Alain Guionnet – Journal Revision

23 septembre 2011

DÉFRAYONS LA FREYA !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:56

Freya von Asgard est soudain tombée amoureuse d’Aigle Noir. Sur Vanguard news network elle se pâme d’admiration devant le preux Issisois. Seulement Fofo n’a jamais été gauchiste, il est plutôt jésuitique. Le Manifeste antijuif n’est pas « recueil de blagues yiddishes ». Guionnet n’a pas distribué 100 000 tracts depuis deux ans, mais plus autrefois, beaucoup moins depuis deux ans, car il déteste maison Poulaga et en a marre de la tête noire. On écrit ensuite Bney Brit en françois, éventuellement Bney Brith. 20 % des voix pour Le Pen égale un cinquième des voix, par un sixième.

Puis Guionnet n’a pas seulement maîtrise d’histoire et licence d’administration économique et sociale, comme prétend un François en rosbif sur Wikipedia engluche ; il a deux fois bac plus cinq, avec sa maîtrise de hongrois et après avoir assisté au séminaire d’études juives de l’École pratique des hautes études. Jacques Moulin n’est pas quadriglotte, car Guionnet parle et lit rital. (C’est Freya qui évoque Moulin, qui ne parle pas une seule langue étrangère). Il ne le fait pas sous le regard matois des chats-fourrés, comme dit Freya, mais sous leur regard narquois. Cuionnet n’est en outre pas célinien, car indemne, pas coupé. Enfin il n’est pas poète, mais poëte ! La différence est énorme.

Freya s’est cru rusée en associant matois et chat-fourré, par référence à matou. Mais il y eut substitution des mots, le matois, taulard d’autrefois, ayant pris le sens de narquois, voleur. Robert ajoute « sous des dehors de simplicité, de bonhomie ». Autrement dit Freya se qualifie de voleuse. Elle a raison. Non seulement elle est coupable d’usurpation d’identité, mais elle tente de voler la belle ouvrage du site, car l’affaire ne s’arrête pas là.

Hier soir, à 22h34, Colère des Ténèbres se vantait d’une prétendue victoire de la coterie : elle avait réussi à entrer un papier sur Guionnet dans Métamédia, concurrent de Wikipédia. Il était idiot, il reprenait une grande partie des conneries évoquées plus haut. Cela n’a pas duré. Samedi 24 septembre, à 6h34, il fut supprimé par Pierre-Marie Le Diberder, 33 ans, administrateur de Métamédia, enseignant d’histoire géographie dans un lycée privé de Bretagne. Avec son DÉA d’histoire contemporaine, Le Diberder a appris qu’il fallait censurer tout ce qui est réviso. Il parle certes de Jean-Gilles Maillarakis et de Bloc identitaire, il envisage aussi de rédiger des papiers sur Boudarel et Roger Garaudy, mais il ne veut pas faire de vague, ce bretok présumé étant totalement dévoué au sage de Sion.

Pour sa défense, l’histrion dit que le papier avait un contributeur unique : Suumcuique ! Adieu Freya et Ira, l’intrigant serait un crâneras d’origine juive hongroise (Balint). Mais l’identité de Suumcuique a peut-être été usurpée. Toujours le même problème avec les narquois. À force de déguiser la vérité aux yeux des autres, ils finissent par ne plus l’apercevoir eux-mêmes qu’à travers un voile, qui, chaque jour, s’épaissit davantage.

25 septembre, 21h50, à noter que Suumcuique s’exprime librement sur le site juif Agoravox. Il se montre d’autre part indulgent avec Freya, qui a lu Gustave Le Bon. Quel exploit !

5 commentaires »

  1. Je suis déçue : ce texte est bâclé. Je n’ai pas écrit « le regard pantois des chats-fourrés » mais « le regard matois » ; et pas non plus « 20 % des voix pour Le Pen égale un sixième » mais « presque 20% pour Le Pen, ça fait approximativement un Français sur six » car il faut tenir compte des Français ne pouvant voter, faute d’âge suffisant ou de privations des droits civiques ; et ainsi de suite… l’aigle ne saurait-il plus qu’écrire, mais non pas lire ni compter ? Ou aurait-il perdu son térébrant regard dans quelque Nacht und Nebel ?

    (En tous cas c’est dommage pour le quadrilinguisme, mes organes génitaux en dégorgeaient de cyprine à l’avance !)

    (Je me doutais de l’embrouille. J’ai écrit regard pantois au lieu de matois car mon imprimante ne marche pas et parce que cela ne change rien au fond. Ensuite tu alchimises sur les 20 % de voix, qui correspondent à un cinquième des votants, point barre. Quand tu parles de « ta » cyprine, fais-tu allusion à Cyrus Vance ? Ça ne m’étonnerait pas de ta part, NDLR.)

    Commentaire par Freya von Asgard — 23 septembre 2011 @ 22:22 | Réponse

  2. Moi je veux être l’Aiglesse Noire de ta secte, toubab ! J’ai déjà la bonne couleur donc la moitié du taf est fait ! Foo dëkk ?

    Ba bennen

    (Propos de négresse dont nous ignorons le vrai sexe. Comme indiqué précédemment, le grade de maître se mérite chez Aigle Noir de façon beaucoup plus stricte que chez la Veuve. Nous ne parlons pas langues africaines, mais il nous semble que foo dëkk pourrait avoir un rapport avec faux-cul. Auquel cas tu n’auras pas la moindre chance d’être initiée, surtout que moins y’a de de femmes mieux on se porte. Leur place étant au plumard, NDLR.)

    Commentaire par Ira Melanox — 23 septembre 2011 @ 22:29 | Réponse

  3. Une nouvelle Aiglesse Noire ?

    Lady Michelle Renouf la Belle sera bien jalouse.

    Commentaire par Johann Schmidt — 24 septembre 2011 @ 14:50 | Réponse

  4. Même vos formulations sont boiteuses : on ne saurait avoir « deux fois bac plus cinq » ce qui supposerait qu’on a eu deux fois le bac, or les baccalauréats ne sont point des testicules ; il aurait donc convenu d’écrire « bac + 2×5 » . D’une façon générale j’écris bien mieux que vous, peut-être parce que je n’ai aucun diplôme et qu’ainsi que l’écrivit fort justement Gustave le Bon dans son « Psychologie de l’éducation » : « C’est une erreur spéciale aux peuples latins de croire qu’il y ait parallélisme entre l’instruction et l’intelligence. L’instruction implique uniquement la possession d’une certaine dose de mémoire, mais ne nécessite pour être acquise aucune qualité de jugement, de ré-flexion, d’initiative ni d’esprit d’invention. On rencontre très fréquemment des individus abondamment pourvus de diplômes quoique très bornés, mais on rencontre, aussi fréquemment, des individus fort peu instruits et possédant pourtant une intelligence élevée »… mais soyons franche : mon cœur est déjà pris, et cela pour l’éternité. Adieu donc.

    (Tu fais la gueule Freya, c’était prévu. Tu pinailles sur deux fois bac plus 5, mais je suis fier de ma condition d’ancien séminariste d’études juives. Mes peaux d’âne ne m’ont jamais rapporté un centime. J’ai appris à l’université à détester les agrégés des lettres. Ils n’ont rien dans le cigare et ne supportent pas le contredit, mes amis s’appellent Molière et Corneille. Le Bon tombait dans le piège universitaire, ou de la Veuve. Il parlait des peuples latins, qui n’existent pas. Pôvre extrême-droite, qui doit se rabattre sur Le Bon pour trouver quelque chose à dire. C’est vrai que tu écris bien, tu as du vocabulaire, mais on n’a jamais appris une langue dans le dictionnaire. Tu souffres du complexe de l’autodidacte, tu es scolastique. Tu t’es cru malin en parlant du matois, en songeant à matou, mais tu n’as rien compris. Si ça se trouve, tu n’as même pas goûté à la mate, quelle lacune !
    Tu as été atteint de fièvre obsidionale en voyant ta « copine » Colère des Ténèbres citée dans Revision, mais c’était divertissement. Adieu donc Freya, à toi, à ton veau, ta vache et ton cochon, NDLR.)

    Commentaire par Freya von Asgard — 24 septembre 2011 @ 19:45 | Réponse

    • Ne puis comprendre ces gens qui adorent annoncer leurs « diplômes » sans qu’on leur demande rien ! Croient-ils être ainsi plus convaincants ? Rions…

      (Ce n’est pas moi qui suis responsable. C’est le gars qui a écrit un papier sur moi dans Wikipédia, vite censuré. Ce fut ensuite repris en engluche, enfin par une pute dans Médiapédia. J’ai corrigé, car je suis fier d’avoir assisté au séminaire d’études juives. Pour ça je n’ai pas demandé de diplôme, ni de bourse pour des recherches approfondies. J’aurais pourtant pu poser ma candidature sur les juifs hongrois. D’ailleurs, question narcissisme, je ne vous arrive pas à la cheville, NDLR.)

      Commentaire par Theil — 27 septembre 2011 @ 11:20 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :