Alain Guionnet – Journal Revision

30 novembre 2012

CRÉATION D’UN ÉTAT RÉVISO

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:42

L’ONU vient de reconnaître l’existence du premier État réviso. Dans le double sens du mot, remettant en question les frontières d’Israël, ainsi que la politique coloniale de peuplement de l’État juif à Jérusalem et en Cisjordanie, mais aussi réviso de la dernière guerre mondiale.

Né en Galilée, dont le nom semble indiquer que la région fut anciennement peuplée de Galates venus de Gaule, tandis que le prénom Mahmoud signifierait celui vers qui vont les louanges, selon sit qui s’aventure à donner l’étymologie de Mahmoud. Elle est vraisemblable, mah, avec h souligné d’une lunule, étant tiré en arabe de mag en kiènguigeois, dit sumérien, qui signifiait grand dans le sens de sublime. Or celui vers qui vont les louanges est sublime.

Abbas étudia histoire à Moscou. Sa thèse, « La relation secrète entre nazis et dirigeants sionistes », fut publiée en 1984. Abbas y doute du nombre de victimes du « judéocide » et cite le professeur Faurisson selon Wikipédia, encyclopédie estampillée kascher. Elle ajoute qu’en 2003 Abbas réfuta l’accusation de négationnisme. Mais le ver était dans le fruit. Non seulement Abbas, à Moscou, avait douté de l’authenticité du judéocide et entr’aperçu qu’Hitler est second Père Israël, après Nordau, mais il s’était penché sur les relations secrètes du régime hitlérien avec les sionistes, question à la mode.

Or vie d’un homme est d’un trait. C’est dans sa jeunesse que se trouve sa racine. Chirac vendait l’Huma’, par exemple, Guionnet était ultragaucho. D’où il appert que Chirac ne fut jamais gaulliste, Guionnet jamais ultradroitiste, comme prétend mauvaise langue. Idem pour Abbas, au teint pâle galilois, il fut réviso dans sa jeunesse moscovite, il ne deviendra jamais judéocideur. En 2003, Abbas aurait mis eau dans son vin en réfutant son prétendu négationnisme pour raison politique, voilà tout.

Nous attendions avec impatience la liste des pays ayant voté pour, contre, s’étant abstenus. Elle est publiée par le Démon de façon incomplète. Nous avons corrigé lacunes, mais pas toutes.

Ont voté contre (9 voix) : Canada, États-Unis, Îles Marshall, Israël, Micronésie, République de Naurau et Palau, République tchèque, Panama. Cela fait 8, à moins que République de Naurau et Palau compte pour deux.

Ont voté pour en Europe, sur 138 voix : Autriche, Bosnie, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lichtenstein, Luxembourg, Norvège, Portugal, Suède, Suisse, Serbie, Russie. D’où il ressort quasi unanimité des pays de tradition catholique romaine, sauf Monaco et Saint-Marin, et de l’Europe septentrionale, à l’exception des Pays Baltes. En tenant Russie pour pays d’Europe, question controversée.

Abstentions en Europe sur 41 voix : Albanie, Allemagne, Andorre, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Monaco, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Royaume-Uni. Pays de faux-culs ! Bochie était obligée de s’abstenir mais pas Hongrie. Hélas ! Hongrie est depuis plus de mil ans plagiaire de bochie, qui ne pouvait pas voter autrement. Le grand roi Étienne était déjà métissé boche, les choses ne se sont pas arrangées depuis, même si Hongrie est actuellement seul pays d’Europe dirigé par droites nationales. On en voit le résultat. Des parlementaires hongrois sont champions d’antijudaïsme, tandis que tête noire magyare refuse officiellement de s’acoquiner avec sa meilleure alliée, son homologue françoise.

L’essentiel est que premier État réviso fut créé, tandis que divisions d’Europe apparaissent au grand jour. Sus au Tchèque, renégat d’Argos ! rosbif étant pour l’instant épargné. Bien sûr provisoirement.

Preuve que l’Europe politique n’existe pas, mais elle pourrait résulter de l’alliance des pays du nord et de ceux dits latins, même si de nombreux françois refusent d’être considérés ainsi. Toutefois ces pays sont tombés d’accord pour autoriser la création d’un État réviso palestinoque, ils ont eu raison.

10 novembre, 15h30, notre interprétation est douteuse, m étant préfixe dans les langues sarrazines. Il est sorte de participe ou de passif, Mahmoud signifiant celui qui bénéficie de la clémence divine, au radical trilittère HMD, comme Mahomet, d et t étant souvent confondus dans de nombreuses langues. Observation issue d’un débat entre mage aryano-touranien et astrologue aryano-sarrazin.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :