Alain Guionnet – Journal Revision

7 décembre 2012

NOVÁK ET PHILIPPOT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 01:33

L’épidémie hongroise gagne la France de façon plus rapide que prévu. Des jeunes députés de Jobbik (ou Rabbik) parlent vite de façon intelligible. Ils n’ont pas honte d’être dits fascistes, nazis ou fléchés. Nous croyions cela impossible en France. Mais non, Florian Philippot jase comme Elöd Novák.

Même génération, le ch’ti Philippot étant né en 1981. Fils de directeur d’école, il s’est farci HÉC et ÉNA. Gaulliste, il admire la décision du « général » quand il décida, en juin 1967, l’embargo sur les armes livrées par la France à Israël. Ayant adhéré en 2008 au Front national, la promotion de Philippot fut rapide. Vice-président du parti, il est maintenant chargé de stratégie et de communication. Excellent choix, car Philippot parle bien. Cela change des propos lénifiants de Marine Le Pen et des bondieuseries de Gollnisch, qui ne comprend pas l’âme magyare.

I-télé ou Canal + ne s’est pas trompé, car l’audimat monte avec Philippot. Idem en ce qui concerne Google, qui censure les papiers de Revision sur Merah et Charkeuz, mais pas ceux sur la Hongrie, qui intéressent le juif hongrois, élite juive entre toutes.

Philippot parlait ce soir de Florange et de la sidérurgie française, achetée aux deux tiers par un financier indien avec monnaie de singe, avec le consentement des autorités politiques corrompues de l’époque, nullement françoises. À cette occasion, la dimension sociale du FN apparaît. Il faudrait nationaliser Florange comme le suggérait Montebourg, qui s’est dégonflé, comme il faudra sans doute nationaliser Peugeot-Citroën, avant de revendre ces groupes à des investisseurs privés, avec bénéfices.

Philippot est parfaitement compréhensible. Il dénonce la corruption, ce que n’a pas fait Gollnisch le 23 octobre à Budapest. Seul défaut, il ne critique pas ouvertement le judaïsme, source d’une grande partie des misères du François, mais cela viendra, car épidémie antijuive magyare gagne du terrain.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :