Alain Guionnet – Journal Revision

17 janvier 2011

BALIVERNES REYNOUARDESQUES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:51

Les observations du site sur Reynouard laissent pantois. Aucun commentaire de « Reynouard poursuivi », même si le papier est jugé excellent par les votants. Le Comité de soutien à Vincent Reynouard a reproduit les extraits de la lettre du camarade samedi, près de deux heures avant le site. Antiimpérialisme.com s’en fait l’écho, un adhérent de Stormfront reproduit le texte du site dans son forum, mais c’est tout. Le stormfrontiste s’est dit qu’il comprenait, mais pas le lecteur. Il a multiplié les paragraphes et transcrit une phrase en gras. Cela dit, les stormfrontistes commencent presque à parler françois, mais il leur reste beaucoup de chemin à faire pour y parvenir.

Blanrue est inscrit aux abonnés absents, il feint d’ignorer l’affaire. Il est vrai qu’il ne partage pas les opinions de Reynouard et qu’il se trouve à un autre niveau interstellaire que lui. Il n’a pas non plus signé la pétition de Moffa défendant la liberté d’enseignement, car il défend sa boutique et ne veut pas faire de réclame à ses concurrents. Il vante en revanche le dernier bouquin de Bastardi-Daumont, son pote, qui dirait tout sur tout. Quant à Lefeuillu, animateur de Propagandes.info, il pense à sa boutique. Il fait de la pub’ aux Intransigeants, cathos tradis qui n’arrêtent pas de « niquer », à Blanbec, prétendu vénitien dont le rital laisse à désirer, à Riri, plumitif controversé à Rivarol, dont le style cadre mal avec ceux des droites nationales.

Ce petit monde s’est réjoui du collage d’affiches antisémitiques à Concarneau annoncé par le Télégramme de Brest il y a quelques jours, mais c’est coup de Revision. L’affiche « La mafia juive » fut collée à plusieurs reprises par un gars de la revue. Il a entrepris une lutte de longue haleine. Il a fait plusieurs collages de quatre ou cinq affiches. Il a remarqué qu’elles tenaient à peine 24 heures, mais ne sait pas si l’arrachage est œuvre d’employés municipals. Détail de l’opération, qui n’est pas pic secret, il met sa colle dans un bocal à gros cornichons.

Nos propos sur Reynouard ne sont pas futiles, ils visent à établir dialogue sur la façon de combattre le mal, l’État français. Le plan n’est pas de poser bombe rue du Château des Rentiers, mais de dégommer l’administration juridico-policière. À défaut, la situation de la France sera comparable à celle de la Tunisie il y a quelques mois.

18 janvier 20h50, « Reynouard poursuivi » n’apparaît pas dans la statistique du site, comme si ce papier n’existait pas. 19 janvier 19 heures, idem. Google n’aime pas ce papier, WordPress aussi ?

2 commentaires »

  1. Parce qu’il vaut mieux en rire

    Commentaire par Native Proud — 18 janvier 2011 @ 17:39 | Réponse

  2. Un coup de Revision ?
    Le réseau bretok de l’oiseau est à l’œuvre ! Reste à activer la moitié poitevine…

    Commentaire par Un lecteur assidu — 18 janvier 2011 @ 19:14 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :