Alain Guionnet – Journal Revision

21 juillet 2012

OFFENSIVE LANCÉE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:14

Corrections dans l’affaire Protocole des sages de Sion. D’abord défense. Pas de polémique à la Fofo. Nous laissons à l’ennemi le soin de dégoupiller ses grenades, de les lancer avant de les lui retourner, exercice difficile et périlleux. Mais nous n’avons pas le choix.

Car le réviso est faible, sa position désespérée. Sauf quand il est mage, comme c’est le cas. Situation connue. Le réviso fait pas en retrait, esquive, puis passe à l’offensive. Il gagne à tous les coups.

Arte France prétend qu’Alain Guionnet n’aurait pas subi de préjudice à la suite de son émission du 6 mai 2008, mais c’est faux. Il fut cambriolé deux fois, en 2010 et 2012, et viré de la gendarmerie !

Que foutait-il à la gendarmerie ? Du sport. Il n’était pas champion mais faisait partie des meilleurs élèves. Il s’entendait avec tout le monde, y compris avec l’armingo de la rue de la Liberté qui n’avait pas compris qu’on faisait de la touche, on ne frappait pas. À Issy, il y a depuis longtemps problèmes entre François et armingos qui se résolvent sans casse.

Mais il y eut hiatus quand la gendamette Fabienne, 56 kilos, tapa sur le pied d’Alain Guionnet, 100 kilos, qui s’écroula. La freluquette avait terrassé le monstre. Pour son bonheur, car elle s’en souviendra toute sa vie.

Anecdote, mais la cour d’appel de Versailles devra trancher. Dire que les cambriolages de l’appartement d’Alain Guionnet n’ont pas de rapport avec la diffusion de l’émission d’Arte, ce qui est douteux. Aussi se gardera-t-elle de prononcer. Dire que la parole d’Alain Guionnet a moins de valeur que celle de Dominique Strauss-Kahn l’est encore plus. Mais ce n’est pas cela qu’elle devra juger.

Fors le jugement à intervenir, celui d’Alain Guionnet par le gendarme instructeur de la caserne du fort d’Issy est limpide : c’est « un homme ». En fouillant dans ses pensées on en apprend plus : Guionnet serait du genre feignant et courageux. Normal, à 58 balais, il ne joue pas au jeune. Il les regarde s’exciter pendant que lui assure. Il touche l’adversaire presque aussi souvent que le quidam.

Avec lui et sa paresse, pas besoin de défibrillateur. Après cinq pompes, salut. Quant aux techniques de boxe, engluche et françoise, il les a dans le sang après les avoir étudiées à l’université Paris VII dans les années 70. À l’époque on apprenait choses sérieuses à l’université.

Les juges de Versailles feraient bien de s’inspirer du jugement du gendarme instructeur Minot, pour ne pas le nommer : Alain Guionnet est brave et pèse ses mots bien qu’il soit paresseux.

Le plus simple pour la cour serait d’autoriser duel entre Strauss-Kahn et Guionnet au fort d’Issy. Guionnet tuera Strauss-Kahn, tout le monde sera content.

Mais il y a la loi sur la presse de 1881 destinée à éviter les duels. Aussi s’agit-il de faire jurisprudence en autorisant ce duel au motif que Guionnet est historien, pour qui terroriste ou héros c’est pareil. Incapable de dire la vérité, il distingue en revanche mensonge et imposture. Il veut avoir la peau de Strauss-Kahn pour son lampadaire, requête légitime.

C’est gentil la défensive dans un premier temps, mais il s’agit de passer à l’offensive. Ein Volk, ein Reich, Frankreich!

Cela dit, convaincre Maître Vincent du Boucher-Badault du bien-fondé de cette tactique est difficile. Métis bretok, il est plus méridional que Guionnet. Dans les Landes ses ancêtres ont côtoyé le Sarrazin, quelle horreur !

Mais le tandem roule jusqu’à présent. Seul problème, du Boucher-Badault et Guionnet ne sont d’accord sur rien, tic galois.

Nous aimerions que des lecteurs encourageassent du Boucher-Badault en partant du principe que Guionnet peut être défendu en dépit de sa paresse. Même si à impossible nul n’est tenu.

(23 juillet, 19h30. Hélas ! personne n’a soutenu du Boucher-Badault jusqu’à présent. Dommage, car les gens sont sensibles au compliment comme à la diffamation.)

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :