Alain Guionnet – Journal Revision

20 mars 2012

NEGATION DE LA NEGATION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:01

La piste militaire nazebroque retint l’attention mais elle ne colle apparemment pas. Celle du juif apostat est aussi possible. Difficile pour la tête noire de concevoir les pensées du juif formé pour spéculer, contrairement au frangin qui apprend tardivement, comme Gilbert Collard, suppôt de la GNLF, qui soutient Marine La Peine. Il fait d’ailleurs des lapsus, mais le juif aussi se plante parfois.

Non seulement le juif est retors, mais c’est parfois le premier à haïr le judaïsme. Tuer des bougnouls va de soi pour lui. Tuer des juifs est en revanche moins évident. Mais à Toulouse il y a beaucoup de récents convertis, vu leur physique, gens qui veulent réussir dans la vie. Ils se convertissent au judaïsme par attrait pour l’argent, comme les voyous (voyez lèvres et tarin des parents juifs qui passent à la télé).

Et le tueur juif, simple hypothèse, serait en quête du ticoun. Il voudrait accélérer le cours de l’histoire, notion chrétienne. Il aurait souci esthétique. Le gars serait déjanté, mais il souhaiterait qu’on appréciât son talent. Pas de problème, Revision lui tire son chapeau. Le problème juif ne sera sans doute jamais résolu de notre vivant, mais c’est bien d’accélérer le cours de l’histoire, de montrer que le juif est poussière, comme le goy.

Cette hypothèse vient du fait que rien ne colle avec ce qu’on sait. D’autres sont possibles, mais le coup du tueur juif est tout à fait envisageable. Pour lui, ce n’est pas un problème de tuer du bougnoul, éventuellement aussi du faux juif de la dispersion. Auquel cas il serait sabra, comme on dit en hébreu. A l’instar de Shlomo Sand, pote d’Alain Guionnet.

La DCRI dévore ces propos. C’est chez le juif qu’il faut chercher l’apostat, pas chez le goy, ignorant et souvent timoré.

22h30, les yankees coupés arrivent en deuxième position ce soir. Ils ont compris que la tuerie de Toulouse fera école. Ces simples d’esprit prétendent dominer le monde. Ils jalousent l’auteur du massacre de Toulouse, peut-être étranger ou juif, ou les deux à la fois. Nul doute que ce spectacle fera école. Aussi ne s’agit-il pas de le nier, comme il est de coutume en France, mais de suivre le modèle norvégien : plus de démocratie ! Revision en kiosque ! Sinon la France ne sera pas démocratique et l’insurrection sera indispensable, comme en Libye ou en Syrie.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :