Alain Guionnet – Journal Revision

22 août 2012

SIEDLUNGSGEBIET!

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 11:00

Comment fut titré le film de propagande hitlérien d’été 1944 que François-Guillaume Lorrain traduit par « Theresienstadt, documentaire sur le territoire de peuplement juif » ? Avant que l’auteur du papier du Point ajoute à juste titre : « Chaque mot compte. »

Première vue de l’esprit : qui dit peuplement dit espace de peuplement. Si les propagandistes hitlériens avaient eu le sens de l’humour, ils auraient parlé d’espace (Raum) de peuplement (Raum correspond bien sûr à room en engluche). Ils y ont sans doute songé, mais ils ont préféré dire Gebiet, comme prévu, que le Grand dictionnaire Langenscheidt rend par territoire, région, zone. Quel méli-mélo ! ces mots étant très distincts en français. D’où la tentation de traduire souvent Gebiet par territoire, à cause de sa taille indéterminée, alors qu’une région est grande en géographie, une zone petite (la zone était autrefois d’une lieue autour de Paris).

Mais Gebiet ne suffisait pas, il fallait lui ajouter son complément. D’où Siedlungsgebiet, que Langenscheidt rend par région de peuplement. Toutefois le traducteur a eu raison de parler de territoire de peuplement, car le camp de Terezien était peu étendu, il se trouvait dans une ancienne forteresse. Toutefois, si Besiedlung signifie peuplement, Siedlung peut être rendu par agglomération, colonie, habitat. Or la notion de colonie est gommée dans peuplement, alors que le régime hitlérien mena guerre coloniale de peuplement en Orient. D’où il découlait que les juifs déportés l’étaient aussi en vue de leur établissement colonial en Extrême-Orient. Lequel était devenu illusoire en été 1944, mais les administrations persistent parfois à appliquer leur plan initial en temps de défaite, comme ce fut le cas du régime hitlérien dont les propagandistes continuaient en été 1944 d’annoncer la future victoire militaire.

C’est ainsi que se comprend Siedlungsgebiet : territoire colonial de peuplement. Expression pouvant être abrégée par territoire de peuplement, toutefois sans négliger sa dimension coloniale, le titre original du film étant « Ein Dokumentarfilm aus dem jüdischen Siedlungsgebiet », Un film documentaire sur le territoire de peuplement juif. Étant entendu qu’aus marque l’ablatif et qu’on pourrait rendre littéralement le titre par Un film documentaire venant du territoire de peuplement juif. Après tout, des détenus juifs en sont les vedettes, pourquoi ne pas leur attribuer la paternité du film ?

Eh oui, en matière de propagande tout est permis, comme sait très bien Franz-Olivier Giesbert, guide du Point. Comme il dit : « Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. »

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :