Alain Guionnet – Journal Revision

23 octobre 2012

OBAMA JOUE GAGNANT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:43

Dans le débat sur la politique étrangère, Obama est détendu. Il semble maîtriser le sujet et jouer gagnant. Son opposant républicain Romney est certes moins idiot que comme il est représenté dans « Les guignols », mais il semble perdant, complice de la prochaine élection d’Obama. Le débat tourne autour d’Israël. Romney soutient que la tension avec Israël croît. Obama assure que les États-Unis seront toujours du côté d’Israël.

Puis Romney dérape, il accuse Ahmedinedjad de génocide. Comme l’oratrice pâle qui soutint à la télé que la France a exterminé 6 millions de juifs pendant la dernière guerre mondiale (à voir sur le sit de Blanrue). Mais personne n’est à une aberration près. Obama assure qu’il a visité le musée de la Shoah, comme de nombreux révisos et Frères Musulmans. Le républicain, avec son parti pris pro-Israël est confondu, ce gouverneur du Massachussets n’ayant pas visité le musée de la Shoah.

Romney soutient la politique d’Obama en Afghanistan. Il est partisan du retrait total des troupes amerloques en 2014. Obama est à son aise, il donne la leçon en sa qualité de « responsable », avant d’enchaîner sur la politique intérieure amerloque.

Romney ne veut pas « divorcer » avec le Pakistan, allié indispensable ayant 200 armes nucléaires, bientôt 400, qu’il ne faut surtout pas qu’elles tombent dans les mains des islamistes. Puis vient l’affaire des drones, nécessaires mais insuffisants.

Obama dénonce la corruption au nom de la démocratie. Argument majeur, car lui seul dénonce la corruption dont ne parle aucun homme politique français, bien que justice et police soient corrompues.

Puis vient la Chine, empire menaçant les States. Romney compare la Chine à l’Amérique. Il propose de collaborer avec l’ancien empire du Milieu. Il dénonce le vol des brevets et des idées occidentals. Le chinetoque est faussaire selon lui, mais il ne parle pas pour l’instant de sa fabrication de méth’. Obama l’emporte sur son adversaire sur la Chine, tandis que Romney parle de lui. Fils de fabricant automobile, il préconise la compétitivité contre la Chine.

Romney se rabat ensuite sur la détresse de la « classe moyenne ». Puis vient conclusion. Obama vante les vertus de l’éducation et des nouvelles sources énergétiques. S’il est réélu, il travaillera toujours pour que l’Amérique soit « la plus grande nation de la terre ».

Romney veut réduire le nombre de 20 millions de chômeurs et des bénéficiaires de l’aide alimentaire. Il veut tout faire pour que « l’Amérique reste l’espoir de la terre ».

Ce troisième et dernier débat est considéré comme mineur, mais Obama a gagné selon nous, en sa qualité de semi Frère Musulman respectueux de la Shoah.

Que désirez-vous au petit déjeuner ? Un croissant ? Non, deux !

La salope Christine Ockrent pronostique après coup petite victoire d’Obama. Elle a sans doute raison.

2 commentaires »

  1. Fofo est dans le potage, Aigle Noir doit entretenir sa forme !

    Commentaire par Un lecteur assidu — 25 octobre 2012 @ 18:17 | Réponse

  2. Hello friends

    Here the swastika in thousand forms, from up to thousands of years ago.

    (Inutile d’écrire rosbif Bouteille, il existe école archéologique françoise de qualité, souvent supérieure à l’amerloque. Elle ne brandit pas représentation assez récente, comme c’est le cas ici, elle va plus loin. Au passage, Bouteille, corrige ton erreur, le journal Revision se trouve 11 rue d’Alembert, pas au 15, adresse où tu envoyes ton courrier. Pour te souvenir du numéro c’est simple, pense AA. En l’occurrence Alain Attila. Plus grave, dans ce montage le boche est coupable de racisme antifrançois. Des avions de l’escadrille La Fayette de la première guerre mondiale apparaissent peut-être, mais sans indication de source, tandis que les croix gammées du palais de justice de Paris ne figurent pas. Pas plus que la croix gammée de haute antiquité, visible dans les ouvrages de l’archéologue catholique André Parrot. Voilà comment le boche cherche sournoisement les crosses au François. À noter que ce symbole se trouve très rarement chez le Turk, jamais chez le Magyar, NDLR.)

    Commentaire par Anonyme — 27 octobre 2012 @ 17:11 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :