Alain Guionnet – Journal Revision

3 août 2012

JEUX OLYMPIQUES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:31

Rien de nouveau, sauf que les commentateurs sportifs semblent apprendre à prononcer les noms hongrois. Avant, ils ne prononçaient décemment que les noms turcs, pays membre de l’OTAN allié d’Israël. Maintenant c’est différent, les noms des champions de natation Cseh et Gyurta deviennent compréhensibles. Bien sûr, impossible de dire Gyurta (cierge) à la hussarde.

Sur le championnat du monde de natation de Debrecen on assiste cependant à petite cacophonie. Pas de problème pour les trois e ouverts brefs, mais pour c. Nous écrivions autrefois en hongrois Debreczen, précieuse indication.

Z se promène dans Debretzen, mais l’étranger est autorisé à écorcher les mots magyars quand il n’est pas mal intentionné. Voyez Jane Birkin quand elle jase françois, avec son extraordinaire succès. Ou encore la jeune pute rosbife de France 2 qui n’a toujours pas compris que médaille est féminin (la gueuse qui ouvre le bal le matin.) Elle le fait exprès, tout le monde mentant à la télé. Elle joue à la Birkin, tandis que peu d’hommes peuvent imiter Gainsbard, qui incarna parfaitement le juif de notre époque, plus dégénéré que le goy.

À noter les effets de la discrimination positive vantée par Charkeuz. Si vous êtes jeune sportif françois, ne faites surtout pas du judo, de l’escrime, de la boxe ou du basket-ball. À compétences égales, homme des minorités visibles vous sera préféré. Presque toujours nègre, conformément à la tradition, éventuellement sarrazin en ce qui concerne la boxe.

Car le François est exclu dans certains sports en France. Du football en premier lieu, au point que la cantine de l’équipe de France de foot’ serait halal, dit-on. Politique imputable aux Frères de l’Orient irrégulier de France, car partout ailleurs en Europe pareille discrimination « positive » n’existe pas.

Idem peut-être en ce qui concerne le jeune sarrazin ayant molesté Alain Guionnet le 26 juillet. Il devrait bénéficier de discrimination positive. Drogué, il n’était pas responsable de son acte. Voilà où conduit la discrimination positive menée depuis des années en France au nom du prétendu Grand Architecte De L’Univers. Que nous répudions, avec de nombreux nègres.

Quant aux présentateurs de télé, ils n’ont bien sûr pas acquis des notions de hongrois mais obéissent aux ordres. À notre avis ces laquais sont trop payés ; ces répétiteurs, qui ne parlent pas françois, ne valant pas un kopeck (pardon pour ce russisme).

Et mieux vaudrait qu’ils n’insistent pas dans leur négation du genre du mot, surtout quand ils s’appellent Holz ou Nelson. Comme dans leur négation des accords. Des sportifs parlent mieux qu’eux, qui disent une favorite au lieur d’une favorie. Holz et Nelson sont out. Holz ne comprend rien au tennis et ne sait pas compter, tandis que les judaceries de Nelson n’amusent personne, même s’il a plus de talent que le goy qui l’a remplacé, parfait idiot.

C’est facile de causer engluche sportif, c’est travail de plombier. Pourquoi cet acharnement vis-à-vis du François ? Bien sûr, le François ne jase pas comme Holz ou Nelson, mais croyez-vous que votre farce va durer longtemps ? Nous essayons de jaser comme Racine et Corneille, nous serons vaincus ou bien vous le serez.

Nous ne savons pas le résultat de l’opération, c’est à la masse de décider. Si les jeux olympiques sont occasion de liquider le juif, ce sera bien.

2 commentaires »

  1. Et moi je suis toute nue devant mon ordi’ avec deux doigts dans la chatte !

    (Et le proxo, prétendue salope, se croit malin. Attends un peu, je vais arpenter le coteau pour trouver le p’tit sarrazin. Si je ne le chope pas j’irai à Angers, chez toi. Imagine le choc : un monstre rageur de 1OO kilos (hélas ! un peu moins maintenant) tombera sur toi, il n’y aura pas photo sur le résultat de l’opération. Tu découvriras alors ce qu’est l’ultragauche, fâchée avec l’argent et avec les branleurs qui font commerce d’aryanisme, NDLR.)

    Commentaire par hcalbo — 4 août 2012 @ 08:40 | Réponse

  2. Moutonchèvre! J’habite à Poitiers moi pas à Angers, obsédé-de-Sarah ! Je ne te pardonne que si tu n’as pas encore vu mes clips…

    (Ne me pardonne pas, je t’en prie, car je ne te pardonne pas. Tu es païen de paillasson, NDLR.)

    Commentaire par hcalbo — 5 août 2012 @ 19:55 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :