Alain Guionnet – Journal Revision

27 mars 2012

PALMARES DU LUNDI 26 MARS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:38

On reconnaît Narcisse au fait qu’il parle toujours de lui, manie de nombreux écrivains. Sauf que notre cas est particulier, car le palmarès du site révèle des questions de société difficilement décelables autrement. 121 visites ce jour. C’est assez peu mais compréhensible, son relatif succès de la semaine dernière étant dû, pour l’essentiel, à Mohamed Merah.

Nous lui dirions merci si le site rapportait de l’argent. Mais non, seulement des ennuis, du coup nous sommes islamophobes. Mais aussi jérusalemophobes, constantinoplophobes, romophobes, genèvophobes. Avec un peu d’indulgence pour Rome de l’an mil, voire pour le révisionniste de l’Ancien Testament Calvin, qui a situé l’emplacement du paradis sur terre. Question alambiquée, comme tant d’autres que soulève le site.

D’où son faible nombre de lecteurs, dû aussi à sa présentation austère et à son jargon hermétique. Mais il y a quelques fans, parmi lesquels plus d’un quart d’étrangers, voyez le palmarès du jour : France 88, Belgique 6, Italie 4, Israël 4, Hongrie 3, USA 3, Suisse 3, Canada 2. Les trois pays suivants indiqués, chacun avec une unité, ne sont pas fiables. Leurs noms changent de minute en minute, tantôt Mexique, Germanie, Royaume-Uni, tantôt Algérie, Brésil, Côte d’Ivoire, tantôt Royaume-Uni, Germanie, Luxembourg.

Bref, Israël devance la Hongrie pour la première fois. Conclusion, la France devrait financer Revision, qui répand l’usage de la langue française dans le monde, en particulier en Israël, pays au centre des enjeux politiques. Parmi les quatre visiteurs israéliens, il y a peut-être trois juifs et un chrétien. Un chrétien, parce que le site défend les chrétiens d’Orient en cours d’extermination, sauf en Iran. Trois juifs, parce que le site parle d’eux, sans développer le point de vue de la dispersion, pour ou contre.

Selon la Société Doc en Stock, par exemple, Guionnet a joui en apprenant l’holocauste d’Ozar Hatorah, mais tout le monde sait que c’est faux. Il s’est dit ça y est, l’acte est accompli, quelle galère ! A force de faire le culte de l’holocauste, on finit par s’en ramasser un. Nous ne sommes pas dans le brouillard, car tout était écrit. Le truc consiste à ne pas jouer avec le feu, ce dont les sabras sont convaincus. Et c’est eux qu’il faudrait écouter. Comme Shlomo Sand, qui fait figure de juif civilisé, ce qui est rare.

Voilà réalité, des juifs israéliens lisent Revision, qu’ils croient comprendre. Il ne s’agit pas des services de renseignement, identifiés dans la statistique. Faites le compte en effet, manquent cinq visiteurs dans la statistique de WordPress. Ou bien il s’agit d’extraterrestres, ou bien de services de renseignement, domiciliés nulle part.

Le site a le chic pour les attirer avec ses nouvelles annonciatrices de la situation à venir. Il publie parfois des palabres, mais donne des indications. Comme celle-ci : c’est plutôt l’avis du sabra ou du fils de sabra qu’il s’agit d’écouter, pas celui du sioniste militant ou emmaçonné. Ni celui du juif de la dispersion, surtout made in France. Lequel a beaucoup nui au judaïsme, au point de le rendre indéfendable.

(A la télé, à l’émission de la crapule trotskarde Michel Field, une gueuse parle de judaïté. Après les printemps bougnouls et sénégalois, le printemps françois approche. Même Field plaisante : « C’est un juif qui parle à un autre Arabe. » Field joue la carte maçonnique, il est sans doute initié. Ce gros porc va beaucoup plus loin que l’antisémite laborieux. Mais il est grassement payé pour ce faire, alors que l’antisémite ne touche pas un radis, encore moins l’antijuif, superbe héros, meg des megs. Ce porc fut formé au lycée Claude Bernard, dans le seizième arrondissement de Paris, une des rares réponses au jeu des questions qui n’ont pas été trouvées l’année dernière. Que le charbon le dévore !)

27 mars une heure, le compte est rectifié. 128 visites, avec Hongrie 5, Israël 4, Suisse 3, Irlande 2. Ouf ! Hongrie arrive avant Israël, mais par quel mystère ? Près ou plus d’un million d’Israéliens francophones, beaucoup moins en Hongrie, où seulement quelques centaines de milliers de personnes lisent le françois de Revision. De Revision s’entend, dont le jargon intéresse le magiar et qu’il comprend, contrairement au charkeuzois.

Le Magyar se demande pourquoi, par exemple, le site l’appelle magiar. Il fallut longtemps pour faire ce choix, eu égard à notre respect de l’écriture droite. Mais le Magyar tire son nom de mage, comme de nombreux éléments le donnent à penser. Autant soutenir cette thèse en écrivant magiar. C’est simple de dire magiar, la vie étant courte. Il s’agit d’aller à l’essentiel sans brasser de l’air.

Maintenant c’est au Magyar de démontrer qu’il est mage, avec le soutien indéfectible d’une partie des François.

Ce discours ne passera pas dans Jobbik, complice de Marine Le Pen, mais le magiar est rusé, il saura le faire entendre par des voies détournées.

Un commentaire »

  1. Pour les visites venues de pays exotiques, il faut penser aux lecteurs en vacance qui recoivent les news dans leur boite mail. C’est mon cas. Je lis les nouvelles du site sur ma tablette au Brésil. Pas très pratique pour écrire surtout pour les accents.

    Commentaire par Jean-Pierre Gaillard — 27 mars 2012 @ 16:54 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :