Alain Guionnet – Journal Revision

24 septembre 2012

VIVE LA ROYALE !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:20

Le site déteste flic et gendarme, mais quand Guionnet est attaqué par un fou furieux près de chez lui, il donne conseil d’autodéfense qu’il a appris à la caserne de gendarmerie du Fort d’Issy, bien qu’il ne l’ait pas appliqué, l’imbécile. Puis il cherche à retomber sur ses pieds. Il a fauté, il s’en est pris plein la gueule, mais il souhaite que pareille situation ne se reproduise pas. À Issy d’abord, puis en France, ensuite en Hongrie, enfin dans le reste du monde.

Des têtes noires doutent du sérieux de nos propos et comprennent mal notre volonté de partir en croisade contre les criminels qui répandent sel ou bouillon dans le monde, qui sera toujours plus performant. Nous les invitons à se trouver face à un fou furieux, mais il sera souvent trop tard.

Le 5 juin, Ottawa a dit son intention d’interdire à l’automne dans le pays « sels de bain, Océan d’Ivoire, Ciel vanille, 7ème ciel, Bubble, PV, Peeve » en langage populaire, mais la décision n’est pas prise. Quand elle le sera, ce sera trop tard, car le vieil Occident sera incapable de combattre le commerce des drogues synthétiques que des millions d’ados consomment, ainsi que des jeunes d’une vingtaine d’années.

Les appellations semi-argotiques francophones et anglophones sont instructives. Le français décrit tantôt l’aspect du produit (sel de bain, Océan d’Ivoire), tantôt il romantise son effet (Ciel Vanille, 7ème ciel). Le rosbif, ou la saucisse rouge, comme on disoit autrefois au Canada, décrit uniquement l’effet de la drogue de synthèse, d’ébullition avec bubble, d’irritation ou de fâcherie avec peeve, dont PV est abréviation. Force est de reconnaître que le rosbif a raison, car seul compte l’effet de la drogue de synthèse. À cette énorme réserve près que les marchands amerloques parlent aussi de bliss, délice, ou de vanilla sky, ciel vanille. En affaires, l’escroc est toujours aimable, prévenant, doucereux.

Océan d’Ivoire décrit son aspect, mais est sans doute aussi allusion au khat, plante hallucinogène trouvée en Afrique orientale entrant dans la composition du produit. Le khat est interdit au Canada, mais cette loi n’est pas appliquée dans ce cas.

Heureusement, CHOIX.org veille, bien que mollement, de façon politiquement correcte, ce site étant service de prévention du crime de la Gendarmerie royale du Canada. Il a raison de dire que Wikipedia n’est pas fiable. Le service souffre cependant de bureaucratie ultralibérale. Il n’y a rien à en attendre, sinon un exposé chimique de la composition du sel et des symptômes majeurs que sa consommation entraîne. Lesquels sont vrais, mais provisoires, les comportements psychotiques de ses consommateurs étant à l’avenir destinés à être sans retour.

Arme de destruction massive de ce qu’il reste d’Occident ? C’est tentant d’en parler, vu que le chinetoque serait à l’origine de sa fabrication. Mais d’autres gens l’ont rejoint, car il ne manque pas de chimistes dans le monde, surtout que les recettes employées sont connues. Le plus troublant ne tient pas dans sa prétendue origine exotique, mais dans le fait que Big Brother autorise ou tolère son commerce dans ses trois places-fortes : États-Unis, Canada, Grande-Bretagne. Dans quel but ? Question à laquelle nous allons bientôt répondre.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :