Alain Guionnet – Journal Revision

29 avril 2010

VICTOIRE D’UNION CITOYENNE MAGYARE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:42
Tags: , , , ,

Une fois n’est pas coutume, nous parlons d’Union citoyenne magyare plutôt qu’hongroise, mais c’est pareil. Dimanche 25 avril, le FIDES a tout raflé : 263 députés sur 386, soit la majorité des deux tiers l’autorisant à réformer les lois, mais ce parti n’abrogera pas la loi antirévisionniste votée en février. Le Parti socialiste a 59 élus, Jobbik 47, Autre politique possible, formation écologique de gauche, 16. Jerusalem Post traduit Jobbik, parti des droites nationales, par « pour une meilleure Hongrie », interprétation recevable mais discutable, pour le mieux étant envisageable. Le canard juif reprend le bobard colporté partout, selon lequel il y aurait entre 50 000 et 80 000 juifs en Hongrie, mais c’est faux ! Qu’il y eût émigration d’une partie des juifs de Hongrie depuis les années 1980 est sûr, mais à ce moment-là un juif américain d’origine hongroise parlait de 300 000 juifs en Hongrie, nombre confirmé pas un réalisateur de cinéma hongrois. Qu’il soit moins élevé maintenant, sans doute, mais il y a plus de 200 000 juifs en Hongrie. Ils sont journalistes, putes, avocats, conservateurs de la bibliothèque nationale, cela dépend. Souvent ils hésitent à revendiquer leur judaïté, assez mal vue. Mais quand on voit un chandelier à sept branches chez un Hongrois au nez légèrement busqué, curieux et mal à l’aise en compagnie du Magyar, il n’y a pas photo. Idem à l’Institut français, où c’est un juif qui traduit le français en hongrois, notamment les balivernes du directeur, agrégé des lettres, qui se croit en Hongrie dans une colonie.

Pendant ce temps, Mère Reich, comme l’appelle Jerusalem Post, a obtenu 15 % des voix à l’élection présidentielle en Autriche. Toujours la même histoire, le Magyar est de race supérieure à l’Autrichien.

2 commentaires »

  1. Comme bien souvent, ce malheureux Guionnet manque d’information…
    Il aurait dû lire attentivement ceci (où l’on apprend que l’ex de la belle Krisztina Marvai, et père de ses enfants, n’est autre qu’un…. khazar pur jus !) :

    http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1029

    Certes la magyare est « de race supérieure », mais ici « supérieure à quoi » ? Pauvres Hongrois qui ont voté Jobbik…

    Commentaire par Theil — 1 mai 2010 @ 09:00 | Réponse

  2. L’écriture de Georges Theil a été conservée pour l’essentiel, y compris ses guillemets anglais. C’est lui qui parle de Marvai au lieu de Morvai, signe que Theil ne sait ni lire ni écrire. Sauf quand il écrit à Pierre Guillaume, à qui il donne la leçon. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Pour la petite histoire, le mari juif de Morvai, dont elle est séparée sans avoir divorcé, s’appelle Georges Baló. Né en 1947, le quidam est naturellement journaliste à la télévision hongroise. Julie, une de leurs trois filles, travaille aussi comme journaliste à la télé. Une des dernières émissions animées par Baló s’appelait « La liberté de parole ». Son titre pompeux en français l’est plus encore en hongrois.

    Commentaire par guionnet — 4 mai 2010 @ 16:10 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :