Alain Guionnet – Journal Revision

17 juillet 2012

OR, ORIENT, POINT DU JOUR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:30

Le françois a ceci de particulier qu’or et Orient sont directement associables. Au point que quand le frangin se vante d’appartenir à tel ou tel Orient, ses yeux brillent. Le prétendu enfant s’imagine d’une éternelle jeunesse. Il se croit inaltérable et inoxydable dans son délire.

Difficile de mieux résumer la Weltanschauung maçonnique, qui tourne autour des noms or et orient, mais aussi de l’adverbe et conjonction or, tiré d’heure en latin populaire. Ce radical figure dans de nombreux mots comme désormais, dorénavant, encore, lors, ores, tandis qu’oripeau ou Aurélien sont tirés du nom du métal précieux. Puis vient orient, tiré du latin oriens, participe présent d’oriri, surgir, se lever. Il s’agit du point cardinal où le soleil se lève, par extension des régions situées dans cette direction, à l’est.

Notion qu’on trouve dans la chanson maoïste « L’Orient est rouge, le jour se lève »…, mais aussi dans les quartiers appelés Point du Jour à Boulogne, par extension dans le Bas Seizième (arrondissement de Paris), à Lyon et à Troyes. Ils furent nommés ainsi parce qu’on y voit plus distinctement le soleil ou le jour poindre. Pourquoi ? La raison avancée à Lyon est douteuse (cette appellation serait liée à la chasse). En revanche elle se comprend mieux quand on observe l’emplacement des quartiers du Point du Jour à Boulogne et à Troyes, situés à l’ouest de la Seine.

On peut imaginer que le lever du soleil y est plus visible qu’ailleurs, car il se reflète sur l’eau du fleuve en direction de l’ouest. Ce qui devrait faire de ces quartiers des hauts lieux maçonniques.

Vue de l’esprit ? Nenni, car l’histoire corrobore cette thèse. Fin 1870, puis fin mai 1871, les Prussiens puis les Versaillais projetèrent d’entrer dans Paris par le Point du Jour. Les frangins qui dirigeaient l’armée de Bismarck n’eurent pas à se donner cette peine, tandis que les Versaillais prirent la porte de Saint-Cloud sans combattre grâce à la trahison d’un prétendu fédéré (Porte de Saint-Cloud jouxte Point du Jour). Thiers était lui aussi initié, comme de nombreux chefs politiques et militaires.

Dès lors l’origine de l’appellation Point du Jour, voire aurore, n’est pas oripeau, mais déduction d’orfèvre. Elle aide à s’orienter sans dorure.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :