqueront, mais peut-être deux millions, somme énorme pour une coupée esclave, maltraitée pendant moins de dix minutes à l’hôtel Sofitel de Jew-Pork. 200 000 dollars par minute de souffrance, de nombreuses femmes seraient candidates, étant entendu que la passe ne coûte maintenant parfois que 15 € en Espagne.

Tandis que Soral dénonce confusément les attentats du 11 septembre 2001, qui auraient été montés par le CIA avec le concours d’Arabie Séoudite, Canal + va plus loin. Le juif Kissinger, né en 1923 en bochie, qui dirigeait l’Amérique à l’époque, aurait ordonné à Sadate de libérer des Frères Musulmans afin qu’ils combattissent progressistes occidentalisés, tenus pour gauchistes. Sadate obtempéra. Moyennant quoi les gauchistes égyptoques réfrénèrent leur ardeur par peur, les Frères Musulmans sachant semer la terreur dans les milieux branchés avec le soutien de l’État, jusqu’au jour où ils assassinèrent Sadate. Anecdote amusante, étonnante à voir révéler au public.

Elle nous amène à songer à Tarék Ramadan, qui feint d’être humaniste mais qui est tueur. Naturellement, Charkeuz se montra respectueux de Ramadan à la télé, car il voyait en lui un représentant des intérêts de Big Brother, ce dont il avait été informé en sa qualité de ministre de l’Intérieur. D’ailleurs Ramadan sévit maintenant en Grande-Bretagne, pays de Big Brother.

Non seulement Big Brother dirige Égypte, mais aussi Arabie Séoudite, en collaboration avec le Royaume-Uni, qui aurait créé le wahhabisme selon Pierre Dortiguier, cet islam multipliant les interdits afin de garantir la stabilité du pouvoir politique. Le wahhabisme est actuellement en difficulté à Bahreïn, tandis que l’Arabie Séoudite redouble d’efforts pour le répandre dans le monde, en particulier en Afrique, en Égypte, en Libye, en Tunisie, au Mali notamment. Tunisie et Mali furent longtemps placés sous l’autorité de Grand Frère, mais Big Brother convoite ces pays actuellement, en se cachant derrière le salafisme.

C’est ainsi que les Frères Musulmans reçoivent le précieux soutien en Égypte des pétrodollars séoudiens qui financent les nombreuses chaînes de propagande islamiste. Ce que décrit bien le documentaire de Canal +, qui montre l’excision d’une petite fille par un médecin. Quel régal ! pour Strauss-Kahn, qui regrette que la scène soit tournée de profil, pas de face, ou plutôt d’en haut. Il aimerait tant voir le scalpel du bourreau couper clitoris et capuchon de l’enfant. Au lieu de ça, le spectateur voit les jambes nues de la gamine tenues écartées vers le haut et entend ses cris de douleur au moment fatal.

Le documentaire nous apprend que c’est la femme de Moubarak qui aurait fait interdire cette pratique barbare en 2008. Événement ayant sans doute précipité la chute de Moubarak. Et Morsi a raison de s’accrocher à son projet de référendum, car il obtiendra sans doute la majorité. En province, bien sûr, où les pauvres s’accrochent à l’islam, car c’est à peu près tout ce qu’il leur reste, mais aussi dans des villes, où les Frères Musulmans sont bien implantés, retranchés derrière la vitrine de leurs œuvres sociales ou « caritatives », comme dit Grand Frère.

La répression sexuelle est dramatique en terre d’Islam. Elle se traduit par la prostitution pour les riches, d’enfants en particulier, garçons et filles, suivant le goût du client ; par le harcèlement des femmes pour la masse, qui n’est pour ainsi dire pas réprimé, le viol étant tenu pour divertissement.

Les auteurs du documentaire ont-ils voulu faire acte d’allégeance à Grand Frère, contre Big Brother ? C’est possible, l’aire de Grand Frère s’étendant de Brest ou de Porto à Vladivostok, en excluant Turquie et Yisraêl. Sur son territoire, selon Grand Frère, tout ou presque serait libre. Le cul, comme la consommation de métamphétamine. D’ailleurs les prix de l’immobilier baissent en province, mais pas à Paris, car des bourgeois égyptiens achètent, secondairement tunisiens, etc. Dans leur pays, ils sont de plus en plus forcés de feindre d’être musulmans, mais ils ont envie de se détendre, de passer du bon temps. Ce qui est facile en France sous une condition : avoir de l’argent. Comme chez Big Brother, car l’opposition entre Grand Frère et Big Brother est bidon, le Cahal étant trait d’union entre les deux. C’est lui le plus fort, c’est lui le maître suprême.*

Aussi le gauchiste nous fait rigoler quand il prétend « il n’est pas de sauveur suprême ». Comme le droitiste, qui cherche un chef qu’il ne trouvera pas. Bref, la situation en Égypte nous concerne directement. Ce n’est pas le salafisme avec ses nombreuses branches qu’il s’agit de combattre, mais le wahhabisme, Arabie Séoudite, Big Brother, Grand Frère et Cahal.

Des observateurs jugent que Revision, à force d’insulter et d’attaquer tout le monde, n’a aucune chance de succès. Qu’ils se détrompent ! négation est indispensable à négation de la négation. Plus négation est vive, plus négation de la négation est magnifique.

Ce couplet dialectique nous fait plaisir.

_________________

* Flatter l’ennemi est conseillé. Comme il est dit en Protocole, pour faire taire quelqu’un en réunion, le mieux est de l’applaudir. Ce qui passe au-dessus de la tête du goy, qui ne songe qu’à conspuer. Malin, le psy’ juif hongrois juge le goy narcissique, sous-entendu contrairement au juif. Or il sait que c’est faux. Quand le juif entend Revision dire que le Cahal est maître suprême, il est ravi. C’est publication antijuive qui le dit, donc c’est vrai selon le juif.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :