Alain Guionnet – Journal Revision

24 novembre 2011

GUERRE À LA HUSSARDE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:09

Le magazine le Point de ce jour titre « Issy-les-Moulineaux — Le cas Santini », avec la tronche du despote en prime, les yeux bridés, faisant mine de sourire. Le « spécial 20 pages en fin de journal » n’est apparemment pas publié dans le Newsletter de la gazette, truc pour vendre la presse papier. Plusieurs informations sont intéressantes. Maire d’Issy depuis 1980 (rares sont les empereurs ayant régné plus de trente ans), ce fils de bistrotier de Barbès, puis de Courbevoie, dirige son territoire « à la hussarde », dit Étienne Béranger, conseiller municipal Modem. « Il n’hésite pas à tuer politiquement d’anciens alliés », écrit Pascal Mateo. Seules vraies poches de résistance à la politique urbaine démente du despote, l’association Actevi et Alain Guionnet, qui a soutenu victorieusement Actevi contre l’abominable projet de téléphérique, qui soutient maintenant l’association citoyenne contre le projet des trois tours du tyran, dont deux de 180 mètres de haut en bord de Seine, la troisième en centre ville.

Les deux partis sont complémentaires, avec le soutien implicite du Modem, car Guionnet est seul à parler langue du hussard et à avoir étudié la p’tite guerre. Après s’être penché sur les techniques de l’insurrection armée dans sa jeunesse, sur l’histoire de la Commune de Paris, mouvement socialiste national qui n’avait aucune chance d’aboutir à cause de la bêtise de ses chefs, de leurs conflits internes et de leur revendication : l’autonomie absolue de Paris. Et puis, la Commune éclata trop tard, c’est en septembre 1870 qu’elle aurait dû être déclarée sous autre forme. Guionnet a aussi étudié le coup d’État bolchévique de novembre 1917, auquel de nombreux juifs se rallièrent, mais pas tout de suite. Il est bien décrit par Malaparte, qui omit de signaler que le francophone Lénine avait pour modèle la révolution de 1789 plus que la Commune de Paris, même s’il faisait mine de plagier Marx à ce sujet. Puis apparut l’insurrection armée idéale, celle d’octobre 1956 en Hongrie, qui fut écrasée après avoir gagné. Elle avait chance de succès, contrairement à l’armée de Paris en avril-mai 1871. Le Magyar eut alors du culot, comme en 1848-1849. Il fit pour le jeune Issisois* figure de modèle, raison pour laquelle il a appris sa langue barbare et étudié les techniques de p’tite guerre, à nulle autre comparables.

Le comique Santini se fend de quelques remarques décapantes dans l’entretien qu’il accorde au magazine : « Que pensez-vous de Nicolas Sarkozy ? Il est incontestablement le meilleur, le seul et le dernier à avoir du culot. (C’est peut-être vrai, mais le culot de Charkeuz est celui d’un zimmi juif sataniste, NDLR.) De François Fillon ? Il est en net progrès. (Vrai, mais il part de loin, NDLR.) D’Alain Juppé ? Il n’aime pas les gens. (En tout cas il est hautain, NDLR.) Et de François Hollande ? Il n’est pas à la hauteur. (Vrai, NDLR.) Le clivage gauche/droite est-il encore pertinent ? Non, la différence se fait sur l’intelligence. Une bonne idée aujourd’hui n’a pas de prix ! (Soit, NDLR.) Avez-vous une devise ? Voir loin, y regarder de près. (Bien, NDLR.) »

Autre devise : on combat l’ennemi en le respectant. Traiter Santini de tyran ou de despote n’est pas insulte dans la bouche du hussard, c’est presque compliment. Santini l’a compris, il a autorisé Guionnet à regarder de près l’histoire d’Issy, c’est-à-dire l’histoire de France en raccourci. Tout le monde est au courant du conflit qui oppose les deux camps dans la sixième ville la plus riche de France. Autre différence entre les belligérants, Santini est juriste, Guionnet historien. Ou encore Santini aurait rêvé diriger un groupe de presse, question que Guionnet ne se pose pas, car il est guide de presse (par jalousie, Santini traite Revision de torchon).

__________________

* Le barbarisme Isséen, au lieu d’Issisois, date au moins de 1903, quand dominait la République maçonnique. C’est en 1994 que Robert a falsifié le nom « gentilé », comme dit sa rédaction. En 1993 encore Robert appelait l’habitant d’Issy-les-Moules issisois, mot toujours en usage chez les gens opposés aux coteries dominantes.

Un commentaire »

  1. Guionnet a aussi étudié le coup d’État bolchévique de novembre 1917, auquel de nombreux juifs se rallièrent, mais pas tout de suite.

    Le compilateur (pas historien) officieux de Santini Guionnet nous fait l’apologie de la propagande (semi) officielle.

    Et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan (Apo. Jean 2.2)

    Dites-nous, vous faite dans la résistance locale comme vous tronquez l’histoire sans aucune morale ?

    (Quand on cite le Nouveau Testament, on évite d’indiquer une mauvaise référence, c’est 2.9 la bonne. On cite ensuite de préférence la Bible de Jérusalem, qui dit : « Je connais tes épreuves et ta pauvreté — tu es riche pourtant — et les diffamations de ceux qui usurpent le titre de Juifs — une synagogue de Satan plutôt ! » Voyez la différence : ceux qui usurpent le nom de juifs ne cessent de diffamer, c’est vrai, mais quel rapport avec la choucroute ? En revanche me traiter de compilateur officieux de Santini est diffamatoire, c’est donc plutôt vous dont la place est dans la synagogue de Satan. Aussi vous êtes incompétent à parler de morale. Bien sûr votre film amerloque joint sur la crise économique a été censuré, le site ne s’adressant pas à des attardés du bocal comme vous, NDLR.)

    Commentaire par Duparc — 25 novembre 2011 @ 10:35 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :