Alain Guionnet – Journal Revision

22 février 2012

MAGOG EN IRAN ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:45

Il y a énorme quantité de versions de la Bible. Certains amerloques adorent ses interprétations les plus frelatées ou corrompues, comme cet auteur du « Blog de Washington » dont le papier fut reproduit il y a trois jours par « Maison éclairée » (Clearing House). Son titre est clair : « Des millions d’évangélistes chrétiens veulent déclencher la troisième guerre mondiale pour accélérer la “Seconde venue”… — Des néocons utilisent la religion pour s’exaspérer afin de justifier la guerre contre l’Iran ».

Jusque là tout baigne. Curieusement le début du papier a été coupé depuis hier. Aussi commence-t-il par cette phrase : « Les Pères fondateurs n’étaient pas particulièrement contre l’islam. » Et pour cause, il n’existait pas ! L’auteur enchaîne : « Mais des millions d’Américains croient que le Christ ne reviendra pas avant qu’Israël liquide ses concurrents et qu’il y ait guerre étendue au Proche-Orient. Certains de ces péquenauds veulent déclencher un immense feu de guerre et de mort et de destruction, pour que Jésus vienne rapidement. » L’auteur est sans doute juif, car il se permet de traiter les néo-conservateurs de péquenauds, tandis qu’il use et abuse de la copule et.

Il poursuit : « Selon le président français Chirac, Bush lui a dit que la guerre à l’Irak était nécessaire pour conduire à l’apocalypse : En Genèse et Ezéchiel Gog et Magog sont forces de l’Apocalype qui fut annoncée venir du nord et détruire Israël à moins qu’elles soient stoppées. » Voilà à quoi on arrive avec et. Genèse parle seulement de Magog, peuple proche-oriental de jadis parmi d’autres. Ensuite Ezéchiel a pu dire que Magog vient du nord, tout Normand pouvant ainsi s’identifier à Magog, ce dont se réjouit Corneille.

Le « Blog de Washington » poursuit : « Le Livre de Révélation reprit la prophétie d’Ancien Testament : “Et quand des milliers d’années seront révolues, Satan s’échappera de sa prison. Et il affligera les nations de toute la terre avec Gog et Magog, qu’il réunira pour batailler et ouvrir le feu afin de faire tomber Dieu du ciel, qui les anéantira.” » Le hic, dans cette légende, est que personne ne demande l’avis du fils de Magog ou Normand. Pourtant il est là, en chair et en os. En revanche l’existence de Gog, prétendu roi de Magog, est douteuse. En France les fils de Magog ont pour roi Grand Coësr.

L’agitateur poursuit : « Bush croyait que le moment était alors venu pour la bataille. Il dit à Chirac : “Cet affrontement est souhaité par Dieu, qui veut utiliser ce conflit pour éradiquer ses ennemis du peuple avant que débute un Nouvel Âge.” »

Bravo mon coco ! Tu prends un Français comme référence, et pas n’importe qui puisqu’il s’agit d’un gibier de potence condamné à deux ans de prison. Toujours cette manie du juif de mettre en avant l’étranger pour arriver à ses fins. Cela a si souvent marché qu’il aurait tort de s’en priver, étant entendu que pour l’amerloque le François est étranger par excellence. C’était vrai sous Chirac, dont la seule décision remarquable est d’avoir refusé de faire la seconde guerre à l’Irak, ça ne l’est plus hui, car Charkeuz, volontiers, ou plutôt le « lâche » Hollande, fera guerre à l’Iran.

Ainsi tout baigne pour la coterie dominante. Sauf que le fils de Magog ne guerroyera pas en Iran, il a d’autres cibles. Il projette banquet au temple magique, au Fort. À chacun ses goûts, que voulez-vous ? Une brochette de Santini ? Une brochette de Charkeuz ? Bien sûr avec du poivre ou du piment, car la chair de Santini est flasque et celle de Charkeuz dure. D’ailleurs il n’y en aura pas pour tout le monde. Pour Santini, ça va, mais pour le petit sec et nerveux Charkeuz, nous manquons de stock.

S’ensuit tentative, peut-être vaine, d’envoyer message à « Maison éclairée ». Voici ce qu’écrit son dernier intervenant : « Les pathétiques goys chrétiens prennent leurs ordres de marche du juif ; c’est la vérité. La question s’est posée à travers l’histoire et continuera à le faire tant que la race juive ne sera pas exterminée. Le juif ne peut pas vivre parmi les peuples civilisés. » Quelle clarté ! Vous comprenez pourquoi maintenant le site va chercher son inspiration à l’étranger ? Chez le Magyar mais aussi chez l’amerloque, qu’il ne faut pas oublier, tout amerloque n’étant pas abruti. Au point que se revendiquer fils de Magog est susceptible d’avoir plus d’écho outre-Atlantique qu’en France, nul (n’) étant prophète en son pays. À noter que l’auteur écrit juif sans Cap’, comme en françois. N’en déplaise à Fofo…

(24 février, ce qui se dit sur Gog et Magog aux États-Unis suscite apparemment peu d’intérêt en France, comme si cette rhétorique était étrangère, comme si elle concernait les seuls évangélistes. Il y a au moins deux raisons à cela. La première est l’enseignement et la morale de la Veuve irrégulière, qui prétend que ces thèses sont obscurantistes. La seconde est ce qu’il reste de catholicisme romain après Vatican 2. Ce serait au prêtre d’étudier l’Ancien Testament, par définition antéchristique [antérieur au Christ], que le fidèle serait invité à rejeter pour ne retenir que le Nouveau Testament, la cruauté de YVH ne souffrant pas la comparaison avec Jésus, cet « homme incomparable » comme a dit Ernest Renan. Résultat, une facette de l’histoire est éludée. Pourtant c’est elle qui motive en partie les millions de chrétiens qui souhaitent non seulement la guerre à l’Iran, mais aussi l’éclatement de la troisième guerre mondiale. Accessoirement l’auteur n’indique pas ses sources, en ce qui concerne les confidences qu’il prête à Chirac notamment.)

2 commentaires »

  1. je cite cette portion du texte ci-dessus « le fidèle serait invité à rejeter pour ne retenir que le Nouveau Testament » et je dis « Nihil novi sub sole » (Ecclésiaste 1.9b). La chose n’est pas nouvelle, puisqu’elle avait déjà été le fonds de commerce de l’évêque Marcion (ca 85 – ca 160), qui rejetait l’ensemble de l’AT.

    (Avant cet évêque il y eut Etienne me semble-t-il, toutefois NT et AT sont indissociables. Hélas ! par démagogie des prêtres font mine de les séparer. Au moins les réformés sont plus cohérents là-dessus. Résultat cette France avachie halal où le gnostique fait figure d’extraterrestre, NDLR.)

    Commentaire par jTAMMKOAT — 1 mars 2012 @ 17:29 | Réponse

  2. Le patriote américain Thomas Jefferson, qui signa la Déclaration d’Indépendance américaine, était fanatique du Coran. Il avait même appris l’arabe juste pour le lire dans sa langue d’origine.
    Jefferson considérait Jésus comme le plus grand réformateur de la religion dépravée de son pays — cette « religion dépravée » était de toute évidence le judaïsme.

    (Je crois déduire de votre commentaire, Druide, que vous êtes amerloque. Bon courage ! NDLR.)

    Commentaire par Druide — 28 avril 2013 @ 23:42 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :