Alain Guionnet – Journal Revision

12 novembre 2012

MAURICE MARTINET

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:02

Ce matin, coup de fil de Maurice Martinet, ancien flic président du Parti national radical. Ce groupe rassemblait des gens autour de son journal National radical jusqu’à son interdiction il y a deux ans. C’est la lecture du Protocole des sages de Sion qui a poussé Martinet à s’engager sur la pente savonneuse de l’antijudaïsme. À la fin, 3 500 exemplaires de National radical étaient vendus en kiosque, sur un tirage de 12 000, à comparer avec les 300 exemplaires vendus de Lutte ouvrière selon Martinet. Chiffres non vérifiés, peut-être exagérés mais vraisemblables.

Depuis lors, Martinet a presque tout perdu. Il touche 874 € par mois, a vendu sa voiture et sa femme l’a quitté. D’une dizaine d’années plus jeune que lui, c’est lui qui aurait viré cette « hystérique ». Toutefois Martinet continue d’espérer, il ne veut pas s’avouer vaincu. Il se fiche des étiquettes de droite ou de gauche, il veut défendre la France. Mais avec qui ? Contre le gré des Français ?

Un juif estime que 85 % des gens se soumettent aveuglément à l’ordre dominant, que seuls 15 % résistent d’une façon ou d’une autre. Surtout par la pensée, de façon confuse, toute réflexion étant normalisée, coulée dans le moule de la pensée unique. Martinet espère encore toucher la « conscience » des gens, voie dans laquelle nous ne l’encourageons pas.

Il demeure un minuscule espace de liberté, sur la toile, il s’agit de s’en contenter. Reynouard expérimente le film vidéo, bonne initiative, mais tout le monde sait que toute velléité de résistance conduit à la déchéance.

Pendant longtemps Martinet a cru pouvoir être épargné en évitant de tomber dans le piège du révisionnisme. Mais non, ce n’est pas si simple, le champ de terreur est beaucoup plus étendu. Elle commence par la ruine et s’achève par le drone.

Deux phénomènes concomitants sont observables ici même : augmentation du nombre des étoiles ornant les articles et raréfaction des commentaires. Signes que les lecteurs comprennent ce que nous disons, mais ils ont de plus en plus peur de s’exprimer. Les histoires de DCRI et Merah, de méthylènedioxypyrovalérone, de bombardements des drones, qui ignorent les frontières, font peur. Dans un pays en déclin, où corruption est reine.

Un commentaire »

  1. Dúró Dóra, la plus jeune députée magyare (née en 1987) :
    http://www.hungarianambiance.com/2010/02/dora-duro-all-kids-should-become.html

    (Dóra est prénom de Dúró. Ça fait plaisir de voir l’alphabet runique magyar expliqué simplement. Quand tout s’écroule en France, le Magyar résiste. Merci Julot, NDLR.)

    Commentaire par jules — 13 novembre 2012 @ 11:06 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :