Alain Guionnet – Journal Revision

30 mai 2018

DEUX LIEGEOISES TUEES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:51

Bon ménage, elles étaient toutes deux irrepoductibles,  47 et 53 ans. Bougnoul les a attaquées à coups de couteau avant de finir le boulot avec leur arme de service. Comme quoi il ne faut pas filer arme à feu à femme, elle ne sait pas s’en servit, ou bien elle tire dans le tas comme dans le métro parisois.

Eh oui, fliquette a descendu badaud en métropolitain il y a plusieurs années, nous n’avons pas oublié. Commandez café liégeois au bistrot, le garçon vous donnera cacahuète gratuite en complément, car on est civilisé, on n’est pas barbare comme à Levallois.

Encore rage antiRiri, mais il a cherché les crosses. Vieux Guigui t’a donné conseil pour éviter taule, ne crache pas dans le bassinet. Tu habites Levallois, malchance pour toi, à côté du monstre juif hongrois Balkany et de DGSI, tu es à plaindre. Mais tu peux compter sur Issy. Nous disposons d’un régiment de hussards en parfaite santé. Il n’est pas intervenu précédemment car il n’en a pas reçu ordre, mais hussard explose rigolos de bloc noir en deux coups de cuiller à pot.

Plan de bloc noir, il va pulvériser Mac Do’ avant de monter colline pour liquider Guigui. mais le gars les attend. Il doit maintenant recharger son fusil à pompe à chaque coup de feu, mais il y arrive. Ne venez surtout pas lui chercher crosses.

Bilan à Liège : trois morts, deux fliquettes, un étudiant. Crimes d’un bougnoul  non curieusement revendiqués par État Islamique, encore qu’il viennent de l’être car ÉI récupère tout. À notre avis Dieu créa bougnoul pout accueillir touriste francophone et lui offrir cul de ses enfants. Vous ne partagez pas cette opinion ? Elle est en tout cas celle de Frédéric Mitterrand, remarquable pédé.

T’es pedé Santini ? Tout le monde le sait et s’en fout. Mais vas te vanter de tes exploits auprès du corsicaud. Tout corsicaud n’est pas civilisé, l’un d’eux risque de te démonter la gueule. Ou petit Alain. On ne va plus maintenant en taule pour moins d’un an de prison ferme. Alain te rossera doucement sans trop t’abîmer, il évitera que tu piques crise cardiaque. Il te frappera au sol à coups de pied dans les jambes, organes non vitals. Il plaidera légitime défense, il dira je suis issisois depuis des années et ne supporte plus dictature du fat depuis longtemps. Faites sondage à Issy, je suis sûr que nombreux indigènes soutiendront Alain, bien que gars de la montagne, donc minoritaire.

Guionnet va phoner à sa miresse indochinoise N’guyen. Ils sont de même race. Vont-ils faire enfant ? Nous ne savons pas.

Fait divers, gamin de neuf ans violé, torturé et tué. Cognes ont chopé présumé coupable de 27 ans, mais il est peut-être innocent. Ils sont fortiches pour arracher aveux, c’est leur boulot. Qu’ils explorent autres pistes, tout retard étant préjudiciable à l’enquête. Gendarmes de Pont-de-Beauvoisin ont su alpaguer Nordahl Lelandais, bon gros poisson, mais affaires pédocriminelles sont incroyablement délicates. Coupable est avant tout à chercher chez les notables, juge, notaire ou officier de gendarmerie, pour qui c’est amusant de défoncer cul d’un gosse.

Conseil de plébéien issisois qui doute que le gars de 27 balais soye coupable. Ce n’est pas parce qu’il a été vu le dernier en compagnie de l’enfant qu’il est criminel.

Quant aux deux Liégeoises tuées, on boit café liégeois à leur santé, avec un peu de granulé de chocolat sur la mousse. Hélicoptères survolent Issy, oiseaux braillent. Guionnet a appelé N’guyen ma fille ce matin, elle était contente. Elle lui a délivré ordonnance pour qu’il obtînt son Viagra bis. Excellente recette, car quand Alain se branle il ne tue pas juif. Fille a frimé, elle s’est tenue debout de profil devant lui afin de lui montrer ses nibards altiers sous son gilet rouge.

Gars de l’Aisne vient d’être écroué à cause de ses explications confuses. Mais mettez mec 48 heures en garde à vue, flics y sont habitués, pas le prévenu. Le type finit forcément par être confus, ce qui ne prouve pas sa culpabilité. Pédocriminalité est truc de notable, pas de prolo. Affaire bouclée, affaire bâclée, comme on dit. Alain ne juge pas, il n’a pas eu accès au dossier. Mettez Riri en garde à vue pendant 48 heures, il y a des chances qu’il finisse par être confus, mais il bénéficie de sa double éducation, gauchiste et littéraire. Tu vois Riri, Issy te soutient. Issy est habituée aux gardes à vue de 48 heures, elle n’a jamais craqué. Fais honneur aux Hauts-de-Seine, département le plus riche de France. Vas-y Riri, dis à Guigui que tu l’aimes bien.

Tu pleures pour garde à vue de 24 heures. Du coup tu ponds nouveau livre que flics ne lisent pas, leur boulot consistant à te faire parler. « Vous êtes antisémite monsieur Hervé Lalin » — Oui. » « Vous savez que c’est délit, n’avez-vous pas honte ? » — Non. » Enquête est vite bouclée. Riri est fils de domestique du nord, il ne se lance pas en palabres, il sait dire oui et non, c’est à peu près tout. Il aime Fofo parce que têtu, bien qu’il n’aye pas le courage de se lancer en révisionnisme, trop dangereux selon lui.

Mais Alain fait du lard et consomme Viagra bis pendant que toi tu rames Riri. Tu t’es cru génial en réinventant antisémitisme, mot boche douteux datant de 1879, mais Alain domine Paris. Tu n’as pas meilleure vue sur tour Eiffel que celle des Hauts d’Issy, près de Saint-Nicolas. On l’appelle Miklos en hongrois, ce saint ayant longtemps rivalisé avec papa Noël sous ancien régime. Tu ne le savais pas ? Je te l’apprends.

Atrocité, 21 visites hui de France, 10 des États-Unis, quelle horreur ! Et crussiez-vous que nous acceptassions cet outrage ? Nenni. Alain est aimé aux States pour son bon usage du subjonctif parfait, mais il ne faut pas exagérer. Alain cogne juif car c’est machinal pour lui, mais il ne veut surtout pas que States dépassent France dans son palmarès des visites.

29 mai 2018

ANTISEMITE RYSSEN

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:45

Tu es bien Riri, bien que tu ne soyes pas superbe sexy. Tes cheveux blancs partent de tes tempes, chez d’autres de l’occiput. Mais tu as foiré, tu as oublié le nom de Sauvageot, seul leader goy de la révolution juive de mai 68. Qu’est-ce qu’on t’a appris en histoire à Créteil ? Rien du tout.

Facteurs de Levallois-Perret, ta bourgade, sont en grève reconductible, mais ils sont paumés. Élite des Haut-de-Seine se trouve à Issy, nulle part ailleurs. Hélas, Alain d’Issy s’est paumé hui aux Moulineaux. Le malheureux a ramé en vain. Il ne cache pas sa honte.

Être défait est naturel Riri. Tu indiques que Rebatet et Céline; à Meudon, sont morts dans leur lit, très bien, mais tu risques de ne pas longtemps courir sur tes pattes.

Bretoc a invité Alain à assister à ton procès du 23 mai, mais il n’est pas antisémitique comme toi, seulement antijuif. Tu as chance Riri, tu deviens vedette, mais ta sœur, elle bat le beurre ! N’attends pas élévation d’esprit de la part d’Issy. Nous on encule, et on encule, et on encule DGSI de Levallois-Perret, ton bled. Pourquoi crois-tu que ministère public a renoncé à poursuivre Alain Guionet depuis plus de vingt ans ? Parce que ça ne sert à rien. En taule il se radicalise, ses canines deviennent crocs.

Foutez la paix à Riri, ancien gauchiste de Créteil, il est plus bête que méchant. Tu vois, Riri, Issy te soutient. Tu as fait efforts à Rivarol pour dissimuler ton ancien gauchisme, mais personne n’est dupe. Sturm Abteilung fut innocentée au procès du TMI de Nuremberg à cause de son gauchisme et de sa pédérastie. Dis simplement que tu es pote d’Alain d’Issy, cela plaira à tout le monde. C’est ta meilleure défense. Alain est gros con, c’est connu, mais il tient bas Hauts-de-Seine.

Même si ce n’est pas vrai, tout le monde se foutant de vérité. Bien sûr, grenouille de bénitier scotuche Fofo prétend dire vérité, ça lui fait plaisir, mais ne le croyes pas. Et voilà que Guigui se met à jaser berrichon. Mais on sort le soir, plus souvent à Issy qu’à Levallois. Montparnasse-Bienvenüe appartient à Issy, question certes disputable, mais prison a doté de crocs Alinou. Bois-d’Arcy, Nanterre, Fresnes pour crime de la pensée, Fleury-Mérogis dans sa jeunesse ultragauchisante, joli tableau de chasse. Je te conseille de mentir Riri, dis que tu indemniseras LICRA, ensuite tu ne lui fileras pas un rond de ton RSA à LICRA, affaire sera réglée.

Conseilleurs ne sont pas payeurs, dit-on, mais Guigui t’informe Riri, ta place n’est pas en prison malgré tes cheveux blancs. Mais tu ne veux peut-être pas écouter le vioque. Tu as tort. Fleury-Mérogis, Bois-d’Arcy, Nanterre, Fresnes, Guigui est allé à bonnes écoles. Du crime certes, mais sans criminalité on n’arrive à rien. Nouvel hélicoptère survole Issy, Alain songe le descendre, mais il peut le louper.

DAME NATURE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 01:14

Dame nature est belle et bonne. Nous avons songé précédemment descendre à Corbeil-Essonne pour lessiver Dassault, mais elle a fait le boulot à notre place. Pour les non-initiés lessiver ou nettoyer quelqu’un c’est pareil, on dit navrer ou occire en françois

Merde, ne voilàti pas que visites des Srates risquent d’être dépassées par Canada, mais nous n’en sommes pas là, États-Unis d’Amérique demeurent principale colonie de Revision.

Facteurs du 92 laissez tomber votre grève, vous n’obtiendrez pas ainsi peau de Macron. C’est aux experts de faire le boulot. Ils ne sont pas tous issisois, mais ces bougres forment épine dorsale d’antimacronisme. Lisez toile. En grève vous n’avez rien d’autre à foutre. Bon gré mal gré, l’Issisois a combattu le F∴ Thiers en 1871, maintenant le F∴ Mélenchon. Il ne sombre pas dans le catastrophisme, maladie juive.

Libre à vous si vous ne voulez pas soigner plaie de commune de Paris, mais elle demeure saillante. Nous n’avons pas oublié massacre de garçons au couvent des Oiseaux, ni trahison d’un fédéré porte d’Auteuil. Que le moindre stalinien conteste il sera exterminé.

Issy s’en est prise plein la gueule sous la commune, elle ne devrait pas recommencer. Sauf qu’il y a idiot goy dans les parages. Issy tape sur bloc noir, mais après tout nous pourrions nous entendre. Vous explosez Mac Do’ de Corentin Celton, OK, mais vous n’attaquerez pas mairie. C’est boulot de poulpe ou de pieuvre. Heureusement, il existe spécimen, Alain Guionnet, franc du collier, heureusement pas franc-maçon.

Le gars vient de se perdre dans la plaine, aux Moulineaux. Honte à lui. Immeubles neufs partout, Alain en a perdu son latin qu’il n’a jamais connu. Il abandonne cet idiome au bretoc et au gouillache, c’est leur spécialité. Il est montagnard, c’est tellement plus simple de s’y retrouver que dans la plaine. Corbeau croasse, libre à lui, nous ne l’inquiéterons pas.

28 mai 2018

EXPERIENCE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:00

Revision a songé à titrer ce papier Vorlesungen, conférences, mais tout le monde n’est pas bochisant ou réviso. À coup sûr Fofo eut ouvert son dico, mais pas masse des idiots goys.

Encore racisme mais c’est archiconnu. Revision est antiboche, anti-espingouine antigouillache, antirtitale, antirosbife et antitos, mais elle épargne le François, à l’exceprion du bobo, dernier des cons selon elle.

C’est à boire ou à manger. PCF assaille Alain d’Issy avec ses courriers auxquels le brave n’a jamais répondu. Forément, il se fâcha avec Ducoloné, détenu privilégié de Buchewald, mais on ne refait pas histoire, on la fait.

Catastrophe pour Mélenchon, pas un seul étendard bretoc le 26 mai, confirmation que tu as foiré. T’es mort-vivant Mélenchon, staliniens viennent de bouffer ta pâtée. Retourne dans ta loge pleine de pédocriminels. Tu te plains car tu as du mal à bander, normal vu ton âge. À Issy, vieux con propose câlins à femelle plutôt que la sauter et ça devrait marcher. Résultat demain soir.

Expérience nous pousse à croire que ce n’est pas gagné, on n’explose pas juiverie en deux coups de cuiller à pot. Va nous falloir mobiliser fourmis entre autres, ce pour quoi aigle est incompétent. À  chacun son boulot. Alain d’Issy entend en ce moment aéronrefs survoler sa vergne, ce n’est pas troisième guerre mondiale mais on l’approche.

26 mai 2018

FIASCO

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:20

Revision a foiré, plan de l’utopiste était bidon. Comme celui de la soixantaine d’organisations ayant appelé à défiler. Résultat 21 000 manifestants selon PP, 31 700 selon prétendu institut indépendant médiatique, 80 000 selon CGT. À notre avis leur nombre est supérieur à celui de PP et inférieur à celui d’institut, il est légèrement moindre que 30 000. Énorme échec.

Alain d’Issy  a signalé à l’institut que le 5 mai il fallait compter plupart des passants sur les trottoirs des grands boulevards, trop étroits, comme manifestants, mais s’il a voulu appliquer cette recette le 26 mai il s’est foutu le doigt dans l’œil. Vieux loup de mer remonta le cortège sur le trottoir auquel il fut toujours hostile.

Staliniens n’existent presque plus dans le monde sauf en France, où se trouvent nostalgiques de vieille époque et maoïstes staliniens durs, une cinquantaine dans le défilé. Bloc noir a attaqué CRS dans rues adjacentes, bilan 6 blessés légers dans la flicaille et un plus sérieusement. Ils auraient mieux fait de buter staliniens. Comme s’ils avaient oublié Kronstadt ou Cronstadt, en boche comme en français, gars de bloc noir sont anarchistes bidons. Entretenus par différents services secrets, en premier lieu britanniques, mais aussi australiens et italiens.

Ne croyez surtout pas que ritals roupillent après œuvre de Machiavel, ils sont toujours là. Ritalie veut refiler partie de ses migrants à France, chefs de ses services secrets n’ont rien trouvé de mieux que de miser sur bloc noir pour parvenir à leur fin, ce qui ne leur coûte pas cher. Ils savent que 93, dix-huitième et dixième arrondissements sont en grande partie sous domination ennemie du François, il ne leur suffit que d’appuyer sur l’accélérateur.

À noter accessoirement manie du boche de remplacer k par c en pareil cas, tic datant de Napoléon qui fit figure de libérateur en Rhénanie. De telle sorte que Karl, Charles, passe pour ancienne écriture, Carl étant plus branché. On cause aussi du Tabac en boche, langue primitive où toute lettre est prononcée. On dit trafik en magyar, idiome supposé encore plus primitif, mais tabac et trafic sont étroitement liés, hausses continuelles du prix du tabac conduisent buralistes à faillite et favorisent délinquance. Souhait présumé de Macron.

Vieille politique, foutre la merde pour ensuite prétendre y remédier. Lutte ouvrière a raison : il n’est ni sauveur suprême, ni dieu, ni césar, ni tribun, or petit Macron se prend pour les quatre à la fois, que charbon le dévore ! Menace de mort au président de la République, ça va chercher loin, dit tout huissier de justice. Mais c’est délit de presse devenu irrépressible car on ne va plus en taule pour peine inférieure à un an de prison ferme, c’est Macron qui l’a dit. Et puis le charbonnier, carbonaro, Napoléon III succomba à maladie du charbon, ce sera honneur pour Macron d’en être victime.

Pendant que tu te pavanes, Macron, nous construisons ton cercueil en bois de chêne, quel luxe ! Alain d’Issy a insuffisamment étudié menuiserie mais il sait planter clous, il est peut-être supérieur dans ce domaine au saint-clouté Guillon. Dommage qu’on ne voye plus l’olibrius à la télé, peut-être parce que Guillon et Guionnet sont de même famille patronymique.

C et k bretocs sont identiques au boche. Nous écrivions autrefois bretok, mais bretoc est plus simple, surtout que plantigrades de cette race sont feignants. Bretocs courageux ? Presque pure mythologie. Simple métis a monté à Paris le 26 mai. Il dit ce qu’il a vu et ne juge pas. Il est comme Flaubert ayant témoigné sur révolution de 1848, il conseille seulement à quiconque de se méfier de bloc noir.

Détails, demi-douzaine de villes des Hauts-de-Seine sont touchées par grève reconductible des postiers, mais pas Issy dont centre de tri tourne à plein. Réactionnaire Issy ? Mais F∴ Thiers nous en a foutu plein la gueule, il a détruit moitié de la vergne, on ne se bat pas contre plus fort que soi. Revision ne conseille pas aux postiers du coin d’arrête leur grève, mais ils combattent puissances d’argent plus fortes qu’eux. Ils n’ont aucune chance de gagner.

Solution rendre les armes ? Non, car Issisois est fidèle à sa race que d’aucuns jugent bidon. Armes de Lapierre sont son micro et sa caméra, celles de Revision son crayon et son papier, il faut de tout pour faire un monde.

Enjuivés de CGT scandent « avec ou sans papiers on bosse pour un même patron », quelle horreur ! Patronat a décidé d’embaucher allogènes afin d’abaisser coût de main d’œuvre françoise et CGT est complice de l’opération.

Bref, vous avez réviso couillu à Issy, mot qu’emploient injustement grognasses en parlant d’elles. Gars a monté à Paris, son témoignage est fiable. Quand il a écouté vieux couple stalinien dialoguer sur un banc il n’a rien dit, mais il est de loin d’intelligence supérieure.

Salopes prétendent avoir couilles sans se dire couillues, encore dans le métro hui direction Mairie d’Issy. Femme à voix grave causait. De retour de manif’, où Alain s’est fait assommer par staliniens, il se réfugiait dans sa banlieue dite tantôt snobe tantôt putride, et féministes sont tombées sur son paletot. Le malheureux, mais Alain n’est ni juif ni femme, il ne pleure pas pour gagner argent.

Retour en arrière, sortie obligée à Château d’eau, station Gare de l’Est étant fermée, en changeant de ligne au lieu-dit du nom du boche Montparnasse-Bienvenüe en partant d’Issy. Horreur, boulevard de Strasbourg dans le dixième est depuis longtemps colonisé par nègres, pas par bougnouls. Singes se livrent à toutes sortes de trafics sur les trottoirs. Certains sans papiers portent vêtements neufs. Forcément, marché aux voleurs de Barbès n’est pas loin.

Vous êtes allogène, même sans papiers, vous volez en magasin et si vous êtes coincé vous ne risquez rien. En revanche, si vous êtes françois domicilié en France vous êtes persécuté. Pas étonnant que milliers de Français partent vivre à l’étranger.

Reste réduit d’Issy où aigle propose à couples pâles de faire enfants dont il assurera protection. Mais situation ne peut pas durer, nous voulons ta peau Macron, nous rêvons de réduire ta tête avant de l’exposer.

Dans ton règne tu bénéficies de la nullité des staliniens du PC qui étaient commandés par juif hongrois sous l’Occupation. Forcément ils sont anachorètes ou n’ont pas de tête, interprétation littérale du mot ancien grec. Quant au cartel des gauches il est totalement bidon. Moins de 100 partisans d’Europe écologie les verts, vingtaine de supporteurs du racket syndical dit anarchiste CNT, un peu plus de 200 affidés de Lutte ouvrière. Furie tient le micro comme souvent en pareil cas. Quand groupes sont perdants et minoritaires femelles tiennent le crachoir. Elles sont rarement jolies.

À quelques exceptions près, comme la candidate de France debout à Issy, belle, aimable et intelligente, pour laquelle péquenaud du coin a voté. Elle a obtenu moins de 1 % des suffrages dont celui d’Aigle Noir. Mais le souverainiste Dupont-Aignan n’est pas ultra-minoritaire, il a obtenu plus de 5 % des voix à la présidentielle, à comparer avec l’éventuel score du PCF qui eût plafonné à 2 %.

Macron se réjouit de l’opposition des gôches, mais attends, mon coco, Issy n’est pas entrée dans la danse. Avec son plan alambiqué son porte-parole s’est planté, mais il n’a pas eu tort pour autant. Pas d’oriflamme bretoc vu à la manif’ le 26 mai, confirmation de chute du F∴ Mélenchon et de France insoumise.

2 000 manifestants de phi, voilà résultat auquel tu es parvenu Mélenchon avec tes ruses de coyote. Quant aux estimations chiffrées de Revision, elle sont indiscutables, leur auteur étant maître de weï-chi. Staliniens t’ont niqué Mélenchon, ils ont suivi les conseils de ton pote Ruffin, au nom sémitique. Comme Raffarin, originaire d’Afrique du nord, sans que nous ayions la moindre preuve que Ruffin et Raffarin soyent juifs, mais cela arrive parfois, on peut être idiot et goy.

Asselineau, goy ayant oublié d’être idiot, prétend que les dix vaccins imposés aux enfants par Macron dans l’intérêt d’industrie pharmaceutique provoquent autisme. Débile mental passe rue d’Alembert, tout le monde lui fout la paix. Mais si les dix vaccins sont nocifs, il s’agit de les répudier.

Conte vient de se faire virer par juifs hystériques, dommage. Ils sont opposés à prétendue autonomie de Catalogne et à indépendance d’Italie. Soit, mais tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse, aucune indulgence de Revision pour le migrant allogène. Bougnouls imposent leur loi dans le dix-huitième, nègres dans le dixième. Alain a peur, il se réfugie dans les jupes d’une chinetoque.

25 mai 2018

APPEL A MANIFESTER

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:39

Rendez-vous devant gare de l’Est vers 14h30, autour des quelques drapeaux bretocs, oriflamme aussi nationaliste que le drapeau français, c’est-à-dire susceptible de nombreuses interprétations. Mais au moins il n’est pas rouge, « rouge du sang des ouvriers » clament les marxistes-léninistes.

5 mai, Alain d’Issy s’est senti esseulé à Opéra, du coup il s’est assis pas loin d’une jeune fille faisant virevolter oriflamme bretoc en haut des marches du palais, pas a proximité du grand drapeau bretoc dans la plaine où il fallait se tenir debout tête frappée par le soleil sans bouger. Mauvais pour la santé avant marche de 8 kilomètres, puis intervention pour déjouer plan des blocs noirs, ce qui exige lucidité, qui entrèrent dans le cortège peu avant son arrivée à Bastille. Comme prévu, ainsi que le fait qu’il n’y a pas un mais sans doute demi-douzaine de flics  parmi eux.

Alain bavarda avec plus d’une demi-douzaine de manifestants à Opéra sans dissimuler ses thèses révisotes bien qu’il évitât de dire que les chambres à gaz hitlériennes n’ont pas existé, car tout le monde le sait ou s’en fout.

Avec son minimum vieillesse Alain, bac plus 6, cherche à arrondir ses fins de mois. Vocation du barbu chaldéen est celle de figurant clodo ou de vieux loup de mer. Il a la gueule de l’emploi. Il accepterait même de jouer rôle de rabbin plus vrai que nature, mais pour cela il faudra le quadrupleplus payer, avenir d’histoire et du spectacle étant tragi-comique.

Drapeaux bretocs seront points de réunion des révisos, très nombreux mais hésitant à défiler, gars du Conseil national de transition français invités, transfuges du Front nat’ las des gauchisteries et des simagrées face à la youtrerie de Marine Le Pen. Ou bien la manif’ réunit tout le monde voulant se faire tête de Macron, ou bien non.

Vincent Lapierre  sera là. Le gars se coltine CRS sans chercher à les cogner, excellente ruse, même méthode que CNTS et Revision. Certes, adolescent ultragauchiste Alain a donné coup de pied au ventre du commissaire de police d’Issy mais c’est passé lointain. Il est cependant toujours persuadé que mieux vaut frapper la tête que les pieds.

Bonne idée des Insoumis d’avoir organisé assemblements préalables en banlieue, y compris grande. Mais apparemment ni en Yvelines ni en Hauts-de-Seine, sauf à Boulogne, à Marcel Sembat. Idiots ont pu s’imaginer qu’Issisois descendront à Boulogne. Nenni, hameaux puis villages d’Issy et Boulogne sont concurrents sinon ennemis depuis plus de mil ans. Peu d’Issisois iront à Sembat.

Pas d’assemblement préalable à mairie d’Issy. Forcément, c’est ville de macronistes où émerge minuscule élite révolutionnaire qui conseille à l’Issisois de monter directement sur Paris. Comme l’a suggéré Michelet, l’Issisois ne fait pas dans la dentelle et cherche à faire honneur à sa race. Pas vrai Philippot ?

Scénario prévu, Lapierre ne s’appuiera pas sur quatre gardes du corps comme la dernière fois pour son reportage, il sera escorté par plusieurs dizaines d’hommes dont le mage chaldéen grimé en vieux loup de mer avec sa casquette de marin, surtout que soleil va taper dur selon météo. Rien à craindre de la part de Lutte ouvrière ou des anarchistes libertaires, ni du MPA car petite bande de l’historien trotskard Besancenot a chef ne voulant pas se mouiller. Restent staliniens peu nombreux qui veulent avant tout montrer qu’ils existent. Parti communiste français a explosé en deux. Certains de ses militants ont rejoint le F∴ sénateur Mélenchon, d’autres le FN, où ils sont un peu déçus du voyage avec sorcière MLP.

Gars de Génération identitaires seront bienvenus dans l’escorte de Lapierre, comme ceux d’ultragauche antijuive. Combien d’hommes au total ? Peut-être une trentaine. À ÉRTV Lapierre vole sa place de vedette au fieffé Soral qui cause novlangue pour ne souvent rien dire. Priorité est à union nationale pour faire sauter Macron, laquais de Rothschild et de l’étranger. Encore qu’on puisse s’inspirer de l’étranger. Presse en parle peu, mais le nouveau régime italien interdirait l’entrée au gouvernement des francs-maçons tandis que Donald Trump aurait commencé à chasser réseaux pédocriminels, trucs malheureusement inusités en France.

20 mai 2018

VIVE URSULE !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:46

La fille est vraisemblablement d’origine nord-germanique car elle s’appelle Ursula Haverbeck. Elle est aussi sans doute d’éducation luthérienne, ce que nous vérifions. Elle vient d’être emprisonnée en Bochie à l’âge de 89 ans, c’est scandaleux.

Ursule n’y va pas avec dos de la cuiller, c’est certain, mais elle est adoptée à Issy, où nous suivons ses rodomontades heure par heure. Nous communiquerons bientôt son adresse postale. Conseil, lui écrire en français basique, sinon elle risque de ne point comprendre.

Bref, nous exigeons libération immédiate d’Ursule sinon nous franchirons ligne bleue des Vosges. Pote alsaco propose à Alain d’ajouter ses coordonnées à la liste des noms de ses lecteurs boches, mais Alain est prétentieux. Hormis Issy, dit-il, rien ne va plus. Pas de problème, répond cependant le petit monstre. Conseil, dans votre courrier vous pourrez appeler la dame Fraulein, jeune fille, Ursula, truc de démagogue marchant à tous les coups. Elle aura 90 balais en novembre, s’agit de la faire sortir de taule avant.

Ursule est certes révisote dure, mais voyez, un de ses alliés est en liberté en France. Il n’a jamais été nazi mais reconnaît avantages du régime hitlérien, comme semaine de cinq jours de travail, congés payés, lutte contre spéculation immobilière et inflation, développement du nudisme. Si Fraulein Ursula veut se balader nue cet été allée Bernard Lecache, au parc Henri Barbusse, en réalité du duc de Conty, nous la protégerons.

17 mai 2018

OUVRIR CC

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 05:46

Comprenez camps de concentration, KzL en boche. Faible effectif de gendarmerie, 1 gendarme pour 50 détenus qui obéiront aux ordres du capo qui ira au bordel une fois par semaine. Bordel est institution capitale de légion étrangère comme dans les camps. Légionnaire est bien payé mais il a envie de sauter femme, légion lui accorde ce plaisir. Propagande destinée au Magyar, pays où légion recrute à tour de bras. Avantage du CC il est construit par détenus sous les ordres d’un capo avec l’aide d’ouvriers extérieurs libres qui posent par exemple fil de fer barbelé électrifié, le matard n’ayant pas à connaître détails de sa fabrication.

Fil barbelé électrifié car deux précautions valent mieux qu’une. Comme à Auschwitz, notre modèle, il y aura quelques condamnés à temps, comme Cahuzac, d’autres à durée indéfinie comme Sarközy ou les cameurs du dix-huitième présumés à l’origine de l’attentat d’Azimov. 246 morts en France depuis 2015, dit-on, victimes d’attentats de musulmans durs, dont plusieurs dizaines de musulmans mous (une trentaine rien qu’à Nice).

C’est archiconnu, spécialité des musulmans durs est de tuer leurs coreligionnaires et surtout pas le juif. Sauf en France, exception qui confirme la règle. Bref, près de 200 bobos navrés depuis 2015 dont au moins trois flics. Hélas ! ministère d’Intérieur communique rarement ses pertes. Il est le plus fort selon lui, mais c’est faux. France est étranglée par OTAN et Bruxelles, seuls quelques braves se souviennent des CC de Rivesalte et île de Ré.

Rivesalte pour les prétendus républicains espingouins, île de Ré pour les prétendus collabos comme Henry Coston, homme qu’Alain d’Issy a fréquenté. Il n’était pas idiot comme Soral. Il voyait en Alain gauchiste, erreur car Alain est ultragauchiste. Il encule bloc noir et no boarders en ce moment, ce que tout le monde n’ose pas faire.

Bloc noir groupe d’ultragauche ? Faux, il y a en son sein moins d’une centaine de mercenaires étrangers formés aux sports de combat qui bossent souvent pour Grande-Bretagne, parfois aussi pour ritalie. Il y a aussi boches, mais Bochie cherche à ne pas intervenir officiellement en politique française. Zadistes de Bloc noir ou de no boarders, c’est pareil, ont blessé au moins 70 gendarmes en bocage nantois. C’est pas mal. Puis ils se sont rabattus sur Tolbiac et Montpellier où ils ont détruit ordinateurs d’université de droit. Sans oublier Nanterre, capitale présumée des Hauts-de-Seine, département le plus riche de France. Pourtant Issy encule Nanterre. Il est vain de chercher élévation d’esprit de l’Issisois, mais quand il assure qu’il encule Nanterre il est sérieux. Et bloc noir par dérivation.

Pour mortalité d’Auschwtz, entre 115 000 et 125 000 victimes, Fofo n’arrête pas d’accuser le typhus, or c’est faux. De nombreux détenus sont morts de tuberculose, de pneumonie, de diarrhée dyssentrique dite coulante en jargon du camp. Quand vous entassez taulards sous-alimentés en blocs c’est fatal, mais Hitler s’imaginait encore pouvoir gagner guerre en 1942. Il avait fait déporter juifs étrangers de France dénoncés par le CRIJF, UGIF à l’époque, il crut que sa mission s’arrêtait là après que son mouvement eut été en partie financé par banquiers judéo-amerloques.

Si Hitler fut idiot c’est son problème. Dans chaque CC nous installerons antenne médicale. Détenus seront bien nourris, il y aura porc au menu au moins trois fois par semaine. Nous ne pouvons rien faire de plus pour le matard. Si d’aucuns meurent dans leur châlit, ils auront crevé pour raisons diverses, c’est comme ça qu’on dit en argot réviso. Comme à Auschwitz cause de la mort sera précisée dans le certificat de décès, parfois facile à rédiger pour le médecin légiste : homme de plus de 90 ans mort de vieillesse, beaucoup de plus jeunes de cachexie.

Forcément, convois de déportés juifs étrangers de France n’étaient pas prioritaires, ils mettaient en moyenne cinq jours pour aller de Drancy à Auschwitz. À leur arrivée médecins trouvaient cadavres dans chaque wagon de marchandises, le plus simple était pour eux de diagnostiquer morts de cachexie, ou épuisement. Mortalité des cinq premiers convois de juifs étrangers déportés de France à Auschwitz pour motif racial fut énorme, comme l’a établi Enrique Aynat, réviso espingouin.

Car on trouve gens de presque toutes les races occidentales parmi les révisos, y compris australoise, mais aucun australopithèque. Pas de nègre non plus et très peu de sarrazins, car ce niveau de réflexion leur passe au-dessus de la tête. Et pour cause, quand on est bouffé par le Coran on n’en sort pas.

Un Égyptien a été alpagué vendredi 10 mai dans le dix-huitième arrondissement. Il avait deux passions, le poison, ricine, et les explosifs, armes qu’il destinait au bobo. Présumé innocent il vient d’être placé en détention provisoire. Hélas ! État dit de droit est impuissant en pareil cas. Seule solution le CC. Il sera condamné au maximum à 15 ans de prison, où il se radicalisera et étudiera chimie, avant d’en sortir dans moins de 10 ans. Et il récidivera.

Sa passion pour ricine s’explique par plusieurs raisons. Monté à Paris, l’égyptoque a appris que c’est équipe médicale française qui a trouvé contre-poison à ricine, extraite d’un arbrisseau, en 2010, et que ce poison peut être plus ravageur que le curare. Ou bien vous l’inhalez ou bien vous l’ingurgitez, et vous clamsez dans les 3 à 5 jours qui suivent. Le gars est moderne, vous avez plein de séries télévisées qui évoquent vertus mortifères de ricine, produit se trouvant plus facilement qu’acide cyanhydrique.

Son idée était géniale. Poison est excellente arme. Vous en glissez dans conduites d’eau ou dans rayons d’un supermarché, vous êtes sûr de tuer de nombreux bobos. On se demande d’ailleurs pourquoi djihadistes n’ont pas employé cette méthode avant. Parce qu’elle n’est pas préconisée par le prophète ? Peut-être, mais judéo-amerloques ont indiqué voie à suivre avec leur propagande sur anthrax, charbon. C’est beaucoup plus facile d’occire de nombreuses gens avec poison plutôt qu’avec couteau.

Vous avez fait le rapprochement ? L’Égyptien fut arrêté le 10 mai, criminel apparemment fou Azimov tué près du 4 septembre le 11 mai. Tous deux venaient du dix-huitième, quartier pourri par islam où filles n’osent pas sortir le soir. Contrairement à Issy où on voit fille en mini-jupe portant bas noirs grésillés. Bas noirs le soir font tilt en tête du prépucé, mais le mec ne saute pas la greluche, scène s’étant déroulée place de l’Église samedi soir.

Bon, je ne vais pas faire apologie d’Issy sinon Jacques Moulin va me cramer. On peut à la fois être brave et lâche. L’égyptoque a 20 ans comme feu son pote Azimov. À cet âge pas de remède, uniquement mort ou CC. Nous connaissons braves ouvriers goys du dix-huitième qui descendent à Issy. Un peintre en bâtiment habitant pas loin de Butte-Chaumont qui ne craint pas les crouilles, un chauffagiste qui a parlé à Alain pour la première fois début d’année des bougnouls.

Hypocrite Alain fit mine de ne point comprendre, mais problème racial existe dans le dix-huitième, quartier envahi par crouilles. Ordures ont conquis 9-3. Elles occupent grande partie du dix-huitième et commencent à attaquer onzième en s’en prenant d’abord à petites vielles, cibles faciles. Idéologue prétend que crimes du onzième ne sont pas forcément antisémitiques, mais désolé, quand on frappe vieille juive Sarah Halimi avant de la défenestrer en la traitant de cheytan, Satan, on est sarrazin musulman. Assassinat de Mireille Knoll n’est pas clair, mais il est vraisemblable qu’elle fut occise par deux musulmans.

Connards amerloques, vous êtes bannis. Vous n’avez pas pigé que Revision est feuille françoise. 21 visites de France à cette heure contre 11 des States, quelle horreur ! Première explication possible, histoires de cul d’Halimi et Knoll vous font bander, mais elles étaient vieilles. Deuxième explication, Alain veut rouvrir CC, idée géniale.

Ce n’est pas de ma faute. Comme tout le monde je suis trimballé par histoire et ne commande rien. Maintenant, si vous me nommez directeur de CC je saurai faire le boulot. Voyez Brest, fiché S vient de s’évader à cause de nullité d’administration pénitentiaire.

Place des 20 000 fichés S n’est pas en CC, surtout qu’il y aurait parmi eux l’islamophobe Conversano et Guionnet supposés menacer sécurité d’État. Mais voyez Conversano, il a gros nibards, tout être étant suspecté de bisexualité. Guionnet moins, il a seulement enculé pédé à Clamart avant de vite débander car l’action n’est pas évidente.

Question existentielle, certes, mais Revision est plus tentée de sauter la grosse aux bas noirs grésillés. Marché conclu dira le juif, on vous donne la grosse, en échange vous nous foutez la paix. Modus vivendi possible.

Votre but dans la vie ? Devenir commandant de CC ou Hauptstürmführer comme on dit vulgairement. Vous n’avez pas la trouille en tenant pareils propos ? Non, car il n’y a plus de place en prison. Sans entrer dans les détails car il faut au moins trois ans pour que condamnation pour délit de presse soye exécutée, ce qui est rare. Surtout qu’Issy encule Nanterre, par exemple, ce qui ne tombe pas sous le coup de la loi, ni Auschwitz 125 000 morts.

Alain craint bien sûr descente des bougnouls de cité Pablo Picasso à Issy, mais ils n’oseront pas. D’abord parce qu’ils sont inorganisés, ensuite parce qu’ils trouveront BAC sur leur chemin.

Vous avez pigé bobos ? Prochaine attaque djihadiste sera au gaz-poison. Alain d’Issy ne vous défendra pas bien qu’il l’eût fait à Opéra, non pour votre gueule mais pour sa pomme. « Collègues » de DGSI sont au jus, menace d’attaque au gaz-poison se précise, mais ils ont toujours un, deux ou trois temps de retard. Priorité, reconquérir le dix-huitième puis le 9-3. Combat le plus dur aura lieu en Seine-Saint-Denis mais qui ne risque rien n’a rien.

« C dans l’air » du 18 mai, émission décevante. On y apprend seulement qu’Azimov a obtenu baccalauréat avant de se planter en première année de médecine puis de devenir étudiant infirmier. Ça ne vous dit rien ? Mais si, Azimov était attiré par la came. Il aurait d’ailleurs réussi à planter un flic, indemne grâce à son gilet en kevlar. École de police nous apprend que taser n’est pas toujours efficace, car il ne faudrait pas qu’il touche portefeuille ou stylo à bille. Peut-être mais on peut en douter. Azimov était camé jusqu’au bout des ongles selon Revision mais il ne faut pas le dire car c’est secret d’État.

Mensonge par omission est fréquent. Personne n’a fait le rapprochement entre le fait que crack est en vente libre dans le dix-huitième et qu’Azimov était élève infirmier, donc un tantinet informé sur les effets des différentes drogues. Idem pour l’étudiant égyptoque passionné par la ricine fiché S depuis seulement trois semaines parce que trop bavard sur toile. Sur Telegram, logiciel crypté d’origine russe qui pauma longtemps DGSI. Heureusement, Poutine ordonna à son renseignement de dire comment à DGSI le décrypter. Depuis lors de nombreuses arrestations d’apprentis terroristes sont dues à ce tuyau.

Mais ça ne va pas durer. Tout le monde sait maintenant que Telegram est grillé tandis que des centaines d’islamistes vont sortir de taule avant fin 2020. Nouveaux périls en perspective sans remède miracle. En outre, Azimov était amateur, il était muni d’un couteau de cuisine, confirmation de son improvisation, alors qu’un poignard eût été plus efficace.

DGSI, tu as besoin de bons agents en matière d’antiterrorisme islamiste. Embauche Alain Guionnet à 4 000 euros nets par mois, car il lui faut payer ses informateurs. Selon nous, le fiché S de Brest évadé a filé à Paris. Pas de problème, nous avons flashé sa photo à Issy, nous le circoncirons. Mais s’il se trouve en dix-huitième ou dans le 9-3 avant de partir en Belgique, havre d’accueil du musulman dur, c’est plus compliqué.

Ses photos sont bonnes, manque seulement sa taille, précieux signe de reconnaissance. Il se trouve sans doute maintenant en région parisoise. Pas forcément au nord-est de Paris mais peut-être ailleurs en banlieue. Vous avez vu où ont résidé les terroristes du 13 novembre ? Au nord, à l’est et au sud de Paris. Dans des immeubles plutôt ringards, une fois dans un squat locatif, car le musulman dur ne roule pas sur l’or contrairement au juif dur.

Nouveauté, il y aurait juif dur et mou, mais comment les distinguer ? Chef juif arabe du CRIJF Khalifat et avocat de Lelandais sont assurément juifs durs comme Nétanyahou. Mais parfois question est compliquée, comme avec le petit juif arabe Zemmour, à la fois dur et mou. Il accepte de dialoguer avec Alain d’Issy par mollesse, pourtant il est dur avec le musulman. Cependant Alain est indulgent avec le harki. Nous gagnerons bataille face à État Islamique grâce au harki. Il y en a qui jasent arabe littéraire, rien à voir avec bougnoul de banlieue.

Et que radios et télévisions moscovites arrêtent de nous casser les couilles avec leur Netanyahu de merde, on dit Nétanyahou en françois. Mais Russie veut peut-être gifler France pour sa concupiscence vis-à-vis d’USA. C’est son problème, il ne nous regarde pas. Alliance franco-russe existe depuis des siècles à deux exceptions près,  quand Kahal intrigua contre Napoléon et bataille de Sébastopol. Sans compter les pets de citrouille de Macron indigne d’être françois. France tenta certes brièvement de vaincre les bolcheviks mais États-Unis l’en empêchèrent.

Tout est lié, States et Union Soviétique, comme État Islamique et Yisraêl. C’est ça qu’il s’agit de dire aux voyous musulmans pour les déradicaliser. Vous croyez défendre intérêts du calife ? Vous bossez en réalité pour Israël.

Nous t’aimons Ursule, nous nous fichons que tu soyes vioque. Ton supposé luthérianisme ne plaide pas en ta faveur mais tu es brave. Nous désirons femmes comme toi. Nous attendons ton adresse en mate mais ne l’avons pas obtenue. Elle se trouve certainement sur le blog de mère Schleiter, mais nous l’ignorons pour l’instant.

Ensuite Aigle Noir te dira qu’il t’aime ou qu’il t’admire, mots faciles à trouver en petit Langenscheidt. Ursule, tu as relevé honneur de bochie comme Meinhof avant toi, humanité t’est reconnaissante.

15 mai 2018

SCANDALE CAHUZAC

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:20

Jérôme Cahuzac n’ira sans doute pas en prison, bien qu’il soye coupable d’escroquerie et de haute trahison, mais loups ne se mangent pas entre eux. Macron a ordonné à ses petits juges de quasiment l’amnistier. Pourtant sa place est à Fleury-Mérogis en cellule à côté de celle de Ramadan dont nous croyons qu’il est innocent de certains crimes dont on l’accuse. Ou d’un petit pointeur bougnoul.

Il s’y trouvera bien car Cahuzac parle langage du voyou. À Strasbourg, sa miresse témoigne : Khamzat Azimov était doué à 12-13 ans, il avait appris vite français et c’est lui qui emplissait papiers de CAF pour ses parents. Bon, supposons qu’Azimov était un peu doué, c’était bonne idée de sa part d’attaquer 4 septembre.

Alain a menti, il aurait pris chaise pour exploser gars au couteau. Leçons de gendarmerie sont trop gentilles et théoriques, mais coup de chaise dans la gueule ratatine souvent le cocaïnomane. Beaucoup de bobos ont fui, mais si Alain avait été là, il explosât en deux temps trois mouvements le terroriste.

Ancienne miresse russe de Khamzat s’appelle Victoria Kolty, 30 % de sa clientèle est de de race tchétchène. Elle est donc tenue, c’est pour ça qu’elle a qualifié son ancien client de brillant, mais nous ne la croyons pas. Désœuvré comme beaucoup de jeunes musulmans, Khamzat errait près du métro dit aérien dans un quartier largement islamisé où certains flics sont pourris. Il s’emmerdait jusqu’à samedi dernier, jour où il respira cocaïne et décida de tuer bobos au 4 septembre.

Il n’était pas doué en français puisqu’il arriva en France en 2000 à l’âge de 3 ans. À ce moment-là on apprend vite langue étrangère. Kolty a donc menti par intérêt. Khazamt Azimov n’était pas brillant mais plutôt minable musulman. Il a voulu tuer bobos, ça se comprend, il aurait deux fois murmuré Allah akbar! pour se convaincre. Il aurait attaqué les trois flics venus le serrer car il était défoncé et souhaitait mourir en martyr.

Affaire réglée. Flics enquêtent mais Revision aussi. C’est bien d’avoir nettoyé Azimov, mais places de Cahuzac et Sarközy sont en prison, deux ans pour Cahuzac, c’est-à-dire un an et demi, perpétuité pour Sarközy sans libération conditionnelle. Tu constates que populisme marche bien, Macron, inspire-toi de Revision. Tu feins d’être véhément sur le massacre d’ottomans par Israël, mais fous en taule Cahuzac et Sarközy, on causera après.

Il y a toutefois peut-être erreur sur la marchandise, histoire n’existant pas sans géographie. Crack est en vente libre dans le dix-huitième dans au moins une station de métro où de nombreux machinistes ne s’arrêtent plus car cette drogue rend parfois ultraviolent. Elle est vendue par nègres et bougnouls, « richesse » de société multiraciale.

Parents d’Azimov viennent d’être libérés après trois jours de garde à vue, peut-être parce qu’autopsie a révélé que le tueur avait pris du crack. Pour le képi, qui ne voit pas le ciel à cause de sa visière, ancienne locution, tout a paru clair : le criminel était crackomane, d’où son comportement apparemment fou. Mais c’est secret d’État, il ne faut pas dire qu’on achète crack en métro. Comme Sarközy, Macron prétend que France est État de droit. Oui, mais du juge et du criminel qui appartiennent à même race.

Heureusement qu’Issy combat, hameau, villa, village, bourgade, bourg, ville si vous voulez, Issy combat juif et harki, pourtant précieux. Fachos lui font la gueule, mais vous êtes où connards ? Issy a combattu deux fois le prusco, Alain d’Issy aurait explosé Khazamt Azimov samedi dernier, que voulez-vous de plus ? Alain aurait mieux fait le boulot que les flics. Il aurait lessivé le tueur d’une manchette à la nuque, d’un pin à la tempe ou au plexus. Pardon, il fut viré trop tôt d’école de gendarmerie nationale, il ignore toujours les cinq points vitals, mais trois lui suffisent. Conduit au commissariat de police, Alain aurait pratiqué politique de carpe. Il aurait seulement pu ajouter « Oui, j’ai tué Azimov par inadvertance. »

Voyez sa photo, Azimov n’aimait pas les filles et rêvait de se faire enculer, mais c’est interdit par Mahomet, Mahmoud en ottoman, Baphomet en issisois vulgaire, car Issy n’assume pas héritage du père défroqué occultiste dit Éliphas Lévy. Bref, Azimov a planté bobos dans le but de filer droit au paradis. Pas pour baiser vierges mais pour se faire enculer. « C’est votre conviction ? » Oui, c’est celle qui entrera en histoire.

En commentaire, car il y a toujours idiots, surtout à maison Poulaga, gars interroge. Il reconnaît commentaire de Revision brillant. Serait-ce à dire qu’il a participé à enquête et sait qu’Azimov était drogué au crack ? C’est possible. Alain est prêt à enterrer hache de guerre contre police et DGSI à condition qu’elles fassent leur boulot. Fiché S évadé à Brest lors de son transfert à hôpital, méthode archiconnue, mais on ne veut plus de bavure.

 

 

 

 

14 mai 2018

TIR AUX PIGEONS

Filed under: mis en avant — guionnet @ 20:25

Pendant que France s’interroge sur la personnalité du tueur juvénile barbu tchétchène d’Opéra, était-il fou ou pédé, ou les deux à la fois ? On ne sait pas mais le gars a étudié jusqu’en terminale dans un lycée de Strasbourg. Il est vrai qu’enseignement judéo-maçonnique donne maintenant bac à presque tout le monde, y compris à des fous. Hypothèse de sa folie est vraisemblable. Il aurait dit deux fois Allah akbar! tout doucement alors que c’est cri de guerre du djihadiste.

Sa santé mentale est en question comme celle du malheureux Sarközy, son père spirituel, qui ferait bien de se suicider. Pendant que François s’interroge sur ce point, Tsahal fait du tir aux pigeons : 59 ottomans tués ce lundi dont 8 enfants, 2 200 blessés. C’est pas mal. Pendant qu’Alain préconise d’exterminer Tchéthènes et bougnouls Yisraêl massacre le sarrazin.

Bonne idée pour deux raisons, d’abord ottomanes prolifèrent à Gaza, c’est tout ce qu’elles savent faire, ensuite Hamas veut jouer au plus malin. Il fait maintenant sienne phraséologie juive, il parle de nakba, shoah, catastrophe, et d’alya, droit au retour. Mais Arabes furent bananés en Assyrie, antique nom préféré au latinisme Palestine. Redoutables maîtres espions britanniques ont longtemps dominé la région. Ils envoyèrent le pédé Lawrence d’Arabie pour pousser le sarrazin à se révolter contre le calife.

Les fourbes voulaient faire main basse sur gaz et pétrole, ce à quoi France s’opposa mollement. Elle abandonna Mossoul et conserva uniquement Liban et Syrie, chrétiens et parti Baas ayant toujours été ses alliés. Puis amerloques prirent le dessus au lendemain de la deuxième guerre mondiale, pas de chance pour les ottomans qui furent toujours piégés.

Se croyant malin, ancien dessinateur de Revision demanda au chef hui on fête le soixante-dixième anniversaire, mais de quoi ? Alain songea à qui. Il fit savants calculs. Il cherchait un homme mais ne pensa pas à création d’État d’Israël car Alain défèque dessus pour parler poliment, il chie dessus dit toute femme ou presque.

Israël fut toujours feseur de guerre, comme écrivait le métis juif Marat tué peu glorieusement par femelle dans sa baignoire. Il savait de quoi il parlait bien qu’il ignorât les conditions dans lesquelles juifs allemands allaient vaincre Napoléon sans quasiment tirer un coup de feu, car on peut gagner guerre sans prendre armes. Intrigue est pour cela capitale. Mais Israël met maintenant sa main à la pâte. Ses alliés d’ÉI ayant quasiment perdu bataille de Syrie, Israël y bombarde le hezbolah (au moins 26 et 23 morts) et se tape un carton sur les gens qu’il appelle gazaouis.

Le réviso Abbas, formé en ancienne Union Soviétique, dénonce un massacre, mais c’est Hamas qui a envoyé manifestants au casse-pipe. Trump est convaincu qu’Israël a fait bon boulot tandis que vieille Europe feint de se rebiffer, mais elle est impuissante comme Macron.

Nétanyahou est anglophone et francophone comme Assad. C’était autrefois obligé au Proche-Orient, sauf que le premier est escroc, le second médecin spécialisé. Nétanyahou parle maintenant d’État-nation pour justifier massacre de palestinoques. Il a piqué cette idée à historiographie française. Mais non, idée d’État-nation est depuis longtemps périmée, médias font apologie d’État multiracial. T’es plus dans l’coup pépé, tu sais que tu iras en taule pour corruption à la fin de ton mandat électoral car Israël feint d’être démocratique.

Pour jouer prolongations, tu veux pousser à guerre contre les Perses, mais Trump ne te suivra pas. Aryen n’a pas la moindre raison de guerroyer contre Perse qui est originellement de sa race. Bien trouvée ton opération Azimov. Gars se sont interrogés sur santé mentale du criminel, du coup tu as pu massacrer ottomans en toute quiétude. Hésitation sur se sont interrogés, écriture helvétique, ou se sont interrogé, orthographe conseillée par le grammairien belge feu Maurice Grevisse.

Voyez, à Issy, on réfléchit mine de rien. Nous avons trois bibles, Lancelot, Littré et Grevisse. Pendant ce temps, enquête sur Azimov se poursuit, routine policière oblige, car tueur isolé n’existe pas, il a forcément complices. Principal suspect est son père, pas son ancien pote de Strasbourg. Son autopsie aussi peut-être éloquente après analyse de son sang en laboratoire, car si on y trouve cocaïne son apparente folie peut s’expliquer. Samedi après-midi il aurait sniffé coke presque en vente libre dans le dix-huitième arrondissement. Ensuite, avec sa haine tenace du François, mangeur d’escargots et de grenouilles, il serait descendu de son domicile proche de place Clichy muni d’un poignard pour aller au 4 septembre, moins de 20 minutes en métro, pour zigouiller bobos.

Pourquoi 4 septembre 1870 ? Parce que c’est date de création de République française judéo-maçonnique, station proche de Bourse et d’Opéra. Ce qu’il a pu apprendre au lycée. Auquel cas il a pu agir seul sous influence de son père. Mais flicard est paumé dans l’enquête, il ne sait souvent rien de valeur symbolique du 4 septembre. Nous la lui apprenons.

Juif et musulman attachent énorme importance au symbolisme des dates. Résultat de leur excision car étant démunis de prépuce ils ont du mal à se branler. Ne lisez pas Zohar, vous n’y arriverez pas, mais lettres et nombres sont capitals en cabale. Allah, aigle, Alain, Azimov, Aznavour, etc., ont même racine. Pourquoi Aznavour ? Parce qu’Alain est raciste anti-armingo. Il est des Hauts-d’Issy, pas des Épinettes qu’il a à portée de vue.

Ottomans vont remettre ça ce soir, mercredi 15 mai. Ils vont se faire occire. Trump sait qu’il doit sa vie à son soutien partiel du lobby juif. Il feint de défendre cause d’Israël, mais faire guerre aux Perses n’est pas boulot d’aryen.

13 mai 2018

EXTERERMINER LE BOUGNOUL

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 01:14

Il n’y a que ça à faire. Bougnoul présumé vient de tuer un passant à coups de couteau et de blesser quatre personnes, deux gravement, deux légèrement, à côté de la station de métro 4 septembre, date de sinistre mémoire. Pas de hasard, le bougnoul a voulu frapper où ça fait mal, près d’Opéra, où Alain a défilé bon gré mal gré le 5 mai.

Tueur abattu, c’est la règle. Contrairement à ce que pense Dieudo’, son pote nègre Coulibaly fut assassiné proprement selon Alain. De sang froid à la sortie de la boutique alors qu’il se rendait. L’idiot rêvait d’avoir procès à grand spectacle où il aurait dit tout le bien qu’il pensait de Palestine. Mot d’origine latine, sans doute pas meilleure invention des Romains, mais le nègre ne se posait pas cette question qui passait au-dessus de sa tête. Maintenant, si Alain est accusé du meurtre de Hamont il exigera procès équitable. Pilier BN il aura tué Hamont par semi inadvertance, il aura droit à circonstances atténuantes.

Tuez le bougnoul, mes frères, mais pas le harki. Harki peut être innocenté. Ce n’est pas de sa faute d’être musulman, tout le monde l’est en terre d’islam. Prenez Hicham et Youssef, ils sont stupides laïcs. Ils feignent d’être opposés à islamophobie comme Soral, mais sont bien vus du facho.

Originalité, le tueur barbu était tchétchène, âgé de 20 ans. Fiché S depuis été 2016, Sarközy lui a  donné nationalité française il y a 8 ans, car il faudrait pleurer sur le sort des pédés tchétchènes. Tous à mettre dans le même sac avec Hamont et le nanti Fabius, milliardaire marrane faussement converti au protestantisme. Sans doute à la sauce calviniste. Difficile de savoir car le réformé de France feint de ne pas faire de différence entre calviniste et luthérien, mais Fabius est rusé, il sait qu’inquisiteur Calvin est mieux vu en France que Luther, pourfendeur du juif.

Bref, quand vous croisez musulman barbu, bougnoul ou tchétchène, préparez votre kalachnikov. Le gars a foiré, il n’a liquidé qu’un type de 29 ans, truc de pédé, islam et pédérastie étant étroitement liés. Pédé Michel Caignet en connaît un rayon là-dessus. Mais pourquoi a-t-il loupé Hamont le 5 mai avec sa veste bleu marine élimée ? Il nous aurait évité de faire le boulot.

L’ordure s’appelait Khamzat Azimov, comprenez Khazar, César, tsar ou czar en russe, Hassan en sarrazin. Flics lui tirèrent deux coups de taser dans les ailes pour l’immobiliser. Ils formaient patrouille de police et appliquaient règlement, mais Khamzat, les mains rouges de sang, continua de foncer sur eux. Un poulet recula et l’abattit de deux balles dans la peau. Selon version Franceinfo, radio du feignant. Du gars qui n’a rien vu, il n’était ni à Opéra ni au 4 septembre ce soir-là, sinon Alain explosât la raclure ou bien mourût.

Il n’avait pas d’arme mais était plus costaud que le présumé pédé tchétchène. Coup de couteau dans le ventre est basique, mais on apprend à le parer en self-defence de gendarmerie nationale, au moins en théorie. Ne vous fiez pas à enseignement de gendarmerie, c’est difficile d’éviter coup de poignard au ventre d’un terroriste. Reculade et coup de manchette au bras du tueur, très bien, mais vous n’êtes pas sorti de l’auberge. Tueur va se déchaîner. Ou bien vous prenez couteau sur le comptoir, ou bien vous êtes cuit. Issue est incertaine, mais Alain d’Issy aura fait son boulot. À 64 balais on ne craint pas la mort dans son cas. Costaud Frédéric Chatillon, quart de bretoc, fît de même avec plus de chance de succès.

Tout le monde aura fait rapprochement entre issue et Issy, car vous n’êtes pas con, mais issue n’a rien à voir avec Issy, colline ou monticule en galois. Monticule a le plus de succès au musée français de la carte à jouer.

Monstre judéo-hongrois Sarközy est responsable de l’attentat car c’est lui qui donna à Khamzat nationalité française. Ami de Georges Soros, Sarközy a toujours été favorable à invasion de France par musulmans bougnouls, tchétchènes, azérois, etc., dans le but qu’ils s’entre-tuent avec chrétiens afin que juif sorte vainqueur. On ne compte plus le nombre d’églises qui crament au Proche et Moyen-Orient. Seuls Iran, Liban et Syrie protègent les chrétiens. Et c’est païen stupide qui défend le chrétien, mais nous n’en sommes plus à une aberration près.

En revanche Sarközy, Alain peut renoncer à tuer Hamont pour te liquider en moyen seizième. Disons 45 minutes en transports en commun puis planque pouvant durer des heures. Ensuite coups de couteau de plongée sous-marine dans ton bide, nabot. Si flics me chopent ma défense sera facile. Oui, j’ai peut-être navré Sarközy, ce qui reste à prouver, mais il fait honte à Hongrie. Alain passera pour un héros. Tout le monde ne pigera pas sa magyaritude, science pataphysique, mais peu importe. Il aura dit et occis Sarközy. Un pied, deux pieds, trois pieds, ce n’est pas riquiqui, hommage à la rime.

Montée d’étoiles enfin, comme Dracula public a besoin de sang pour s’éveiller. Tchétchènes et bougnouls vous tuent à Opéra, demain au quartier Latin, et vous allez continuer combien de temps encore étudiants de l’ancienne Vincennes et de Tolbiac à faire apologie des travailleur migrants ? Alain dit niet. Le vieux con est de race caucasienne dit l’amerloque, comme son ami Poutine.

Pas de preuve pour l’instant qu’Azimov était pédé, mais deuxième arrondissement est assez proche du onzième. Alain, même initiale qu’Azimov, a suivi son intuition sachant qu’il existe pédés virils, certains d’entre eux étant bouchers. Ils peuvent saigner goys comme Khamzat. Enquête de police ne nous le dira pas, mais nous ne voulons pas nous faire assassiner par freluquets pédérastiques.

Le criminel est parti de Nice avant de monter à Strasbourg, dans le quartier pauvre et tchétchène d’Eslau, puis à Paris en quartier musulman du dix-huitième arrondissement, rue Pujol. Vous ne croyez pas qu’on devrait éliminer cette racaille ? Son père, son inspirateur, n’a pas obtenu nationalité française, renvoyez-le en Russie, Poutine saura s’en occuper. Tel fils tel père. Moins il y aura de musulmans à Paris, mieux nous nous porterons.

Azimov était discret. Il envisagea de partir en Syrie en 2016 mais n’en parla pas. Une des raisons pour lesquelles DGSI le jugea peu dangereux. Erreur, car le gars discret peut être plus périlleux que le fort en gueule. Il ne dit rien, laisse monter la pression jusqu’au jour où elle éclate, surtout s’il cache son attirance pédérastique interdite par Allah en théorie mais pas en pratique. Il devient ensuite ivre de sang. Il tue un homme et blesse deux femmes, une trentenaire et une quinquagénaire. C’est presque comique, mais une fois de plus DGSI a montré sa nullité car il s’agit de se méfier des gens discrets.

12 mai 2018

SORAL MENT

Filed under: mis en avant — guionnet @ 12:04

Alain Soral parle trop vite et fait semblant de réfléchir après. Non, plateau du Golan ne fut pas usurpé pas Israël à Syrie en 1966, pays ne lui ayant pas déclaré guerre, mais en 1967. Oui, Soral a eu raison de protéger ses couilles avec sa main droite dans un film.

Car tu mens Alinou, Revision reprend mot de Jacques Moulin qui a parfois raison. Si tu veux, Alain, monte à Issy. Je vais buter bloc noir et no boarders mais je n’y arriverai pas tout seul.

Tu seras déçu comme ton pote Ruffin, mais j’autoriserai bloc noir à péter Mac Do’ de Corentin Celton. Tu vois, Soralinou, on peut négocier. Tu es bête, ce n’est pas de ta faute, ta maman t’a pondu ainsi, mais si tu veux exceller, monte à Issy. Alain invite tout le monde en ce moment mais personne ne vient. Il souhaite allumer les sept brigandes mais aucune ne vient. Rançon de sincérité, quand on est franc on s’en prend plein la gueule. Demande son avis à Frank, héros niçois ayant culbuté le camion dit fou sur son modeste scooter, il sera plus éloquent que moi.

Tu prétends vouloir égalité et réconciliation. Tes autocollants se trouvent parfois en plaine mais pas en montagne. Si tu veux alliance de plaine et montagne c’est à toi de prendre l’initiative.

Il y avait plein de jeunots pont d’Austerlitz dont beaucoup n’étaient pas nés en 2001. Il faut tout leur apprendre, ce qu’est le Mossad et le sayan. Quel boulot ! Tu devrais leur donner bonne parole Soral, ton public est en partie jeune. Voyes, vieux con a défilé à Paris le 5 mai, c’était facile pour lui car il habite presque à côté d’Opéra. Disons près de 35 minutes de métro, mais il a défendu honneur de sa race. Certes, il se méfie de Ruffin comme de la peste.

Alain fut longuement photographié sur le trottoir à Bastille, mais sa photo n’est pas passée en presse car le sujet est tabou. Alain bouffe du juif midi et soir, mais pas au petit déjeuner. Il baisa juives dans sa jeunesse, surtout allemande et polca. Mais vedettes sont Dieudo’ et Soral. Il s’en fout pourvu qu’il continue son travail de sape. Il n’est cependant pas taupe. Israël désire troisième guerre mondiale ? C’est son problème, Alain pense à demain, après messe maronite il ira se faire bronzer à poil au bois de Vincennes.

Il en est capable ? Oui, répond DGSI. Sauf que météo l’en a dissuadé. Elle avait annoncé il y a quatre jours qu’il fera très beau dimanche. Faux, température n’excéda pas 16° ce jour-là à Vincennes. Or on se fait pas geler les couilles pour pas un rond.

10 mai 2018

D.G.S.I.

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:59

Ça va, petit homme d’ultragauche d’Issy, 1,80 mètre, 95 kilos, ne t’attaque pas pour l’instant mais tu es dans son collimateur et tu le sais. C’est bien de se trouver en compagnie, on se fait guerre tous deux mais il n’y a pas de victime à cette heure.

Ce serait bien d’exploser Israël. Je ne suis pas trop antisioniste mais bombe atomique sur Tel-Aviv ferait partie du ménage. Je vais conseiller cette recette à mon pote Poutine. Tu ne me crois pas, lecteur ? Tu penses que je suis vieillard de 64 ans ? comme dit propagande de Revision. Mais détrompe-toi, le vieux est couillu, il peut allumer ribambelle de femelles, même si c’est incertain.

Et puis on pourrait pactiser. Alain a déterré hache de guerre quand DGSI était dirigée par le Squale dit Squarcini. Il n’avait pas digéré les attentats de janvier et du 13 novembre 2015, ni l’attentat au camion dit fou de Nice, pourtant prévisible. Mais DGSI n’a pas voulu écouter confession d’un repenti quelques mois avant le 13 novembre car elle fut jugée peu fiable. Forcément, elle ne venait pas d’un pantouflard de la grande maison, ou grand maison.

Bon, nous pourrions échanger nos pantoufles. Alain prévient seulement qu’il chausse du 47, taille souvent difficile à trouver dans le commerce. Il est gars du nord, il serait mieux à sa place en Scandinavie à côté de ses potes vikings, alors qu’il se sent souvent paumé en France vu qu’il n’aime pas les Latins. Nouveau racisme, mais Alain est polyraciste.

Vous pigez maintenant pourquoi Alain extermine volontiers Nordahl Lelandais ? Parce qu’il est faux scandinave. Alain donne ordre à tout matard de tuer Lelandais. Lui n’en a rien à foutre. Jetez-le en prison, il se radicalisera. Vous l’avez poussé en mate, ça n’a pas marché. Tuer fille de 7 ans ne se fait pas, c’est écrit en code de procédure taularde.

ISRAËL ATTAQUE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:52

Troisième guerre mondiale est partie. Israël vient de bombarder positions du hezbolah en Syrie, bilan provisoire 23 morts. Yisraêl a fait le même coup il y a quelques semaines, 26 morts, Perses ont assuré qu’ils allaient se venger. Darius fut certes minable au plan militaire, il fut écrasé par le Magog, ancêtre du Magyar, en Pannonie. C’est François Ady qui l’a dit.

Ady fut pote de Revision à Montparnasse. Il monta maintes fois côte du monticule Edgar Quinet. Il était contemporain d’Alfred Jarry, sinistre bretoc qui tira coup de revolver sur un contradicteur à la Coupole. Assis en face de lui, il le loupa. Il abîma le mur, plus haut. Puis bourgeois lui vint en aide, il paya réparation.

C’était le bon temps, mais troisième guerre mondiale approche. Russie donne missiles S-300 à Syrie, 3 avions israéliens détruits en ciel syriaque ces derniers mois. Hezbolah ne peut pas lutter, c’est défense antiaérienne syrienne qui fera le boulot. À chacun le sien, Alain liquidera Hamont pendant qu’artillerie syrienne explosera chasse israélienne, vaches seront bien gardées.

Prétexte à l’opération, Iran aurait tiré 20 roquettes sur le plateau Golan sans faire de victime. Ce n’est pas totalement impossible puisque la zone tampon tenue par ÉI, par el Nosra en l’occurrence, a disparu. Mais il s’agit peut-être plutôt d’obus de mortier qu’un illuminé du hezbolah aura tiré sur Israël. Vous avez illuminés dans toutes les armées du monde. Bougnouls de France sont à peu près seuls à ne pas avoir compris qu’ÉI bosse pour Israël.

Quels idiots ! Pourquoi attentats le soir du vendredi 13 novembre 2015 ? Parce que c’est shabbath et que tout religieux juif doit rester planqué chez lui en théorie. Musulmans durs sont venus tuer du goy, pas du juif. Revision l’a tout de suite compris, mais pas presse judéo-maçonnique.

Bougnoul de France chasse maintenant le juif, à chacun ses distractions. Si bloc noir explose le Mac Do’ de Corentin Celton, coco bretoc, libre à lui, indigènes ne s’y opposeront pas. Mais il demeure interdit de frapper le juif. Nétanyahou nous y incite, c’est certain, surtout que Netanya et Nétanyahou sont villes francophones d’Israël. Car France perd ses batoches au Proche-Orient. Elle a perdu ses possessions, Syrie, maintenant Liban, et va devoir abandonner sa colonie israélienne.

Terroriste Ulcan est malheureux. Il regrette Paris, ville où loyers sont presque moins chers qu’en Israël. Il fume pétard sur pétard. Viens à Issy Ulcan, j’ai trente ans de plus que toi, mais ça ne m’empêchera pas de t’exploser.

Jacques Moulin maugrée : « Alinou, tu n’es pas centre du monde, ne te prends pas pour Jupiter ou plutôt pour Zeus car tu détestes les Latins. Sache raison garder. » Mais je n’y peux rien. Je suspecte François Ruffin, sans preuve, sauf mes esgourdes, d’avoir fait apologie des No boarders. J’ai tort ou raison, c’est l’un ou l’autre.

Désolé de jaser argot pour l’étranger, mais péquenauds d’Issy causent argot. Leur degré d’évolution est de loin inférieur à la moyenne. Jojo, vas-tu enfin réagir au nom de NSA ?  Alain cogne bloc noir et No orders, mais il ne peut pas y arriver tout seul. Il ira certes à église maronite dimanche matin, avant de se faire bronzer à poil à Vincennes. Il n’a pas peur, ce n’est pas son genre  Il peut se taper une ou deux gonssses sans plus car à 64 balais on n’est plus champion du plumard.

9 mai 2018

MAISON POULAGA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:24

Maison Poulaga communique : « Méfiez-vous d’Alain Guionnet, il n’a pas l’air méchant à première vue mais il ment comme il respire. Il se plaint d’avoir marché 8 kilomètres samedi 5 mai, mais il peut aisément en parcourir le triple ou le quadruple. Il se prétend vieillard, ne le croyez pas. En revanche il a raison quand il dit pouvoir liquider Hamont d’une manchette dans la nuque. Sa formation aux sports de combat est vérifiée. Nous ne pouvons pas protéger monsieur Hamont 24 heures sur 24. Et voyez la situation, si monsieur Guionnet frappe monsieur Hamont d’une manchette au cou, nous n’aurons pas le temps d’intervenir.

« Nous ferons cependant notre boulot. Nous interpellerons le présumé coupable, mais ce n’est pas cadeau. Ayant usé ses frocs dans un tas de commissariats il niera tout. Selon lui Hamont sera tombé tout seul. Il est mort de crise cardiaque. Ses vertèbres cervicales brisées ? Forcément, dans sa chute.

« Et c’est nous, flicards, qui nous tapons le sale boulot. Si vous savez comment faire parler une carpe, dites-nous la recette. Nous n’avons plus le droit de torturer comme au bon vieux temps. Gardez votre Guionnet avec vous, nous n’en voulons pas. »

Flics ont parfois raison, ils ne sont pas tous abrutis. Alain va descendre dans son fief, dévaler sa colline ou son monticule. Il ne tuera pas Hamont ce soir. Regret, dernier message de Nestor a disparu sans qu’on sache comment. Nestor jasait des autonomes, bonne idée, car autonomes sont en partie derrière bloc noir.

Nous matons bloc noir. Crussiez-vous qu’ultragauche, la vraie, roupillât pendant que vous faisiez votre farandole ? Nenni. Elle songeait seulement à votre connitude. Attardés, vous n’avez pas pigé qu’histoire contemporaine part de l’imposture d’Auschwitz avant d’être relayée par les attentats du 11 septembre 2001. Il y a jeunes parmi vous, mais ce n’est pas excuse, enseignement d’histoire élémentaire s’impose.

Vous trouverez bon prof’ barbu à Issy, où vous pourrez casser le Mac Do’ de Corentin Celton pour vous distraire. Ce sera bien fait pour la gueule d’Olivier, presque voisin d’Aigle Noir, métis américano-corsicaud entre autres qui va souvent bouffer au Mac Do’. Il est gras du bide et n’a pas compris qu’il s’empoisonne au Mac Do’. Désir de l’empoigner ce soir mais il n’est pas à son domicile. Voyez que ça chauffe en banlieue huppée, on ne fait pas que casser du juif.

Tout le monde n’est pas souple comme Alain. C’est sa prof’ de body tonic qui a traité Alain de souple. Elle est mariée à un armingo, ce qui ne plaide pas en sa faveur. Imaginez, 3 000 armingos à Issy face à 300 bretocs, bretocs ne font pas le poids. Mais les deux races s’entendent sur un point, on ne frappe pas juif parce qu’il est juif.

On peut se coltiner petit juif arabe Zemmour en revanche, mais il n’habite pas le quartier. On lui filerait une rouste sans chercher à le tuer, car on est libéral à Issy à notre manière.

Cas du petit « frondeur » Hamont est différent. Sa vie est en sursis. Prochaine fois qu’il dira du mal du Lion, comprenez Assad, le social-traître risque d’avaler son bulletin de naissance. Même ligne politique à Moscou et Issy, le grand Assad n’est peut-être pas parfait mais il est moins dégueulasse que Nétanyahou. Le monstre veut pousser Trump à guerroyer contre Iran, mais ça coûte cher. Trompe a symboliquement déchiré accord avec Iran mais il compte ordonner à ses boys en Syrie de rentrer à la maison, sage décision. Et il claque la porte au nez d’un ministre israélien.

Pour plus de détails écoutez propagande moscovite. Elle est carrée, verse rarement dans la nuance, mais efficace. Elle tranche avec les minauderies de presse dite française avec son féminisme et ses histoires de pédés. Sa grande spécialité est armement. Elle vous raconte en détail pourquoi deux frégates françaises ont foiré en Méditerranée. C’est  propagande, mais souvenez-vous du précepte léniniste propagandieren, studieren, organisieren, que tout le monde est supposé comprendre à Moscou comme à Paris. Si vous ne mouftez pas studieren, cliquez sur ce mot, sa signification est toute bête.

7 mai 2018

DISPARITION DE FRANCE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:31

France disparaît au Proche-Orient. Elle avait autrefois deux bastions, Liban et Syrie, mais c’est fini. Élections législatives au Liban donnent hezbolah gagnant. Deux écritures de ce mot, avec un l ou deux, mais notre parti est francophone, pourquoi écrire deux l qu’on ne prononce pas ?

Allah, dont il est question, et Alain, nom bretoc, tout le monde aura fait le rapprochement, mais il n’y en a sans doute pas. Les Alains furent exterminés en Panonnonie, ou bassin danubien dit aussi des Carpates, par le barbare magyar. Certains d’entre eux ont-ils fui jusqu’en Bretagne ? Nous ne savons pas. Mais Alain et science pataphysique sont créations bretoques dont Montparnasse continue d’être infecté.

Curiosité, le Magyar adore se balader à Montpar’ sur les pas du grand poète Ady qui a osé dire « moi je suis fils de Gog et Magog ». Quel culot ! Le gars est mort de syphilis, maladie que lui a inoculée guenon juive car poison maçonnique n’est pas seule arme pour tuer. Ady était réformé plus ou moins transylvain de Debreczen, écriture moyenne hongroise, la meilleure, car donnant au François idée de la prononciation du nom. À dix minutes à pied de Montpar’ institut hongrois, rue Bonaparte, à cause de mégalomanie du Magyar. Guionet dépasse Ady, il dit je suis Magog, et vlan, passe moi l’éponge.

Ce n’est pas lui qui liquidera Macron, sauf si le monstre se pointe à Issy, coup de fusil à pompe suffira. Trump prétend que citoyens français sont désarmés mais c’est en partie faux. Flics ont rendu scrupuleusement son fusil à pompe à Alain il y a septaine d’années, et si Macron ose se balader à Issy, il sera tué.

À tous les coups Macron descendra à Issy et Alain ne le zigouillera pas. Forcément, toute maison Poulaga sera mobilisée, et vous croyez qu’on cache fusil à pompe sous sa jarretière ? Si c’est vrai, Alain se convertit au féminisme.

Rabbine libérale de race juive allemande pleure sur le sort des juifs d’Aulnay-sous-Bois obligés de faire leur alya. En pays anglo-saxon, en Israël ou plus souvent en France. 600 familles juives à Aulnay il y a peu, maintenant 100. Selon elle, Créteil, Livry-Gargan et quatorzième arrondissement sont attaqués. Ouf, Montparnasse est épargné mais danger approche. Issy serait-elle prête à accueillir réfugiés juifs ? Nenni. Issy est partisane de politique de Saint-Louis, on ne frappe pas le juif, on l’oblige seulement à porter rouelle rouge et jaune.

Réviso dur serait-il défenseur du juif ? Oui, pourquoi pas ? Il veut avant tout tête de Macron qu’il réduira selon technique amérindienne et qu’il exposera au musée des Horreurs.

300 bretocs à Issy dont plusieurs dizaines d’hommes valides. Nous ne comptons pas femmes car nous sommes machistes. Nous exploserons petit assaut de chiens djihadistes, mais s’ils sortent kalatchnikovs il n’y aura plus personne. En Harley-Davison ajoute perfide Jane Birkin. Mais qu’est-ce que tu fous là ? Reste dans ta niche à Montpar’.

Alain défend son domaine, Paris, accessoirement ses colonies en Amérique et au Proche-Orient. Pourquoi chercher embrouilles au Proche-Orient ? Assad n’a jamais attaqué France. France a passé décennies à magouiller au Liban-Syrie, et vous voudriez foutre tout cela en l’air ?

C’est petit Alain bord de Seine qui cause. Il protège pour l’instant juif arabe des morsures du chjen djihadiste, mais cela ne durera pas éternellement. Guiot, Guillon, Guionnet ont même origine boche selon le linguiste, juif devrait être content d’être défendu par un un descendant de boche souvent jugé valeureux soldat. Voulez-vous tout savoir ? Oui, Revision bosse pour la cinquième colonne et pour Issy, capitale d’univers selon elle. Nombreuses gens ne sont pas d’accord. Idiot Ryssen s’imagine que Levallois-Perret est capitale d’univers tandis qu’il y eut au moins un Niçois qui écrasa pavé de Paris le 5 mai.

Bravo Niçois, tu fais honneur à ta race ritalingue. Voyes parigos, tous ou presque trouducs. Alain relève honneur de la race, mais il combat pour Issy, pas pour Paris.

Brigandes, nous vous avons invitées à Issy mais vous n’avez pas répondu. Je vous garantis énorme succès Vous vouliez que votre sécurité fût garantie, elle le sera. Fusil à pompe d’Alain n’est pas là pour le décor mais pour usage.

François Ruffin, on ne parle plus de vieille carcasse maçonnique Mélenchon, a été soutenu par Attila bord de Seine le 5 mai, il le sera par Magog le 26 mai. C’esti pas artillerie lourde ? Quand vous avez cavaliers d’Attila et du royaume de Magog dans votre camp vous êtes pratiquement sûr de gagner. Bien sûr juiverie résistera, elle brandira son pantin Mélenchon opposé au CRIJF pour la vitrine, mais nous passerons en force, au cri de ça ira, ça ira, ça ira, Macron et juif à la lanterne !

Pourquoi Alain s’entend-il bien avec le skin ? Posez la question à Ayoub. Si ça ne vous suffit pas, skin admire formation littéraire du maître, qui dit tantôt on vous cassera la gueule, tantôt la gueule on vous cassera. Là s’arrête élévation spirituelle du skin et du guide. Pour le 26 mai je fais fonds de tiroir, j’ameute les skins, petit mais précieux rendort.. Certains d’entre eux, on l’a vu, rejoignent bloc noir. Je te propose, François, de les inviter dans ton cortège où il sera souhaitable d’éviter toute apologie des migrants.

Pour FO c’est loin d’être gagné. Gars de la secte furent longtemps trotskisés, mais il y a braves parmi eux. Si tu conquiers FO, Ruffin, tu seras sur le point de gagner. Il y avait plusieurs centaines de révisos à ta manif’ du 5 mai. Ajoutes-y skins le 26 mai, certes peu nombreux, et gars de FO dont nombre est pour l’instant impossible à estimer. Ensuite Macron, cerné de toutes parts, sera cuit.

Modeste Revision te propose renfort de skins et d’anarcho-fachos Ruffin, tu ne vas pas lui cracher dessus. C’est Issy qui tient Paris, ne l’oublie pas.

France a conquis Liban et Syrie en 1918, beaucoup de poilus sont morts pour ça, hélas bande des trois, Sarközy, Hollande, Macron, a tout gâché. Hezbolah autorisera de jaser françois à Beyrouth, d’aller en boîte de nuit et boire bière, c’est harki qui nous le dit. Mais désolé, défense de France ne repose pas uniquement sur ses skins et sur harkis. Il y a Issisois tendance pilier BN.

Malheur à ceux qui ne pigent pas tendance BN, comme à la péquenaude qui croyait se trouver boulevard Richard Lenoir alors que son cul était sis avenue Parmentier.

F∴ Mélenchon est crapule. Il n’arrête pas de prétendre élection de Macron légitime, or c’est faux, il a cassé Élysée, palais indéfendable n’importe comment.

On est mieux à Issy. Au Temps des Cerises dans l’enceinte de l’ancien fort, ou dans la plaine, où on peut tuer Hamont quand bon nous chante. Alain a songé le frapper d’une manchette à la nuque vendredi après-midi, Hamont serait aussitôt passé de vie à trépas. L’idiot n’en a pas conscience, aussi nous l’informons. Alain, vieillard de 64 ans, passé maître de savate, boxe anglaise et autodéfense a songé te faire la peau. Prochaine fois que tu soutiendras bombardements injustifiés de Syrie par France tu crèveras.

Aux assiettes, s’il est trouvé, flics étant parfois bigleux, Alain jouira de circonstances atténuantes, ne serait-ce qu’en sa qualité de séminariste d’études juives. Ce n’est pas tout le monde qui porte ce titre. Petit Hamont, nous savons où tu crèches. Si ce n’est pas moi d’autres feront le boulot.

26 MAI

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 05:04

Date trop tardive car nous voulons exploser Macron le plus vite possible. François Ruffin, au prénom honorable et au patronyme sarrazin, est né à Calais en 1975. Il dirige Picardie debout. Est-ce lui qui a ordonné à ses affiliés de faire apologie des no boarders à Paris le 5 mai ? Nous ne savons pas.

Mais attends mon coco, Issy est en partie picarde car toujours respectueuse du duc de Conty, dauphin du roi de France. Artiste, ton idée de faire fête à Macron fut géniale. Vieux réviso a craqué, il est venu festoyer bien qu’il fût bousculé par femelles en chaleur. Ce n’est pas ta faute, ton idée fut bonne.

Tu as réussi à joindre réviso dur à ta cause, mais suivra tralala. En premier lieu avec FO. Alain te garantit soutien d’Issy, place-forte de Paris. Il a croisé Benoît Hamont vendredi mais ne l’a pas tué, bien que ce soye facile. Manchette dans la nuque du petit Hamont, zou ! personne ne le pleurera.

Mais Guionnet pense au 26 mai, manif’ trop tardive à son œil. Si vous voulez mettre le paquet dites sus à l’eunuque ou au putois, tout le monde pigera.

Ruffin, tu fus élevé par jésuites enjuivés comme Hamont, bretoc bidon. Tu sais l’importance du soutien du réviso dur. Alain compte conduire brebis de FO dans ta bergerie, ce n’est pas gagné, mais qui tient Issy tient Paris comme on dit.

5 mai 2018

OPERA-BASTILLE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:59

Ce fut succès. Il n’y eut pas 38 500 manifestants mais peut-être un peu moins de 100 000 car infirmes et vioques ne tinrent pas la route à l’exception d’un petit vieux dans sa chaise roulante motorisée. Nombreux enfants au départ accompagnés de leurs parents, surtout de leur maman. Mais elle a vite compris que sa progéniture pouvait marcher quelques kilomètres sans plus. Elle a quitté le cortège avec sa marmaille au plus tard à République.

Seul un papa idiot descendit boulevard Voltaire en tenant par la main ses deux enfants de près de 6 ans. Un de ses pas signifiait trois pour chacun de ses mouflets. Il n’avait pas soif et était démuni d’eau tandis qu’il marchait au soleil. Voilà France insoumise. Bilan des pompiers est inconnu, combien de gens ont-ils secouru sur le macadam ? Mystère.

Si bien qu’il n’y avait quasiment plus de mômes et de vioques à l’arrivée à l’exception du brave Alain d’Issy. Grand gars lui demanda à Bastille « comment ça va ? » — Pourquoi me demandez-vous ça ? » « Parce que vous n’avez pas l’air en forme. » — Mais non, c’était promenade de santé » dit Alain en tournant ses talons, vraie et fausse vantardise. Alain est venu à la manif’ car il juge Ruffin plus subtil que F∴ Mélenchon, ennemi en second du genre humain. Il s’est dit je vais faire du sport et me faire bronzer. Résultat, venu en short noir, mode bloc noir oblige, il retroussa ses manches et marcha uniquement là où il y avait soleil, autrement dit tantôt sur la chaussée tantôt sur le trottoir.

Autre cause de sous-estimation par le flicard du nombre des manifestants, il ne compte que gens défilant sur la chaussée, tenant singes et guenons sur les trottoirs pour badauds ou curieux, mais c’est à 90 % faux. Boulevards étaient trop étroits et organisateurs commirent deux fautes. Ils avaient annoncé que manif’ partirait à 2 heures, faux, elle s’ébranla vers 3 heures, puis cortège avança d’abord lentement.

Retour en arrière. Alain arriva place Opéra à 1,05 heure, il y avait près de 5 000 personnes dont certaines s’étonnèrent que bretocs semblaient surreprésentés. Mais non, Paris est capitale de Bretagne avec près d’un million d’âmes, plus grosse minorité raciale (en comptant la région). Et souvenez-vous de la chanson bretoque disant « ma mie dit que c’est folie de faire la guerre aux Francs ». Il y a bien sûr la suite, mais France sans Bretagne et vice-versa n’existeraient pas.

Affluence des rétros portant drapeau rouge soi-disant marxistes-léniniste, en réalité néostaliniens et surtout bureaucrates en ce qui concerne PCF entretenu par État qui adore opposition bidon. Auxquels s’ajoutent quelques gauchistes d’inspiration maoïste, plus encore staliniens. Et CGT, mais pas FO. Pourtant deux ou trois cheminots FO tinrent audacieusement tête jeudi dernier à cordon de CRS. L’un d’eux a dit à un CRS « viens-y, retire ton uniforme, on va se battre d’homme à homme ! » Il ajouta « tu fais ça pour 1 200 euros ». Faux, car CRS est encaserné, nourri et blanchi. Sa solde est tantôt argent de poche, tantôt en grande partie destinée à sa famille.

Soit dit en passant cheminots s’appellent ainsi en toutes lettres à l’exception du t muet, et c’est insulte de les dire ch’minots comme presse judéo-maçonnique. Comme s’crétaire au lieu de secrétaire, car son boulot consiste en partie à garder secrets.

Mais gars de FO étaient absents de la manif’ de France insoumise, qui veut nous imposer de souscrire au plan d’immigration invasion. En défilé le pire fut char de Debout Picard, où amienois, comme Macron, braillait en faveur des sans papiers et se déclara solidaire des actions de No boarder. C’eût pu passer mais réviso dur t’a entendu, va te faire foutre par Somaliens à Vintimille !

Autre absent à Opéra drapeau noir, habituel en manifs gauchistes. Il y eut certes deux drapeaux rouge et noir, normal car ils sont emblèmes de CNT, minuscule racket syndical. À Bastille autocollant des FF∴ qui dirigent Fédération anarchiste « Contre le racisme  contre le nationalisme  contre l’antisémitisme », mais il fut peut-être apposé avant arrivée du cortège.

Agrégé des lettres Michelet remarqua la présence d’Issisois dans combats qui suivirent  révolution de 1789, plus maçonnique que juive. Nouvelle invariance, Issisois est monté à Paris hui (surtout pas sur Paris), pour parfaire révolution qui s’annonce.

Alain a demandé à Opéra signification du logo de France insoumise. Françoise accompagnée d’un étranger lui a répondu que c’est lettre grecque phi, abréviation de France insoumise. Alain lui demanda son interprétation cabalistique, femme lui répondit que lobe droit de la lettre pouvait correspondre à poing ; mais pourquoi trait gauche est-il fléché ? Gueuse ne sut pas. Selon Alain, unique et hunnique manifestant lisant kiènguigeois, c’est parce que flèche signifie tantôt vie tantôt destruction.

Gueuse lui demanda pourquoi il était là. Alain répondit « je ne fais pas de politique, mais Macron est calamité et je veux lancer le slogan « Sus à l’eunuque ! » » Fille fit mine de ne pas comprendre. Alain répéta avant que femelle précisât qu’on appelle Macron putois en Australie. Information de première main.

Alain s’attendait à ce que bloc noir intervînt peu avant fin du défilé, ce qu’il tenta de faire. Il remarqua deux gars entrés dans le cortège vêtus de noir près de Filles du Calvaire. Un grand skin peut-être novice accompagné d’un gars à blouson de cuir à double face, verte à l’extérieur, noire à l’intérieur, se sachant attendu et facilement repérable. À Bastille, Alain vérifia que phi avait bien désigné 150 hommes pour son service d’ordre. Vieux con le bouscula car il avait repéré trois hommes en kaki qu’il jugeait suspects. Puis il laissa poliment passer Alain tout en faisant son rapport.

Différence entre homme et femme, Alain fut plusieurs fois légèrement bousculé, deux mâles s’excusèrent mais aucune femelle. Déduction femme est plus violente qu’homme.

Bastille, vieil Alain s’assoit, comme il l’avait fait trois fois pendant le défilé, à Bourse, Arts et métiers et boulevard Voltaire. À Arts et métiers il vit manifestant déserter toutes les cinq secondes, il était jeune au sens large, sans enfants. Avenue Parmentier il s’assit à côté de deux greluches qui croyaient se trouver à Richard Lenoir, erreur de leur part. Mais il y a deux coupables, phi de Mélenchon, qui a affrété au moins 30 cars en province pour monter ou descendre à Paris et garce espingouine Hidalgo qui n’impose malheureusement pas apposition de plaque nominative à tout coin de rue. Si bien que péquenauds se paument parfois en capitale, comme Issisois dans son domaine.

Manif’ du 26 mai, Issisois monteront à Parisalem. Pas tous, loin de là. Issisois forme-t-il race ? Rien n’est moins sûr. Mais un d’eux a monté à Temps des Cerises vendredi soir pour écouter concert rock de Fil rouge. Note 15 sur 20. Alain fut discriminé, mais il y est habitué. Sa barbe de mage chaldéen ne plaît pas à tout le monde, pourtant c’est lui qui impose sa loi.

Fil rouge se produira le 21 juin dans un café de Meudon, jadis propriété d’Issy, avec ses musiciens dont beaucoup sont déplumés, tandis que son chanteur se teint cheveu en noir. Autoritaire, il ne veut pas causer avec Aigle Noir, bien que le volatile lui fasse réclame. Tu es imparfait Fil rouge, comme Revision, nous pouvons nous entendre. Dans son but de conquérir hégémonie du monde Guionnet a besoin d’alliés. Imaginez un instant ce que peut donner alliance de Fil rouge et Aigle Noir, elle sera catastrophique pour juiverie.

Aigle ou Alain peut donner conseils à Fil rouge comme parolier. Voleur, dealeur, tueur est insuffisant, on peut y ajouter casseur, comme Macron, ou braqueur. Ou bien remplacer dealeur, barbarisme, par un de ces mots. Casseur est conseillé. On pourrait aussi dire cameur au lieu de dealeur, langue françoise sachant rebondir.

On prend la balle au bond comme on dit au tennis, plus souvent au rebond. Alain hésite à participer à été sportif comme chaque année. Si prof’ de tennis est musulman dur comme année dernière il boudera, il ira se faire bronzer à poil au bois de Vincennes. Sa barbe aura poussé, gens croiront qu’il est derviche-tourneur. Faux, Alain étant mage chaldéen.

Chantage ? Issy était fière de son vioque qui cognait parfois trop fort en boxe anglaise, mais il n’y pouvait rien. Quand vous pesez 95 kilos et lancez petite patate, ça déménage. Alain est innocent de tous les crimes dont on l’accuse. Criminel de la pensée ? Oui, il le revendique, mais plus de poursuites judiciaires depuis plus de vingt ans car FF∴ ont compris que cela desservait leurs intérêts.

Politique dominante est celle d’ignorance qu’applique scrupuleusement Soral. Mais Issy est supérieure à Sèvres. Nous trouvons plus de cadavres en lit de Seine que vous sévrois. Enquêtes ne mènent à rien, eau ayant tout effacé, mais Issy pêche plus de macchabées que Sèvres.

Ruffin est-il braillard du chariot Debout Picard ? Non, il semblait plus jeune que lui et avait du coffre. Ruffin est illuminé, il donne grande partie de son salaire de député au PCF, pas étonnant qu’il y eut plein de drapeaux rouges près de son char. Tu vois l’Amiénois, joli nom, nous te matons. Ton idée de faire la fête à Macron fut géniale, mais pas celle de conseiller à un de tes esclaves de faire apologie de No boarder. Nous haïssons  No boarder. Tu te crois peinard à Amiens, mais invasion musulmane continue et tu la soutiens.

1 mai 2018

FOLKLORE BORD DE SEINE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:31

Il se déroula en quatre temps, d’abord boulevard de l’Hôpital puis Pont d’Austerlitz, au jardin des Plantes, enfin rue de la Contrescarpe. Les violences opposèrent près de 1 200 membres de Bloc noir vêtus de noir masqués, gantés, cagoulés, dont certains portaient sac à dos pour deux raisons : changer de vêtements le moment venu et transporter armes par destination. comme bouteilles, essence, projectiles agricoles, marteau. Ils trouvèrent autres ustensiles  sur un chantier, ou les pavés qu’ils déchaussèrent.

Problème pour les flics, il y avait deux cortèges, un de 14 500 personnes dont beaucoup non masquées, souvent sous-gauchistes n’ayant pas voulu défiler avec CGT et FO. Cortège de 20 000 manifestants en grande partie formé de fonctionnaires ou assimilés, mais aussi de jeunes ayant voulu se dégourdir les jambes et de retraités qui furent en partie décimés, tous n’ayant pas atteint place d’Italie. Ces estimations sont celles du préfet de police.

Bloc noir est tiré de Schwarzer Block, groupe antifa boche apparu dans les années 90, tandis qu’on pouvait voir écrit en rouge sur un panneau publicitaire NO BOARDER, ces deux groupes n’en formant qu’un. Flic assure qu’ils sont professionnels, un autre qu’il y boches et rosbifs parmi eux. Un cégétiste est convaincu qu’il existe flics parmi eux, il a raison.

Condition à remplir pour accomplir cette mission être jeune officier. L’un d’eux a même pu casser une vitrine du Mac Do’ pour passer inaperçu. Il ne risque rien n’importe comment, ses collègues du service technique ne trouveront jamais trace de son ADN. Truc n’est pas nouveau, voyez rapports des RG sur leurs infiltrations de La ligue antisémitique française pendant l’affaire Dreyfus, ou le témoignage d’un flic ayant cornaqué étudiants en mai 68. Idem à l’étranger, MI6 a introduit au moins un agent au sein de No boarder, tandis que services secrets boches ont noyauté le Schwarzer Block. Rien de plus facile en milieu extrémiste.

Bien sûr renseignement est en cours d’automatisation, nous pouvons apprendre plein de choses grâce à toile, par exemple que Bloc noir a envisagé d’attaquer commissariat de police proche de Tolbiac, qui fut un de ses fiefs pendant des semaines après avoir été celui des FF∴ Alain Bauer et Manuel Valls. Mais problème diplomatique possible s’il appert que perfide Albion prend part à subversion en France.

Nous pensons à Theresa May, dans de sales draps au plan politique intérieur, surtout en ce début mai. Rusée, elle verrait en France maillon faible d’Europe et jugerait subtil de foutre ce pays dans la merde, ce qui pourrait l’aider à faire oublier ses ennuis. Truc typique de femme ne voyant pas plus loin que le bout de son nez.

Il y a complots partout, y compris dans l’entourage de Revision. Quand Mohacs traite garçon Danny de cafard, il signifie qu’il est cafteur, autrement dit balance. C’est possible, sa bonne connaissance des écrits ultragauchistes est suspecte. Il se prétend de culture anarchique, mais ce mot ne veut maintenant presque plus rien dire. Hérodote parla des anachorètes, littéralement hommes sans tête, sans direction, sans État, nom récupéré en partie frauduleusement par église catholique romaine.

Ce qui nous renvoie aux blocs noirs, que presse dit tantôt anarchistes, tantôt descendants desdits autonomes, tantôt d’extrême-gauche, tantôt d’ultragauche, mais aucune de ces appellations ne colle.

Quelques-uns d’entre eux ont tagué A d’anarchie dans cercle noir mais ce signe ne veut presque plus rien dire. J’ai causé avec un autonome fin des années 70 dans un squat du quatorzième. Le gars friqué était fils de député mais il aimait se dévergonder en squats dans la journée où il donnait leçons de morale autonomistes, fort de sa formation universitaire, aux fauchés qui s’y trouvaient. Et puis c’est quoi extrême-gauche ? De nombreux trotskards juifs ont rallié parti du capital financier tandis que maoïste Benny Lévy fut vraisemblablement assassiné en Yisraêl par Shin Beth. Gauchistes n’existent presque plus, mais Macron peut les ressusciter. Enfin ultragauche fut toujours courant de pensée rachitique. C’est snob de se dire d’ultragauche, c’est à peu près tout.

Politologue estime que les bombes noirs appartiennent surtout à trois catégories : anarchistes, autonomes, marxistes ou marxistes-léninistes. Faucille et marteau fut effectivement taguée en rouge, mais liste est incomplète. S’y trouvent aussi un ancien syndicaliste las des tergiversations et  brouilles entre rackets, ou encore des diplômés de deuxième ou troisième cycle âgés de 25 à 35 ans. 1 200 fut nombre élevé inattendu, mais leur spectacle fut réussi et adhésions au mouvement monteraient en flèche.

Cégétiste observe qu’il y avait enfants du seizième parmi les casseurs, commissaire de police confirme : « Il y en a qui viennent des beaux quartiers, mais pas seulement. » F∴ Mélenchon se ridiculise quand il prétend qu’il y avait parmi eux militants d’extrême-droite. Il ment car il se doute qu’électeurs des Insoumis, nullement violents, étaient nombreux dans le premier cortège, 1 000 devant les troupes de Bloc noir, douzaine de milliers derrière.

Mercredi 2 mai vers midi sur les 283 personnes interpellées la veille 109 sont placées en garde à vue, dont cinq étrangers : un Espagnol, un Germain, un Grec, un Italien, un Somalien et un Syrien, et 5 mineurs. Soir 3 mai, deux gars auraient été placés en détention provisoire, 43 ont vu leur garde à vue prolongée. 4 mai, 33 types auraient été déférés au parquet de Paris, mesure totalement inutile car on se radicalise en prison.

Pas seulement islamistes. Prenez Alain Guionnet par exemple, petit criminel de la pensée, il bouffe maintenant juif à tous ses repas. Mate l’a radicalisé. Il n’était pas méchant au départ, mais il ne supporte pas prison. C’est son choix, pas sa shoah comme dit le corniaud.

26 avril 2018

ALIBI RAMADAN-GUIONNET

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:53

Alain Guionnet prend défense de Tarék Ramadan dans deux affaires de viols dont il est soupçonné. Alain est pour sa part favorable au viol de femme, mais ça ne se dit pas. Heureusement que DGSI et DGSE nous y autorisent.

Nouvelles du front, Assad devrait bientôt prendre Idlib et son aéroport. Vous avez vu durs combats à Issy pour conquérir son aéroport ? Pas Alain, il n’était pas né. Mais terroristes d’Idlib, ville  de plus de 100 000 habitants, se tueraient entre eux, bonne nouvelle.

Franco-syriaque Assar Madani nous apprend que France a tout perdu en Syrie, établissements Total, Carrefour et Lafarge, bien qu’ayant su collaborer avec ÉI au bon moment. Macron promet 50 millions aux ONG syriennes, c’est-à-dire surtout aux casques blancs.

Armée arabe syrienne a libéré tampon sud d’el-Nosra en basse Ghouta. Plus de contact direct désormais entre Israël et ses alliés d’el-Nosra. Attaque d’aviation israélienne nuit dernière sur Syrie, avion de chasse aurait été fracassé selon franco-syriaque, car défense anti-aérienne syrienne dispose maintenant de missiles russes. Russie ne veut pas intervenir directement dans le conflit israéolo-syriaque, mais elle fournit missiles très performants à armée arabe syrienne.

Guerre prend nouvelle dimension, imaginez conflit opposant Russie et Israël, Tel-Aviv sera vite rayée de la carte et Trump fut rusé quand il décida de déplacer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem-ouest car Russie ne lancera pas bombe atomique sur Jérusalem. En revanche vie des diplomates européens de Tel-Aviv est sérieusement menacée. Scénario catastrophique bidon ? Non, car tout va très vite en temps de guerre. Députée israéloque a préconisé assassinat de Poutine, or le gars est susceptible.

Heureusement, personne en France ne songe à zigouiller Poutine, sauf le juif arabe Bernard-Henri Lévy et son énorme clique. Politique française conseillée est de rester en retrait, nous n’avions pas hier à mourir pour Dantzig ni maintenant pour Tel-Aviv, comme le préconise Macron, France étant pays de baguette, d’escargots, de cuisses de grenouille, de conquête spatiale, d’industrie numérique, de pinard, c’est à peu près tout.

Auparavant France fournissait uniquement matériel aux casques blancs, dorénavant pépètes, car tout est affaire de fric en Syrie, dans cette guerre opposant mafieux et mercenaires. Chute d’Idlib se dessine mais où iront les fuyards ? Tradition est de leur laisser corridor humanitaire pour s’échapper dans cette guerre spectacle. Beaucoup d’entre eux fileront en Turquie, pas au Turkménistan, une des trois dernières enclaves islamistes.

On dit qu’Erdogan soupçonnerait amerloques de la lamentable tentative de coup d’État dans sa péninsule qu’il attribue à Gülen, nom dérivé de rose, réfugié en Amérique. Prof de chaire d’arabe du lycée Henry IV, ancienne écriture, prononce une fois Erdogan puis Erdoan car g mouillé est muet, comme le sait tout armingo. Puriste prononce léger soupir, c’est tout. Voyez, espions franco-syriaques, nous avons appris le turc et je ne vous parle pas des trucs du Turc.

Macron est en retard, il dilapide 50 millions pour la gueule des casques blancs, il ferait mieux de les donner aux pauvres François de plus en plus nombreux.

Merde ! États-Unis dépassent France maintenant à 6 heures du mat’, quel scandale ! Allez François, éveillez-vous, il va falloir en mettre un coup. Yankee est notre principal ennemi. Remarques sur le turc vous emmerdent, mais Alain a passé plus d’un an à apprendre cet idiome à Asnières, sa ligne de métro a même été prolongée. Comme ça plus de changement, Issy-Asnières est direct. Mais il faudrait prolonger ligne en autre sens jusqu’à bas Clamart. Et Meudon, qui se trouve pas loin mais plus haut, toutes ces bourgades ayant autrefois dépendu d’Issy. Nostalgie, nostalgie, quand tu nous tiens. Mais nous défendrons toujours honneur des franco-syriaques.

Ramadan est coupable de viols, c’est maintenant certain, son avocat l’a avoué, mais c’est grave pour Frère Musulman qui commande casques blancs avec  perfide Albion. Couleur blanche de ses falaises ne trompe personne. Revision a eu tort de penser Ramadan innocent des accusations de viol portées contre lui.  Défaut de pensée pardonné.

Le lien entre Ramadan, Oxford et MI6 se trouve là ainsi que son succès en Amérique. Tous les services de renseignement étaient au courant de ses frasques sexuelles jusqu’au jour où il fut décidé d’appuyer sur le bouton rouge, qui va accroître déficit de France, car détenu traité pour sclérose en plaques coûte une fortune. On ne sait pas si jour de prison de Lelandais ou de Ramadan est le plus cher. Fanatiques supporteurs de Ramadan l’abandonnent, bien que fils d’un maître espion Frère Musulman ayant bossé pour services secrets amerloques, britanniques et suisses.

Frères Musulmans furent reçus au bureau ovale de Maison Blanche dès 1951 alors que France gardait ses distances avec ce groupe terroriste maintenant soutenu par Macron, ce F∴ inconnu. Notez que le fat a posé devant pyramide du Louvre le soir de son élection et devant les deux premiers étages de la tour du F∴ Gustave Eiffel au palais de Chaillot dont le deuxième forme triangle. Aucun journaliste n’a fait mine de le remarquer mais le message est clair. Seul espoir Russia today France.

Nicolas Sarkozy est lui aussi grand malade. Surveillé 24 heures su 24 il souffre de troubles du comportement et ses médecins se déclarent impuissants. Schizophrène et paranoïaque, il serait menacé de catatonie. Complotiste, il souffre de 33 symptômes sur 39 de troubles de comportement. Il devrait être ausculté par le docteur massisois dit Mohacs, sans qu’on sache s’il est de sous-Bois ou de Palaiseau. Sputnik juge que c’est peut-être ruse de sa part car l’avocat souhaiterait plaider son irresponsabilité pénale. Mais ça ne marchera pas, ni pour Lelandais, ni pour Ramadan, ni pour Sarközy.

Guionnet est totalement innocent de l’alibi fourni à Ramadan d’un jour de janvier. Guionnet est écriture traditionnelle prétendument tirée du boche Wilhelm, Guillaume, mais il y a autres écritures de ce patronyme. Dit Guionnet aurait fourni alibi à Ramadan pour un de ses viols. Assertion en ligne, mais Alain Guionnet a toujours haï Ramadan.

Il a pris sa défense comme Caroline Fourest, salope impliquée dans les affaires Ramadan, parce que deux témoignages à charge de femmes étaient douteux. Pute du Carlton aurait d’ailleurs touché 27 000 euros. Coup de putain se faisant violer n’est pas nouveau, ni chantage au viol opéré par ordure sur homme sans défense, surtout que brigade des mœurs est surtout composée de femmes et de pédés.

Ministère maçonnique d’Intérieur prétend nommer agents à leur place, femelles à la paperasse et aux mœurs, domaine dans lequel elles sont supposées en connaître un rayon comme les pédés. À Paris, mœurs se trouvent dans le coin du Châtelet proche du quartier judéo-pédé du onzième arrondissement. De plus en plus pédé, de moins en moins Yiddischland. Prenez les deux vieilles dernières victimes du onzième, Sarah Halimi juive arabe, Mireille Knoll juive allemande, qui habitait HLM.

À Issy aussi agents sont à leur place. Maison Poulaga envoie trois « hommes » en mission, deux mâles et une femelle. Guenon est la plus bavarde, nègre proche de 100 kilos abruti, flicard français discret, il attend que ça se passe. Il songe au moment où il va entrer à la maison retrouver femme et enfants. Surtout qu’il ne se passe presque rien rue d’Alembert. Elle est aire d’Aigle Noir dit presse juive, mais flicards ne craignent pas le volatile. Ils se croient plus forts mais ont peut-être tort.

Pendant ce temps Trompe ridiculise Macron en Amérique. Tout le monde le sait eunuque, sauf presse française qui ne l’avoue pas et grande partie de ses supportrices. Putes adorent leur proxénète pédé car il ne les emmerde pas sexuellement et exige seulement partie de leurs gains, voyez Halles et rue Saint-Denis. Ils disposent de voyous à bas prix pour corriger clients récalcitrants. C’est règle contemporaine à Paris ridicule, titre d’un fameux ouvrage du poëte Claude Le Petit brûlé place de Grève en 1664 à l’âge de 24 ans pour crime de la pensée antijuif. À l’époque le juif était protégé par le bourgeois dit parisien car juif et bourgeois ont proches mentalités.

Nous ne le répéterons jamais assez, juifs ont leur prétendu holocauste, Revision le sien. Et nous vengerons esprit de Le Petit. Ses vers n’étaient pas tous génials, mais il était doué. Idem pour Guionnet maintenant, le vieux commet souvent coquilles mais il les corrige tant bien que mal. Il salue maître espion Meyssan, note mépris que Trump porte à Macron, ce thuriféraire allié des casques blancs, et est prêt à bastonner. Hamont dans la plaine, même à pulvériser Piano d’Ici.

Nom de cet établissement a eu succès auprès d’un arriéré mental nantois qui se vante d’avoir bande. Mais où est ta bande vieux con ? Quand nous attaquerons Levallois hordes d’Attila seront là, mais ta bande sera que dalle.

Espions britanniques lisent Revision. Ils disposent de connaisseurs du françois, leur latin, de spécialistes d’argot, d’ancien et moyen françois, du coup ils croient tout comprendre. Mais partie des François, sans doute majoritaire, est alliée au chinetoque, au popof et au syriaque. Il fallait que cela fût su.

Ce n’est pas après-guerre qu’on fait morale mais avant. Tête de Trump est mise à prix sur sites amerloques, nous devrions faire de même avec celle de Macron. Avantage, tueur à gages coûte moins cher en France qu’en Amérique.

Trompe a trois fois ridiculisé Macron dont une fois à son insu. Le costaud a d’abord épousseté les pellicules de Macron tombées son épaule gauche, puis lui a fait le coup de l’upper hand, main supérieure. Narcissique président de France traînait derrière lui quand Trump le tira soudain par la main et son toutou se précipita à sa hauteur. Soirée, Trompe est comme Sarkozy, il ne boit pas goutte d’alcool, sauf cette fois où il a bu deux ou trois bulles de champagne, comportement entraînant maladie mentale. Hélas ! col gauche de chemise de Macron en smoking était cassé, autrement dit relevé.

Si France fait économie de coiffeur et de costumier du président de république, excellente idée. Mais voyez image que France donne à étranger, celle d’un pays ringard n’ayant aucune stratégie politique autre que celle de vendre Rafales du juif Koch, charbon, dit Dassault, à Arabie Séoudite et Katar.

Opération militaire française en Syrie réussie clame gouvernement, mais voyez les faits. Première frégate tente de tirer missiles sur l’objectif, lumière rouge s’allume, blug. Idem pour la deuxième, et c’est la troisième, la supplétive, qui aurait réussi à tirer trois pets de citrouille, les deux autres frégates ayant été incompétentes, une étant anti-aérienne, l’autre anti sous-marine. Cibles françaises étaient surtout concentrées près d’Homs,

Comme toi en Amérique, Macron, ta marine fut presque ridicule. Tu fus mandaté en 2017 pour défendre intérêts français dans le monde. Or tu tentes d’exploser intérêts franco-syriaques, mais ils persistent. Eunuques de Babylone furent tués par Mages au sixième siècle avant notre ère, c’est Hérodote qui le dit. Fais gaffe Macron, ton massacre ou massacritude comme dit Ségo’, n’est pas loin. Ce serait bien de te nettoyer Macron, pour toi comme pour nous.

Appel au meurtre du président de la république ? Nenni, mesure de bon sens. Macron menace France partout dans le monde, pays qu’il ridiculise. Washington et Moscou ont main supérieure sur lui. Moscou s’améliore lentement en françois, ville friquée où maître espion Thierry Meyssan fait fureur. Oreilles peu décollées, teint légèrement basané, tarin non crochu, supposons que Meyssan ne soye pas ou peu de race juive en dépit de son patronyme suspect.

C’est au gars de la maudite Levallois-Perret Hervé dit Ryssen de rechercher pédigrée de Meyssan. À chacun son boulot. Alain d’Issy fabrique en ce moment explosifs pour faire sauter DGSI de Levallois, à toi, Riri, d’étudier état-civil de Meyssan, nous ne gagnerons jamais sans division du travail initiée, dit-on, par le grand capitaliste industriel amerloque antijuif Henry Ford.

Du coup, visites de colonie vont monter. Actuel palmarès des visites France 27, États-Unis 6, Israël 2, car Revision tient empire judéo-amerloque par son prépuce que plupart de ses habitants n’ont pas.

Chute de Macron s’accélère. Journalistes officiels commencent à faire investigations, à cause de concurrence de toile. Ils révèlent que le monstre est voleur, escroc, casseur, braqueur. Certains de ses larbins avouent que leur chef a fait casse du siècle en s’emparant d’Élysée. Imaginez le truc, caniche impuissant prend le palais le plus indéfendable militairement de Paris. Puis ce prétendu séducteur lance ses pets sur Syrie d’Assad, médecin beaucoup plus grand que lui, Macron étant à peine plus grand qu’Hollande et Sarközy.

Prochaine étape, eunuquitue de Macron comme dit Ségo’ finira par être connue, si elle ne l’est déjà. Mais on se heurte là à mur du silence médiatique. Comme dans l’affaire Mazarine, fille extra-conjugale de crapule François Mitterrand, décoré d’ordre de La Francisque qui tint parole jusqu’à sa mort à l’acte qu’il signa à Vichy en 1943, suivant lequel maréchal Pétain avait fait don de sa personne à France et que lui-même restera toujours dévoué au maréchal. Ce qu’il fit presque toute sa vie car il fleurit tombe de Pétain chaque année sauf peut-être dans ses derniers jours et abomina lobby juif jusqu’à sa mort.

Proche de Cagoule dans entre-deux-guerres, La Francisque fut toujours soutenue par partie d’extrême-droite du FN. Dispersion ou non, sa politique a bien marché. Chaînes officielles soupçonnent Jean-Marie Le Pen d’avoir été d’orientation gauchiste, mais héritier de Lafarge. or Saint-Cloutois sont presque forcément bourgeois. Rapports entre légion étrangère et ultragauche sont possibles, on l’a vu dans plusieurs tentatives de révolution. Maintenant Marine est carrément gauchisante.

La vache ne se destinait pas à carrière politique où son père l’a poussée. Supportrice du mariage des pédés, avocate elle prenait avec zèle défense de sans papiers bougnouls au titre de modeste commission d’office mais refusa avec horreur de prendre celle du malheureux mal-pensant Guionnet. C’était règle à l’époque. Même F∴ Le Borgne, de Puteaux, bâtonnier de l’ordre, commença par accepter l’offre avant de la décliner. Conseils se précipitaient pour défendre tueurs en série, suspects d’actes de barbarie, pointeurs, surtout des femelles, mais aucun baveux ne voulut supporter le criminel de la pensée.

À quatre exceptions près, Fakiroff, Delcroix au pénal, les nobles bretocs de Badault et Stévenin au civil. Échecs dans trois cas sur quatre. Fakiroff se croyait aux assiettes, il voulut plaider circonstances atténuantes, Alain le répudia, verbe qui fit sourire le président Monfort. Delcroix a gagné deux affaires capitales, Auschwitz : 125 000 morts et contre Pierre Vidal-Naquet au civil, y compris en appel. Non, ses parents ne furent pas transportés en bochie parce que juifs, mais parce que suspects de résistance.

Ce n’était pas compliqué. Père Vidal-Naquet habitait maison dans le midi où logeait officier boche. Voyant victoire d’Armée rouge proche, il entreprit d’apprendre le russe à son domicile conformément à ses mœurs bourgeoises. Avec un répétiteur russophone, meilleur moyen pour apprendre langue étrangère. Officier boche vit passer le popof une, deux, peut-être trois fois au domicile de Vidal-Naquet. Il fit alors ordonner perquisition de son domicile, où furent trouvées nombreuses feuilles volantes de Résistance. D’où respect des lois en vigueur, Pétain ayant ordonné de ne pas déporter juif français pour motif racial. Boche ne se posait pas de question en pareil cas, tracts de Résistance trouvés au domicile du couple Vidal-Naquet, direction CC pour tous deux.

Delcroix n’a pas gagné toutes les affaires Revision qu’il a plaidées, mais peut-être deux sur quatre, score remarquable. Il ne le faisait pas au titre de commission d’office mais peut-être sur ordre du scotuche Faurisson. C’est le juif qui le dit écossais à cause de sa mère. Idem pour Trump, comme pour Alain, jugé bretoc.

En tout cas, deux avocats bretocs d’Alain furent nuls au civil car trop prétentieux. Encore que Badault soye peut-être métis et Stévenin marié à une Coréenne, pays à la mode en ce moment. Stévenin fut Issisois, Badault passé par Issy, mais ce n’est pas ça qui nous autorise à affirmer qu’Issy est capitale d’univers, thèse contestée.

25 avril 2018

20 MILLIONS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 05:24

Aux dernières nouvelles ce n’est ni 5 ni 50 millions que Kadhafi aurait donnés à Sarközy en 2007, mais 20 millions, de quoi annuler élection du nabot et adhésion de France au commandement intégré d’OTAN.

De Gaulle fut grand quand il quitta OTAN. Petit Alain se souvient quand il vit convoi militaire amerloque quitter France, il était content. Il ne savait pas trop pourquoi, il se fiait à son instinct.

Si tu veux être un peu crédible, Macron, suis cette politique. Élection de Sarközy de 2007 fut illégale, c’est clair, même si celle de sa rivale Ségolène Royal eût été catastrophique car on n’élit pas femme à présidence de république. Voyez premières ministres de Grande-Bretagne Thatcher et May, deux calamités. Heureusement, Jeanne Calamity relève honneur de la femme, mais ne nous poussez pas à chercher héroïnes chez les gangsters.

Issy est ville d’escrocs, c’est archiconnu, mais il y a peu de gangsters à l’exception d’André Santini. Voyez, Issisois ont le culot de dire leur admiration de Calamity et leur détestation de Santini. Nantois va être heureux, il aime pareils propos, bien qu’il n’aye pas vu monstre Santini se précipiter pour serrer serre d’Aigle Noir. Reporters sans frontières pleurent parce que censure s’accroit en France, mais ils cherchent à censurer un de leurs collègues suisse désireux de parler des casques blancs.

Pourtant l’Helvète est consciencieux, il va jusqu’à jaser de quatre-vingts au lieu de nonante, ses ancêtres faisaient peut-être partie des 30 000 réformés venus de France, car il y eut toujours deux systèmes de numération, sexagésimal et décimal. Il n’y eut autrefois que douze heures par jour, c’était le bon temps. Aussi ajoutez 20 à 60 cela fait quatre-vingts, mais on peut dire les deux en France comme en Suisse. Vous pouvez énoncer nonante à Parisalem tout le monde comprendra, vous serez seulement suspect de huguenotterie ou fédéralisme.

Fédéralisme est bonne idée pour Europa, fille d’Argos faite prisonnière à Tyr, Tür, porte en germain. Seigneur d’Issy ne parle plus que du Germain sauf dans le cas du juif allemand. Nantois et Mohatchounet s’entendent sur ce point : Alain est borné, ils ont raison.

20 millions, c’est bricole, dira le nanti juif hongrois Soros, favorable à invasion musulmane d’Europe, mais il faut les sortir de sa poche. Casques blancs auraient reçu près de 200 millions, c’est pas mal. Ils sont ennemis de Revision mais amis de Soral, le gougnafier dit argotier nantois. Mot obscur, mais académie du royaume n’a pas été saisie de question de savoir origine du nom.

Si corsicauds d’Issy ne sont pas jouasses qu’ils aillent se faire foutre ! Il y a costauds parmi eux, les 300 bretocs de la vergne ne font pas le poids. Tu vois, Nantois, on est prêt à cogner à Issy même sans espoir de gagner. Et dönme Soral ne balance toujours pas casques blancs, il coule dans l’abyme. Enfer était trou noir pour antiques Sémites de Mésopotamie. Comme tu veux tu choises, Soral court droit à abyme ou au pays sans retour (on l’appelait ainsi jadis).

10h30 du soir, bonne nouvelle, France écrase sa colonie, 84 visites à 6 en faveur de France contre Amérique. C’est rarissime, il fallait que nous le signalassions. Ce papier a énorme succès car gens veulent chiffres. Kadhafi aurait filé 20 millions à Sarkozy pour sa campagne électorale de 2007. Posez la question à Arfi, gars le plus compétent de Médiapart. Il l’est plus que nous, modeste péquenaud.

Péquenaud d’Issy nous reste en travers de la gorge, c’est comme si vous traitiez ainsi le Massisois, chantre d’école Polytechnique. Or au moins un présumé polytechno rallie Revision après un damné normalsupien, artillerie lourde révisote se trouve à Issy, elle ne lâchera pas pouce de terrain.

Humor comme dit le juif hongrois, nous appelons le polytechno tortue parce que teknö signifie tortue en magyar. Avantage de Mohatchounet sur garçon Danny, fan de Bonnie et Clyde, il a parcouru dicos de magyar, idiome incroyablement tordu parlé à Issy plus qu’à Nantes. Bon point pour Macron en revanche, son engluche est presque perfect, celui de Giscard-d’Estaing fut médiocre en comparaison. Giscard, nom au suffixe péjoratif, faux noble, a joué à grenouille voulant se faire aussi grosse que bœuf. Il s’est fait applaudir pour ses efforts par parlementaires amerloques, mais il jappa comme un chien français.

Auverpif Chirac, fils de banquier, est plus rusé que lui, il jase uniquement françois, à l’exception d’un ou deux mots rosbifs. Podium, médaille d’or pour Macron, argent pour Giscard, bronze pour Chirac, peut-être d’origine marrane ne faisant pas honneur à sa race

22 avril 2018

ODIEUSE PETITION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:03

Le Corf est monté à Paris où il a pris avion pour Damas, puis il montera à Alep, sa ville d’adoption où il est alliance française à lui tout seul. Deux précisions, Pierrot n’arrête pas de monter mais c’est son boulot, alliance française est appellation d’origine juive tirée d’Alliance israélite universelle.

Pierrot, tu as pardonné à Alain d’Issy de t’avoir traité d’espion des SSS. Il sort à peine des affaires Lelandais, un foutoir. Il vient de se rabattre sur Syrie où il ne connaît pas tout, mais tu peux t’appuyer sur arrière-garde d’Issy, tendance hussarde.

C’est elle qui répond du tac au tac à odieuse pétition de 300 salauds parue en journal juif Parisien ce matin. Tout est faux, sauf que bougnouls aiment tuer juifs. C’est leur jeu favori. Parmi les signataires se trouve Yann Moix, sadique antisémitique. Parisien peut faire gober le truc à la masse mais pas au péquenaud.

Issisois sont traités de péquenauds par les médias, indigènes ont fini par s’y habituer. Alain a reçu menaces de mort d’un juif arabe il y a près de quarante ans, il est facile à identifier. Alain fut aussi menacé par juif arabe au petit Carrefour proche de Mairie. Alain pensait viens-y, je vais te sulfater, tout le monde comprend.

Nous avons défendu Issy et Paris face aux pruscos, notre parti est celui d’antijudaïasme dur. Pourtant nous  protégeons le juif contre les chiens djihadistes, notre point de vue étant identique à celui des papes d’autrefois, nous avons besoin d’un ennemi visible. Les 1 500 juifs d’Issy sont zemmouriststes, ils mangent kascher et ne portent leur kippa qu’à la synagogue, appelée bunker. La bâtisse se trouve à côté de l’ancien lieu-dit la Source et de la piscine Saint-Sylvestre. À côté aussi de Notre Dame des pauvres, petite église détruite par les bombes alliées en 1944 car pilotes anglo-amerloques ne faisaient pas le détail, leur mission était de détruire aéroport d’Issy, ils explosaient bâtiments alentour.

Ils avaient raison car se trouvaient usines de réparation d’avions dans le coin, Issy ayant longtemps été ville industrielle. Ce n’est plus le cas maintenant, Issy étant capitale du numérique. Et l’holocauseur traite l’Issisois de péquenaud. Presque plus d’emplois à Issy que d’habitants, polca est ravie de voir se pointer Issisois réclamer boulot. Polca est féminin de polac. Alain ne l’a pas violée bien qu’il fut tenté de le faire. Sans chapeau sur u car Alain songea à passer à l’acte.

Pétition est mauvais plagiat de celle des 300 salopes bourgeoises, pas tricoteuses. La « tricoteuse » était fille qui tentait de tuer son fœtus avec aiguille à tricoter. Certaines sont mortes dans l’opération et loi juive Veil fut à cet égard égalitaire avec son avortement libre et gratuit. Auparavant bourgeoises se faisaient avorter à l’étranger tandis que prolétaires « tricotaient ». Aucun féminisme dans ces propos, quelle horreur ! simple constatation.

Parmi les signataires se trouvent Carla Bruni,  Élisabeth Badinter, Laure Adler, Manuel Valls, Bernard-Henri Lévy, Luc Ferry, Pierre-André Taguieff, Alain Finkielkraut, et pour la galerie imam Hassen, imam Aliou Cassama, imam Bouna Diahkaby, mufti Mohamed Ali. Tous ces gens et centaines d’autres sont partants pour le CC sans espoir de sortie.

Depuis le début de la deuxième intifada en l’an 2000 le réviso a cessé d’être principal ennemi du juif, il est devenu le musulman. Bonne nouvelle pour le réviso, surtout quand il est antimusulman. Bon, onze juifs auraient été tués ces dernières années par des bougnouls, parfois après avoir été torturés comme Ilan Halimi, pas de quoi en faire un plat. Combien de François plantés par un bougnoul dans le même temps ? Beaucoup plus, mais ministère d’Intérieur garde ces chiffres secrets par peur de voir monter islamophobie susceptible de troubler excellents rapports entre France, Arabie Séoudite et Katar.

En Syrie, France continue d’appliquer scrupuleusement politique d’Israël et d’Arabie Séoudite. Dieudonné et Soral feraient mieux de se préoccuper de cette question plutôt que de s’enfermer dans leur vague antisionisme. Allez-y les gars ! Casques blancs sont sans défense, uniquement protégés par establishment et Reporters sans frontières. Truc consiste à retourner ses armes contre l’agresseur. Marines et aviations alliées ont lancé bombinettes sur Syrie, oké, s’agit de leur les renvoyer dans la gueule sans tuer personne si possible.

Suit aveu de pétition qui prétend : « les Français juifs ont 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens musulmans. 10 % des citoyens juifs d’Île-de-France — c’est-à-dire environ 50 000 personnes — ont  récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité ».

Vrai et faux à la fois. 25 fois plus de risques d’être attaqués que le musulman est douteux. François est tendre avec le musulman, c’est vrai, éducation maçonnique oblige, mais pousser son gamin à porter kippa dans la rue est risqué dans le dix-huitième arrondissement. Jeunes bougnouls lui tombent fatalement dessus, surtout qu’ils ne risquent rien au plan pénal pour coups et blessures volontaires. À Issy le cardiologue juif arabe de Santini vient tous les jours à son cabinet de bord de Seine, ou Val-de-Seine, à vélo et sans kippa. Il a compris l’essentiel. Idem pour Alain, il se balade rarement avec ses croix fléchées.

Mais il porte sa casquette de marin quand il pleut car il déteste quand gouttes de pluie tombent sur ses lunettes. En vain, sa protection n’étant pas parfaite. En jargon maçonnique il pleut signifie il y a profane parmi nous, c’est peut-être raison pour laquelle Alain est encore en vie, car profane invétéré.

Enfin vrai, 50 000 juifs 10 % de population juive parisoise, soit 500 000 âmes perverties, tout le monde s’accorde sur cette estimation. Du grand Paris s’entend, près de 12 millions d’habitants, y compris fiefs juifs de Créteil et Sarcelles. C’est comme histoire d’Astérix, seul fief d’Issy résiste à invasion en s’appuyant sur le million de bretocs de la capitale.

Vache Marine l’a compris, elle vient de féliciter Génération identitaire, c’est-à-dire l’historien niçois Fabrice Robert et ses séides, pour une de ses récentes initiatives anti-islamiques. Nouvelle ligne de fracture en perspective. Vous avez d’un côté la bovine, le juif, Génération identitaire, fief d’Issy qui combattent invasion musulmane, de l’autre Macron, Reporters sans frontières, Soral qui la soutiennent.

Il s’agit en réalité d’une baston spectaculaire marchande qui aurait opposé petite centaine d’identitaires à antifas ritals dans un col alpin. Bilan aucun blessé, les belligérants s’étant surtout lancé quolibets à la gueule. Du genre fils de pute, je nique ta sœur. Voyez haut niveau de réflexion. Fabrice Robert, je t’en prie, rappelle-toi ta montée aux Hauts-d’Issy. Tu étais plus jeune il est vrai, mais collaboration entre Paris et Nice fut entrevue l’espace d’un instant. Paris accuse Squarcini d’être en partie responsable de l’attentat au camion de Nice ayant tué près de 30 musulmans, tu n’as rien à répondre. Paris te met dans le même sac que Guy Debord. Et voilà que je cause au nom de Paris, colonie d’Issy.

Casques blancs sont point faible de l’ennemi. Si thèses moscovites se vérifient sur la mise en scène de Douma le 7 avril par casques blancs, alors nous serons en position de force. Artillerie lourde francophone de Moscou est en place. Vous disposez maintenant de Russia today France, Sputnik et Pravda.fr, vous êtes gâtés francouillons. Reste à expliquer à leurs journalistes qu’il y a fausses lettres muettes, car nous prononçons s de Damas et t de Médiapart. Jeunots seront vexés d’être traités de francouillons, mais c’est comme ça, point barre.

Ne cherchez pas élévation d’esprit à Issy, elle n’existe pas. Pourquoi la ville se trouve-t-elle sur le podium d’industrie numérique ? Parce qu’elle est matérialiste tout en respectant le sacré.

Conflit racial entre Issy et Nantes en commentaires. Âmes sensibles abstenez-vous de les lire car ils sont saignants. C’est plus facile de taper sur casques blancs dont ordure Soral ne parle toujours pas. Y a-ti encore lecteur doutant que Soral soye crapule ? En voici la preuve.

Coût d’un missile de croisière tiré par marine française 2,8 millions selon F∴ Mélenchon, voyez contribuable français où va votre argent. Macron a fait joujou avec nos vies samedi 14 avril vers 3h55 du matin, cet homme est à éliminer. Tout ça pour prétendu gazage homicide commis à Douma dont nous n’avons pas le moindre début de preuve. Douma est en même temps nom du parlement russe et nous comprenons mieux pourquoi Macron a préféré parler de Ghouta orientale. Russes auraient tenté de jaser avec Parly, ministresse des Armées, avant l’opération, mais la salope était aux abonnées absentes.

Voyez comment champignon nucléaire à Paris fut évité de justesse le 14 avril, et vous continuez de supporter dictature de Macron, eunuque incompétent ? J’ai envie de dire que je fusse français je ne serais pas fier, mais, hélas ! je suis françois. Soral est lui aussi aux abonnés absents, il ne jase toujours pas de ses congénères casques blancs, ces ordures.

Première personne du singulier a avantages, on sait qui cause de quoi. Ta non dénonciation des casques blancs, Soral, est criminelle. Plus tu retardes à l’allumage plus tu t’enfonces.

Français des franco-syriaques se détériore. Le Corf prononce indépendément au lieu d ‘indépendamment. Même en Bretagne profonde le plouc prononce le a. Espion Meyssan parle des beunkers des terroristes construits grâce à argent des alliés. Mais non, il y a deux bunkers à Issy, dont nous prononçons toutes les lettres sauf s final, synagogue et aire d’Aigle Noir. Meyssan cause aussi de Treump, on dit Trompe en isssisois. Il ne commet pas de faute tandis qu’Issy ne veut pas imposer sa dictature langagière.

Trompe est scotcho-boche de mère scotuche, comme Alain poitevino-bretoc de mère bretoque. Elle s’appelait Colcanap, chou-chanvre. Pour le juif Trompe est scotuche, Alain bretoc, deux races faites pour s’entendre. Nous n’avons toujours pas digéré le règne d’ordure Cromwell. Nous sommes solidaires C’est Alain d’Issy que Macron devrait nommer ambassadeur de France à Washington. Il cause engluche bien qu’il s’en cache, maladie honteuse selon lui, mais il sait quand et comment dépecer le juif.

À Issy, nous ne passons pas seulement le juif à la moulinette, ou au sacrificateur, nous le bouffons  aux petits oignons, coutume locale.

Jadis, avant-garde et arrière-garde d’armée magyare étaient composées de martaléks, proies, kamikazes en nippon, souvent séqueils des montagnes de Ttansylvanie. Le Corf, à ne surtout pas confondre avec CRIJF, tu disposes d’arrière-garde martalèque, profites-en. Tu peux raconter conneries, elle te protégera.

Assad assure que Caïdat serait derrière casques blancs soutenus par les anciens fameux Black waters, eaux noires, service secret privé amerloque. Il le dit en rosbif car il juge depuis longtemps cet idiome plus simple que le françois. On ne sait pas s’il lit feuille de chou Revision, mais elle soutient le Lion à défaut de sa sûreté militaire corrompue.

Propagande syrienne ne parle plus de 21 ou de 32 millions de dollars qu’auraient donnés les States aux casques blancs, mais de 100 millions, à qui France aurait fourni matériel. À Alep-est il y aurait eu officiers amerloques, israéloques et turcs, d’où formation d’un couloir humanitaire leur permettant de s’échapper.

20 avril 2018

SYRIAQUERIES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:43

Affaire Lelandais commence à nous casser les couilles, du coup nous tombons à bras raccourcis sur Syrie. Anecdote du journaliste français de Damas pour commencer.

Le gars assure qu’il faut donner bakchich aux officiers de sécurité syrienne pour qu’ils causent, mais il refusa un jour de payer deux d’entre eux sans doute parce que leur prix était trop élevé. Le mec se vanta, il dit qu’il pouvait trouver informations qu’il cherchait ailleurs et patatras. SSS frappent à sa porte, il ouvre, SSS lui volent son passeport avant qu’il soye conduit en prison. Là, il demande au gardien motif de son arrestation, réponse cases blanches.

Il apprend plus tard qu’il est emprisonné pour défaut de pièce d’identité, il parvient à joindre la consule de France qui joint ambassade de Roumanie, peut-être dernière légation européenne en Syrie. L’ambassadeur délivre au malheureux papier d’identité roumaine, ses geôliers sont forcés de le libérer, mais histoire ne s’arrête pas là.

SSS le conduisent en convoi suivi d’une voiture où se trouvent deux gardes de sécurité roumaine en zone de combat. Le gars entend siffler balles dans sa fourgonnette après que convoi eut fait demi-tour. Heureusement, ambassadeur de Roumanie insiste et convoi  vient le récupérer. Histoire rocambolesque ? Oui. mais faites le compte, entre 350 000 et 400 000 morts dans une guerre civile durant depuis huit ans, c’est peu. Elle a fait combien de morts par jour ? Souvent par exécutions, faites le calcul.  Divisez 350  000 par 352 multiplié par 8, vous conclurez que c’est guerre spectacle.

Forcément, elle oppose mercenaires. Rappelez-vous bataille de Bouvines, il y eut très peu de morts, mais guerre est source de profit pour les deux camps qui adorent argent, leur vrai dieu. En issisois de bistrot on parle de guéguerre.

Journaliste a causé avec jeunes bougnouls français fait prisonniers à Alep. Le « gosse » lui a confié qu’il habitait Mante-la-Jolie où il s’emmerdait, alors que c’est croix et bannière de monter à Paris par transports en commun. Un de ses potes est parti en Syrie, d’où il lui a envoyé photos de bonbons et de 4×4. Le jeunot s’est dit c’est l’Eden, il est parti peu après au paradis, où il fut armé. Sa mission combattre Assad et croisés, mais il a foiré.

Le journaliste fut frappé par le vide idéologique dans la tête du gosse. Il était bien sûr en partie apparent car tout détenu ment. Islam lui a promis d’être maître, que femme sera son esclave, il a gobé. Le gars est parti en Syrie en partie dans le but d’avoir femme esclave, bonjour féministes. Il a chance d’être emprisonné par Assad, francophone avant de devenir anglophone, il ne sera pas torturé.

Torture est spécialité de sécurité ou renseignement syrien, qui ne sait pas faire grand chose d’autre, mais Assad respecte drapeau syrien à trois étoiles de Syrie quand son pays était sous mandat français. À ce sujet drapeau syriaque fut imprimé et diffusé en Syrie lors de première révolution dite démocratique. Ne cherchez pas, le coupable se trouve outre-Manche.

Soldat est métier qui ne s’apprend pas en quelques jours. Si Macron défend le malheureux, Revision n’y est pas opposée, taules syriennes étant pires que Bois-d’Arcy. Imaginez le truc, mot passé en magyar, ancien de Bois-d’A’ et de Fresnes écrit ces lignes, peine du condamné peut être abaissée à 10 ans de mate plutôt qu’à perpétuité, sans torture, suivie d’interdiction du bougnoul de quitter Mante-la-Jolie. Il sera autorisé à s’astiquer le chibre, c’est tout (pardon pour étrangers pigeant mal iargon).

Faute avouée pardonnée dit Revision viscéralement opposée aux jésuites qui proclament faute avouée à moitié pardonnée. Le Corf n’était peut-être pas espion des SSS à Alep-ouest. Le gars fut enseignant fier d’avoir 50 % d’élèves plus ou moins francophones dans ses classes. Son engagement humanitaire semble vrai car il est secouriste. Le Corf défend honneur de France.

Journaliste a pu contacter djihadistes français faits prisonniers à Alep. Il parle d’un gosse de Mantes-la-Jolie, trou paumé à ses yeux, Paris étant éloignée en transport en commun. Un de ses potes lui a envoyé photos de bonbons et de 4 x 4. Il s’est dit c’est l’Eden, je vais y aller et rigoler. Pas de chance pour lui, prisons syriennes sont pires que Bois-d’Arcy. L’idiot n’a pas su fuir Alep au bon moment.

Coupez pompe à finance, djihadistes disparaîtront. Sauf leurs chefs Frères Musulmans. Bien d’avoir maintenu en taule Ramadan, même s’il est innocent de deux des cinq viols dont il est accusé, car il est coupable d’être complice de guerre de Lévy à Libye, dans l’intérêt d’Israël. Frère Musulman au service d’Israël ? C’est tout à fait possible.

Curiosité, Reporters sans frontières a recommandé à journaliste suisse de ne pas tenir son projet de conférence sur casques blancs, doubleplus trahison. Holocauseurs ne veulent pas qu’on dise que casques blancs sont infâmes et c’est outrage à la pensée de Robert Ménard, ancien guide de l’organisation, réviso inavoué.

Qui défend casques blancs et pourquoi ? Le Corf estime que 5 % d’entre eux croient à leur mission de secouriste, c’est possible, car il y a jeunes idéalistes. France 2 a tourné reportage sur un chef de guerre sunnite d’ASL de 27 ans qui fut informaticien en région parisoise. Il a succombé, mais but de chaîne publique était de montrer qu’il existe musulmans modérés au sein d’ASL. Ce à quoi franco-syriaques ne croient pas. Selon eux Frères Musulmans, Daech, el-Nosra, ASL sont même tabac et un bon casque blanc blanchi pour toujours.

Propos un peu extrémistes, mais il fallait que le monde sût Le Corf qu’Issy te soutient. Tu prends part à guerre sur le terrain, Issy dans son fauteuil. Tu es présumé bretoc, Alain d’Issy métis bretoc, mais il faut de tout pour faire le monde.

Bref, vous avez mafieux d’un côté, sûreté d’Assad, soudards de l’autre. Au sens péjoratif du mot, car soudards tuent pour Allah mais aussi et surtout pour leur solde. Alain a songé à s’envoler pour Damas, mais il manque de fric pour soudoyer sûreté et que deviendra sa seigneurie pendant ce temps ? Alain y défend honneurs de France et d’ultragauche. Non, ultragauche n’est pas tolbiacoise,  il y a dans ses rangs ennemis des no boarders et des casques blancs.

Commandement de DGSE est lui aussi à écrémer. FF∴ mafieux fourmillent à sa tête. c’est modeste péquenaud d’Issy qui te le dit, Maron.

18 avril 2018

CASQUES BLANCS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:33

Organisation prétendument humanitaire des casques blancs créée par officier britannique du MI6 est terroriste selon Russie. Son nom est calqué sur casques bleus, Orient et Occident se copiant. Le Corf croit pouvoir conclure que casques blancs, près de 3 000 en territoires sous contrôle terroriste, sans doute moins maintenant, sont création de perfide Albion. Peut-être, mais ils sont surtout financés par États-Unis et Arabie Séoudite.

Djihadistes ont besoin d’une unité pour ramasser défunts et secourir blessés de leur camp. Officiellement désarmé, on peut voir chef casque blanc en uniforme djihadiste, puis préparer torture et assassinat de deux soldats prisonniers d’armée régulière, casques blancs munis de pistolets-mitrailleurs ou brandissant drapeau de Daech.

Bretoc errant Pierre Le Corf, 27 ans, a tourné bon film à Alep-est. Il est errant car il a fait tour du monde avant de se fixer à Alep-ouest en février 2016, où il est resté un an et demi avec son propre argent. Français, il fut d’abord soupçonné d’être espion. C’est possible, comme Thierry Meyssan il bosserait pour SSS du francophone Assad, bien qu’il s’exprime plus volontiers en rosbif, idiome plus répandu et grammaticalement moins tordu que françois.

A-t-il personnellement tourné film qu’il diffuse sur Alep-est libérée ? Nous ne savons pas, en tout cas il le commente. Prises de vues sur état-major d’el-Nosra, sur hôpital djihadiste qui ne fut jamais sérieusement bombardé, sur le siège des casques blancs, situés à côté les uns les autres sur grand place. À j’intérieur, nombreux emblèmes tagués d’el-Nosra, fanion d’EI au sol, manifeste richesse en produits pharmaceutiques, casques blancs n’ayant pas tout emporté dans leur fuite.

Confirmation qu’Arabie Séoudite a commencé à infiltrer agents dès 2009 à Alep-est, ensemble de quartiers plutôt sunnites, avant prétendue révolution démocratique concoctée par Israël, Amérique, ancien empire rosbif dont France est caniche. 30 factions djihadistes à Alep autrefois, qui parfois s’entre-tuaient, mais el-Nosra y fut toujours puissance dominante.

Que Le Corf bosse pour renseignement syrien est vraisemblable car on comprend mal qu’il aye vécu un an et demi dans une ville en guerre avec son propre argent, où les produits sont très chers. Puis il assure que sans l’intervention russe Alep-ouest serait tombée, mais il y eut d’abord renfort du hezbolah à Assad pour la plus grande joie d’Israël qui a vu grande partie des troupes d’élite du hezbolah quitter Liban-sud. Le Corf assure que sunnites d’Alep applaudissent Assad, c’est possible, mais certains ont rejoint le camp djihadiste. Il évoque enfin 200 missiles tirés par marines alliées, grossière exagération.

En revanche complexe militaire aéroportuaire syrien vide aurait bien été visé par 59 missiles Tomawaks tirés par marine de Trump, après que système de brouillage de défense anti-aérienne syrienné eut été désactivé par Russie selon complotiste Meyssan. Pour mémoire, le bougre pédé, chef du Réseau Voltaire, s’est fait les dents en attaquant Aigle Noir pour ses glatissements antijuifs diffusés à fêtes du Front national. Puis il s’engagea dans anti-israélisme et anti-américanisme avec ses thèses douteuses sur les attentats du 11 septembre 2001.

Elles l’étaient au départ car Meyssan s’est d’abord basé sur coupures de presse amerloques contradictoires, mais c’est la règle, presse judéo-amerloque, comme son homologue française, ayant pour but de semer confusion dans l’esprit des têtes noires, appellation historique nullement injurieuse. Son intuition était bonne car ses balivernes furent étoffées par savant danois expert en explosifs et par un tas de spécialistes du bâtiment et d’aviation. Un journaliste japonais et un franc-tireur amerloque furent sans doute assassinés à cause de leurs investigations et publications.

En Amérique, premier amendement de constitution garantit liberté de presse, deuxième amendement autorise port d’arme, lois n’existant malheureusement pas en France. Aspect positif, mal-pensant français est seulement conduit en prison où on le place en cellule avec deux braqueurs récidivistes dont une balance, tandis que révisos en Amérique se font parfois refroidir.

Noam Chomsky a jugé France à l’origine du caviardage du 11 septembre, c’est vraisemblable, mais alors pourquoi DGSE aurait-elle envisagé de zigouiller Meyssan qui servait ses intérêts ? C’est lui qui le dit mais c’est sans doute faux, langue de Meyssan étant celle de vipère. Giton aurait bossé pour RG à Paris puis pour DGSE et SSS, après être passé par Libye où fils Kadhafi, de race présumée corsico-arabe semble plus rusé que son père. Drogué disent d’aucuns.

De là deux hypothèses : Meyssan indique rarement ses sources, c’est à boire ou à manger, truc d’espion. Mais s’il bosse pour DGSE, il a pu mentir à fin du millénaire écoulé en faisant courir rumeur qu’il est pédé, piège à Aigle Noir dans lequel le volatile est tombé. Il s’est dit bon, Meyssan pédé, tout s’explique, à commencer par sa haine.

Thèse du complotiste : Trump est ennemi du djihad et de charia allant avec ;  il y aurait eu entente préalable entre  Washington, Parisalem, Moscou et Bagdad : nous exploserons aéroport militaire proche de Damas, c’est tout. Puis tarmac et bâtiments vides d’aérodrome furent détruits. C’était spectacle marchand, aurait jugé feu niçois Guy Debord, qui fit disperser ses cendres en Seine à Paris, car le poivrot préférait bistrots de capitale à ceux de Nice.

Puis cendres du petit bourgeois révolutionnaire passèrent par Issy. Hélas ! Brigandes, Arfi et Hindi ne répondent pas à invitation d’Issy, pourtant elle est maousse-costaude, elle a toujours défendu Paris, sa colonie. Meyssan est barbare. Il cause novlangue. Bien que genre des mots soye disputable, Meyssan trahit règles grammaticales, il est coupable sans rémission. Il a osé dire : « mise en scène auquel on assiste ».

Irak, peine de prison à perpétuité pour bougnoule de France condamnée pour terrorisme. Âmes gauchisantes s’émeuvent, mais c’est bien fait pour sa gueule. Procès de 25 minutes, salope a dit pour sa défense qu’elle n’a fait que suivre son mari, loi islamique oblige. Promusulman Macron va la défendre, ordure musulmane ne purgera pas sa peine de prison à perpétuité.

Pendant ce temps eunuque est ridiculisé en Loire-Atlantique et à Toulouse. Dans le bocage 2 500 gendarmes contre centaines ou milliers d’agitateurs. 70 blessés chez les pandores aux dernières nouvelles. Gendarmes se prennent cocktails molotov et projectiles explosifs munis de clous et boulons dans la gueule. Il y a tas de sortes de cocktails molotov, mais ceux fabriqués pour le bocage sont performants. Idem pour projectiles explosifs, il faut savoir-faire pour les usiner.

No boarders, sans frontières, portent bien leur nom. Ils sont souvent étrangers venus de pays d’Europe, avant tout suspects de bosser pour MI6 qui voit en France ennemie. Laisse-nous, Macron, le soin de leur régler leur compte, car il y a vraie, à Issy, et fausse ultragauche, no boarders. Pas de bordel dit Jacques Moulin, tu ne vas pas les cogner tout seul, chef, ils sont plus forts que toi.

Jacquot a-t-il tort ? C’est possible, mais il n’y aura jamais guerre opposant Issy et Moulineaux malgré leurs dissensions. Pédéraste Santini est mafieux, mais régime syrien est plus encore pourri. Idéal démocratique est coupable en Syrie comme ailleurs.

Dernier journaliste français présent à Damas fut là dès le début. Métis de races biarritzoise par sa mère, bourguignonne par son père. Explication s’impose, Revision flanque suffixe ois aux habitants de toute ville, région ou pays à quelques exceptions près comme bourguignon qu’elle préfère à bourguignois, ou Bisontin plutôt que belfortois. Bref, le métis regardait télé en 2010. Il entend jaser de manifestation contre Assad place des Sassanydes à télé française. Il passe d’abord chez sa fiancée syrienne, qui habitait à côté, avant de rouler place des Sassanydes. Elle est vide. Il prend photos puis informa presse occidentale de l’imposture.

Ce qui nous rappelle chanson « la place Rouge était vide, Potemkine ». Véritable début de sa carrière de journaliste indépendant dans laquelle il a souffert. Selon lui régime syrien est incroyablement corrompu. Il comprend manifestants syriaques qui brandissaient portraits d’Assad en 2010 et qui réclamaient plus de démocratie.

Vous avez 20 communautés en Syrie, d’où nécessité qu’elles soyent dirigées par État fort. Il est alevi depuis des décennies dit le syriaque, mot turk dit en françois alévite. Alev signifie flamme en turc, alevli flamboyant. Alliés crurent d’abord liquider Assad en deux coups de cuiller à pot dans l’intérêt d’Israël, mais ils se sont brûlés les doigts.

Trois races cohabitaient autrefois en Syrie : touranienne, turkmènes, aryennes, arménienne et kurdes, ces derniers étant venus de Turquie dans les années quatre-vingts. Le Corf ajoute aux aryens de Syrie francophones, mais ces derniers ne forment pas race. Il y a tas de francophones en Magyarie, mais ils sont magyars. Enfin sémites comme on dit, juifs et arabes. Ajoutez-y Druzzes, de race obscure, Irakiens venus récemment, tantôt chiites tantôt sunnites, chrétiens assyro-chaldéens ou orthodoxes, question religieuse étant secondaire, tout le monde aimant argent.

Journaliste de Damas qualifie sécurité militaire d’Assad de mafieuse, il a raison. Certains de ses agents enlèvent bourgeois qu’ils libèrent contre rançons, mais ils devraient épargner Le Corf et Meyssan qu’ils savent agents des SSS, donc intouchables. Simples hypothèses mais deux choses sont sûres : Le Corf, qui se dit français, ne se doutait pas que Revision vît en lui bretoc, tandis que Meyssan a eu tort de déclarer guerre à Aigle Noir il y a vingt ans car tout finit par se payer.

Affaire Douma à présent, elle n’est pas claire. Meyssan prétend qu’avion syrien aurait explosé fabrique et entrepôt d’armes des terroristes, que vent aurait conduit produit toxique sur un seul immeuble, cette thèse ne tient pas. Thèse russe est qu’il s’agit de mise en scène des casques blancs dont boulot consiste à ramasser cadavres et blessés de leur camp. Dans leur propagande maladroite ils auraient exhibé photos de six enfants occis, mais il y a deux hics.

Enfants ne portent pas de trace caractéristique de gazage au chlore, tandis que cette hypothèse exige simultanéité de leur mort. Si elle n’existe pas thèse du gazage homicide est fausse. Nous fûmes et sommes emmerdés par prétendue chambre à gaz d’Auschwitz et voilà peut-être qu’alliés remettent ça.

Moustachus Assad et Hitler sont horribles car ils gazent leurs ennemis selon presse. Quand vous faites guerre vous commencez par diaboliser votre ennemi. Arme d’ultragauche issisoise qui juge tout flic idiot, mais c’est faux. Certes, peu de flics sont intelligents, mais il y en a quelques-uns parmi ces mercenaires. Au point qu’alliance se profile entre flicards et partie d’ultragauche : nous renversons Macron partisan de racaille musulmane puis nous nous calmons, nous ne cassons pas la baraque.

Alain d’Issy a traité le capitaine de police Lebec de mercenaire. Il n’a pas bronché car c’est vrai. Imaginez la scène, Aigle Noir contre Lebec, qui a eu le dessus d’après vous ? Audition fut enregistrée, elle figure quelque part dans les archives. Alain ment parfois, mais il dit souvent vrai.

Journaliste français de Damas a raison, direction des FF∴ de DGSE est merdique, il s’agit de l’écrémer. Bien d’avoir viré Squarcini, ancien chef de DGSI dit Squale, requin, nommé par Sarközy. Requin est soupçonné d’avoir favorisé attentat au camion de Nice en accord avec Israël, c’esti pas crime de haute trahison ? À méditer. Direction de DGSE doit elle aussi être en partie exterminée car travaillant pour l’étranger.

Brave Alain est seul citoyen français à avoir déclaré guerre à DCRI il y a longtemps, maintenant appelée DGSI. Résultat il est peinard. Il ne fait plus l’objet de poursuite judiciaire depuis plus de vingt ans pour son mal-penser. DCRI a apparemment prévu de le tuer lors des affaires Merah, mais il y eut finalement contre-ordre. Maintenant Alain déclare guerre à partie de direction de DGSE bord de Seine.

Alain a avantage du terrain, rives de Seine d’Issy et Boulogne ayant longtemps été propriétés d’Issy. La magnifique commente Jacques Moulin. Mais reste dans ton trou moulinois. J’ai dit qu’il n’y aura pas guerre entre Issy et Moulineaux, du coup tu es content et tu t’enflammes comme un alévite, mais différence raciale subsiste entre nous, tu es plantureux, moi montagnard.

14 avril 2018

BLUFF DE TRUMP

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:13

3 heures du matin, bande des trois, États-Unis, France, Royaume-Uni, a bombardé Syrie par deux moyens, missiles tirés par des navires, raids aériens. Deux entreprises de fabrication de produits chimiques et caserne vide de garde dite républicaine auraient été détruites. Plusieurs missiles auraient été interceptés par armée syrienne qui aurait planqué ses avions dans des bases russes heureusement épargnées.

One time shot, tir d’un moment, dit le cow-boy. Cette action ne restera pas sans conséquence, ajoute un diplomate russe, surtout qu’il est démontré que rebelles possèdent armes chimiques, tandis que Russia today a prouvé que trois camions de chlore concentré ont pris la route du réduit djihadiste en cours d’anéantissement. Propagandes des uns et des autres.

Quant au chlore, on en trouve partout, à commencer dans l’eau de Javel, nom d’un quartier de l’ancienne grande Issy, hélas maintenant disparue.

Viser garde dite républicaine est avertissement destiné au Lion. Il signifie nous approchons de toi, ta vie ne tient qu’à un fil car nous défendrons la morale, la nôtre, celle du plus fort. Nous liquiderons plus tard l’Iran, ton allié chiite dont le nom signifie aryen et qui n’a pas été dénazifié selon le grand philosophe Bernard-Henri Lévy.

19h30, il n’est plus question de caserne mais d’un centre de recherche et d’établissements de fabrication et de stockage de produits chimiques détruits de nuit pour ne pas faire de victimes civiles. 5 frégates françaises ayant tiré 3 missiles de croisière ont participé à l’opération, tandis que 4 Mirages et 5 Rafales ont bombardé deux cibles situées près de Homs. 2 AWACS et 6 avions ravitailleurs ont également été employés.

Russie prétend disposer de preuves que le chlore fut déversé par des rebelles. Tuer femmes et enfants est arme de propagande possible destinée à exciter émotion du public. Guerre des images se déroule en ce moment tandis qu’on comprend mal pourquoi armée syrienne sur le point de triompher dans la région aurait employé arme chimique.

Toute guerre entraîne révisionnisme mais le phénomène s’accélère grâce à toile. Merci à Hindi d’avoir rappelé que Ramadan fut favorable en 2011 à guerre à Libye et qu’ASL, soutenue par le monstre, fut et est tenue par Frères Musulmans. Dans toute guerre civile extrémistes sont minoritaires mais prennent le dessus, comme ce fut le cas en Espagne, quand cocos vainquirent anarchistes et trotskistes, exemple d’invariant. Même si le POUM, catalogué trotskiste, l’était peu en réalité.

Merci encore à Hindi de nous rappeler que Frères Musulmans, de rite maçonnique, sont lointains héritiers de cabale juive. À la fois progressistes et rétrogrades ils sont faits pour s’entendre avec faucons de Maison Blanche. Là est question primordiale, connaître ses ennemis.

Confirmation, France a explosé deux sites industriels de Homs, lieux de « stockage et assemblage » de produits chimiques selon le général François Lecointre, dont une usine de lave vaisselle dit rumeur. Français y auraient fait 3 blessés selon télé syrienne. Le général revendique autonomie de France dans l’opération et de son renseignement. Hélas ! agents de DGSE sont souvent payés à ne rien foutre. Encore qu’ils ayent raison, fabrique de lave vaisselle est industrie chimique.

Russes n’auraient pas vu partir les trois missiles tirés par marine de Macron. Ou bien ils sont bigleux, ou bien diplomates. Macron va bientôt se pointer à Saint-Pétersbourg pour embrasser Poutine. Syriens se vantent d’avoir descendu 71 missiles sur les 103 tirés, faux, ils en ont seulement explosé quelques-uns pour la plus grande joie d’une grande partie du public. Une quarantaine selon presse russe dont 10 à proximité de Homs.

Presse française oublie d’indiquer qu’Assad est acclamé par une partie de la population en territoires libérés de l’occupant islamiste. Longiligne Assad est plus grand que Poutine. Armingos appellent assyro-chaldéens syriaques, confirmation qu’antique et moderne Syrie sont essentielles en histoire. France ne doit surtout pas se brouiller avec Syrie et Russie.

Compris Macron ? Tu as fait joujou à Homs en explosant usine de lave vaisselle, arrête-toi là ! Ne botte pas en touche comme F∴ Dieudonné. Revision n’est pas certaine que Dieudo’ soye fils de Veuve, mais elle dispose d’indices convergents. Elle ne sait pas non plus si t’en fais partie Macron, mais tes comportements sont ceux d’un veuvard trop souvent pédocriminel, et Revision t’accuse d’être complice de Nordahl Lelandais et du F∴ frankiste Jakubowicz.

Tu peux faire tuer Alain d’Issy, t’as les pleins pouvoirs, mais Alain s’en fout. Plus on vieillit plus on s’accroche à sa vie. C’est vrai en général, mais pas dans le cas d’Alain convaincu que plus on vieillit plus on rajeunit.

Tout ça pour 40 ou 75 morts, 34 selon Démon, estimations varient, dont des enfants, mais Australie, France, Hollande, pour n’en citer que quelques-uns, sont pays pédocriminels. Sondages d’opinion vont suivre Macron, tu vas te casser la gueule. Tout le monde est maintenant contre toi : Insoumis, ancien Front national, Républicains, ultragauche issisoise. Autrement dit majorité du peuple.

Selon Le Drian, arme chimique aurait été utilisée par l’armée arabe syrienne à Douma dans la région de Ghouda orientale pour déloger terroristes d’après rapports d’ONG jugés souvent fiables. Il est question de chlore, parfois d’acide cyanhydrique, rarement de gaz sarin. Il y aurait eu au moins 40 morts selon DGSE et de nombreux blessés souffrant de la cornée, parfois de cyanose, parfois à peau bleutée. Ce qui peut suggérer emploi d’acide cyanhydrique, autrement dit bleu de Prusse. Mais il y a un hic, aucun témoin des chambres à gaz des CC hitlériens n’a parlé de la couleur bleue de la peau des cadavres. Toutefois il est vrai que leur asphyxie aurait été rapide en espace clos.

Tu vois, F∴ Le Drian, Revision instruit à charge et à décharge, contrairement à certains membres du Syndicat de la magistrature. Emploi de gaz-poison en Syrie semble à première vue certain, mais par qui ? Djihadistes forment au maniement des armes enfants de 10-12 ans, pourquoi n’auraient-il pas balancé gaz-poison ? Qui veut la fin justifie les moyens, disent judéo-jésuites, formule qui ravissait Trotsky.

Moscou râle parce que quand alliés prétendent disposer de preuves irréfutables ils ne les représentent pas. Tu l’as vite fait Le Drian, bien, mais tu disposes seulement d’indices établissant qu’il y eut vraisemblablement emploi de gaz-poison à Douma samedi 7 avril, c’est tout. Tu n’en n’as pas la moindre preuve, contrairement à ce qu’a prétendu Macron.

Ce sera sujet à disputation. Presse russe francophone se démène sur toile, tu lui donnes carotte, elle va la dévorer. Son françois n’est pas impeccable, sa grammaire passable, sa prononciation souvent fautive, elle dit M. m au lieu de monsieur, trois points au lieu de points de suspension, elle jase de Kissinguer (bochisme) au lieu de Kissinger, de Nétanyahu (anglicisme) au lieu de Nétanyahou, elle se paume souvent dans les liaisons. Avantage, on reconnaît tout de suite le popof.

Ces informations vont remonter car Moscou sait qu’elle peut trouver plus d’alliés à Paris qu’à Washington. C’est bien le coup des deux avions furtifs envoyés en Syrie pouvant dégommer chasse israélienne. Proie des juifs et des faucons Trump ne résiste pas, c’est sur l’axe Paris-Budapest-Moscou que Russie doit s’appuyer.

Russie prétend aucune victime en Syrie des bombardement alliés, faux car il y aurait eu au moins trois blessés près d’Homs et imaginez le résultat d’un bombardement d’un lieu de stockage de produits chimiques, tout le monde s’en prend dans la gueule alentour. Mais Lion est fier, il ne veut pas avouer l’ampleur de ses pertes. Et machiavélique.

Assad, comme Poutine, ne veut pas se brouiller avec France, ils ont raison. SSS (services secrets syriens) s’imaginent que Macron a voulu jouer coup tordu à OTAN, il aurait participé à l’opération en présentant ses preuves irréfutables de la responsabilité d’Assad dans le gazage homicide du 7 avril, que tout le monde sait bidonnées.

Dimanche soir, entretien de Macron avec Jean-Jacques Bourdin (RMC) et Edwy Plenel (Médiapart) sur BFMTV. Bourdin se comprend car il pose parfois questions pertinentes, mais pourquoi le petit moustachu ? Car il bosse en liaison avec agents de renseignement ? Parce que Macron serait derrière les ennuis judiciaires de Sarközy, qui provoquent maladie mentale de l’ancien président ? Parce qu’il est islamo-trotskiste ? Peut-être pour les trois raisons à la fois. Même si Plenel assure que Macron a voulu tenir parole, car il honora une proposition d’entretien de Médiapart il y a un an jour pour jour et promit de recommencer en 2018.

Plenel dit Balayette est tenu. Ce trotskard s’est d’abord converti à la cause mondialiste du capital financier, puis à celle d’islam doux, comme s’il existait. Il feint de ne pas distinguer alévite (écriture turkofrançoise), chiite, soufiste, sunnite, wahhabite, etc. Selon lui il y a 1,6 milliard de piolétaires musulmans dans le monde. Jeu de mots stupide de Jacques Moulin que le popof a du mal à piger. Qu’il se rappelle que Trotsky fut assassiné à coups de piolet par Mercader, précision destinée au popof et à jeune tête françoise.

Macron avoue rapidement que « ces armes [chimiques] pouvaient être attribuées » au régime syrien. Conclusion, il n’en a pas la moindre preuve, c’est son impression. Ainsi France lance coûteuse opération militaire sur la base d’une intuition de Macron. Déclaration capitale passée inaperçue des médias et hommes politiques, mais pas des requins du FSB. Elle va fatalement retomber dans la gueule de Macron. Oh ! pas à Assemblée nationale, chambre d’enregistrement, lundi soir, mais en vox populi.

Puis Macron parle de lui, il dit qu’« ils [les Russes] l’ont impuissantée » (la commission internationale) en novembre 2017. Impuissanter est verbe novlangue rare, daté de 2010. On dit plutôt châtrer, émasculer, voire évirer en françois, accent étant mis sur le sexe du mâle jugé plus visible et prépondérant que celui de femelle. Et puis, Brigitte n’a pas impuissanté Emmanuel quand elle tenta de le violer à l’âge de 15 ans vu qu’il était eunuque.

Macron poursuit en accusant le popof d’être complice du syriaque dans ses attaques au gaz-poison, mais condamner quelqu’un sur la base d’une impression (peut être attribué à) est fort de café. Macron souhaite faire la bise à ours Poutine dans quelques semaines, mais l’animal est dangereux

Seuls atouts de Macron, il est favorable à autonomie de France au sein d’OTAN et partisan de l’accord d’Obama avec Téhéran sur industrie nucléaire. Il a aussi jugé autrefois « légitime » le régime d’Assad. Il juge Trump idiot. Macron lui donne leçon. Il lui dit reste en Syrie, peut-être avec l’arrière-pensée que tu pourras ainsi défendre les Kurdes. Seulement Macron se fout des Kurdes, car ils ne possèdent ni État ni armée de l’air.

Création d’un État kurde fut envisagée par traité de Sèvres de 1920, mais poivrot Mustafa Kemal a pris tout le monde de court. Il abolit califat, mais chercha à s’entendre avec sunnites de province à qui il offrit têtes des chrétiens qui subsistaient dans l’ancien empire, surtout grecs refusant de se convertir à islam. Kemal les extermina en douceur en les expulsant. Pendant quelques années il épargna seulement près de 4 000 Levantins et surtout les juifs. Ce qui ne signifie pas que Kemal était dönme.

Mardi 17 avril, experts russes sont depuis des jours à Douma. Ils ont vu tous les films en ligne, ils concluent que c’est mise en scène de la prétendue ONG des casques blancs, organisation terroriste soutenue en Occident par États-Unis, Royaume-Unis, Hollande, récemment à hauteur de 4 millions, en Orient par Arabie Séoudite, Katar, vrais-faux ennemis, Turquie.

Pour France ce n’est pas prouvé, Hollande (l’eunuque) s’étant vanté d’avoir livré armes aux djihadistes. Quant à l’humanitaire, France dispose de ses établissements hospitaliers en Syrie, autant d’antennes de DGSE,  car il s’agit pour les fonctionnaires de ce service d’observer situation militaire dans un fauteuil.

FF∴ de DGSE jugent qu’ils n’ont pas à se faire trouer la peau pour Syrie, ils ont raison. Encore que FF∴ de DGSE se trouvent au sommet de la hiérarchie, ils envoient profanes ou petits FF∴ sur le terrain. Mais faites le compte, Macron est uniquement soutenu dans sa petite guerre contre Syrie par Hamont et Hollande, deux ordures, et femmes hystériques nombreuses à le soutenir.

Mercredi 18 avril, Theresa May est plus prudente que Macron, elle parle de produits toxiques qui auraient été lancés à Douma vraisemblablement par une bombe sans qu’on sache si elle aurait été larguée par avion. Toujours est-il qu’un ou deux étages supérieurs d’immeuble auraient été détruits. À étage inférieur aurait été trouvé engin explosif sur un lit non endommagé. Enfants prétendument gazés furent arrosés à l’hosto avant de gambader dans tous les sens après qu’alerte au gazage homicide eut été donnée par plusieurs casques blancs ayant ôté leur couvre-chef. Secouristes seraient ensuite intervenus dans l’immeuble sans masques à gaz et n’auraient pas toussé.

Plus imposture est grosse mieux elle marche. Trump est dans la merde, surtout après accusations lancées contre lui par ancien chef du FBI, institution capitale, vagin de May tremble au plan politique, seul Macron, ultraminoritaire, appuyé par putains, partie des pédés et par juifs holocauseurs, pérore, maigres renforts.

Trump a lancé pets de citrouille sur Syrie avec ses jets de missiles à la con, après avoir prévenu Poutine que son attaque était bidon.

13 avril 2018

BOUC GALOIS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:48

Labrebisgalleuse est fane de Revision, à qui elle fait réclame. Son auteur framboche Luc Pfister, fils de F∴ médecin de Strasbourg, est normalsupien dégénéré. Meilleurs élèves de Normale sup’ vont rue d’Ulm, seconds couteaux à Cachan, ville en grande partie bretoque. Le gars est obsédé sexuel et aime se déguiser en officier SS, tout le monde lui pardonne. Il passe parfois pour génial à tort, en tout cas pour illuminé.

Pas une coquille dans sa littérature. Addicté à Revision il gobe tout, De Gaulle, Veuve, Sarkö. Au point que Revision ordonne que quiconque parle désormais de Sarkö et que Sarko soye cloué au pilori. Faut se faire respecter, que diable !

Grave erreur qui n’en est peut-être pas une, gallinacé jase de Nordhal Lelandais au lieu de Nordahl, au suffixe boche. Français pense un Nordahl des Nordaux, il a tort. Labrebisgalleuse découvre Maëlys, qu’il trouve sexy, et loup Lelandais, maintenant soupçonné d’un troisième meurtre en 2016, celui d’un pédé dont le cadavre est introuvable.

Cul est bonne piste dans les affaires du monstre. Enquêteurs, cherchez squelette de la victime dans un rayon de vingt kilomètres autour de la boulangerie où elle a été vue pour la dernière fois. Pas loin d’une route, près d’un chemin de randonnée, peut-être dans un fourré. Autrement dit dans un bois. Faut bien que brigade cynophile de gendarmerie serve à quelque chose.

Présumée victime se nomme Éric Fouray, d’où réflexion de Jacques Moulin « Fouray se trouve dans la forêt ». On peut lui pardonner, le gars habite basse plaine, aux Trois Moulins, il n’a peut-être pas tort.

Le pandore tire la gueule, il se dit quel boulot ! Mais ce sera peut-être occasion de découvrir autre squelette, il n’en manque pas dans la nature. Flics d’Issy pleurent chaque fois qu’un cadavre est sorti de Seine, ils se disent merde, mauvais pour la statistique, eau a tout effacé, affaire non élucidée en perspective. Elle tombe sur nous au mauvais moment, heureusement que nous nous rattrapons sur les PV que nous dressons aux automobilistes.

Angoisse du cogne n’est pas nôtre, bouc galois fout seulement coup de pied au cul du gallinacée, qui objecte qu’Alain est barbu comme un rabbin. Et alors ? Lelandais est pédé inachevé qui achève, Alain vrai-faux rabbin. Il passe juif à la moulinette, c’est sa passion. Bouc galois fout brebis galeuse.

12 avril 2018

COUP D’ETAT DE SARKÖZY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:15

Daily Mail est catégorique, c’est un agent des services secrets français qui aurait tué Kadhafi. Presse étrangère est souvent plus dure avec le monstre que la française, ses sources sont souvent assez fiables. Pendant la première guerre mondiale, presse française se déchaînait dans ses bobards, tandis que la rosbife en colportait quelques-uns en bref, en pointillés. Presse boche a trouvé le truc, elle emploie souvent le conditionnel : X aurait dit ça. Elle n’affirme rien, elle publie déclarations officielles sans conditionnel, c’est tout.

Mais question n’est pas là, elle est que Sarközy a gagné frauduleusement l’élection de 2007 grâce aux mallettes qu’il a reçues de l’étranger, peut-être pas seulement de Libye. Nous songeons avant tout aux States puisque dès son arrivée au pouvoir tyran Sarközy a demandé que France adhère à OTAN avec un strapontin dans le commandement intégré, dixit F∴ Roland Dumas.

FF∴ ne sont pas toujours mauvais bougres pédocriminels, Dumas en est exemple, son espérance de vie est courte et il se lâche. Selon lui troisième guerre mondiale approche, préparatifs sont en place, alors que Russie ne lâchera jamais Syrie. Députée israélienne réclame peau de Poutine. Vantardise ? Ce n’est pas sûr. Si on suppose que Staline fut descendu par des juifs, thèse douteuse, pourquoi Poutine ne le serait-il pas ?

Imaginez le bordel ensuite en Russie. Bien sûr, appareil militaire est colonne vertébrale du régime, renseignement à sa tête, et le pays ne changera pas de politique étrangère. Il a besoin de s’appuyer sur Syrie, son point d’appui en Méditerranée, mais il y aura trou d’air.

Que Poutine ne cherche pas son possible futur assassin à l’étranger mais dans son entourage. Nous avons besoin de toi Poutine, nous sommes en cours d’extermination en France. Nous avons toujours soutenu Assad, comme toi. S’il te plaît, reste en vie.

Bravo pour tes efforts de propagande en France, où tu as succès. Russia today en français est réussite, dessinateur de Revision regarde ta télé presque tous les jours. Il se passionnait avant pour radio Courtoisie, mais depuis que le bretoc Lesquen en a été foutu à la porte il ne l’écoute plus et est malheureux. Je lui fais remarquer que Lesquen est excessif en tout. Il le sait mais il l’aime, or sentiments ne se discutent pas.

Il va falloir longtemps pour que justice emprisonne Sarközy et le rende inéligible. Plus encore pour que Cour constitutionnelle annule son élection de 2007, qui supprimera du même coup adhésion de France à OTAN, cette imposture. De Gaulle sortit à juste titre de cette satanée alliance car il ne voulait pas entrer en guerre pour n’importe quelle raison, mais seulement si intérêts majeurs de France étaient menacés. Hélas ! Macron est coincé entre enclume et marteau, entre Bruxelles et OTAN, qui a maintenant deux ennemis, Iran et Russie.

Cela se comprend à la limite pour Big Brother, mais pas pour France qui a signé traité d’amitié indéfectible avec Union Soviétique en décembre 1944. Et Macron, faute de mieux, peut exciper ce traité pour expliquer refus de France de guerroyer contre Russie.

Tu vois, Poutine, nous nous cassons la tête pour trouver tout moyen permettant d’éviter guerre franco-russe, mais c’est difficile. À Fleury-Mérogis Ramadan jubile, il soutient ASL, armée des Frères Musulmans, depuis le début. Tout le monde le sait, sauf gouvernements sarköziste et judéo-socialiste.

Rapport entre Issy et Ivry, soit, entre Issy et Fleury est encore plus certain, cardinal Fleury ayant gouverné le monde à Issy pendant plus de dix ans sous Louis XV. Issy te soutient Poutine face à Hollande (l’eunuque), Israël, Lévy, Macron, Ramadan, Sarközy et toute la bande. Sa spécialité est petite guerre, à ne pas confondre avec guérilla.

Essaye de rallier hussards à ta cause Poutine, tu en as besoin. Magyars détestent ton empire, mais ils sont bons soldats, leur renfort t’est indispensable.

TANDEM BAUER-PHILIPPOT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:05

Passé grand-maître de Cadet Alain Bauer promu criminologue par Sarközy a trouvé géniale idée de passer à la télé avec veste bleue, cravate rouge, chemise blanche. Florian Philippot l’imite, sauf que sa veste est légèrement plus sombre et sa cravate rouge tachetée de blanc. À Issy, ville de péquenauds comme chacun sait, bougnoul barbu de 17 ans porte bandes tricolores sur ses manches.

Mode est lancée, vous savez quels vêtements acheter pour l’été. Bougnoul barbu de 17 ans ? Oui, selon aigle, puberté des enfants étant de plus en plus précoce. Svelte, le gars a barbe noire fournie. Signalement aux flics, quand vous voyez pareil individu vous pouvez le soupçonner d’affiliation au djihad, ou bien le contraire, car il peut être sincère et avoir esprit harki.

France fut ingrate avec les harkis, or actuels meilleurs propagandistes sont Arfi et Hindi, originaires d’Afrique du Nord. Hindi est bougnoul marocois, c’est sûr, mais beaucoup moins Arfi au teint pâle. Les deux semblent génials. Ils passent en boucle sur YouTube, chaîne de Google apparemment dédiée au révisionnisme de la dernière guerre mondiale à la con. Nouveau tabou franchi, le François n’avait aucune raison de faire la guerre au boche et vice-versa, mais les juifs l’ont décidée.

Facho dira que mode vestimentaire lancée par le juif et le pédé est naturelle, juif et pédé étant étroitement liés. Faux, car le pédé déteste le juif, souvenez-vous des SA. Toutefois Sections d’assaut furent innocentées au TMI de Nuremberg car antijudaïsme n’était pas crime.

Cela dit, dommage qu’à la télé Hindi soye interrogé par des cancres. Tantôt par un ancien journaliste de radio Courtoisie ne sachant pas prononcer gageure, signe d’ignorance, tantôt par un niais incapable de citer Herzl. Pourtant Hindi lui répond, le nom de Tivadar se prononce Hertzel en germain comme en françois.

Dans ces conditions, ne vous étonnez pas que juifs et droites dites nationales tombent sur le paletot d’Alain d’Issy. Il aimerait bien se payer veste bleu marine, cravate rouge et chemise blanche, mais il n’a pas de fric. Dommage, car il draguerait à tour de bras. C’est bien gentil de protéger école des Petits Écoliers, mais c’est lassant. Alain veut chair féminine fraîche. C’est plus important pour lui que troisième guerre mondiale qui n’aura sans doute pas lieu demain.

« En partie grâce à toi, chef », dit Jacques Moulin, pour une fois laudateur. Bah ! je n’ai fait que mon boulot. En août 2013 je fus peut-être le premier en France à m’opposer au projet de Hollande de faire guerre à Syrie pour affaire tordue du gaz sarin. En cas de guerre mondiale, qui approche, ce n’est pas après son déclenchement qu’il s’agit de pleurer, il faut la prévenir. Imagine, champignon nucléaire sur Paris, il n’y aura plus personne. Tu fuiras Moulineaux sur ton Harley-Davidson mais radioactivité te rattrapera.

Rapport de DGSI, « Jacques Moulin roule sur Harley-Davidson ». Précieuse information ne valant rien, sauf au plan sémantique, car on roule à vélo, pas en vélo. Idem pour bécane, on va quelque part à moto. En Harley-Davidson est faute répandue, sur est plus juste, DGSI a raison. On dit su en Anjou, mais c’était passion de Mimile Littré devenu tardivement F∴, on n’en est plus là.

Ne vous inquiétez pas pour DGSI, elle dispose de normalsupiens et de polytechnos, pas seulement de nettoyeurs. Ce qui rassure Alain, qui se dit qu’il va leur mettre coups de Grevisse et de Littré dans la gueule, ils seront KO. À preuve, aucune poursuite judiciaire contre le seigneur depuis plus de vingt ans, bien qu’il mange juif en brochettes.

Erreur après réflexion, ne dites jamais à un gars qu’il est génial, ça va le troubler. Arfi et Hindi sont bons comme ça, qu’ils continuent de butiner. Vous n’êtes pas reines de vos ruches les gars, aigle apprécie seulement vos envolées. Vous avez raison de jouer la carte de la modestie qu’ignore le seigneur d’Issy, mais vous êtes jeunes, pas lui. Il est vieux, gens commencent à le prendre en pitié avec sa barbe de clochard.

Il faudrait dégager les cons des droites nationales, beaucoup trop nombreux, aller à école gouillache ou magyare, autrement dit du mage. Je vous invite tous deux à Issy. Hindi, tu ne cites pas Houston Stewart Chamberlain, c’est dommage. Arfi, t’es embringué dans l’actualité où tu excelles mais il y a invariants en histoire. T’en as sans doute idée, mais je t’en dirai quelques mots sans prétentions car je ne m’appelle pas Faurisson et ne donne pas leçons de morale.

Hindi aura noté que Revision prénomme Herzl Tivadar. Apparente lacune de sa part, il ne parle pas du juif hongrois, bestiau hors catégorie. Qu’il mate la synagogue de Szeged sur toile, la plus grande d’Europe et peut-être la plus belle du monde, elle donne une idée du néologue, à la fois talmudiste et cabaliste. C’est bien d’opposer cabale et Talmud, mais les deux sont complémentaires. Hindi le sait pourtant, pensée orientale est compliquée.

Hindi refuse de parler de Herzl car il le juge minable, il a raison, mais c’est ruse des sionistes de prétendre qu’ils ont Herzl pour père. C’est leurre. Du coup, Hindi ne cause pas de Südfeld dit Nordau, lui aussi juif hongrois, vrai père du sionisme contemporain et sans doute auteur du Protocole des sages de Sion. Nordau habitait pas loin du domicile de Hindi, mais cela arrive parfois, vous avez truc sous le nez, vous ne le voyez pas

Seigneur invite tout le monde en ce moment, d’abord les Brigandes, mais ce n’est pas évident pour elles de monter d’Hérault à Issy, tandis que pour vous, parisois, c’est simple. Je ne vous cafterai pas, je ne dirai pas que nous nous sommes entretenus. Je raconte plein de choses mais sais garder secrets, surtout face aux flics, ma spécialité. D’autant plus qu’ils n’ont plus droit de cogner suspect en théorie et qu’affaires de presse les emmerdent.

10 avril 2018

GUERRE MONDIALE ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 06:47

Alerte apparemment repoussée, guerre mondiale n’aura pas lieu demain mais peut-être après-demain. Scénario prévu : elle partira de l’ouest du bassin méditerranéen, elle opposera armée russe et alliés des États-Unis, elle sera conventionnelle dans les premiers jours, mais Russes seront vaincus. Alliés pénétreront dans la mer Noire et menaceront flotte russe ancrée en Crimée. Guerre nucléaire risque alors de commencer. Ours russe grognera, il commencera par exploser Londres et Paris, surtout si Macron a voulu jouer au con. Nantois se réjouiront d’avoir été épargnés, faux, car radiations des armes atomiques modernes dépassent de loin celles d’Hiroshima et Nagasaki.

Occasion d’exprimer racisme antinantois. Sur les ondes, juifs sont partisans de guerre mondiale, étape d’accomplissement de leur plan. Il était de faire se massacrer chrétiens et musulmans afin de dominer le monde, mais si aryens se tuent entre eux ce ne sera pas plus mal. Sauf qu’en cas de guerre atomique il n’y aura plus personne.

Issy détruite ? Plus de vraie résistance au lobby juif, fin d’histoire. Pendant ce temps Macron cherche à séduire évêques d’obédience pédérastique, grève d’Air France contamine Luftansa, juif Victor Urbain se fait réélire en Hongrie. C’est Orbán qui se dit juif, Revision le croyant métis.

Drôlerie, guerre mondiale est sur ses rails comme dit le cheminot, mais nous te prions, Macron, d’éviter champignon atomique sur Paris.

Autre drôlerie, Alain d’Issy déteste toutes les races, y compris la nantoise qui ne maugrée pas. À l’exception de l’issisoise. Race élue ou non ? Nous ne savons pas, mais elle est prépucée et frappera le coupé à coups de prépuce.

Bête Soral a avantages, elle a pigé menace de guerre mondiale, elle soutient Assad et Poutine comme Revision. Elle se réjouit de victoire d’Urbain en Hongrie, Revision moins. Elle ne remarque pas que Jobbik, parti d’extrême-droite enjuivé, façon Marine, a perdu de nombreux sièges. Conclusion, philojudaïsme est perdant auprès du païen et du barbare. Nous parlons bien sûr des anciens temps, quand le Galois et le Moger n’étaient pas christianisés, mais leurs descendants chient dans la gueule du pape judéo-jésuite François.

Isabelle la Catholique fut conne quand elle proposa aux juifs de se convertir à la vraie foi. Résultat, marranes grimpèrent dans la hiérarchie d’église et ordre jésuitique fut infecté. Raccourci en partie destiné aux lecteurs de la colonie.

Hindi ne parle pas de la façon dont l’ordre des jésuites fut infecté par des marranes, catholiques à l’extérieur, juifs à l’intérieur, dont vous avez parfait exemple avec F∴ Manuel Valls, marié à une juive. Islamistes, juifs vous poussent à guerroyer contre le croisé, c’est piège. D’abord le croisé n’existe presque plus, il est d’origine païenne ou du pays, souvent il ne croit pas au dieu unique contrairement à vous, il est tantôt agnostique, tantôt athée, caché ou non. Votre principal ennemi est le juif.

Nous vous proposons trois cibles pour commencer, Valls, le pape François, Bernard-Henri Lévy. Ce sera soulagement pour Lévy d’être débarrassé de sa vie, comme pour le pape dont mort approche. Valls sera plus récalcitrant, mais balle dans la tête suffira. Nous savons, djihadistes de France, que vous êtes plus antijuifs que vos collègues partout dans le monde. Appel au meurtre dira le parquet, ce dont Alain d’Issy se contrefout. Nettoyez Lévy, pape, Valls, croisés vous soutiendront. Ne croyez surtout pas que djihadistes ne lisent pas Revision, c’est lecture à leur portée.

D’où ce discours direct. Bien sûr, djihadistes objecteront que ces trois hommes servent leurs intérêts parce que favorables à immigration musulmane en Europe. Ils ajouteront que Valls s’est prétendu propalestinien à la fin du millénaire écoulé par souci électoral ; que Lévy a fait cadeau de Libye à État Islamique ; que pape pousse croisés à décadence en encourageant fornication des religieuses et homosexualité. Mais Allah est au-dessus de ça.

11 avril, marine amerloque approche côte syrienne. Il n’y aura sans doute pas de bombardement aérien amerloque de Syrie mais lancers de pets de citrouille sur caserne syrienne presque vide. Trump aura voulu montrer qu’il tient parole. Tout le monde sera content, sauf les trois ou quatre soldats tués par les obus.

Pet de citrouille est expression ubique inventée par Revision. Il y eut au départ Alfred Jarry, inventeur nantois de la pataphysique devenu vite poivrot de Montparnasse, quartier plus bretoc à l’époque que maintenant, un siècle plus tard ses épigones. Or ils sont unanimes, contre la guerre à Assad et Poutine.

Idéal serait que Trump avertît Assad de la caserne qu’il va exploser, du coup elle sera vide, quelques bâtiments seront détruits, c’est tout. Pour la plus grande joie de Bouygues, qui proposera de les reconstruire en mieux avec la technologie française. Syrie fut longtemps placée sous mandat français et lycée français de Damas a continué de marcher pendant la vraie-fausse guerre civile. À qui croyez-vous que Meyssan cause à Damas ? Surtout à des francophones tolérés par Lion.

Services secrets syriens, ou SSS, ont voulu imposer à Meyssan de jaser rosbif pour toucher large public, ce fut échec. Ton françois n’est pas impeccable Meyssan mais tu te fais comprendre par gens ne partageant pas tes idées. Laisse tomber le rosbif ! Engluches et amerloques disposent de calculateurs traduisant instantanément tes propos, beaucoup plus vite qu’un humain.

Renseignement russe marche bien, il a compris avant Revision que Syrie sera attaquée à coups de missile par marine amerloque. Ambassadeur de Russie au Liban a prévenu : tout missile sera détruit et le navire lanceur d’engins coulé, c’esti pas début de troisième guerre mondiale ? Auquel cas fuir Paris ne servira pas à grand chose, votre espérance de vie sera seulement prolongée de quelques jours.

Voyez comment Sarközy s’est fait remonter les bretelles par Poutine à Moscou. Le petit démon a voulu faire la morale à l’ours en faveur des musulmans de Tchétchénie et des pédés, l’animal l’a laissé causer. Suivirent 12 secondes de silence avant qu’ours grognât France est pays riquiqui, Russie gigantesque. Défait, le nabot tint conférence de presse peu après. Certains journalistes le crurent ivre, mais non, le roquet ne boit pas goutte d’alcool.

En revanche, il y a ivrognes parmi lecteurs de Revision, pas seulement nantois, l’un d’eux vient d’être démasqué en commentaire.

Ce n’est pas le sujet, mais troubles du comportement de Sarközy s’aggravent. Le malheureux est doubleplus enjuivé car il fut éduqué par sa mère Mallah dès l’âge de trois ans, son père présumé gouillache ayant décampé. Sa maman a dit à Nicolas, Miklos, tout le monde te rejette mais tes caprices sont ordres. Tu as la chance d’être judéo-hongrois, profites en. Si tu arrives à la tête de l’État ce sera normal.

Nicolas a suivi les conseils de sa maman jusqu’à que tout semble s’écrouler sous ses pieds. Il est coupable dans les affaires Tapie et Kadhafi, même si sa responsabilité dans le coup de Karachi n’est pas prouvée. Il consulte actuellement médecins étrangers, un katarois originaire d’Amérique du Sud et un nord-amerloque. Il s’imagine que médecins françois sont dönmes, balances dans ce cas.

12 avril, Liban menace, il ne laissera pas missiles survoler son pays, mais avec quoi va-t-il les détruire ? Avec ses lance patates ? En plus ces missiles sont intelligents selon propagande alliée. Seules aviation et marine russes font le poids.

7 avril 2018

REBONDISSEMENTS DE LELANDAIS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:27

Abruti de médicaments par les psys, Lelandais prétend tout avouer. Il n’y a plus de tortures en France depuis des années pour délinquants et criminels. Au moins en théorie car un flic d’Angers vient de donner coup de tête à un jeune serré à la suite d’un contrôle routier. Mais, pour les grandes affaires, les psys ont remplacé les cognes.

Ils savent faire parler les suspects. Lelandais avoue ainsi deux de ses crimes qu’il aurait commis à chaque fois involontairement. Il aurait tué Maelys dans sa voiture d’une gifle au visage car elle voulait s’échapper. Deux questions : 1°) fillette fut brave car elle lui a fait deux griffures ; 2°) on ne casse pas mâchoire d’une enfant d’une gifle au visage mais d’un coup de poing, volonté de tuer est constituée.

Version Lelandais sur son meurtre d’Arthur Noyer : il y aurait eu bagarre entre eux, il lui aurait donné coups de poing au visage avant qu’il chutât et mourût. Mais baston de boxeur contre poivrot ne tient pas, car il n’y a pas photo. À notre avis, Lelandais a cogné Noyer avant de lui asséner manchette à la nuque, coup mortel enseigné à armée. Lelandais voulait tuer, il ne pouvait pas s’embarrasser d’un témoin.

6 avril 2018

MELENCHON CONTRE KALIFAT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:49

Infatué F∴ Jean-Luc Mélenchon s’en prend au CRIJF et à son président Kalifat, car il voulait, comme la vache Marine, manifester contre l’antisémitisme après le décès, lors d’un fait divers, de Mireille Knoll, 85 ans, d’origine juive allemande, à son domicile du onzième arrondissement, tuée par deux bougnouls.

Deux observations : 1°) le bougnoul tue en bande organisée car il est lâche, se mettre à deux pour nettoyer une vioque est minable ; 2°) le 9-3, comme disent les barbares, est maintenant sous domination islamique, Frères Musulmans y paradent sous le regard bienveillant du F∴ Collomb. Leur invasion du dix-huitième arrondissement a depuis longtemps débuté et voilà qu’ils attaquent le onzième, vieux quartier juif allemand maintenant surtout pédé, où vont-ils s’arrêter ?

Rusés, ils attaquent et tuent surtout juifs et épargnent les pédés qu’ils détestent dans leur doxa. Mais vague avance. Étapes suivantes, grand nord de Paris, plus tard quatorzième et quinzième arrondissements. Remarquez, si les médecins pistonnés juifs de Necker s’en prennent dans la gueule personne ne les plaindra. Suivront enfin 9-2 et 7-8, places-fortes du judaïsme. Mais Malakoff est moins bien sécurisée qu’Issy, tandis qu’il y aura prise en tenaille.

Trappes, ville de Benoît Hamon qui s’est réfugié à Issy, est passée à l’ennemi. Après que sa synagogue eut été incendiée par des barbus en 2000, identifiés par la police mais nullement inquiétés, Trappes est maintenant pure de juifs. Pour se faire réélire ancien maire coco prétendument athée y a fait construire mosquée sunnite truffée de salafistes. Résultat musulmanes voilées rasent les murs et barbus règnent. Allah a créé femme pour faire enfants selon le musulman, elle n’a qu’à fermer sa gueule et à ne pas danser du cul, pratique répandue à Issy, mais pour combien de temps encore ?

Francis Kalifat, né à Oran en 1952, est deuxième président juif arabe du CRIJF et Benbassa avait raison, le séfarade pète plus haut que son cul. N’ayant pas connu l’Holocauste, il se croit tout permis. Il a fustigé Mélenchon et vache Marine le jour de la manifestation à la mémoire de Knoll. Résultat, nervis de Ligue de défense juive, organisation terroriste aux États-Unis, ont conspué salope et fat. F∴ Collomb a donné ordre à ses toutous CRS de les exfiltrer.

Marine revint ensuite dans la manif’ où elle fut protégée par militants de LDJ, intéressante précision car LDJ a montré ainsi son désaccord avec les consignes de Kalifat, Marine ayant maintes fois affiché son amour d’Israël et sous-entendu son islamophobie. Contrairement à son père, qui a toujours tendu la main au musulman, surtout quand il était harki.

Il y ava ayantit entre 30 et 40 agitateurs de LDJ de tout âge, pour la plupart juifs arabes. Fils de la victime Daniel a protesté car on ne jette pas huile sur le feu. Juif allemand et juif hongrois savent qu’il ne faut pas exciter antijudaïsme de masse, ils ont raison, mais juifs arabes sont persuadés du contraire.

Hervé Ryssen proteste : quand on appelle à assemblement de gens pour lutter contre le nouveau prétendu antisémitisme on accepte tout le monde. Y compris députés FN et de France insoumise. Surtout qu’il y avait peu de goys dans la manif’, surtout composée de juifs arabes. Près de 8 000 gens dans le cortège sur 500 000 juifs en région parisoise selon Ryssen, dont 45 000 dans le seul dix-septième arrondissement (« C dans l’air »). Estimation vraisemblable qui rend celle du présumé quart de juif Soral et de Kamifat bidons.

Imbécile Soral dit et répète que juifs formeraient moins de 1 % de la population en région e , faux. 500 000 juifs en région parisoise sur près de 12 millions d’habitants, soit, mais ajoutez-y près d’un million de juifs en province. Voyez la carte, juifs pullulent à Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nice, Srasbourg, Metz, Lyon, Lille, Nantes et en Bretagne en général, qui n’est malheureusement pas épargnée. Bref, il y a plus de 1,5 million de juifs, ce qui représente invasion de juifs souvent barbus supérieure à 2 % de la population françoise.

Ajoutez-y juifs marranes, frankistes ou FF∴ d’ordres prétendument goys qui avancent souvent masqués, nombre total de juifs de France est plus élevé. Dessinateur retraité de Revision demande au chef pourquoi il dénigre Soral, qui parle vite et commet erreurs. Mais il a menacé de mort Blanrue, mon coco. Le gars est précieux, sectaire et peut-être sadique selon le terroriste juif Ulcan, source douteuse, mais ce ne sont pas raisons pour le tuer.

Et voyes les « erreurs » de Soral, elles ne doivent rien au hasard, ou encore demande-toi pourquoi milice de LDJ lui a foutu la paix à son procès du 14 mars. Parce qu’il n’est pas dangereux mais acteur du spectacle. Soral parle souvent pour ne rien dire, rien signifiant banalités. Il se prend pour un intellectuel mais n’est même pas batelier, ou bachelier.

À Issy, antijuif dur protège le juif arabe contre les violences du chien djihadiste, mieux vaut ne pas le contrarier. Un peu moins d’un mort françois par jour victime d’un fait divers, presque tout le monde s’en fout. Mais une vieille juive zigouillée serait affaire du siècle ? Nenni. Et motif de mobilisation contre l’antisémitisme selon meute juive arabe.

Et on encule, vous connaissez la suite, et on encule, et encule Kalifat ! Il est ancien du Betar, groupe semi terroriste juif remplacé par LDJ dont certains militants s’entraînent aux sports de combat dans un local des Champs-Élysées. Avantage pour DGSI, rien de plus facile que de tirer leur portrait, État désirant tenir en laisse apprentis terroristes juifs et musulmans, ce à quoi il n’arrive pas toujours. Londres tolère prêches salafistes en mosquée, Paris LDJ, politiques comparables.

Hiérarchie des races se vérifie. Juifs nègres se trouvent sur la première marche de l’escabeau, juifs arabes, comme Bernard-Henri Lévy et Éric Zemmour, sur la deuxième, juifs allemands sur la troisième, juifs hongrois au sommet. Voyez supériorité du fils Knoll sur Kalifat ou de Bauer sur Zemmour.

Zemmour se répète comme un disque rayé, Alain Bauer lui est nettement supérieur en matière de criminalité musulmane. Il connaît dossiers, dates, histoire des services secrets mais il ment. Sans doute à la grande synagogue du onzième arrondissement, que juifs allemands ont en partie désertée, mais lieu de réunion privilégié car se trouvant au centre de la capitale.

Bauer est servile, il commence par faire son boulot de représentant de commerce de Veuve. Il chiffre de « 135 000 à 140 000 » le nombre des FF∴, faux ; à 10 % proportion des hommes politiques, archifaux. Il avoue que Delanoë fut F∴ Rien d’étonnant pour un bretoc pédé, il bandait sous son tablier. Disons que c’est humour juif, personne  n’étant dupe.

Puis Bauer énumère les noms des terroristes musulmans fabriqués en France, tous minables selon lui à l’exception de Khalked Kelkaal dont le surgissement était imprévu. Mais histoire serait oublieuse, et pas un mot sur le renseignement. Pourtant Merah fut lié à DGSE et Sarközy, comme les frères Kouachy aux services secrets sans autre précision, selon leurs aveux peu de temps avant leur mort.

Idem pour le Bataclan, l’attentat était prévu avant d’être mis en scène. Hicham, bougnoul de Panamza, est spécialiste de ce thème. Heureusement pour lui, renseignement le protège croit-on savoir, mais mettez sa tête à prix à LDJ, candidats pour le raccourcir ne manqueront pas.

9 avril, éclaircissements commencent à apparaître sur affaire Knoll à laquelle Macron a tenu à assister à ses obsèques, après avoir honoré dîner du CRIJF de sa présence en février. Premier ministre y assistait souvent autrefois, mais c’est Sarközy qui, en 2008, a lancé mode que président de la République devait y bafrer.

À la marche qui suivit partie de place de la Nation jusqu’à l’immeuble où la victime habitait, le cortège était gonflé de journalistes et de quelques dizaines de goys, en comptant grande partie des quinze ministres présents. Il y avait aussi quelques nègres dont nous ignorons s’ils étaient musulmans parce que non barbus et poignée de musulmanes voilées ambassadrices d’islam.

Rappel : Kahal formait autrefois jolies filles en leur apprenant langues étrangères destinées à épouser puissants goys sur ordre pour servir intérêts d’État juif. Ignorant leurs noms yiddish ou hébreu, nous les appelons proies ou ambassadrices. Technique répandue en espionnage, quand on veut infiltrer ou faire parler un gars on envoie belle fille dans son plumard. Pratique toujours répandue du Kahal : Barre, Plenel, Rocard, Taguieff ont épousé juive au moins deux fois en secondes noces, après que Kahak se fut assuré de la puissance politique des personnages.

Question : ça ne dérange pas juive de Plenel qu’il prenne parti des musulmans ? Non, car elle connaît plan des sages : provoquer guerre opposant chrétiens et musulmans afin que juifs dominent le monde. Encourager afflux de musulmans en Europe, comme le font Macron, Merkel, le pape et Plenel, est application du plan.

Meurtre de Knoll est-il crapuleux ou antijuif ? Question pas claire. Son fils a d’abord cru que le criminel a pu se radicaliser en prison, tandis que ministère d’Intérieur prétend que non, mais c’est souvent vrai, car il y a deux formes de radicalisation en mate : celle du taulard se convertissant à islam dur, celle du gars condamné à quelques mois rêvant de se venger à sa sortie. Or c’est peut-être le cas.

Surtout si son voisin s’est cru victime d’une injustice. On ne sait même pas s’il est bougnoul. Il y avait beaucoup de passages au domicile de la vieille versée dans l’aide sociale. Elle hébergeait femme dans le pétrin et sa fille de 12 ans. Or c’est là que le voisin aurait commis attouchements sexuels sur la pré-adolescente et lui aurait tenu propos vulgaires, sans doute d’après sa mère au témoignage douteux.

Alain d’Issy vient de voir père prendre sa fille de 2 ou 3 ans par ses fesses pour l’entrer dans sa voiture, il a jugé qu’il avait raison car c’est déconseillé de saisir ses aisselles. C’est différent avec fille de 12 ans dont fesses deviennent rondouillardes, mais lui mettre main au cul est presque compliment, coutume en usage en milieu sportif, surtout en sports collectifs. Et quels sont propos vulgaires prêtés à l’accusé ? C’est parole contre parole. Expertise psychiatrique de la mère, susceptible de mythomanie, aurait dû être ordonnée, mais justice judéo-pédo-maçonnique est ruinée, elle a du mal à payer papier de ses photocopies. Résultat, le voisin était peut-être en partie innocent.

D’intelligence inférieure à la moyenne, il aurait voulu se venger et appelé sans domicile fixe de 21 ans en aide. Les deux s’accusent mutuellement du meurtre. Ils voulaient la voler car juifs ont argent, propos de bougnoul de bas étage, bien qu’ils ne soye pas faux. Ils l’auraient torturée pour obtenir numéro de code de sa carte bancaire. Brûlée, puis saignée au couteau. Voisin est sans doute l’assassin car elle l’aurait dénoncé à la police.

Crime de proximité de tueurs maladroits dont nous ignorons s’ils étaient antijuifs, mais rassure-toi, Kalifat, si Revision veut ta peau elle l’aura. Entre 10 et 15 % d’antijuifs parmi les François, plus chez les Arabo-musulmans. Vous souhaitassiez guerre entre chrétiens et musulmans afin de dominer le monde, mais il est possible que nous vous exterminions avant.

12 avril, famille Knoll a rompu avec le Kahal il y a longtemps, mais ses deux fils Daniel et Alan ne sont pas d’accord. Daniel se dit athée, il travaille dans l’immobilier, il vend maisons et appartements à tout le monde, y compris aux nègres et aux bougnouls dont certains sont friqués, mais il commence à avoir la trouille de l’hydre musulmane. F∴ Alan est beaucoup plus calme. Il se dit français, règle à la Veuve.

Retour en arrière, parents juifs allemands Knoll ont appelé un de leurs gamins Daniel, prénom juif, l’autre Alan, en hommage à « libération » de France par les amerloques pour leurs propres intérêts. Ils étaient petits juifs à l’époque car bourgeois appelaient leur fils Alain. Hélas ! Alain est devenu prénom juif bourgeois. Que famille Knoll ne prétende donc pas être athée.

Nom du juif se prétendant athée n’existe pas, il faudra l’inventer. Nous songeons à Yahvégroom, simple intuition. Alain d’Issy se souvient comment il fut provoqué par une juivasse aux Halles qui avala devant lui petit morceau de cochon. Ce fut outrageant pour le juif comme pour lui.

Mais revenons en à Mireille. Elle habitait une HLM et la piste que ses tueurs soyent bougnouls semble se confirmer. Son voisin serait venu la voir avec un poignard, un tueur aurait crié Allah wakbar! selon un de ses fils qui n’était pas là. Toutefois indication sur la race des meurtriers. Mais pompiers sont venus pour éteindre début d’incendie.

Il y a trois moyens pour effacer traces d’un crime, eau, feu ou livrer le cadavre aux prédateurs, méthode Lelandais. Mais le onzième n’est pas Savoie, et les tueurs ont jugé que feu était le plus simple. Ils n’ont donc pas brûlé la vieille pour lui arracher le numéro de sa carte de crédit mais pour effacer traces de leur crime.

Voilà ce que tu ramènes en France, Macron, sur les pas de tes prédécesseurs Sarközy et Hollande, lopes bougnoules multirécidivistes éternellement en liberté. Tu comptes faire libérer partie de cette lie afin d’emprisonner Ryssen et plus tard Soral. Tu as tort car Riri est utopiste, il n’est ni dangereux ni méchant. Soral l’est plus en revanche. Prétentieux, il tient business qui marche, mais tu ne vas pas te laisser impressionner par résidu marxiste-léniniste.

2017, première alerte, vieille Sarah Halimi est tuée, défenestrée dans le onzième arrondissement parce que cheytan selon l’assassin. On connaît la suite. Vieilles sont cibles faciles, puis ça ira crescendo. Daniel Knoll le sait comme le péquenaud issisois. Ferme le robinet, Macron, arrête de naturaliser français bougnouls musulmans. Nous empêchons chiens djihadistes de tuer youtrons arabes à Issy mais ça ne durera pas éternellement.

Étrange insolence que celle du sénateur Mélenchon vis-à-vis du CRIJF et de sa majesté juive arabe Kalifat. Elle s’explique cependant par sa qualité de fils de Veuve, il s’imagine appartenir à classe sacerdotale, sauf que le descendant des illuminés de Bavière est laïc et républicain. Il méprise toute religion, chrétienne, juive, musulmane, les plus représentées en France.

Il a le mérite d’être clair. Quand Revision écrit F∴ devant un nom, cela sous-entend qu’il est de culte laïciste et imbu de lui-même. Hindi ajouterait qu’il est héritier de la cabale juive et du sionisme apparu au treizième siècle. Autrement dit messianiste actif.

4 avril 2018

ISSY DANS JUIFKIPEDIA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:17

Long article sur Issy-les-Moules dans le dos écrit par salope d’Historia, scribe de Santini. Pas un mot sur l’origine galoise du nom, mais Issy, ou Issi, à ne pas confondre avec ici, signifiait apparemment monticule, élévation. Suit confusion de bonne femme entre Hauts d’Issy, petit quartier culminant à cinquantaine de mètres d’altitude, et hauts d’Issy (84 mètres) étrangers au village. Autre confusion, Issy n’était pas bourg en 1870-1871 mais ville de 5 000 habitants. Précision, une des dernières batailles de Napoléon contre les Prussiens eut lieu à Issy en 1815 sous les ordres du général Davout.

Pas un mot de géologie, ni de la source taillée dans la pierre par les Galois, ni de sa riche vie souterraine, ni de ses deux glaisières, une à Porte de Versailles l’autre sous le parc Henri Barbusse, qui fut en même temps carrière de pierres (blanc de Meudon). Salope ne parle que de ce qu’elle voit en novlangue. Jaser de bourg de 5 000 habitants est maintenant possible, mais c’était ville au dix-neuvième siècle, qui plus est fortifiée.

Seule nouvelle, Issy a combattu deux fois les pruscos, en 1815 et 1870-1871, avant d’être désolée par le F∴ Thiers qui a eu belle mort car il mangeait haricots. D’où l’expression fin des haricots. Voyez que vous apprenez plus de choses en lisant Revision au lieu de Juifkipédia.

C’est bien d’indiquer que reine Margot s’établit à Issy en 1605, mais trop bref, car elle demeure reine des indigènes. Salope suit mode novlangue sur le duc de Conty qu’elle écrit Conti, mais elle cite Conty en note. Contrairement à Soral, nous ne nous acharnons pas sur l’ennemie. Nous lui pardonnons sa faute de frappe dans son long papier, mais il faudra qu’elle ajoute dans sa liste des célébrités d’Issy Alain Guionnet, révisionniste antijuif dur.

Il parle trop de lui, bien sûr, mais il est premier seigneur d’Issy. Il habite à côté de Saint-Étienne et d’ancienne Maison forte, car Issy était déjà bourgade au dix-huitième siècle parce que fortifiée.

Salope d’Historim a de nouveau failli. Elle habite à côté du trajet souterrain de la source creusé par les Galois, comme Alain. Tu juges que tyran Santini ne te paye pas assez pour tes services, soit. Tu estimes à 1 500 le nombre de corsicauds habitant Issy, comme Revision. En revanche, tu ne chiffres pas les armingos. Revision dit près de 3 000 dont de nombreux spécimens parlent russe. Tu nous informes qu’ils s’établirent d’abord sur île Saint-Germain, quartier autrefois pauvre, avant de monter la côte en direction des Épinettes. Ils auraient deux églises, une apostolique arménienne bien connue, et un temple réformé.

Où ça ? Nous allons chercher. Comme pour Orwell, s’il est passé par Issy nous finirons par le savoir. Temples protestants sont souvent petits. Tu cites la nouvelle église maronite, bien, mais tu omets d’évoquer l’église orthodoxe, la chapelle rose, située à centaine de pas de chez toi. Tu es nulle sur les populations, car il y a dizaines de Slaves à Issy, centaines de Portugais, près de 1 500 juifs arabes. Tu ne parles pas des bougnouls, bien, mais ils sont surtout marocains, comme le tueur de Carcassonne et Trèbes.

Je te comprends car on ne cause pas de ces choses en loge. Mais quelle est ta secte, GLFF ou Droit humain ? Tu n’indiques pas non plus où se trouve l’Orient d’Issy, pourtant FF∴ complotent. Sans doute à la mairie, c’est le plus simple, même en l’absence des colonnes du temple. Et pourquoi Santini t’a-t-il choisie ?

Tu fais apologie du lobby corse, bonne raison. Tu combats Alain d’Issy avec haine, boulot des FF∴ et des SS∴ Mais tu as perdu il y a quelques années quand le proc’ juif de Nanterre Courroye a autorisé Alain à te traiter de salope, privilège dont il use et abuse. Il n’indique ni ton adresse ni ton identité, il t’appelle salope directrice d’Historia et d’Historim habitant à cent pas, 150 en réalité, de la chapelle rose. Précisions suffisantes pour tout apprenti terroriste.

Vas-y, porte plainte contre Alain pour menace de mort, tu seras à nouveau vaincue, car Alain connaît mieux que toi histoire d’Issy sur certains points. Tu en as fait ton boulot sur ordre de Santini, mais tu es et resteras étrangère. T’es pute en plus, car publier photo de deux trains de métro pour illustrer vie souterraine issisoise est minable.

Nouveauté, Alain s’affranchit, il ne traite plus seulement la garce de salope, mais aussi de pute. Pute cas sujet, putain cas objet, règle appliquée. Que fissiez-vous à sa place ? Il joue ses batoches sur histoire d’Issy, Galois, reine Margot, duc de Conty, batailles contre les pruscos, aéroport, industrie numérique, il est révolté, il traite naturellement la salope de putain. Province comprendra.

Et tout s’explique, tu n’as jamais étudié histoire sinon tu aurais causé de géologie. Issy est accidentée ou tourmentée, mental des habitants des hauteurs n’étant pas comparable à celui des gars de plaine. Tu soutiens que Seine coule à 25 mètres d’altitude, soit. Mais il te faut être précise sinon Santini va te virer.

Le vieux pédé n’est plus en forme, certes, mais il est soutenu par trois associations corsicaudes. C’est toi qui le dis. Vieux loup Alain est solitaire en théorie, mais il va te bouffer toute crue. Tu habites joli pavillon avec toit en ardoise, privilège des nobles, tandis qu’Alain est tuilard car du bas peuple, mais guerre est à éviter. Si tu la veux tu l’auras.

Nous protégeons actuellement le youtron arabe contre attaques du chien djihadiste, mais cela ne va peut-être pas durer.

Dernier paragraphe supprimé par DGSI. Il disait en substance que francismes sont passés en hongrois, comme garage, truc, légion étrangère, femme légère ou au pair, avant de poser la question de savoir si c’est à femme légère d’écrire histoire. À notre avis non. En hongrois le mot slave kurva s’est imposé pour désigner la pute, putain ou prostituée. Son étymologie est simple, putes faisaient autrefois le tapin dans les courbes des rues, là où coches ou fiacres ralentissaient.

Le gouillache a raison, c’est plus élégant de traiter la salope d’Historia de femme légère plutôt que de putain. A-t-elle pris en main la bite de Santini ? Nous l’ignorons, mais elle fut sans doute initiée au Droit humain qui ne se trouve pas loin d’Issy, rive gauche de Paris. Vous descendez à Montpar’, prenez le bus, vous y êtes en moins de 45 minutes. Là, la pute pouvait tâter bites de FF∴ puissants.

Tout le monde sait Droit humain bordel, d’où notre incompréhension de censure de DGSI. Alain racontait qu’en Hongrie pute ukrainienne a pris sa bite en main pour le séduire et que technique n’est pas nouvelle, pas de quoi en faire un plat. Par crainte pour Santini ? Mais tout le monde sait le mafieux pédéraste, ce dont se fiche l’Issisois qui s’imagine que mieux vaut élire truand pour diriger sa ville. Truc connu en politique, plus on est voyou, plus on a de chance d’arriver à la tête de l’État.

DEFENSE D’ALEXANDRA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 11:01

De nombreux lecteurs s’interrogent sur « Lelandais et sa connasse de sœur ». Ils ont raison car elle est conne, elle ne sait pas écrire français, langue affreusement compliquée. Mais elle est demi-sœur de Sven et Nordahl, allez savoir pourquoi.

Journaliste de France-soir l’a rencontrée dans un café aux portes de Paris. Elle est donc banlieusarde. Si elle est de Billancourt montée à Porte d’Auteuil, conformément à sa race, qu’elle se démerde ; si elle est d’Issy, par extraordinaire, elle devient respectable.

Son courrier aux parents de Maelys est un peu maladroit, mais mettez-vous à sa place. Vous avez demi-frère qui risque de bientôt devenir tueur en série, ayant liquidé au moins un adulte et un enfant, vous êtes dans la merde, vous savez que vous n’arriverez pas à consoler parents de la fillette, mais vous dites moi Alexandra ne suis pas responsable des actes de mon demi-frère.

Comportement courageux. Revision a tenté de sauver Maelys en vain, on peut lui faire à elle aussi reproches. Mais pistes de Salines et d’équinoxe sont à poursuivre.

3 avril 2018

DESSINS A LA CON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:48

14 mars, procès de Soral devant la dix-septième chambrette présidée par un mâle, chance pour lui. Dans ses invectives l’idiot parle d’un goyim. Faute en hébreu, car on dit un goy, des goyim, un goy des goys en françois. Mais il l’a peut-être fait exprès pour montrer qu’il a sang juif au cas où gens ne l’auraient pas compris.

Pas de milice juive, État faisant le boulot à sa place. Soral se plaint de payer tous les mois Haziza et Delanoë, mais il n’avait qu’à ne pas les chercher. Tout le monde sait qu’Haziza est emmerdeur juif et Delanoë bretoc pédé, pas besoin de le clamer sur les toits. Soral a sans doute aussi payé ses 100 jours-amende de prison, mais il ne s’en vante pas, il préfère passer pour un héros en liberté. Bref, Soral aurait payé 80 000 euros en tout d’amendes et dommages-intérêts, sa ruine approcherait comme la prochaine interdiction de son site de plus en plus sérieusement envisagée par Macron. Une ordonnance et hop ! En violation de la loi sur la presse de 1881 mais aussi et surtout du premier amendement de la constitution amerloque.

Soral a cité quatre témoins pour sa défense, Jacob Cohen, Pierre Hillard, Youssef Hindi, Hervé Ryssen. Il parle fièrement d’un juif, un catholique, un musulman, autre sottise car ce n’est pas parce que Hindi est d’origine marocaine qu’il est musulman. Il est plutôt gnostique.

Précision sur Lalin dit Ryssen, il fut d’abord anarchisant quand il étudia histoire à l’université de Créteil, ce dont il se ressent. Il assure vouloir témoigner sur le plan juif de domination mondiale, banalité, tout le monde croyant être au courant. Tic anarchiste d’un gars combattant avant tout structure visible du pouvoir politique.

Vision de Hindi est beaucoup plus profonde. Tandis que Ryssen s’intéresse surtout aux faits divers et à tradition incestueuse juive sans remonter beaucoup plus loin que Sigmund Freud, Hindi soulève questions de fond. Non seulement sionisme date du Moyen-Âge selon lui mais il est lié à cabale juive en rupture avec le talmudisme, qui a fini par triompher en s’imposant en grande partie d’Europe, en Amérique, mais aussi en Orient via le fondateur d’une loge maçonnique en Iran ayant soutenu le soufisme, islam mystique ou édulcoré.

Hindi a pour avantages sa connaissance d’arabe littéraire, son excellente mémoire et son bon maniement du français. Il n’a commis qu’une seule faute répandue en novlangue quand il a dit après qu’il ait, en plusieurs heures d’émissions. En outre quand il commet lapsus il corrige aussitôt. Cerise sur le gâteau, il prononce parfaitement le mot ottoman écrit dönme en turc, qu’il traduit par renégat, retourné.

Sage précaution, car catholique romain ou traditionaliste, comme Hillard, rend automatiquement dönme par renégat, car pour lui jargon religieux est capital, mais ce mot signifie littéralement retourné, car il subsistait mots turks en ottoman comme celui-là. Par extension, en turc dönme peut signifier lâche ou balance, idée étant la même.

Vient enfin Cohen, bon juif de Soral. Il a menacé robes noires. Vous pensez dominer, a-t-il dit en substance, mais histoire peut se retourner ; rappelez-vous de 1940-1941, juges et avocats juifs furent exclus. Juif arabe Cohen, né au Maroc en 1944, est F∴, ce que Soral omet d’indiquer. Ce juif arabe se fit initier en 1990 à Cadet par curiosité et par attirance pour ésotérisme, dit-il. Il aurait quitté Cadet en 2006 avant de joindre Soral.

Autrement dit il est cabaliste selon Hindi. F∴ en rupture de ban Cohen ? Nenni. Ses discours sont laborieux, pires que ceux du traditionaliste Hillard, dont rumeur dit qu’il est pédé, et de Reynouard, chaud lapin autrefois condamné à 15 mois de prison en Grande-Bretagne pour pédophilie. Toujours est-il que pédérastie et foi catholique sont liées en partie à cause du mariage des curés interdit par Vatican.

Mais question n’est pas là, elle est que cabalistes juifs seraient champions d’infiltration et que franc-maçonnerie aurait été en partie leur création. En jouant carte Soral, F∴ Cohen viserait à influencer succédanés du marxisme-léninisme et droites nationales. En sortant critiques creuses sur Israël il servirait intérêts présumés d’Israël. De là à voir dans ce Cohen retourné, lâche et balance, il n’y a qu’un pas.

Dans sa conférence sur la franc-maçonnerie à Nantes, ville qu’il croit peuplée d’arriérés mentals, Cohen n’a sorti que banalités et interprétations fumeuses. Il serait entré à Cadet par curiosité et par attirance pour l’ésotérisme, faux. Par volonté de mieux poursuivre sa carrière universitaire en réalité, tout en sachant son ordre infecté d’anciens trotskistes juifs. Où ésotérisme est inconnu sinon sous forme de culte du secret. Il l’avoue à demi-mots quand il dit que Cadet est politique, Puteaux philosophique, archifaux.

Tout ordre maçonnique a vocation politique, Puteaux n’échappe pas à la règle. Cohen parle d’obédience, mot novlangue, Revision d’ordre, nom moyen françois. Mais Soral a encore fauté, il aurait dû évoquer le F∴ juif Cohen, il fût plus clair.

Anecdote, c’est ledit Avraham Malthête, passé dix-huitième de Puteaux, fonctionnaire d’Alliance israélite universelle, de race vendéenne comme Clemenceau, ancien rugbyman qui aimait peloter le cul de ses partenaires en mêlée, qui a déclaré guerre à Alain d’Issy en 2008. Voyez que putassiers s’occupent de politique.

Observations, Soral est chauve, Riri a de plus en plus de cheveux blancs et se déplume, c’est con à son âge. Signes qu’antijudaïsme n’use pas seulement les souliers mais aussi la caboche. Hindi semble en forme, Hillard et Cohen aussi. Mais pourquoi n’as-tu pas fait citer Alain d’Issy comme témoin en défense ?

Alain aurait dit : « Ces dessins sont banals à défaut d’être génials. Au dix-neuvième siècle ils seraient passés comme lettre à la poste. Votre ancienne présidente Martine Ract-Madoux, fille d’officier supérieur de la légion, m’a jugé subtil, peut-être à tort. Exemption de peine s’impose, en cas contraire allez bouffer vos lambris ! »

Procureuse va vrombir. Elle criera : « Outrage à magistrats ! Gendarmes, saisissez le témoin ! » Avant de se raviser, car il n’y a pas de détention préventive pour délit de presse commis par un citoyen français domicilié en France. D’autre part, tribunal est tribune et allez manger vos lambris n’est pas méchant.

Zi vas Soral, mon témoignage est écrit. Je n’ai pas peur de la mate, si j’y suis enfermé je serai roi, car taulards offrent pétards à détenus coincés pour outrage à magistrat. Tu as découvert le juif arabe il y quelques mois dont Alain jase depuis des décennies, car il y a hiérarchie dans les races juives. Tout en bas se trouve le juif nègre qu’Israël expulse en ce moment, au-dessus le juif arabe souvent francophone qui emplit prisons d’État juif pour délits de droit commun. Le juif ottoman, aussi dit turc, passe pour arabe en Yisraêl. Il fallait voir pleurer Esther Benbassa à la Sorbonne sur son sort, car elle aurait été victime du racisme anti-arabe en Israël. Au-dessus vient le juif allemand ou hollandais, c’est presque pareil. Il se fait passer pour sérieux, comme le criminologue Alain Bauer dont observations sur le terrorisme musulman sont souvent intéressantes. Au sommet vient le juif hongrois, maître en historiographie de l’Holocauste. En laissant de côté le juif russe parce que souvent en partie bidon mais bon soldat de Tsahal.

Ou encore le juif polac frankiste comme F∴ Jakubowicz, amateur d’orgies avec femmes et enfants. Mieux vaut qu’Alain d’Issy n’en parle pas car il pourrait devenir insolent. Ton grand défaut Soral. Tu as tort de tirer à hue et à dia sur tout le monde. Alain propose de t’aider, il est écouté et respecté par la dix-septième. S’il dit aux juges allez bouffer vos lambris ça peut passer, cette remarque étant ubique.

Ubique, bien sûr pas ubuesque, car Alain a étudié pataphysique, peut-être seule science bretoque. Ton meilleur témoin fut sans doute Hindi.

Dieudonné se dérobe, il botte en touche quand Soral croit pouvoir foncer dans le tas. Mais t’as vu les CRS ? Blindés, ils sont plus forts que toi. Ils n’ont presque aucun point faible, sauf visage quand ils ne sont pas casqués ou malléole. Ce qui est prévu en haut lieu car ils portent chaussures montantes.

Merde ! Royaume-Uni arrive encore en deuxième position en statistique. Maîtres espions britanniques ont attribué attentat de Lockerbie à Kadhafi sans preuves, mais on ne s’embarrasse pas de preuves en espionnage. Raison pour laquelle Camerone a accompagné Sarközy dans ses bombardements de Libye. Ne cherchez pas élévation spirituelle dans les comportements des chefs d’États, elle n’existe pas.

Pour mémoire, attentat de Lockerbie en 1989 en Écosse, plus de 230 morts, procès de deux Libyens suspects en 2002, un condamné l’autre innocenté. Bizarre, mais rien n’est jamais clair en espionnage. À Londres comme à Paris. Pas de racisme pour une fois, Londres et Paris sont tout aussi dégueulasses.

Seul Faurisson prétend faire confiance à la justice de son pays, mais lequel ? France ou Royaume-Uni ? Il ment en réalité, car il sait ces deux pays traîtres à leurs constitutions respectives. Fofo pourrait remplacer Dieudonné comme comique. Il monterait sur scène, avec ou sans kippa, et commencerait par dire je fais confiance à la justice de mon pays. Tout le monde éclatera de rire. Il peut ensuite enchaîner sur Kadhafi, sur les attentats qui lui sont attribués et sur la façon dont le guide fut reçu en grandes pompes à Paris en décembre 2007.

C’est toujours bien de taper sur Sarközy. Fofo n’a pas besoin d’apprendre le hongrois, d’autres l’ont fait à sa place. Jeu de mots possible, Sarköz signifiant entre-boue, avec entre nous. Mais il faut savoir l’amener, c’est plus du ressort du faussaire Dieudonné que de Fofo. Le truc consiste à trouver enregistrement de Sarközy où il dit entre nous et à remplacer cette locution par entre boue. Journaliste aura du mal à comprendre, il demandera pourquoi à Sarközy il a dit entre boue. Fidèle à son habitude, le monstre ne se démontera pas. Il dira « parce que je parlais de moi et de vous. Comment ? vous ne savez pas que Sarköz signifie entre boue, mais que vous a-t’on appris à l’école ? Je suis nul en hongrois mais je sais ça. Même un paysan de basse banlieue est au courant. »

À Issy, inauguration d’église maronite, merde ! libanois vont débarquer. On parlait autrefois du Triangle d’Or, quartier libanois proche d’Opéra, mais si les connards envahissent la vergne, va falloir nous taper libanois en plus des nombreuses autres races. Aucun incident racial en perspective, mais le libanois n’est pas cadeau.

Alain s’entendit avec général libanois, mais c’est fini depuis longtemps. Le gars a vieilli, lui aussi. C’est promis, Alain ira à messe maronite dimanche pour rappeler qu’il est seigneur et maître d’Issy. C’est pour ça que vous êtes descendus à Issy libanois ? Triangle d’Or ne vous suffisait pas, vous avez voulu conquérir colonie, mais attention ! Issy sait se défendre.

Résultat des courses, la procureuse a requis 12 mois de prison ferme, 6 avec sursis contre Soral pour les deux dessins à la con qu’il a diffusés. C’esti pas malheureux ?

31 mars 2018

MAFIA REVISOTE ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:12

Nous n’y croyons pas. Aucune mallette n’a été proposée à Alain, dont le lobby est maigre. Il ne tient pas Faurisson qui file comme une anguille. Tout au plus Berclaz, Graf, Mattogno et Rudolf. Il représente France à leurs yeux.

Ou œils car on dit les deux. Que va faire Alain sur son rocher bidon ? Il va boire un coup puis roupiller.

Bref, mafia révisote n’existe pas, nous le jurons. Elle est composée de francs-tireurs dont Alain est le dernier représentant en France, Fofo étant de mère scotuche. Ce devrait être une fierté pour Danny le nantois, Alain étant un peu de sa race. Mais non, il s’imagine qu’existe mafia révisote.

DGSI espionne Alain du matin au soir, elle a infecté son calculateur. Le protège-t-elle ? Je ne sais pas, mais services secrets sont capables de tout. Tu veux chercher un mafieux ? Descends à côté, tu le trouveras, Danny, en la personne du vieux pédéraste Santini.

Le présumé polytechno Mohacs t’a rejeté il y a quelques années, il t’a jugé minable, moi je fais avec la masse. Si polytechnos et normalsupiens m’accompagnent, libre à eux, je ne leur ai rien demandé. Je conduis ma barque sur Seine. Mais fourre-toi ta mafia révisote dans l’cul.

En revanche, un livre d’Hervé Ryssen n’a pas été condamné, La mafia juive, juges ayant reconnu son existence. Pour l’écrire, Riri s’est tapé les faits divers dans la presse, bravo. Revision aussi verse maintenant dans le fait divers, elle a tout de suite vu en Lelandais bon et gros poisson dont la capture a coûté fortune à État. Vous savez combien l’heure de boulot d’un gendarme médecin légiste ou anthropologue est payée ? Moi pas. Moins cher que dans le privé, mais État a vidé ses fonds de tiroir dans l’enquête, loin d’être finie.

Quatre ou cinq autres meurtres pourront être attribués à Lelandais, en Hérault notamment, patrie des brigandes. Ça ne changera rien pour lui. Jakubowicz demandera confusion des peines, il aura raison. Mais le culturiste est coincé, page presque tournée.

Que va faire Revision ? Retourner à Auschwitz ? Nenni, elle en a marre. Attaquer DGSI à Levallois-Perret, ville de Balkany et Ryssen ? Inutile, le juif hongrois a ruiné la vergne, une des plus endettées de France. Au point que levalloisois pètent de trouille, car si époux Balkany tombent il va leur falloir éponger dette abyssale. Qu’ils se démerdent, Balkany a fait ses classes à Issy, mauvais présage, ils n’avaient qu’à ne pas élire l’escroc. Pourtant Revision les avait prévenus, Balkany est juif hongrois comme feu Bérégovoy, or juif hongrois est le plus dangereux. C’est Levaï qui, le premier, a explosé Faurisson.

Point de détail pour le levalloisois, mais c’est qui qu’a raison ? Qui qu’a est inélégant, mais quand mafia révisote tape sur le juif elle ne prend pas de gants. Crochet, direct, uppercut, c’est tout ce qu’elle connaît. Avec manchette au cou, truc basique en autodéfense, appelée pompeusement self-defence en gendarmerie. Noyer a-t’il été tué d’une manchette au cou, Maelys d’un pin dans la gueule ? Nous ne savons pas.

Gendarmerie est contente tant qu’Alain verse en fait divers il n’est pas dangereux. Truc consiste à ne pas l’exciter.

Danny râle en commentaire. Il se dit innocent comme Sarközy, mais c’est faux dans les deux cas. Danny prétend respecter Hauts d’Issy, c’est moindre des choses. Mais qui tient Paris ? Hauts d’Issy. Château Margot se trouve dans la plaine, celui du duc de Conty, nom picard, un peu plus haut. Mais il y a irrédendistes au sommet, mot passé en hongrois. Tu ne fais pas le poids, Danny, face à l’irrédentiste, tu le sais.

Lelandais est retourné en psy, médecins vont l’abrutir encore plus. C’est mieux que taule pour lui. Sa tête est mise à prix, taulard qui le tuera passera pour un héros. Il ne faut parfois pas élever niveau de réflexion, pas vrai Danninou ?

Danny reproche au guide, nom que se donnait Kadhafi, son injustice, c’est possible, mais le guide tranche, il coupe têtes, c’est son boulot. Voisin d’en face, de l’autre côté de rue Sainte Clothilde, est diplomate tos. Il habite luxueux immeuble, voilà où passe partie des impôts du contribuable portos. Il y a trois ans il s’est inquiété de voir fenêtre d’Alain, qui habite au rez-de-chaussée, souvent ouverte. Erreur de sa part, car Alain aère ses poumons.

Voilà, vous savez presque tout sur histoire des Hauts d’Issy où nous domptons armingos et tos, mais pas sans mal. Araujo, nous aimions ta fille que nous avons vainement tenté de secourir. À distance, mais pour nous Isère et Savoie sont territoires inconnus. Et voyez, même monstre Danny juge Alain injuste mais respectable.

Alain possède colonie en Amérique du Nord, voyez rapports de DGSI, initialement formée au contre-espionnage, pas à surveillance interne, boulot traditionnel du RG. Or Sarközy, Hollande puis Macron ont mélangé les genres. Ils ont foutu le bordel. Avis que partagent agents de DGSI.

Quand on combat quelqu’un ou une institution il s’agit d’abord de se renseigner sur lui ou elle. Alain prétend guerroyer contre DGSI, en vain, mais son nom sera gravé en histoire car il a osé le faire. Avantage du gros juif allemand Alain Bauer, paysan, passé grand-maître de Cadet, il est lucide. Il dit que DGSI est vouée au contre-espionnage, pas au renseignement intérieur.

Pour mémoire, irrédentiste signifie en hongrois partisan de Hongrie plus que millénaire, c’est sujet presque tabou à bibliothèque nationale de Bude, Alain d’Issy s’est bien sûr précipité sur ce fichier.

Alain vient de complimenter fille pour ses chaussures noires bien cirées et son pantalon blanc. Il l’a jugée élégante, mot passé en magyar. Fille lui a dit merci. Voilà vie de tous les jours aux Hauts d’Issy.

Nouvelle insulte, Danny traite Alain d’imbécile sentimentaliste aryen, mais il n’y peut rien. Il aime filles kurdes et est en partie de race touranienne, turke pour le profane. Il n’est pas seulement aryen, fils de bonne famille selon le nazi boche.

Alain parle trop de lui, c’est vrai. Depuis sept mois il s’acharnait sur Lelandais. Il dépiautait presse, bien qu’on ne dispose malheureusement pas du Dauphiné libéré ou de Corse matin à la médiathèque. Il va demander à sa direction de s’y abonner, comme à Sud-Ouest, Ouest-France, Courrier picard, DNA, mais pas au Provençal ni à Nice matin. Drame pour une prétendue capitale de l’univers. Vous pouvez y ajouter le Soir, Tribune de Genève et presse montréaloise qui arrivera avec retard. Ça ne coûte presque rien tandis qu’Issy roule sur l’or. Car l’Issisois a billes, couilles ou batoches en or. On dit comme on veut, sa vergne étant capitale française du numérique.

Macron dit vouloir lancer France dans conquête d’intelligence artificielle, sa base de vie sera forcément Issy. Il faudra prolonger sa ligne de métro, mais c’est facile. Bâtir entreprise Samsung est possible. Au besoin, il n’y aura qu’à virer locataires bougnouls. Dans la plaine, bien sûr, car ingénieurs n’aiment pas monter côtes.

Bagnoles sont bruyantes à cause de grève SNCF. Malins ont pigé que c’est facile de monter à Paris en passant rue d’Alembert. Pas d’embouteillage, puis vous montez à Vanves carrefour de l’Insurrection avant Porte de Vanves, vous êtes presque arrivés au turbin. Car il y a renards parmi les grands parisois.

Enfin nouvelle d’Alexandra, sœur de Sven et Nordahl Lelandais. Mariée, elle a changé de nom et habite région parisoise. Elle a écrit aux parents de Maelys, elle s’excuse pour l’acte stupide de son frère après avoir longtemps cru à son innocence. Mais tu n’es pas responsable Alexandra, ton frère est malade mental. C’est bien d’avoir écrit aux parents Araujo pour t’excuser et les consoler.

Malade mental mais responsable. Tueurs en série sont très souvent psychopathes, mais 98 % d’entre eux sont lourdement condamnés aux assises. Jakubowicz jouera cette carte, mais il devrait être condamné à prison à perpétuité comme son client.

Son grand-père arrivé en France en 1933, dit-il, peut-être date limite, loi sur les juifs étrangers ayant été rétroactive, mais s’il avait été déporté en bochie en 1942, il n’y aurait peut-être pas à présent d’Alain Jakubowicz, passé président de LICRA et du CRIJF lyonnais. Alain d’Issy est réputé tendre et sentimental, c’est vrai, mais pas avec Jakubowicz.

ETUDIANT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:45

Tu te révoltes contre Macron, bien, mais écoute conseils du vieux loup. Alainou, il avait à peine 14 ans, a manifesté aux Champs-Elysées fin mai 68 contre guerre civile. Grosse du seizième lui a marché sur  le pied. Alain ne l’a pas cognée, ce qu’il ne ferait plus maintenant. Son but était éviter guerre civile.

Alain n’était pas doué en histoire, il n’avait pas encore obtenu 18/20 dans cette matière au baccalauréat, mais il savait guerre civile merdique.

T’as vu à Nantes ? 300 manifestants contre CRS et BAC. Fini 1968, on ne peut plus maintenant cogner le CRS blindé et ignifugé. Brigade anticriminalité est prenable mais sournoise, elle avance en petits groupes. Bref, il n’y a pas photo, flics auront le dessus.

Vous voulez rejouer mai 68 ? Erreur, car c’était simulacre de révolution juive. Vous applaudissez Dieudonné au Zénith, mais il est homme d’affaires métis nègre. Vous voulez inviter le mage issisois dans votre vergne ? Oui, il viendra. Il vous communiquera les flux d’Issy la bienheureuse, Il souhaitera être accompagné des brigandes car elles savent chanter contrairement à lui. Alain chante comme une casserole

Vous voulez rigoler nantois ? Invitez Alain d’Issy. Il est lâche, mais il ne se dégonfle pas. Baste ! Vous croyez en cheminots, mais ils sont prolétaires privilégiés. Associations sportives gratuites, billets de train gratos, retraite à 58 ans. Et vous allez les plaindre, connards ?

Cheminots furent braves sous l’Occupation. Ils transportèrent en bochie soixante-dizaine de milliers de juifs étrangers déportés de France pour motif racial dont beaucoup moururent à Auschwitz, surtout ceux des premiers convois. Nous le savons grâce aux recherches de l’espingouin Enrique Aynat. Il a pris depuis lors poudre d’escampette à cause des provocations antijuives de feu Léon Degrelle, de race belge mais espingouin d’adoption, et du vote de loi antirévisote qui a suivi, heureusement abrogée par le tribunal constitutionnel.

À chaque pays son jargon, l’espingouin parle de tribunal constitutionnel. Revision est bien sûr favorable à autonomie de Catalogne. Pour elle c’est la Navarre qui s’étend jusqu’à Bilbao, mais n’allez pas dire ça au madridois, sinon vous filerez droit dans l’arène. Encore incident diplomatique possible. Bref, étudiants nantois, plutôt que d’imaginer un nouveau mai 68, passez partie de vos vacances de Pâques en Navarre où français est seconde langue.

Contagion s’étend. À la différence de 68, elle part du grand ouest, Bordeaux, Montpellier, Nantes, Caen, Rouen, seule Paris I, comprenez Panthéon-Sorbonne, est touchée. C’est tempête dans un verre d’eau. Ne risquez pas vos billes dans l’affaire, c’est coup fourré. Cheminots ont eu raison de conspuer élu socialiste jeudi dernier, mais combat est mal engagé. CGT veut montrer ses gros biscotos qu’elle a de moins en moins.

Issy la bienheureuse n’a jamais été appelée comme ça, c’est pure utopie. Nom approchant fut employé au lendemain de la révolution, lisez Historim car Issy possède son historiographie. Historim est écrite par directrice salope d’Historia. Interrogatoire de police : «  Monsieur Alain Guionnet, vous avez traité madame la directrice d’Historia de salope, ce n’est pas gentil ? » Oui. « Ne le regrettez-vous pas ? » Non. Affaire classée sans suite.

Voilà comment répondre aux bourres. Nouveau mot argotique pour l’étranger. Disons que le bourre est bourrin, il vous tapait autrefois dans la gueule pour pas un rond, mais il est filmé maintenant. Finis coups de bottin sur le crâne, vous serez peinards, étudiants, au commissariat. Vous aurez droit à plateau repas certes merdique parce que composé de bouffe industrielle salée et sucrée, mais souvenez-vous du temps de Victor Hugo, on en bavait avant d’être conduit au bagne.

Comme toujours, Alain a tort et raison. Affaire est mal engagée. Tout le monde souhaite faire sauter Macron, mais qui le remplacera ? Désordre est prématuré, insurrection science. Elle n’est malheureusement pas enseignée à université, pas plus que maçonnolgie, mais loup conseille à étudiant de se calmer. Qu’il fasse un tour en Navarre, c’est facile quand on habite Montpellier ou Bordeaux.

4 avril, contagion étudiante se répand en région parisoise, Paris I, III, IV, VIII, X sont maintenant touchées, éboueurs font grève dans quelques quartiers, même bureau de poste principal d’Issy serait contaminé, mais ce mouvement ne débouchera sur rien de sérieux. À moins que nous divorcions avec Bruxelles, mais Marine ne fait pas le poids. Conseil, reculons pour mieux sauter. Bobos ont élu Macron, homme à tête vide selon son promoteur Jacques Attali, qu’ils se mordent les doigts. Avantage de Macron, il n’a pas peur pour ses couilles.

Affaire mal barrée. Étudiants, faites un tour en Navarre pendant vos vacances de Pâques. Vous verrez, le pays est pas mal. Sans vous enthousiasmer pour Catalogne libre comme notre copain Jojo Blair dit George Orwell, c’est là encore prématuré. On ne sait d’ailleurs toujours pas si le garçon de café a bossé à Issy. Mais nous enquêtons avec notre pas de pachyderme, nous avons piste à suivre.

Étudiants, ne vous montez pas la tête, vous êtes confrontés à Attali et Rothschild dans votre combat contre Macron, ils sont costauds.

KURDISTAN DE MERDE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:28

On a prétendu hier matin que Macron était prêt à envoyer troupes au sol pour défendre Kurdes, faux. Incident diplomatique.

Kurdes sont dans la merde pour de bon. France n’a pas les moyens de guerroyer contre Turquie. Seul espoir, ours russe. Kurdes savent rarement qu’ils sont aryens à la base et que leur langue fut infestée de mots musulmans. Ils aiment jaser françois, leurs filles sont belles et se battent bien, mieux que les musulmanes (voyez films).

Ils sont presque seuls, mais vas-y Macron, titille ours russe pour lui faire comprendre que Kurde est aryen comme lui. France est peu de chose au plan militaire, Russie est plus costaude. Russie fait guerre à Turquie depuis des siècles, elle seule peut secourir les Kurdes.

France a râlé contre massacre des Kurdes opéré par armée turque. Mais elle n’enverra pas troupe au sol, elle est trop lâche et hypocrite. Tout le monde le sait, mais c’est avertissement. Tu le sais, Erdogan, nous te descendrons quand nous voudrons. Bouton rouge et hop ! merveille technologique française.

Massacre en Israël. 16 morts palestinoques, près de 1 400 blessés dont 750 par balles. Les ottomans s’appellent tantôt Mahmoud, prénom ottoman, tantôt Mohamed, prénom sarrazin. Israéloques ont fait le ménage se réjouissent fachos. Droit au retour du musulman en Yisraêl, attiré par le fric, est bidon. Le musulman est sangsue. Propos plus radicals que ceux du youtron Zemmour, ce branleur qui dit et répète ses banalités. Le musulman ferait mieux de se demander pourquoi il est bidon.

Kurdes continuent d’être massacrés par F16 turcs cependant, combat de pot de terre contre pot de fer, ou plutôt d’acier. Combat inégal. Et petite Revision prend parti, elle soutient Kurdes. Elle est peu de chose, mais Kurdes sont ravis d’avoir son soutien.

Tu brasses de l’air Macron, mais tu as reçu « terroristes » kurdes, bien. Ton ancien garde des sceaux Bayrou a refusé mallette, tu l’as viré. Tu as en partie raison car il est catholique romain modéré, cependant tout fuite sur toile. S’agit de mettre fin aux prétentions hégémoniques d’Erdogan. Pas dans l’intérêt d’Israël, qui mise sur État kurde, mais de France, ce vieil pays.

Samedi 31 mars 16 heures statistique parle : France 29 visites, États-Unis 8, Suisse 6. Ouf, France dépasse sa colonie, mais que viennent foutre les allobroges ? C’est peut-être le plan d’évasion de Lelandais pour Syrie via Suisse qui les motive. On ne sait jamais avec le suissard. Il est moins ou plus rusé que le boche.

Nouveau ou nouvel mot d’argot, nous jaserons dorénavant du suissard. Académie du royaume l’a décidé. Pas vrai Berclaz ? Tu as monté la butte puis je t’ai accompagné à la station RER Val-de-Seine. Tu t’en souviens, tu m’envoies ta propagande. Je ne lis pas tous tes fascicules car Bocage me casse les couilles et j’en ai marre des rengaines de Faurisson. Mais Revision peut s’entendre avec le suissard.

30 mars 2018

AVEU DE LELANDAIS !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:29

Contrairement à nos prévisions, Lelandais a avoué jeudi après-midi avoir tué le caporal Arthur Noyer. Même tactique que pour Maelys, gendarmes l’ont conduit sur le lieu du crime et Lelandais s’est effondré. Il nous déçoit.

Les psys en sont sans doute en partie responsables, ces charlatans l’ont abruti de médicaments. Sérum de vérité n’existe pas en France, mais on trouve produits pharmaceutiques comparables. Macron dit France douée en intelligence artificielle, capable de rattraper Chine et États-Unis, c’est possible.

Ou de les dépasser. Israël vient d’avouer avoir explosé centrale nucléaire en Syrie il y a dix ans, mais satellites espions américains et français ont filmé la scène, et si les flics deviennent intelligents c’est le monde à l’envers. Bien d’avoir fait parler le caporal Lelandais, c’était son grade quand il fut réformé. Il peut sans doute être accusé d’autres crimes, mais il est d’ores et déjà passible de perpétuité avec 22 ans de sûreté. Il pourra alors aller en maison centrale en Alsace pour pédés, tueurs et violeurs d’enfants.

Centrale est plus confortable que maison d’arrêt, ce baltringue. On se comprend mieux entre détenus condamnés à lourdes peines. Bref, nouvelle vie t’attend Lelandais aux frais de la princesse. Dans quatre ans, car il y aura formalités avant. Tu devras répondre à au moins trois experts psychiatres, ce qui tombe bien car tu as réponse à tout. Certains de tes poils seront prélevés, moins tes cheveux car ils sont trop courts pour examiner ta consommation de cocaïne au moment des faits. Tu te rends compte des sommes astronomiques que dépense État pour ta pomme ?

Toi non, moi si. Tu es de Boulogne, moi d’Issy, nous sommes ennemis, Seine nous sépare. Et tu gâches le boulot. Nous avions prévu que tu t’évadasses de l’hôpital Lyon-Sud, mais non. À moins que ce soye ruse de ta part. En avouant meurtre d’Arthur Noyer tu te dis que pandores seront contents, ils auront fait leur boulot. Ils vont roupiller et je pourrai m’évader. J’irai en Syrie via Suisse. État Islamique manque de combattants bien que soutenu par Turquie. Je vais montrer mon talent de maître-chien. Hic, gens pensent comme toi.

Tu as de la chance Lelandais, simple képi te garde, mais autorités sont prévenues de ta prochaine tentative d’évasion, ta garde sera doublée. Biens première et deuxième personnes du singulier, comme ça tout est clair. Tu ne feras pas le coup de la sardine, tu ne nous fileras pas entre les doigts.

Sardine est surnom d’un ami mafieux de Sarközy, étudiez le dossier le concernant. Nous ne savons pas tout sur le monstre, mais nous avons ouï des agapes d’Agadir de décembre 2006 où convives fêtaient sa future élection. Nous avons trous sur sa biographie, mais beaucoup de choses fuitent en France au grand dam des jugettes.

À ce sujet, proc’ Coquillat a démenti que trace ADN de Maelys fut trouvée sur un canapé du domicile des parents Lelandais. Observateur juge Lelandais narcissique, manipulateur, caméléon, il a raison mais sans doute pas quand il le dit bisexuel car le monstre n’a jamais assumé ses pulsions homosexuelles selon nous. Qu’il aye touché bites est possible, mais enculer un adulte ou se faire enculer par lui plus compliqué.

De la même manière que Macron est homme inachevé selon presse russe francophone, Lelandais semble pédé inachevé. Voyez sa vie, il a presque tout foiré. Mais le caméléon garde deux armes en défense, il n’a toujours pas dit comment il a ou aurait tué Maelys et le caporal Noyer. Il a seulement dit qu’il était rond comme une queue de pelle quand il l’a pris en stop, il dit sans doute vrai. Patron de la boîte de nuit témoigne : Noyer est sorti puis revenu prendre sa veste qu’il avait oubliée, comportement typique d’un poivrot.

Noyer est mort à cause de son ivresse. Sa caserne se trouvait à cinq kilomètres. Le plus simple était d’y aller à pied. À 23 ans. près de 45 minutes de marche, mais il déambulait en zigzaguant. Autrement dit 8 kilomètres pour lui. Nous ne défendons pas Lelandais, mais Noyer porte partie de responsabilité de son assassinat. Désolé pour ses parents, mais Issy ignore le sentiment. Hormis pour les brigandes, ses chéries.

Lelandais a ou aurait assassiné Maelys Araujo car ce n’est pas certain. Experts pontoisois sont invités à étudier thèse du complotiste et de Revision suivant laquelle elle a pu être sacrifiée pendant la nuit d’équinoxe d’automne par réseau pédocriminel. Elle semble de plus en plus en plus douteuse mais pas à écarter. Pontoise est riche, elle dispose de médecins légistes et d’anthropologues.

Pontoisois s’imagine qu’Issy est Paris, faux car guerre oppose les deux villes depuis plus de mil ans. Noyer assassiné nuit de pleine lune, comme celle pendant laquelle Lelandais a tué Noyer, Maelys peut-être nuit d’équinoxe, ça colle. On n’arrive à rien sans étudier calendrier lunaire. Alain fut excité hier, c’était nuit de pleine lune. Vous disposez de pistes sur quatre ou cinq possibles de meurtres de Lelandais, notamment à Bagnols-sur-Cèze, suivez-les.

Tueur en série peut liquider hommes, femmes, enfants, comme Fourniret et Heaulme, mais il s’agit de regarder la lune. Ce n’est pas enseigné en manuel de police soi-disant laïque, mais tout le monde le sait à Bois-d’Arcy, maison d’arrêt pourrie de Versailles. Regardez la lune que le mage vous montre du doigt.

Enquête n’est pas terminée.

27 mars 2018

EUNUQUE MACRON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:37

Fi  les intermédiaires, Alain d’Issy s’adresse à toi directement. Tu as commis grave erreur en enfantant Rebouane Lakdim. Ta dénonciation des crimes contre l’humanité qu’aurait commis armée française dans sa politique coloniale est odieuse.

Alain combat tous les jours montée des bougnouls sur la butte, mais ils sont prêts à lui planter couteau entre ses omoplates. Et toi, Macron, fais gaffe à tes pendantifs, car tu n’as plus de roubignoles depuis ta naissance, ou bien elles sont vides.

Lakdim est héros pour trois raisons : 1°) il a descendu les deux occupants de la voiture qu’il a volée, un jeune et un vieux, un tos et un descendant de cathare ; 2°) il a tué boucher du Super U d’une balle dans sa gorge à bout portant avant d’éclater de rire ; 3°) il a saigné lieutenant-colonel de gendarmerie comme un cochon. C’esti pas merveilleux pour certains bougnouls et pour les islamo-trotskistes ? Redouane va faire école. Province est menacée, avant tout Occitanie au sens large et Côte d’Azur, mais d’autres régions aussi, personne n’étant à l’abri.

À Issy, bien sûr, nous tuerons les terroristes et leur famille, pas besoin de flics. Alsace-Moselle est elle aussi un peu civilisée, sauf que l’alsaco-mosellois ne tuera pas famille du terroriste. À chacun ses mœurs.

Il y a deux ou trois ans, Alain a maté djihadiste barbu, moins de la trentaine, qui montait la côte en direction de l’église. Il en est sûr car il a croisé son regard. Il n’a pas songé à appeler maison Poulaga. Il l’eût fait, il tombât sur une greluche persuadée que témoignages sont rarement fiables comme il est écrit en manuel de police. Alain ne pouvait pas filer le présumé criminel car il l’avait repéré. Il est parti à Vanves.

Résumons Macron, tu as mis feu aux poudres. Attentats vont te péter à la gueule d’ici quelques semaines. Tu disposes de quelques places-fortes comme Ivry et Issy, mais elles ne suffiront pas.

Arnaud n’était pas seulement con mais doubleplus con car de race bretoque par sa mère. Tu sais le racisme d’Alain d’Issy envers le bretoc Macron, mais n’en profite pas. Alain encule le bretoc comme à peu près tout le monde, mais dés sont jetés. Province est avant tout menacée par ta faute. Ivry et Issy tiendront comme en 1870-1871. Mais n’espère pas en profiter, tu es mort-vivant comme ton pote Nicolas Sarközy. Issy se battra à ma place, crois-tu, mais non. Issy appliquera tactique des soldats hongrois à Sadowa (1866), qui déguerpirent et laissèrent soldats ostracs se démerder tout seuls. Ils furent écrasés. D’où le slogan il faut toujours avoir Magyar dans son moteur. Mais tu ne l’as plus Macron, frangyar te déclare guerre.

« Et moi, et moi, et moi et moi, gémit Jacques Moulin. Chef a déclaré guerre à DGSI il y a plusieurs années, nous avons fini par nous y habituer, mais voilà qu’il part en guerre contre Bruxelles et Macron ! » À cœur issisois rien d’impossible, connard.

Coup de biniou ce soir, c’est bochinou qui appelle Alain. Ils sont potes tous les deux depuis longtemps. Alain aurait souhaité lui demander ça vati dans ton coin ? Alain aurait pu ajouter que Seine, sa propriété, est toujours dégueulasse. Péquenaud pense au Rhin plutôt qu’à Seine, c’est son choix.

Fais le bilan Macron : 1 500 juifs arabes à Issy, aucun incident antisémite signalé ces dernières années ; c’est parce que nous tenons djihadistes en laisse, mais ça ne va peut-être pas durer. Tu fous la merde, arrivera moment où nous ne pourrons plus tenir chiens djihadistes.

Bien sûr, le pédologue Naccache du 7 rue d’Alembert a fui en Israël il y a trois ans pour frauder le fisc, car Hauts d’Issy sont huppés. T’as pigé Macron ? Ce n’est pas Issy, mais les Hauts d’Issy qui te déclarent guerre.

Nous sommes dans le caca, pour parler comme un enfant. Non, judaïsme et islamisme ne sont pas religions comme les autres, mais peste et choléra. Tu as fait embastiller grosse de Redouane, bien, mais elle sera libérée d’ici deux ou trois mois sur décision d’une jugette du Syndicat de la magistrature. Ça ne sert à rien, comme tout ce que tu fais.

DGSI s’est récemment aperçue que son fichier S était merdique car il comprenait noms de nombreux islamistes et de quelques antijuifs durs, dont certains anti-islamistes. Je ne te parle pas de Soral, qui consacre partie de son temps à passer brosse à reluire sur les babouches du musulman. Résultat, il s’est pris une fatwa, bien fait pour lui, mais des quelques antijuifs comme moi qui bouffons du juif au déjeuner, du djihadiste au souper, ou l’inverse. Toutefois j’avoue, chairs du juif et du djihadiste sont indigestes, même avec le paprika frais que je me fais livrer par avion de Hongrie.

Il y a parmi vous mauvaises têtes, lecteurs, nous le savons, gens doutant qu’Alain se fasse livrer deux fois par semaine paprika de Hongrie. Qu’ils aillent au supermarché, au Super U de Trèbes par exemple, acheter paprika, ils ne seront pas déçus, il y a tromperie sur la marchandise.

Problème du réviso, quand il dénonce imposture il ne s’arrête pas. Jean-Marie Le Pen l’a pourtant dit, paprika est point de détail de l’histoire.

Encore un Hauts-de-Seinois, mais vieux Le Pen a serré paluche d’Alain d’Issy, événement peu connu. Ils sont un peu de la même race mais cela n’explique pas tout. Reproche, Jean-Marie ta fille Marine est archiconne. Sa dernière bourde, elle défend le monstre Sarközy et accuse le juge Tournaire d’être membre du Syndicat de la magistrature, ce qui est faux. Cette vache pense sans doute séduire l’électorat républicain, mais sa ficelle est grosse. Avoue-le Jean-Marie, dis que tu as enfanté Marine par malchance.

Nous ne t’oublions pas Macron. Tu es en stand by comme tu dis. Prétentieux, tu as pu croire un instant que le petit Alain ne jasait pas rosbif, nenni. DGSI t’a informé à ce sujet, elle t’a appris qu’Alain parle engluche avec un curieux accent, mélange de bas seizième et du Montparnasse. Nous continuons de regarder ta photo où tu embrasses langoureusement un émir, car tu cherches à séduire.

Idée qu’eunuque n’a pas de sexualité est fausse, voyez Hollande et Macron, ils cherchent à séduire, ils souhaitent être aimés. Macron lit beaucoup, il veut avant tout savoir ce qu’on dit de lui. Il tombe bien avec Revision. Mage te conseille de dire au djihadiste, Macron, finie la plaisanterie, tu as assez joué comme ça. Finies allocations familiales et prestations sociales. Tu casses tout dans les cités, y compris les ascenseurs, tu vas découvrir la schlague. Pardon pour ce bochisme, mais quand l’âne renâcle on le bat.

Lelandais sur la touche, Alain parle de lui. Il est mage, comme ses ancêtres ayant massacré eunuques de Babylone. Il est barbu par cupidité, seigneur par paresse. . Mais il pleut comme vache qui pisse à Issisalem. Imaginez la chanson : « Issisalem, ma ville sainte, Issisalem sur un rocher », vous trouverez facilement adeptes.

Solution se trouve dans les Brigandes, filles merveilleuses. Pas besoin de connaître Issy pour chanter cette chanson. Nous combattons depuis des décennies à Issy pour la race françoise. Nous sommes de culture ultragauchiste mais ça ne vous fait pas peur. Bossez pour Issy qui a tenu face au prusco et pour vous. Vos décors champêtres et vos montagnes sont bien trouvés, mais votre plus belle réussite est le film que vous avez tourné dans le temple maçonnique thermidorien, il est plus vrai que nature.

Car il vous arrive d’entrer dans bâtisses, vous n’êtes pas péquenaudes comme les autres et macadam d’Issy ne vous fait pas peur. Je vous cacherai les endroits honteux, les grands immeubles des Épinettes construits en dépit du bon sens, les rues défoncées du bus 169 en direction de mairie qui ruinent l’État, car il faut sans cesse réparer amortisseurs, la synagogue, ce blockhaus, une horreur. Nous pouvons envisager tour dans le quartier armingo, animal maintenant à peu près dompté. Vous verrez au passage escalier électrique de Santini, total fiasco.

Ma vocation est celle de guide touristique et voilà que je reprends mes tics. Mais vous monterez à Issy pour conquérir la vergne, c’est ça que l’Issisois attend de vous.

Liaison directe en bus par le 323, de moins en moins polluant, entre Issy et Ivry. Alain pense à toi Sylvie l’ivrisoise. Vie nous a séparés, mais tu fus magnifique la dernière fois au plumard. Issy n’oublie pas Ivry. Alain a voulu te dire, Sylvie, qu’il t’aime toujours. Même s’il est vieux con à barbe surtout blanche. Tu as combattu à Paris VII comme Alain, que tu sais fidèle à sa cause. Tu es parachutiste, tu n’as pas peur du vide. Déclaration d’amour, Sylvie sera contente.

Et zou ! Alain espère bientôt coucher avec une brigande, il ne songe qu’à son zizi. Faux, car il défend avant tout honneur de race françoise, mais il aimerait bien se taper une brigande après avoir bouffé avec elle gouillache. Hic, il ignore sa recette. Si vous la connaissez, dites-la nous.

Issisalem, ma ville sainte, Issisalem sur un rocher, aura énorme succès. Issisois ne râlera pas, il sera fier. C’est parfois facile de faire plaisir aux gens.

Baste ! enfin. Nous protégeons depuis des années le youtron d’Issy contre les morsures des chiens djihadistes, mais cela ne durera pas toujours. Nous sommes prêts à décamper. Voyez Sadowa, sans troupes hongroises, ostracs ont ramassé une gamelle. Idem maintenant, sans renfort frangyar Macron est cuit.

Anecdote marrante, Marine et Mélenchon ont été virés d’une manif à la mémoire d’une vioque juive de 85 ans, Mireille Knoll, rescapée de la rafle du Vél’ d’Hiv’, décédée lors d’un fait divers. F∴ Mélenchon est antisémite, c’est archiconnu, mais pas Marine qui fait la danse du ventre pour être accueillie à Jew-Pork et en Israël. Le coupable bougnoul pourra dire qu’ils n’a fait qu’opération d’euthanasie.

Deux suspects ont été serrés, il n’y a donc peut-être pas un tueur mais deux. Remarque géographique, 9-3 est passé sous la coupe des Frères Musulmans, qui y paradent. Onzième arrondissement, étape suivante, est logique, sauf que peut-être prématurée. Hordes attilaïques, ou éthyliques comme disent mauvaises langues, ne viendront pas au secours du juif. Il a inventé islam, qu’il se démerde avec.

Le 9-3 est maintenant presque pur de juifs, délinquance des bougnouls les a fait fuir. C’est simple, vous prenez couteau et vous crevez pneus de la bagnole du gros juif du coin. Vous ne risquez quasiment rien et le nez crochu est dans la merde. Cette technique a obtenu d’excellents résultats en Suède. Où fuir ? Dans le 9-2 et le 7-8 bien sûr. Mais pas partout. À Issy, pas à Malakoff. À Issy, le juif bénéficie d’une double protection, du séminaire et de l’antijuif de service, car Alain tient à avoir ennemi visible. Il va jusqu’à serrer la main de l’ancien rabbin, il n’a jamais menacé ni frappé un de ses voisins juifs.

Jeter Marine du défilé se comprend au motif qu’elle est vache, jeter le m’as-tu vu Mélenchon aussi, mais Alain songe aux brigandes. Il rêve de les sauter toutes à la fois, pure utopie, cependant vous ne lui ôterez pas cette idée de la tête. Transmettez sujets, il y a bon coup à faire avec les brigandes.

Il va vous falloir sortir d’Hérault, les filles, monter à Issy. Quatre plans s’imposent : 1°) devant le château de reine Margot ; 2°) devant celui du duc de Conty dont seule entrée subsiste ; 3°) bord de Seine ; 4°) dans la vigne. On peut éventuellement ajouter devant le fort ayant fait la réputation de la ville. Sans oublier Saint-Étienne, jolie église, cœur de la vergne.

Si vous êtes d’accord, je négocie avec monstre Santini pour qu’il vous paye voyage et hôtel, il faut bien que deniers publics servent à quelque chose. Pour la chanson c’est à vous de voir. Seul impératif Issy, ou Issi, on peut écrire les deux, devra y figurer. Vous verrez, je suis vieux barbu gentil bien qu’un peu fort en gueule.

Ce qui me rappelle que ma barbe pousse vite, je vais devoir la tailler. Je songe accessoirement à organiser concert avec vous comme vedettes place de Mairie. Truc encore un peu difficile à négocier avec vieux pédé Santini, mais il craquera, j’en suis sûr. Vous serez sous la protection de Revision et de police des Hauts-de-Seine, car il n’y a que deux centres de police dans le département, Issy et Nanterre.

Voilà proposition de sortie de votre province brigandes. J’ai invité Fofo en vain, je vous invite à présent. Dites-moi oui ou merde, peu importe car je vous aime.

Sur autre front, Lelandais aurait été transféré en hôpital général vendredi (Parisien et Dauphiné libéré), il projette de s’évader. Tu diras que c’est prévu, qu’un planton est posté devant sa chambre. Mais un boxeur contre un planton, il n’y a pas photo. Lelandais va être extrait jeudi après-midi pour être entendu par une jugette de Chambéry sur la disparition du caporal Noyer. En vain, car il ne dira rien, il a pour modèle Sarközy.

Même problème en Savoie et à Carcassonne. Comme Sarközy, tu défends État de droit et communautarisme Macron, deux politiques suicidaires. Lelandais a qualifié ton État de n’importe quoi, tandis que Redouane fut pur produit du communautarisme. Résultat, il tua Français avant d’éclater de rire.

Alerte, voiture vient de foncer sur des militaires près de Grenoble. S’il s’agit d’un attentat islamiste il n’aura pas traîné. Indice, le chauffeur a insulté les soldats avant de tenter de les écraser.

D’après nos informations, toujours douteuses, chauffeur de la Peugeot, non volée car propriété de sa femme, aurait vociféré en arabe. Tentative de crime d’un bougnoul en partie improvisée. Surtout qu’il était alcoolisé selon premiers résultats de l’enquête. Nous n’en savons pas plus, mais porc bougnoul picole en France, c’est certain, monstre a été serré.

Enfants braillent rue d’Alembert, Alain ne sera toujours pas là pour les protéger. Proc de Grenoble Coquillat vient de passer à table, l’affaire n’est pas terroriste. L’apprenti criminel est certes bougnoul, il s’appelle Anouar Hanoun. Il frappe sa femme comme de nombreux sarrazins. Ce repris de justice boit comme un trou. Il fut coincé sans résistance au volant de la voiture de sa femme car il dormait, autrement dit il cuvait. Il a attaqué deux groupes de 4 et 7 soldats près de leur caserne mais aussi de la maison d’arrêt de Varces. Il va se prendre trois ans pour pétage de plombs, conduite en état d’ivresse étant délit mineur.

Hanoun a insulté les soldats en arabe basique que deux recrues comprenaient. Il leur a dit fils de pute, nikomog. Mais circulez, il n’y a rien à voir, ce fait divers n’est pas terroriste à proprement parler. Adrénaline monte cependant à la tête du bougnoul. Au moins 20 000 salafistes en France, qu’allons-nous faire avec ? Question est posée.

26 mars 2018

ISLAMO-TROTSKISTES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:37

Il y a trois camps après le drame de Trèbes de vendredi. 1°) Celui des gens voyant dans le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame un héros ; 2°) celui de maints bougnouls et des islamo-trotskistes qui se réjouissent de sa mort ; 3°) celui de Revision, qui juge que l’officier est mort en con car on ne se fait pas tuer pour une sauterelle.

Les deux premiers points de vue sont de loin les plus répandus, le troisième passant pour celui de la mouche du coche, mot d’origine hongroise. Le premier est perdant, le deuxième apparemment gagnant.

Revision n’a jamais causé de l’islamo-trotskiste, sans doute à tort. Ultragauche est depuis toujours ennemie du trotskard, une des pommes de discorde étant insurrection hongroise de 1956. Le trotskard la réduit à la seule Budapest, faux. Il dénigre ses conseils ouvriers, mais tout le monde sait cette institution provisoire, seuls juifs soviétiques ont fait mine de ne le point comprendre. Le trotskard flaire aspirations nationalistes des insurgés contraires à son dogme ; oui, heureusement.

Trotskiste = juif. C’est souvent vrai mais pas toujours. Prenez Edwy Plenel, bretoc introverti prétendu pote de Ramadan, il est parfait exemple d’islamo-trotskiste. Il pense niquer Ramadan. Le trotskard, déçu par son prolétariat en partie imaginaire, s’est rabattu sur le musulman. En même temps il a pris le parti du capital financier qui supprime les frontières, son rêve.

Oh ! l’animal ne casse pas vitrines de banques comme altermondialistes et prétendus anarchistes, il est trop malin. Il ne se salit pas les mains. Il dirige Parti socialiste, a infiltré loges, surtout de Cadet, et presse.

Résultat, bien que coupable de faire apologie de charia à fleuret moucheté, Fourest et Revision réclament remise en liberté de Ramadan pour manque de charges. Pas Plenel à notre connaissance, qui utilise quelqu’un avant de le jeter au panier. L’islamo-trotskiste est dangereux.

Primate Alain Soral l’a pressenti, mais à part insulter ou frapper il ne sait rien faire. Dis-toi bien, pauvre con, qu’au dessus de Sèvres se trouve Issy et qu’il faut parfois respecter hiérarchie géopolitique.

Centime est tombé ? locution hongroise. Alain d’Issy déteste Plenel et les trotskards qui ont voulu bouffer et gommer splendide insurrection de 1956. Plenel traitera Alain de lâche. C’est vrai, mais il avait deux ans en 1956, et il est partisan des aspirations nationalistes des conseillistes hongrois.

Vous connaissez beaucoup de mecs comme lui ? Alain dirige son fief multiracial. L’armingo ferme sa gueule, bien qu’il le sache de culture turke. Le juif, ennemi du genre humain aussi, car il sait Alain costaud et intouchable a dit Kahal. Corsicaud résiste, mais Alain va le mater. Portos est docile.

Résumé démographique : près de 3 000 armingos, 1 500 juifs arabes, 1 500 corsicauds, millier de tos, 300 bretocs, comment eussiez-vous voulu que nous nous démerdassions ? Heureusement, Alain est seigneur. « Millier de bougnouls aussi, mais tu ne les comptes pas dans tes sujets, chef », dit mauvaise langue Jacques Moulin.

Comme prévu, nantois garçon Danny fut le premier à commenter ce papier. Taper sur l’islamo-trotskiste le fait bander. Que ne l’avons-nous fait avant ? Mais c’était implicite. Danny ajoute en substance fais gaffe à tes batoches. Mais Alain a autre chose à foutre, il protège école maternelle des Petits Écoliers, il a vu fillette fuir sa maman et courir à toutes jambes en direction de rue de l’Église où elle aurait pu se faire renverser par un coche. Alain n’est pas intervenu, c’est sa mère plus jeune que lui qui a couru et rattrapé sa fille. Exemple de violation d’ordonnance seigneuriale, on ne laisse pas son enfant gambader à plus de deux ou trois mètres de soi.

Quant à Sarközy, il se dit victime, comme toujours, d’une machination. Mais il aurait dû ajouter islamo-trotskiste.

Pendant ce temps Alain se gratte les couilles. Il songe descendre rue Glaisier, Minard en novlangue, pour approvisionner son foie toujours plus gras et décadent. Voilà vie du seigneur d’Issy, à qui on peut faire tas de reproches, mais il ne lâche pas.

Nouvelle : nous appellerons désormais le Magyar ou Hongrois gouillache. Il sera content d’entendre le Français enfin prononcer le nom de son plat correctement. Le gouillache est soupe paysanne contenant de la viande, le cuisiner prend deux heures. Il est mijoté à petit feu dans une marmite. Le goulache vendu dans le commerce en Germanie et en France est bidon, surtout qu’un peu de paprika frais s’impose pour l’accompagner.

Lelandais n’ayant pas parlé lundi, pas plus que jeudi dernier, car ce disciple de Sarközy sait qu’il a droit de ne rien dire, surtout qu’expertise des vêtements de la fillette va durer longtemps. Sa robe blanche est examinée fibre par fibre. Sa sandale, non sa chaussure comme Revision l’a dit précédemment, peut parler. Examinez sa semelle, vous saurez en partie par où elle est passée. Sa culotte aussi.

Bœufs gendarmes se sont précipités dessus pour trouver trace de sperme. En vain, sinon nous le saurions, car instructions fuitent de partout. Heureusement, prenez dossier Sarközy, Alain d’Issy l’a parcouru. Il est de même race que le monstre par télépathie, et il ajoute nouvelle charge contre lui : vol en bande organisée en faveur de Tapie.

Sarközy aurait raison d’accuser les islamo-trotskistes d’avoir comploté contre lui, même si sa complicité avec Kadhafi est évidente. Son amitié avec l’escroc Tapie est petite bière en comparaison.

Affaire Lelandais au point mort, place aux palabres. Constitution du royaume autorise l’argotier à réformer le jargon selon son bon plaisir. Prenons les noms des peuples. Portos est bien, abréviation tos discutable, mais traitez le père de Maelys de tos il ne se fâchera pas. Espingouin est douteux. Le mot est dérivé d’Espagne, mais il n’y a pas de pingouin dans la péninsule, sauf au zoo. Rital aussi est douteux, car la péninsule ne se limite pas à Rome. Yoghourt est juste et parfait. Polac est nom que se donnent les indigènes, gouillache néologisme, ostrac mot d’origine latine, boche nom le plus répandu, rosbif, préféré à saucisse rouge parce que plus court. Aucune de ces appellations n’est insultante, l’argotier reconnaît l’identité des peuples ou des nations, il est opposé à Bruxelles.

25 mars 2018

SARKÖZY S’ENFONCE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:55

Sarközy est écriture hongroise du patronyme du monstre, nous ne le dirons jamais assez, ou bien nous l’avons trop répété. Or le nanibus, mot d’argot d’étudiant en médecine, remet ça en Journal du dimanche 25 mars qu’Alain a acheté dans la plaine. Il fut courageux car pie jasait à la vendeuse et cassait le commerce, mais Alain d’Issy voulait à tout prix lire derniers propos de l’ordure.

Première information, le monstre habite au fond d’une impasse du moyen seizième où flics le protègent. Ensuite Charkeuz s’en prend avant tout à Médiapart. Quelques mots sur ce canard : l’antillois Plenel, marié à une juive, a toujours détesté France par haine de soi. Il bosserait pour CIA, mais ce n’est pas prouvé. Mauduit est bidon car il cause novlangue, il peut être pédé. Arfi, entré à Médiapart il y a cinq ans, est le meilleur.

Arfi signifie fils du courant en hongrois vulgaire, celui d’Issy. Il indique ses sources, tantôt DGSE, tantôt DCRI comme on disait à l’époque. Au point qu’Issy déroulera tapis rouge sous ses pieds. Il se dit ni de gauche ni de droite et prétend ne pas publier d’opinion, bravo.

Ce n’est malheureusement pas le cas d’Alain qui rêve d’occire Sarkö, nouveau diminutif. T’as pigé garçon Danny ? Ton Sarko ne passe pas. Rien de plus facile que de nettoyer le monstre. Sa protection par deux képis est bidon. Vous faites diversion, puis vous liquidez le monstre, honte de Hongrie et de France. Hongrie en premier, car nous améliorerons goût de chair du nabot au paprika. Voyez que Revision n’est pas du tout objective, ou bien au second degré.

Pour Arfi c’est raté. Il n’a pas une goutte de sang gouillache (magyar pour ceusses qui n’auraient pas compris), il est bougnoul. France a colonisé Afrique du Nord avec ses curés et surtout ses instituteurs qui bassinaient les indigènes avec Voltaire, sacrée crapule bien qu’elle vînt souvent à Issy, circonstance atténuante. Résultat, Arfi, à la barbe noire, pas bleue, donna leçon aux parlementaires sur évasion fiscale en décembre 2017 (à écouter). Son récit de comment LVMH gagna plus d’un milliard avant d’être condamné à payer 8 millions d’amende est remarquable.

Suite de l’entretien : Sarközy avocasse, non pour un client mais pour lui. Bla, bla, bla, jusqu’au moment où il dit : « Brice Hortefeux est mon plus vieil ami. Claude Guéant a été un excellent collaborateur. Je n’ai aucune raison de douter que, de près ou de loin, ils n’ont jamais été mêlés au prétendu financement libyen de 2007. »

Analyse philologique, mot savant disputé, mais vous pigez les gars ? Sarközy continue d’abandonner ses esclaves. Selon lui Hortefeux est vioque, vieux débris, Guéant collabo, mot mal vu en liturgie résistancialiste. Sarközy ne nie pas le financement libyen de sa campagne de 2007, mais balance les noms de deux de ses complices.

Montez ou descendez à Issy, soi-disant républicains sarközistes, vous découvrirez les vertus du nerf de bœuf.

« Alain se vante, dit Jacques Moulin. Issy fut capitale européenne du révisionnisme de la dernière grande guerre, c’est vrai, mais deux de ses potes sont décédés de mort naturelle comme disaient les médecins d’Auschwitz. Quant à ses Bernards, ils sont lâches Bref, Alain est seul sur son monticule. Il sera explosé si Républicains l’attaquent. »

24 mars 2018

VOIR TREBES ET MOURIR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:18

Trèbes, bourg de 6 000 habitants se trouvant à douzaine de kilomètres de Carcassonne, vient d’être victime de la troisième attaque du terroriste marocain Radouane Lakdim, 25 ans, habitant Carcassonne chez ses parents, avec ses quatre sœurs en cité.

Son tableau de chasse est remarquable. Radouane tua le passager d’une voiture qu’il vola pour commettre son coup, loupa les quatre CRS marseillois qui faisaient leur footing près de Carcassonne, mais transperça poumon d’une femme du groupe, encore et toujours misogynie musulmane.

Puis il alla à Trèbes, où il attaqua supermarché U avec son flingue dans sa main droite, son couteau dans sa main gauche selon un témoin. Il cria Allah akbar! tua un client et un employé avant de se retrancher dans le magasin, où il prit gendarmette en otage. N’écoutant que son courage, lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame s’interposa. Gravement blessé, il laissa son téléphone portable branché pour que tireurs d’élite du GIGN descendissent le terroriste, ce qu’ils ont fait. L’officier supérieur mourut le lendemain.

Le tout dans le vacarme de trois hélicoptères rasant le mur de l’édifice, un peu comme à Paris jeudi près du boulevard Beaumarchais où police utilisa pour une des premières fois camion à eau blindé pour disperser moins de 200 agitateurs, car gendarmerie et police se modernisent.

Bilan 4 morts, 5 blessés dont une CRS et vraisemblablement une gendarmette. Revu à 16 blessés vendredi soir, car gens souhaitent entre autres toucher primes d’assurance ou indemnités d’État. Pour traumatisme psychologique par exemple. Quand plus hautes autorités sont corrompues, partie de la masse les imite.

Le passager de la voiture tué s’appelait Jean Mazières, nom du coin, viticulteur retraité depuis deux ans. Quant au chauffeur Renato Silva, 27 ans, portos, il s’est pris une balle dans la tête, blessure dont on se remet rarement. Mais Macron va intervenir pour le faire maintenir en vie, même sous forme de légume, car il ne veut surtout pas que nombre des morts augmente.

Nouvelle méthode, pour voler une caisse vous tuez ses occupants. Elle est efficace, mais mieux vaut qu’elle ne se répande pas trop vite. Radouane aurait pu déposer un brevet pour son invention.

Nous l’appellerons par son prénom sarrazin, car il fut bien accueilli en France. Le tueur obtint nationalité française car c’est gratuit et automatique, même pour un délinquant récidiviste. Il aurait purgé en tout un mois de prison en 2016, trois semaines en réalité, pour trafic de stupéfiants. Peine aurait été plus lourde pour un François, mais Radouane a bénéficié de discrimination positive prônée par Sarközy, politique reprise par Macron, qui fut maladroit en dénonçant crimes contre l’humanité commis par France dans sa politique coloniale, maladroit étant euphémisme.

Armée française massacra indigènes révoltés des colonies, mais c’est la règle. Et voilà résultat, France est accusée d’odieux crimes commis sur les malheureux colonisés dans le but de piller leurs richesses qu’ils étaient incapables d’exploiter. Du coup, Radouane s’est pris pour un vengeur. Pour lui, tuer Français était légitime.

Voilà comment État a fabriqué tueur en série d’un genre nouveau : une racaille protégée par justice et renseignement. Radicalisation du salafiste fut repérée par DGSI dès 2013. C’était facile car il fut vite actif sur réseau social, alors qu’il a peut-être voyagé en Syrie. Mais il n’était pas dangereux selon Macron. Il s’est prétendu soldat d’ÉI, pas lion, grade plus élevé dans la hiérarchie du Califat.

Plus de 15 000 salafistes comme lui en France, il n’y a rien à faire. Sauf les exterminer, répudier loi du sol et regroupement familial, interdire pour de bon excision, conseils de Revision.

Arsenal de Radouane : petit flingue, 7,65, bien qu’il manquât sans doute de munitions à la fin de son opération, son couteau de chasse, trois engins explosifs bricolés en cours d’analyse en région parisoise. Munis de poudres explosives, chacun était équipé d’une mèche. Technique plus lente que mise à feu des ceintures explosives fabriquées par artificier amateur bougnoul belge pour Paris le 15 novembre 2016, mais plus sûre selon racaille carcassonnoise.

Car il y a continuité dans son action, Radouane n’était pas loup solitaire mais agent d’ÉI mort pour CIA et intérêts du Grand Israël, dont Daech fut création.

Prétentieux, Rabouane a voulu signifier que France est traversée par plusieurs axes du mal, il avait raison. Tout le monde parlera désormais de l’axe du mal Paris-Toulouse-Carcassonne. Nous savions depuis longtemps Nice et Savoie ritalingues pourries pour pédocriminalité. Avec originalité niçoise de l’attentat au camion djihadiste que monstre Squarcini, ami de Charkeuz, a favorisé le 14 juillet. À ce sujet, signalons que juges ont interdit à Sarközy tout contact avec Squarcini dans leur contrôle judiciaire, ils ont eu raison.

Rabouane s’est inspiré de Momo Merah, plus fort que lui. Disons-le toulousain. Merah a nettoyé demi-douzaine de personnes, y compris 4 juifs dont 3 enfants. Criminologue Alain Bauer, à double casquette car juif allemand passé grand-maître de Cadet, juge que renseignement et police furent incompétents. Oui, mais c’était coup monté de Charkeuz en vue de sa réélection.

Criminologie à présent : barbu Rabouane, 25 ans, habitait chez ses parents aux frais de la princesse, c’est-à-dire l’État, âge auquel spécimens commettent souvent attentat. Ils veulent enterrer leur vie de garçon et montrer qu’ils sont virils. Que le barbare prît cocaïne avant de commettre ses crimes en série est probable, mais ministère de l’Intérieur ne l’avouera pas.

Montée des étoiles, bravo. C’est signe que Revision, boudée par presque tout le monde, ne laisse pas gens indifférents. En littérature on dit voir Trèbes et puis mourir, mais Revision a cédé à facilité. Il faut raccourcir, comme disait Louis XVI. Question linguistique, Radouane est semi anglicisme dominant, on dit Redouane en français.

Quant au « héros » Beltrame, il semble qu’il aye été tué par galanterie, mais il a transgressé consignes du GIGN. Défendre veuve, mais surtout pas Veuve, et orphelin, soit, mais on ne se fait pas tuer pour sauver la peau d’une greluche, c’est contraire au règlement et à éthique Revision. Démon Sarközy salue évidemment sa bravoure en JDD.

Attentats de Berouane auront répercussions. Il n’a pas seulement tué Arnaud, mais il lui a porté coups de couteau à la gorge, il l’a saigné comme un cochon. Un lieutenant-colonel du GIGN, F∴ depuis 2008, imaginez le travail. ÉI interdit depuis sa création tout antijudaïsme et antimaçonnisme, ce qui marche partout sauf en France, où Merah a tué juifs, autre bougnoul à Bruxelles. Et voilà maintenant bougnoul zigouillant F∴ !

Il va faire école. Plus de 15 000 salafistes sont prêts à passer à l’action. Ils peuvent saigner Sarkö, Revision ne le leur reprochera pas, dévaster Cadet, si possible en tuant son grand-maître, ensuite nous nous cognerons, car Revision défend vieille France et chie sur Allah.

23 mars 2018

LELANDAIS ET VAINS DISCOUREURS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:15

Médias emplissent vide par le vide, leurs invités ne connaissent souvent rien au dossier. Plupart des avocats sont médiocres selon le juge retraité Bilger, au nom boche, il a raison. Psychiatres racontent souvent n’importe quoi. Nombre d’entre eux ramènent tout à eux et à leur prétendue expertise, surtout les femelles.

Dernières nouvelles, tache de sang de Maelys trouvée sur un canapé du domicile des parents Lelandais à Domessin, elle ne prouve rien, elle a pu venir là par transfert. Fracture de mâchoire de Maelys non plus, car il s’agit de savoir sa cause, avant ou après sa mort. C’est boulot de Pontoise.

Vêts de Maëlys en ravin de forêt de Chartreuse sont plus prometteurs, à savoir sa robe, ses sous-vêtements roulés en boule et sa chaussure. Il s’agit d’examiner ADN, au pluriel, et éventuelles souillures. ADN de Lelandais ne prouvera rien, car il a transporté la fillette. Les autres non plus, car ils peuvent venir de convives du mariage ou des membres d’un hypothétique réseau pédocriminel. Bref, si vous trouvez ADN de quelqu’un sur lieu d’un crime, il ne prouve rien, sinon que le gars a pu avoir rapport inconnu avec le tueur.

Nouvelle audition lundi de Lelandais, vieille psychiatre pense qu’il fut peut-être interné en psy à l’initiative de son conseil Jakubowitz à cause de ses pulsions suicidaires, Revision n’y croit pas. Formé à nouvelle école, Lelandais résiste au monstre. Comme Sarkozy, il peut reculer mais sans jamais avouer.

Sarközy laisse tomber ses complices subalternes Guéant et Hortefeux en ce moment, façon de dire si vous cherchez hommes corrompus par Libye, vous les trouverez là mais ce n’est pas moi. Idem pour Lelandais : oui, j’ai tué Maelys, mais involontairement, or homicide involontaire entraîne peine de quelques années de prison. Lelandais compte vivre encore longtemps. Enseignement basique en école satanique.

Rumeurs sur l’homosexualité du présumé innocent, comme clame tout baveux, courent depuis longtemps, mais elles se précisent. Lelandais aurait quitté le collège en quatrième comme Alègre, quand son directeur d’établissement fut limogé pour attouchements sexuels sur enfants. Lelandais consulta plus tard sites de rencontres homosexuels parfaitement autorisés. Il aurait, dit-on, fréquenté hommes en forêt et sans doute aimé attouchements sans assumer vraiment son homosexualité.

Culturiste, sport connu de pédés potentiels, accessoirement boxeur, sport interrompant irrigation sanguine du cerveau, se serait branché sur images pédérastiques cet été, puis il aurait voulu assumer vraiment ses désirs. Or enculer gamin ou fillette est presque pareil. C’est possible, surtout s’il avait sniffé coke avant, comme le célèbre docteur incestueux juif Sigmund Freud. De telle sorte que Lelandais trouvera alliés et que ses ennemis seront traités d’homophobes, insulte à peine moins pire que révisionnistes.

Voilà comment Lelandais a pu dépasser ses penchants homosexuels en versant en pédérastie. Thèse envisageable, mais il aurait tout foiré. Enquêteurs, revoyez la liste des 11 victimes des crimes dont il est soupçonné par la presse à la lumière de son éventuelle homosexualité non assumée. Si cette piste se vérifie, idiots penseront qu’homosexualité refoulée peut parfois conduire à crimes en série, ce qui est certain.

Expertises psychiatriques du criminel auront bientôt lieu. Ruse consistera à nommer psychiatres mâles en pièce bien chauffée, puis à demander au prévenu de se déshabiller en gardant son slip, rien de plus facile pour voir alors quand il bande, moment idéal pour lui poser questions pointues.

Il n’y a que deux méthodes pour conjurer diable, nonobstant croix du Christ : le prendre par ses cornes, truc dangereux, ou par sa queue, truc recommandé. D’où dicton prendre le diable par sa queue.

20 mars 2018

TEMPS JUDICIAIRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:30

Enfin, Nicolas Charkeuzy fouillé au corps en garde à vue à Nanterre. Issy témoigne : c’est bien, Charkeuz est coupable, il a touché 5 millions d’euros pour sa campagne présidentielle de 2007 de Kadhafi. Puis il s’est vanté d’avoir fait libérer infirmières bulgares. Médiapart a cité en 2012 un document de source libyenne qui parle d’un a accord de 50 millions, sans doute traduit en français par un chef de DGSE nommé Coussin. Libye l’avait fait quelques années avant en indemnisant les victimes de l’avion français d’UTA qu’elle aurait abattu en vol. Somme payable par un pays riche de son pétrole.

Place de Charkeuzy est à Fleury, mot d’argot, à côté de son pote Ramadan. Caroline Fourest ne sera pas loin, dans le département des femmes.

Déjà deux  votes excellent,  ils sont  ceux de flicards. Prolongation, Charkeuzy passe nuit à la souricière, très bien. Neuilly-sur-Seine et Nanterre se trouvent presque à côté, dépôt de Nanterre étant beaucoup moins confortable. Flics anticorruption, au boulot infinitésimal en France, ont décidé de garder le monstre au frais. Bonne idée, car il parlera plus à 6 ou 7 heures du matin que la veille.

Cognes disposent de charges solides contre le suspect, que Macron est peut-être directement intervenu pour faire emmater. Mais le franco-libanois a dit avoir livré deux mallettes d’argent libyen à Claude Guéant, son ministre de l’Intérieur, une seule au futur président de la République.

C’est possible. Guéant est corrompu. Il a sans doute mis dans sa fouille partie du contenu des deux mallettes qu’il aurait reçues. Information de Franceinfo, qui fut longtemps repaire de juifs, de pédés, de gouines, de FF∴, etc. Ce qui semble maintenant être moins le cas. Car situation se tend. Si président de la République et chef de son cabinet sont corrompus, France est mal barrée.

Voyez Mayotte, envahie par loqueteux musulmans qui volent à la tire ou à l’arraché en toute impunité. Voyez Kurdes de Syrie et d’Irak, frères aryens massacrés par l’ignoble pacha sunnite Erdoghan avec le soutien de milices islamistes. Dernière estimation connue 1 500 morts, nombre inférieur à la réalité.

Marques d’agacement qui ne nous empêche pas de suivre l’affaire dite Lelandais. Il fut sorti de son hôpital psychiatrique du bas Lyon lundi, Lyon-Sud en novlangue, pour Grenoble. Résultat, il n’a rien dit. Il s’en tient à sa version qu’il aurait tué Maëlys involontairement, bon moyen de défense. Mais arrivent résultats des experts de Pontoise : Maelys fut entre autres victime d’une fracture à la mâchoire. Elle peut être œuvre de Lelandais.

Vous dites à fillette ferme ta gueule, elle ne se tait pas, vous lui mettez pin dans la gueule, réflexe de militaire savoyard. Mais cette blessure n’a sans doute pas causé sa mort, et nous persistons à croire qu’elle fut tuée dans la nuit d’équinoxe par un réseau pédocriminel.

Macron, tu as fait serrer le métis juif hongrois Charkeuzy mardi, bien, mais tu butes sur Lelandais. Il est coriace, mais tu aurais dû ordonner de placer Alain dans sa cellule pour le faire parler. Tactique d’Alain, il n’aurait rien dit, sinon qu’il est modeste braqueur. Puis il aurait écouté le bavard Lelandais. Il lui aurait seulement parfois demandé comment tu as fait ?

Flicards ont besoin de taulards pour avancer. Au dix-neuvième siècle, le plus célèbre officier de police fut Vidocq, repris de justice ayant donné leçons d’argot lyonnois, légèrement différent des parlers de Dijon, Paris et Tours pour ne citer que les villes les plus célèbres du royaume. Serrer Lelandais était facile, le faire parler beaucoup plus difficile.

Tu avais un volontaire Macron pour t’aider. Il te suffisait de lui payer son billet de train et son hébergement en prison. Tu ne l’as pas fait, tu as eu tort.

Révision, comme on écrit depuis le début du siècle écoulé, Lelandais a pu tuer la gamine involontairement. Culturiste, comme ses collègues Patterson et le tueur tunisien de Nice, Lelandais aurait mis marron au visage de Maëlys pour la faire taire, qui pouvait suffire à la tuer.

Hic, absence de Lelandais de près de trois heures. Or parcourir vingt kilomètres aller-retour pour jeter le cadavre dans le ravin de Chartreuse ne colle pas, Lelandais a plutôt livré la fillette à un réseau pédocriminel savoyard. Thèse douteuse, mais c’est comme ça qu’on avance.

Pas vrai DGSI ? Tu es fidèle lectrice du site tandis qu’affaire Lelandais est maintenant tienne. Nous espérons que tu écoutes Jakubowicz, bonne piste. En théorie c’est interdit, mais pas pour toi. Plan d’Alain, il va pioncer conscience tranquille. Il est depuis le début sur cette nouvelle affaire Dreyfus.

À son avis le capitaine était coupable, bien qu’il subsiste un léger doute car le rôle d’ambassade de bochie ne fut pas clair. Lelandais aussi est coupable, mais de quoi ? Son enlèvement de Maelys est certain, son meurtre moins. Nous souffrons encore des effets de l’affaire Dreyfus et affaires Lelandais sont à élucider.

Police et surtout gendarmerie ont mis le paquet dans l’enquête loin d’être finie, aveux n’ayant de valeur que pour les imbéciles.

Erreur, Charkeuz a quitté la PJ vers minuit pour aller dormir à son domicile du seizième arrondissement. Il est vrai que c’était un peu risqué de le faire coucher au dépôt où un semi barjo aurait pu le reconnaître. Comme la veille il était de retour mercredi à 8 heures pour plaider son innocence. Mais trois juges d’instruction planchent sur son dossier depuis cinq ans. Ils ont forcément saisi DGSI. Squarcini, nommé par Charkeuzy, n’a d’abord pas bougé le petit doigt, mais il a été viré et remplacé.

Affaire d’ingérence possible d’un État étranger dans une campagne présidentielle, aggravée par le fait que Sarközy, soudain atteint de valeurs morales, fit la guerre à la Libye et tuer son dictateur. On songe forcément à un règlement de compte personnel, à un moyen d’effacer une ardoise. On peut se tromper, mais si c’est vrai Sarközy aurait tué beaucoup plus de gens que Lelandais.

Déduction maintenant répandue, mais Sarközy est voleur, car c’est lui qui a ordonné le jugement arbitral totalement illégal rendu en faveur de son grand ami escroc et fraudeur fiscal Bernard Tapie qui sévit depuis près de vingt (405 million dont 45 pour préjudice moral).

Quelques mois après son élection Sarközy invita pompeusement à Paris Kadhafi pendant près d’une semaine, où ses déplacements provoquèrent embouteillages et protestations d’une partie de la presse, bien que de plus en asservie. Au point que brouille entre les deux dictateurs commença à éclater à la fin du séjour de l’invité.

Les trois inculpations du monstre, corruption passive, financement illégal de campagne électorale, recel et détournement de fonds publics libyens sont incomplètes, car s’y ajoutent vol d’argent public dans les affaires Tapie, et peut-être crimes de guerre.

Charkeuzy fut vulgaire et odieux jeudi soir. Sans remonter jusqu’à l’attentat de Karachi du 8 mai 2002, qui fit 14 morts dont 11 employés de la Direction de la construction navale française dont il fut vraisemblablement responsable, même si le sinistre est imputé aux services secrets pakistanais, il poussa le vice jusqu’à dénoncer le copinage de Plenel et Ramadan, mais c’est lui qui s’afficha avec Ramadan à la télé.

À ce sujet, culpabilité de Ramadan dans les trois viols, souvent à répétition, dont il est accusé, est de plus en plus douteuse. Truc consécutif à la mode du cinéaste juif américain Harvey Weinstein. Et le pire est peut-être que Macron, outre une justice expéditive, veut imposer nouveau délit, harcèlement sexiste, que lui-même n’a aucune chance de commettre. De telle sorte que putes pourront faire chanter tout mec en l’accusant de viol ou de harcèlement sexiste imaginaire.

Oubli de la plupart des commentateurs, sitôt arrivé à Élysée Sarkozy a faits plusieurs signes diaboliques (dont main crochue et 666), façon d’imposer son autorité aux mafieux qui l’entouraient. Français ont ainsi élu un sataniste en 2007, puis deux eunuques, Hollande à partir de 2012, Macron en 2017. Mode s’est répandue dans la masse en 2017 avec Lelandais et Patterson, sinon avant, car jeune de 15 ans coupa têtes humaines avant de jouer avec elles, comme avec des citrouilles. Il n’eut pas droit à irresponsabilité pénale pour sa psychopathie.

Même traitement recommandé pour l’insolent ambitieux Charkeuzy. Sarközy, Charkeuz, Charkeuzy, Sarkozy sont franco-oungvarismes. On peut dire les quatre en secte d’Aigle Noir, seulement diable ne passera pas, marmite pleine d’huile bouillante t’attend Sarkozy. Nous connaîtrons facilement ton adresse dans le moyen seizième. Si nous te loupons, d’autres ne te rateront pas.

9 mars 2018

COMPLOT DE PONT-DE BEAUVOISIN

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:30

Nordahl Lelandais est enleveur et tueur idéal de Maëlys, mais il s’agit de ne pas lui faire la peau trop vite, car thèse du complot s’étoffe jour après jour. Complotistes sont souvent décevants, mais les thèses de l’un deux venant d’être apparemment supprimées de YouTube retiennent l’attention.

Déjà ambiguïté, il y a deux sortes de complotiste : le membre d’un réseau pédocriminel notamment et le gars voyant complot partout, Revision n’appartient à aucune de ces catégories, elle est œuvre d’un vieux loup solitaire. Nous jasons ici, pas issy, d’un complotiste du réseau, illuminé qui reprend inspiration première de Revision : Lelandais a bossé pour un réseau.

Avant d’évoquer ses thèses, quelques mots au fond. Diktat de juiverie en France est depuis longtemps insupportable, mais pédocriminalité tout autant, or les deux sont liés. Le Kahal, écriture traditionnelle, a besoin d’alliés pour assurer sa domination, qu’il trouve en premier lieu chez les pédocriminels.

Toile historique, foule a toujours aimé voir couler le sang. Dans le cirque à Rome, où esclaves gladiateurs s’entre-tuaient sous le regard ravi du public. En même temps et plus tard en Chine, où maintes têtes noires se réjouissaient au spectacle des victimes longtemps et savamment suppliciées sur décision de l’empereur. Au deuxième millénaire en France catholique aussi, avec une innovation : l’holocauste.

Désavantage des flammes, elles tuent vite, mais il y avait aussi écartèlement, jugé par certains plus savoureux, les plus proches pouvant entendre cris et craquement des os du supplicié. Excellent moyen trouvé par le régime pour renforcer son autorité. Phénomène poursuivi au lendemain de la révolution, car exécutions accélérées par guillotine dite veuve furent publiques. Elles étaient en outre mises en scène avec montée du condamné sur l’échafaud puis exhibition de sa tête sortie du panier.

Scène qu’Onfray et tant d’autres nous invitent à applaudir, même si le bougre, baudelairien et célinien dans sa jeunesse, se prétend prudemment girondin, et bien sûr antiréviso, truc indispensable dans sa carrière merdiatique. Philosophe, il sait l’attirance humaine pour le mal.

Christianisme, dans son inspiration zoroastrienne, est seule des trois grandes religions à avoir condamné le mal et prétendu le conjurer, utopie inconnue de judaïsme et d’islam, qui ont compensé cette vue de l’esprit en prônant la charité envers les membres de leur secte.

Mal suprême consiste à sacrifier enfant, crime contre-nature ayant toujours existé. Vengeance du vieux, qui voit approcher sa mort, sur le jeune.

En dépit de sa prétention à conjurer le mal, église catholique romaine, célèbre par ses traditions pédérastiques, fut impliquée dans les débauches d’Hospital Général. En 1750, lors de la Marche rouge, quand émeute éclata à Paris contre les agents du guet, accusés de déporter enfants à Hospital Général, établissement dirigé par dix administrateurs laïcs.

Destination d’une partie des enfants raflés : château d’un noble débauché ou hôtel particulier d’un bourgeois, comme l’immeuble luxueux du président de la cour d’appel de Paris à Issy. Truc compréhensible car audiences solennelles sont ennuyeuses, comme le sexe usé de sa femme passive, tandis que jeunes petits cul et bite d’un enfant sont plus excitants, pédérastie ayant toujours été passion irrépressible pour d’aucuns.

Au point que le pédéraste est pédocriminel en puissance. Il n’y peut rien, il craque en voyant cul vêtu d’un gamin, il ne songe qu’à l’enculer et il arrive qu’il passe à l’acte, autrement dit qu’il viole le garçon. 46 % des viols ou abus sexuels sont opérés sur des mineurs, dit-on, mais ils ont souvent lieu en famille et on n’en parle pas. Ils sont plus rarement commis par des curés, plus souvent par des moniteurs ou surveillants d’institutions religieuses.

Pédé n’est pas abréviation de pédéraste mais dérivation sémantique. Le pédé est adulte, il aime défoncer ou se faire défoncer le cul par un autre adulte, c’est son choix. Tout le monde s’en foutrait, sauf gens portant jugement moral ; si les pédés, surtout à Parisalem, n’étaient pas aussi arrogants avec leurs prétentions culturelles et leur volonté hégémonique.

Tout le monde pense à la SA, Sturm Abteilung, section d’assaut, dont traduction française est pour une fois correcte, car il existe pédés virils et courageux bouffeurs de juifs.

Novlangue a créé pédophile, qui aime les enfants, même signification que pédéraste, afin de gommer en partie sa dangerosité, mais le pédéraste est pédocriminel potentiel.

1750, bourgeoisie tient grande partie du pouvoir. Franc-maçonnerie commence à rayonner, mais grande part de responsabilité dans la gestion de pédocriminalité revient aux juges dont police applique aveuglément les ordres. Affaire dont église est complice, car des curés sont employés à Hospital Général, mais aussi parce que France est encore pour quelque temps royaume catholique. De nombreux jésuites sont nommés immortels à Académie française. Ils sont convaincus de leur vaste savoir quand ils chantent les louanges du mont Sion.

Exemple typique de cooptation. Bourgeoisie complote, avec le soutien des petits maîtres maçons qui se prennent pour Lucifer et ne jurent que par Ancien Testament, par Zohar et cabale pour les plus hauts grades créés plus tard. Ils croient avoir tout compris en se disant par-delà le bien et le mal. Autrement dit mal est égal au bien. Propos plus élégant que celui des propagandistes antimaçonniques qui ne cessent de traiter Veuve de satanique, mot d’origine arabe.

Quant aux juges suspects de jansénisme, c’était leurre. Ils reprenaient cette étiquette du bout des lèvres dans leur attente de la révolution dite nationale, car les comploteurs se trouvent avant tout à la tête du pouvoir lors des révolutions ; pas dans le peuple, trop divisé, surtout pas chez les pauvres. Comme on l’a vu en 1789 et dans les années qui suivirent.

Résultat, nous vivons sous la houlette des pédocriminels qui ont gangrené les institutions. À commencer par justice, mais ce n’est pas nouveau. Gendarmerie et police par extension, conformément au principe tel maître tel disciple.

Flics et voyous se trouvent surtout parmi les officiers de police. Ils sont minoritaires, mais quand une pomme est pourrie dans le panier les autres le deviennent dit Charles Roche, fils de Pierre Roche, ancien président de cour d’appel assassiné le 22 février 2003. Son cadavre fut aussitôt brûlé au crématoire contrairement à toutes les règles légales.

En liaison avec l’affaire Alègre, à la biographie caractéristique. Fils de CRS né en 1968 Patrice Alègre abandonna sa scolarité de mécanique générale en quatrième pour se lancer dans la délinquance. Ce qui ne l’empêcha pas d’être employé comme barman à la cafétéria du commissariat de police, puis au buffet de la gare de Toulouse. Il débuta peut-être sa carrière de tueur en série en violant et tuant une serveuse du buffet.

Crime de proximité, piste à suivre comme l’enseigne tout manuel de police. Flics l’ont sans doute identifié, mais ordre serait venu d’en haut. Il y aurait eu contrat oral : nous te laissons en liberté, mais tu effectueras quelques opérations pour le réseau en contrepartie. Comprenez réseau pédocriminel ou criminel tout court, car il faut bien que partie des notables de la ville rose s’amusent en violant, torturant, tuant enfants et adultes, comme putes, clodos, clandestins dont personne ne se préoccupera de la disparition.

Même règle à Toulouse qu’à Nice : enfants sont choisis parce que trisomiques selon Dieudonné, attardés ou malades mentals, orphelins. Avec cette particularité niçoise qu’un éducateur de centre d’éducation spécialisé approvisionnerait les fêtards en jeune chair humaine. Car les cérémonies sacrificielles sont fêtes pour les convives, étant entendu que le comportement d’un enfant débile sous la torture et devant la mort est parfois désopilant.

Sans oublier ce bon mot d’un initié espingouin : tous les francs-maçons ne sont pas satanistes, mais tous les satanistes sont francs-maçons. Remarque visant à ne pas trop charger la Veuve et à inviter FF∴ non diaboliques, supposés majoritaires, à exterminer brebis galeuses de leur secte.

Curiosité, flic stagiaire de Nanterre de 32 ans vient d’être serré pour pédocriminalité. Il aurait été coincé après avoir été balancé par un de ses complices. Bon choix de sa part, car presse va pouvoir se concentrer sur le flicaillon, mais il est arbre qui cache la forêt. Complot est là encore possible. Voyant vague monter en Hauts-de-Seine, crue de Seine n’étant qu’avertissement, Nordahl Lelandais étant né dans la morne plaine de Boulogne-Billancourt tandis que résistant Alain d’Issy pressent lien entre domination juive et pédocriminalité, on va lui donner flicaillon bossant à Nanterre en otage, ça le calmera.

Déféré à Versailles, le gars aurait avoué avoir abusé sexuellement enfants mais nié les avoir violés. Il a sans doute raison, car c’est impossible de pénétrer enfants de deux, quatre ou six ans selon la presse, à l’exception de leur bouche, usage répandu à ces âges-là. Le type est sans doute emprisonné à l’isolement à Bois-d’Arcy, nouvelle augmentation prévue de facture d’administration pénitentiaire.

Flic et voyou est notion appelée à se répandre, surtout dans les bastions de pédocriminalité en réseau Nice et Toulouse, mais cela a d’abord semblé moins évident pour gendarme et voyou. Détrompez-vous, l’adjudant Michel Roussel fut chargé d’enquêter pendant trois ans sur les premiers meurtres d’Alègre, dont certains commis sur ordre du réseau, car barbouzes existent toujours, police et gendarmerie ne voulant pas se salir les mains.

Or c’est sa hiérarchie qui ordonna à Roussel d’abandonner ses recherches. Furieux, l’adjudant démissionna, puis publia livre avant de se suicider de deux balles, comme le trépassé premier ministre d’origine juive hongroise Pierre Bérégovoy. Sauf que Roussel se serait suicidé en se tirant deux balles de deux armes différentes. C’est fort de café, mais sans doute voulu, pour souligner que quiconque, fût-il gendarme, est condamné à mort s’il entreprend d’enquêter sur les réseaux criminels du beau linge, en partie composés de FF∴ propres à l’extérieur, sales à l’intérieur.

Cas d’Alain d’Issy est différent, d’abord parce qu’il part du principe que tout le monde est condamné à mort, ensuite parce qu’il n’est pas fonctionnaire, mais hors système.

Et puis, en supposant que Lelandais fut commandité pour enlever et livrer Maëlys, voire placé sous hypnose comme s’imagine le complotiste, il l’aurait été par un officier d’armée ou de gendarmerie qui croyait le tenir à cause de ses crimes antérieurs et de sa vénalité.

Suite de version complotiste : Lelandais aurait été mandaté pour livrer jeune vierge, sans autre précision, en Savoie, en vue de la sacrifier dans la nuit d’équinoxe du 21 au 22 septembre lors d’une cérémonie festive en ravin de Chartreuse, ce que Lelandais ignorait. Tout le monde se fout peu ou prou d’ésotérisme en loge, mais il y avait sans doute près d’une dizaine de convives à la cérémonie : au moins un officier militaire, un juge conformément à la règle, des notables non identifiés dont sans doute un médecin pour son expertise en matière de torture, nombre d’entre eux étant FF∴ ou ne l’étant plus car ayant renoncé à payer leur capitation.

Notez le symbolisme de Chartreuse, qui reflète haine du christianisme et de la pucele, jeune fille Jeanne d’Arc. FF∴ se foutent d’ésotérisme depuis longtemps, mais pas de symbolisme.

Souvenez-vous, au dix-septième siècle, royaume de France était presque pur de juifs. Alsace était province germanique comme Est-Moselle, tandis que Savoie était ritale. France était riche, ce qui n’empêchait pas crapuleries. Ni durs conflits en partie religieux nés au siècle précédent à Paris la nuit de Saint-Barthélémy provoquée par le mariage de Marguerite de Valois avec un prince huguenot, qui la rendit par la suite reine de Navarre, accessoirement d’Issy. Alexandre Dumas n’en jase apparemment pas ou peu, mais c’est son nom issisois Margot qui est resté en histoire.

Bref, royaume de France était presque pur de juifs au dix-septième siècle à trois exceptions près : quelques petits milliers d’anciens juifs du pape d’Avignon et Carpentras, qui faisaient mine d’être francisés, juifs portugais de Bordeaux et sa région, beaucoup plus nombreux, qui se faisaient passer pour marranes du bout des lèvres, les juifs des Halles de Paris, qui s’allièrent aux bourgeois pour faire brûler vif le grand jeune poëte Claude Le Petit.

Pourquoi ces précisions ? Parce que Landais est patronyme françois, mais Lelandais suspect car emphatique. Il pourrait s’agir d’un nom donné à un juif portugais, un peu comme Montaigne, métis faussaire. De telle sorte que le descendant de juif portugais Lelandais aurait été à l’origine du sacrifice de Maelys, Jeanne d’Arc des portos.

Virginité de Jeanne d’Arc de Lorraine n’est pas sûre, surtout que combattre pousse à aimer, mais celle de Maëlys est certaine. En disant cela, Alain d’Issy songe à ses batoches, car sa vergne a été envahie de tos, près de 1 000 âmes, presque tous maçons au sens propre, trois fois plus nombreux que frêles bretocs.

Tos seront heureux d’apprendre qu’ils possèdent leur Jeanne d’Arc dorénavant. Démagogue en sa qualité de magog, brave d’Issy cherche à rallier tout le monde à sa cause. C’est fait en ce qui concerne l’armingo, plus difficile avec le corsicaud, nouveau avec le tos. Mais père de Maelys vient de parler pour la première fois françois en conférence de presse ; il cause bien, mieux que son avocat qui commet erreur factuelle et dont propos sont décousus.

Seule chose est sûre, Lelandais a enlevé sa fille le 27 août vers 2h45, puis nous ne savons pas. Qu’en a-t-il fait pendant moins d’une demi-heure près de son domicile ? Il ne l’a sans doute pas violée ni tuée, car ce n’était pas son ordre. Il l’aurait livrée plus tard en Savoie après l’avoir peut-être anesthésiée, goutte de sang microscopique de Maëlys découverte sous la moquette du coffre de sa voiture ne prouvant rien.

Puis Jakubowicz l’aurait poussé à avouer le 13 février en lui indiquant l’emplacement du crime que Lelandais ignorait, avant de recommander son placement en hôpital psychiatrique après ses aveux afin de lui laver le cerveau, Lelandais aurait avoué son crime de façon incroyable. Il aurait ainsi voulu préserver ses intérêts.

Si Nordahl a goutte de sang juif, comme sans doute Reynouard et Soral, moins que Hitler, un tonneau ou une barrique en comparaison, il a pu piger le plan de Jakubowicz et voulu résister. L’établissement aurait vu en lui un second Alègre, homme de main du réseau. Tu vois, Boulognois, Issy prend ta défense, elle dit qu’il ne faut pas te brûler pour l’instant. Nous nous fichons un peu de ta peau bien que tu soyes criminel avéré, nous voulons les têtes du réseau dont une seule est connue à ce jour : Alain Jakubowicz.

Tu n’es pas bête Nordahlinou, ton intelligence est supérieure à la moyenne. État est stupide, Alain lui a proposé en vain de partager ta cellule pour te faire parler. Rends-toi compte, une taupe BN, quel luxe ! Pareille proposition aurait marché aux USA. Maintenant Alain est barbu à la chaldéenne, mais sa proposition tient toujours, il est prêt à descendre à Saint-Quentin. Il n’a  pas peur de toi. En six mois, il a appris à te connaître.

À Bois-d’Arcy, condamné à un mois de prison ferme pour crime de la pensée, administration plaça Alain en cellule avec deux superbes braqueurs. Un vieux fils de coco récidiviste et une jeune balance, elle aussi récidiviste du braquage. Petite trentaine d’années, poil noir, ayant parcouru le Coran. Résultat, il ne se passa rien. Si administration voulait impressionner Alain, son coup n’a pas marché.

DGSI reproche à Alain son implication dans le complot antipédocriminel, il s’en fout, il chie sur DGSI. Pardon pour la vulgarité du mot, mais c’est comme ça, Alain chie sur DGSI quand elle veut l’empêcher de démasquer réseau criminel.

Même truc que Höss qui avoua sous la torture avoir gazé millions de juifs à Auschwitz de façon ubique, ce qu’ont gobé gogos. Mais nous ne sommes plus en 1946 et Jakubowicz est menacé. Panamza a remarqué l’embarras avec lequel Jakubowicz a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur le plateau de la télé juive BFMTV au lendemain d’une conférence de presse du procureur de Grenoble Coquillat, de race nordique (de France s’entend).

Problème avec Panamza, souvent bonne source, nous ne savons pas qui en est l’auteur, alors que ses ennemis le connaissent. Comment voulez-vous combattre dans ces conditions ? Ce bougnoul serait fils de médecin parisois, mais il ignore boche, ancien et moyen françois. En revanche il pige rosbif comme tout le monde et langues sarrazines.

Il feint d’avoir opinion islamo-blanchie dont tout le monde se fout et de ne pas être ouvertement hostile à Tarék Ramadan, mais qu’il aille dans le 9-3, patrouilles des Frères Musulmans vont le massacrer. Tu joues sur trop de tableaux à la fois Panamza. Proposition d’alliance : tapons sur judaïsme et pédocriminalité en même temps.

Alliance du bougnoul et du pied noir est-elle envisageable ? Oui. Pied noir serait locution d’origine bretoque, car le bey d’Algérie, en voyant débarquer armée française avec ses marins bretocs portant jambières noires, a fui aussitôt.

Panamza, suspecte de bosser en liaison avec DGSI, le sait. C’est grâce à toi que nous avons découvert philosophie de l’histoire de Lelandais début décembre, persuadé que nous vivons en société du n’importe quoi, il a raison.

Lelandais détraqué ? Oui, mais cela ne veut rien dire. Lelandais criminel ? Oui, mais nous nous foutons un peu de lui, nous voulons les têtes du réseau. Au plan économique Hauts-de-Seine est premier département de France, or il entre dans la bataille. Via Alain Guionnet, petit loup solitaire. Certes, mais il a explosé Auschwitz et veut maintenant la peau de Jakubowicz.

Comme prévu, c’est parti dans la colonie. Uncut Alain Guionnet déclare guerre à Alain Jakubowicz, paris sont ouverts. Guionnet n’a presque aucune chance de gagner, mais il y a idiots qui parient sur lui, cote est actuellement de 20 contre 1 en faveur de Jakubowicz. Ce dont Guionnet se fout car il se croit à la fois unique et hunnique.

Voyez, élite juive est hongroise, tandis qu’Alain d’Issy est pro- et antimagyar. Il habite une des capitales mondiales du numérique. Raciste, il préfère Mac et crache sur PC. Il avance visage découvert.

Sur banc de rue de l’Église Alain vient de causer à vieil Issisois bidon (cinq ans d’âge), de race tourangeo-picarde. Alain lui a indiqué qu’il se trouvait assis entre reine Margot et duc de Conty, le gars a dit merci car nous sommes civilisés, contrairement au barbare juif ostraco-polac Jakubowicz.

Tabac de mairie, nouveaux débiteurs sont sarrazins. Alain leur demande quel dialecte ils jasent entre eux, garce répond algérois. Et Alain se sent de plus en plus nu sur sa colline. Jacques Moulin dit au nom des Moulineaux : « Tu n’es pas seul, chef, nous avons tenu quelques jours en 1871 face aux Versaillois, en partie grâce à l’assistance de notre infirmière Louise Michel. Tu crois que nous allons t’abandonner ? Nenni.  »

Seulement Alain se fiche du renfort des Moulineaux, ou encore de celui de Boulogne, il veut du solide, des soldats de métier. Pas forcément des forces spéciales. Élysée est indéfendable, tout le monde le sait. Y compris ses caves, haut lieu de magie noire. Mais nous ne répéterons pas erreur de Charles VIII, qui crut conquérir Naples avant d’être défait. Nous abandonnerons Élysée aux rats qui s’y trouvent chez eux.

Cons de flics lorgnent sur Trocadéro, Bastille et République, ils n’ont rien compris. Qui tient couilles de Paris, Issy, tient la capitale. Un peu de modestie Alain, dit Cheytan. Mais tu es modeste, toi, Satan ? Dialogue impossible, flammes vont vite jaillir.

Paris viennent d’être ouverts, il est trop tôt pour savoir l’issue du combat, mais comme on dit pour l’Issisois rien d’impossible.

ALAIN JAKUBOWICZ

Complotiste prétend que Jakubowicz est propagandiste sioniste franc-maçon ne croyant pas en dieu. Faux, faux, faux. Comme Macron, Jakubowicz n’a pas eu besoin de mettre pieds en loge pour connaître doxa maçonnique. Sionisme est compliqué. ce fut pendant des années courant de pensée juif socialisant. Bien sûr, habitant juif du kibboutz haïssait l’Arabe, mais il ne le disait pas. Enfin, que Jakubowicz méptrse Dieu est certain mais c’est normal pour un frankiste.

Erreur de ta part, complotiste, tu aurais dû commencer par traiter Jakubowicz de frankiste, c’est-à-dire d’adepte d’orgies avec femmes et enfants, ce qui fait bander d’aucuns lecteurs.

Bref, on n’attaque pas le monstre sans rien. Selon Revision, source pas toujours fiable, Maelys aurait été sacrifiée nuit du 21 au 22 septembre, tandis que Jakubowics aurait pris défense de Lelandais le 24 septembre (date citée de mémoire).

Revision a lacunes, mais elle tient face au képi et à l’argousin. Papa de Maelys, écriture celtiquee, Hauts-de-Seine te soutiennent, nous croyons plus en toi plus que dans ta femme Jennifer, autrement dite enfer.

Discours de Jakubowicz au dîner annuel de 2017 de Puteaux fut remarquable. Il cassa la feuille de tout le monde en répétant sans cesse que France est sa nation, mais avocats parlent mal en général alors que Jakubowicz, petit Jacob a du bagout. Il salua époux Macron dans l’assistance, Brigitte en particulier.

Ce qui est scandaleux car femme introduit sexe partout où elle passe, confidence d’un F∴ de Puteaux que partage le réviso. Mais passons, vous trouverez son allocution sur Panamza, organe de presse d’un crouillon.

Le gars sera content d’être appelé ainsi. Crouillon est invention issisoise contrairement à youtron, deux mots usités dans la vergne. Alain sortira son tapis rouge quand le crouillon descendra à Issy. Il lui dira bravo, tu t’es farci 40 minutes de métro pour arriver dans la capitale, tu es courageux. J’ai un pote bougnoul, comme toi, qui habite à côté. Lui et moi sommes de la même race, celle des vélocypadistes.

On devine la suite. Tu complotes contre le lobby juif, moi aussi. Je suis plus fort que toi, 1,80 mètre, 92 kilos, avec légère surcharge pondérale. Mais on ne refait pas le monde quand on approche 64 balais. Tu veux refaire le monde, moi aussi. Biens tes reportages sur l’attentat contre Charlie-hebdo. Ils ne sont pas parfaits, mais personne ne l’est. J’ai voulu partager cellule de Lelandais pour le cuisiner, mais j’ai foiré, le coup est maintenant éventé.

DGSI me reproche mon adoration de coup. Selon elle coups tordus existent depuis toujours.

Seuls problèmes, bien que Jakubowicz soye maître de Puteaux et de Macron, il a foiré trois fois. 1°) en soutenant  que deux vioques bigleux ont dit avoir vu Maelys à 3h10 ou 3h15 du matin le 27 août (les versions de ces témoins divergent, qui se sont depuis lors rétractés) ; 2°) en disant que décolleté de la femme était plongeant sur image de vidéosuvreillance, qu’il était celui d’une femme mûre ; 3°) en assurant qu’il (Lelandais) m’a menti. Accusation bénigne car c’est règle de mentir à son baveux.

Laissons tomber troisième accusation, il en reste deux. Or tu sais, Jakubowicz, que Kahal impose humilité et discipline à ses sujets. Tu es mal tombé, Jacob, tu aurais dû éviter de tomber sur petit Alain d’Issy, gros nonos à ronger.

Imbéciles issisois sont fiers d’avoir nonos dans leur ville, près du fort. Libre à eux, mais Alain ne combat pas pour leur pomme. Il se bat pour Issy, capitale de l’univers.

11 mars midi, colonie, on n’ose pas dire États-Unis d’Amérique, dépasse France en nombre de visites. Alain est faux cul, il avait juré que si plus d’un tiers de ses visites venaient d’Amérique il rendait son tablier, mais c’est faux. Seuil fut plusieurs fois franchi. Alain est menteur et lâche. Et utopiste, personne ne croyant à son hallucinante Issy capitale de l’univers.

Alain s’esquive. Il dit ô ma butte, ô ma butte, je t’aime trop.

CARTE POSTALE

States devancent France d’une courte tête (30 à 29) à 8 heures du soir. Explications s’imposent. Tout est minuscule à Paris ridicule selon poète Claude Le Petit, brûlé en place de Grève (d’Hôtel-de-ville) en 1664.

Paris est mouchoir de poche. Vous y trouvez ultragauchistes, rarissimes, fachos, plus répandus, les uns ne voulant pas faire la guerre aux autres. Loges maçonniques se trouvent en petit périmètre. Alain a pénétré Puteaux et Cadet, accessoirement Bineau, maintenant Pisan.

Ces locutions ne sont pas argotiques mais populaires. Oui, nous croyons combattre pour la race issisoise en grande partie imaginaire. Tout fuite, mais comprenez, péquenauds, qu’Issy se bat pour défendre honneur des langues françoise et argotique.

Amerloques, France vous a vaincus dimanche (49 à 43) nonobstant les canadoques. 114 vues, 84 visiteurs, c’est peu, nous voulons avoir les têtes des membres du réseau pédocriminel et nous les aurons. Notre maître s’appelle Attila.

D.G.S.I. IN

Réunion secrète à Levallois-Perret : Alain d’Issy nous a déclaré guerre il y a plusieurs années, il est connu parce qu’il ne ment pas. Il a promis de monter chez nous, nous avons formé deux normalsupiens pour l’accueillir, mais il n’est pas venu, le lâche. Attention cependant, Alain se dit volontiers lâche mais c’est fourberie de sa part. Il veut maintenant exploser réseaux pédocriminels, le pire est qu’il en est capable. Nous lui avons envoyé un de nos meilleurs agents le 12 février, métis normand pour le séduire, nous avons hélas échoué, le fourbe a tout de suite compris qu’il travaillait pour nous.

Sa colonie américaine pose problème. C’est vrai qu’il est implanté en Amérique du Nord. Il exporte ses idées, la plus dangereuse étant que domination juive et pédocriminalité sont étroitement liées. Il est trop tôt pour le refroidir.

Sa surveillance n’apporte rien. Alain monte et descend son monticule, c’est à peu près tout, mais il est très dangereux, non à ficher S, mais SS.

OUF

13 mars petit matin, ça y est, vague est passée, États-Unis arrivent encore en tête des visites d’Alain, normal à cette heure-ci. Alain tient Miami et Pittsburgh, mais apparemment ni Nouvelle-Orléans, ni Boston (Baston), ni Maine, ni Vermont. Lecteurs américains lisent souvent Revision dans sa version anglaise traduite par calculateur, bonjour les dégâts, mais aussi en français. C’est snob de lire français en Amérique, plus encore françois, où presque tout le monde comprend à présent le barbarisme Issy-les-Moules.

Projet, sa retraite de 830 euros par mois ne lui suffisant pas, Alain projette de devenir guide touristique d’Issy en disant quelques mots boches, magyars, ritals, rosbifs pour les attardés de la feuille. Exemple d’impasse pour le calculateur, il a du mal à comprendre feuille. Disons esgourde, mais la machine est à peine plus avancée, sauf que d’habiles programmateurs lui ont appris que ce mot signifie oreille.

Car ennemi est rusé. Alain était dans la merde, chaque peuple a son nom en argot, le portos, tos en issisois, l’espingouin, le rital, le boche, le rosbif. Pour les peuples éloignés c’est simple, tous en oque : l’amerloque, l’australoque, le canadoque, le chinetoque, j’israéloque, etc. Mais pas ventriloque, toute règle ayant exceptions. Cependant, comment appeler le Magyar, nom presque imprononçable, et l’Autrichien ?

Lâche, Alain a décidé d’appeler l’Autrichien ostrac, comme le Hongrois, et officier de chez nous vient de l’informer que ce mot est d’origine latine.

Le Magyar est pillard n’importe comment. Cet ancien cavalier nomade est passé à côté de la Caspienne, où il n’a pas pêché par paresse. Il descendit ensuite dans le bassin des Carpates où il massacra Alains disparus depuis lors. Alain ne sait pas comment appeler le Hongrois en argot.

Si vous avez idée à ce sujet, dites-la nous. Con dira que l’esprit des Alains, tribu turke plus tard bretoquisée, existe toujours, à preuve Alain d’Issy. Sauf que le gars n’assume pas cet héritage. Il défend seulement honneur et considération de villa d’Issi, devenue village, bourgade, bourg, enfin ville, capitale numérique depuis quelques décennies.

Pote hongrois d’Alain Alexandre Hodos, tonnelier ou barriquier, a bossé au CNET comme informaticien. Maintenant défunt, Alain le salue outre-tombe. Ils parlaient surtout français à  Hadjúnánås. C’est comme  ça qu’on écrit le nom du  bourg. Vous pouvez torturer Alain, il dira n’importe quoi mais ne balancera pas ses amis. Guillaume ? Il est lorrain comme Jeanne d’Arc. Hodos ? Il était bossu. Vous même ? Je ne sais pas. Vous voulez avoir peau de monseigneur Jakubowicz ? Oui. Tout le monde vous donne perdant. Je le sais. N’avez-vous pas peur ? Non.

Chacun sait qu’Alain est cochon chauvin, quelques greluches s’offusquent, mais pas à Issy où Alain dicte sa loi. Il protège école maternelle de rite Montessori à côté et appartement de sa voisine d’en face Mélanie. Manque de diplomatie, Alain s’est dit molosse, ce qu’il n’est pas, mais Mélanie devrait lui pardonner.

Bref, bourg  d’issi, maintenant vergne, est calme. L’ultragaucho cueille pâquerettes, il n’emmerde pas tout le monde avec ses magyarismes. Sauf qu’il a déclaré guerre aux pédocriminels, il faut être couillu pour le faire, mais honneur d’Issy est en jeu selon lui.

Avec Issy, sus au pédocriminel !

11 heure du mat’, situation catastrophique, yankees dominent encore François au plan des visites. On vous a formé à quoi fachos et ulrtagauchos ? Pas à vous mettre à plat ventre devant Big Brother. Vous voyez en Alain d’Issy héros. Peut-être, mais il ne fera pas le boulot tout seul. Alain tient Issy, place-forte de Paris, c’est tout, il peut être descendu à tout instant, ne misez pas sur lui.

Guerre est déclarée entre Alain Guionnet et Alain Jakubowicz, fachos et partie des ultragauchos jouent Guionnet gagnant. Pas tous les ultragauchos, comme Julien Coupat, sans doute natif du moyen seizième, maqué à Yildün Lévy, partisan du ticoun, utopie juive.

Vous croyez qu’ultragauche forme bloc ? Nenni D’aucuns ont suivi voie révisote, l’un d’eux a causé à un barbare de Polytechnique impressionné par les meurtres d’enfants. DGSI avait raison, il faut au moins un normalsupien pour interroger Alain d’Issy. Le polytechno aussi avait raison, c’est grâce aux meurtres d’enfants que nous saperons l’édifice.

Comme pour Gerbert d’Aurillac, premier pape francois mage, Alain d’Issy est locatif, l’un et l’autre n’étant pas nobles.

Moralité : Lelandais et Jakubowicz ne pouvaient pas mieux tomber que sur Alain. Vous finirez par trouver témoins qui jureront avoir vu le chevalier monté sur son hongre dévaler dans la plaine avec son sabre. Sabre est arme hongroise, le Magyar ayant compris qu’acier courbé est plus solide que celui d’épée. Mais trêve de magyarismes, sauf que teknö de polytechno signifie tortue en hongrois. Et nous voyons tortue dans le polytechno.

Panique à DGSI. Ce n’est pas seulement Alain d’Issy qui attaque l’institution, mais aussi BN.

Allez-y, sacrificateurs de Jeanne vous êtes facilement identifiables, si ce n’est déjà fait. Contrairement au gibier de potence réviso, bourgeois ou plutôt petit bourgeois passe vite à table. Alain fut dur avec Bernard, agent présumé de DGSI, mais il comprendra. Nous avons fait partie du boulot, maintenant ça roule. Tu vois, papa de Maelys, Hauts–de-Seine te viennent en aide, département le plus performant de France.

Pendant ce temps cloportes amerloques continuent de vampiriser Revison. Que leur dire ? Et on encule, et on encule, et on encule l’amerloque ? Recette marchant impeccablement à Marseille. Alain fut proscrit du tabac de Mairie d’Issy pendant des années pour avoir dit et un encule, et on encule, et on encule les Marseillais lors d’un match de foot Guinguamp-Marseille que Guingamp a heureusement gagné pour « sème le trouble dans le public ».

Voyez, auverpifs d’Issy connaissent un peu loi sur la presse. Alain fut démagogue en causant des Marseillais au lieu des Marseillois, c’est tout ce qu’on peut lui reprocher. Comme le fait qu’il ne jase pas des auverpifs, petite minorité raciale. Quant aux amerloques, il y a pédés parmi eux ravis d’apprendre que le chevalier d’Issy les encule. Voilà triste réalité.

Propos badins, mais c’est la règle. Nous attaquons de front pédocriminels, ce qu’il faut être couillu pour faire juge toute fille, puis nous bottons en touche. Alain est lâche, c’est archiconnu, c’est pour ça qu’on l’aime à Issy. Il veut descendre pédocrimels, nous suivons son parcours du coin de l’œil. Pardon de parler au nom de la masse, mais Revision préfère la masse au peuple.

Mélanie, tu es défendue par molosse BN, cas rarissime, ton dernier exploit est d’avoir liquidé électricité. Mais Alain est bon avec toi, coq te protège. Kokus dit le barbare hongrois avec son manque d’imagination. Et vlan, dans la gueule du Hongrois !

C’est simple, écrit le rapporteur de DGSI, quand Alain d’Issy ne s’en prend pas au boche, comme il dit, il avilit le Hongrois, cas imprévu dans notre nomenclature. Le pire est que les Hongrois, surtout de sexe féminin, sont aimables avec lui. Nous disposons de plusieurs rapports sur ce sujet.

Boche n’en veut pas non plus à Alain. Stasbourgeois se souviennent du passage de l’animal dans leur vergne avec sa casquette bleu marine, que flics croyaient hambourgeoise. Erreur, elle est sabloise. Métis Alain n’est qu’à 12,5 % de race sabloise, bien qu’il défendra jusqu’à sa mort honneur et fidélité aux Sables-d’Olonne. Prenez Moulineaux en comparaison, c’est la merde. Issy a tenu plus longtemps face au F∴ Thiers que Moulineaux.

Nous combattrons jusqu’à la mort pour Paris. Dieu a créé l’Issisois pour ça. Nous lui obéissons. Maintenant, si Alain dévale la butte sur son hongre nu, nous ne sommes pas responsables. S’il se prend PV pour jette crottins sur voie publique non plus, qu’il se démerde.

Car Moulieaux se révoltent. Si Alain descend nu sur son hongre, qu’il aura volé aux gardes républicains dans la plaine, filles l’applaudiront, mais ça fait désordre. Tyran Alain souffre en ce moment à nouveau d’érection permanente qu’il impute au poison maçonnique. Il appelle toutes les filles qu’il drague jeune fille, il est très dangereux.

Comme souvent, Revision rigole. Elle s’écroule de rire devant la chambre à gaz d’Auschwitz, invention judéo-française avec le concours du ministère de la Guerre, ce que n’ose pas dire le professeur Robert Faurisson de race scotuche par sa mère. Face à situation tragique, Alain recordant photo de Maelys, il pense au petit bourgeois savoyard qui va bientôt être serré pour assassinat de mineure de moins de quinze ans et association de malfaiteurs en bande organisée. Le gars goûtera à la cabane ou au placard, on dit les deux.

Bougnoul de Panamza s’est aussitôt posé la question : qui a payé le président du CRIJF lyonnais ? qui vient à l’esprit du képi de banlieue. Il a raison. DGSI connaît la réponse mais attend feu vert d’eunuque Macron, maître suprême de France et de Navarre, mais pas d’Issy. Car c’est ce monstre qui décide. Il est engagé dans l’affaire Maëlys, comme on l’a vu à Puteaux, devenue ensuite Lelandais. Macron veut éviter de se cogner avec Alain, plus fort que lui, il a raison. Mais Jakubowicz a commis deux graves fautes pour le Kahal qui impose sa loi aux États-Unis et en France.

Impressionnable, Macron ne sait pas quoi faire.

ULTIMATUM

À toi de décider Macron, envoyes tes chiens serrer petite bande pédocriminelle savoyarde, tu passeras pour un héros. En échange, Alain ne descendra pas sa colline à poil sur son hongre. Alain a ouvert sans culotte hier à un gars qui tapait au carreau, il a dit qu’il s’en foutait, car mœurs sont délabrées à Issy.

Mais c’est donnant-donnant, tu emmates pédocriminels, Alain ne te brûlera pas pour l’instant. Crouillon de Panamza est rusé. Il a noté que l’adjoint de sécurité de Saint-Quentin, taule de Lelandais, est pédéraste, donc pédocriminel en puissance. Ce fonctionnaire passait partie de son temps à mater culs et bites de garçons sur toile. Normal pour un maton dont boulot consiste à mater, mais il fut viré la veille de parution d’un article de presse.

Car Macron, comme tout homme politique, craint presse. Revision ne paye certes pas de mine, mais elle encule flics et pandores, crime que personne ne lui reproche.

Contrat est signé en Savoie. Tueur sera payé 5 000 euros pour lessiver Alain d’Issy, tarif habituel. Ou 7 000 euros, car Alain est gros poisson, il recule et mord, il est en partie de race morlaisoise. Il tient butte d’Issy, fief révisionniste de la dernière guerre où tout tient en petit périmètre. Vous trouvez Bernard, géographe teinté d’ultragauchisme comme Élisée Reclus, enfant du tabac de Mairie, Serge Thion, fils défunt du bijoutier de Gerbe d’Or, et Alain Guionnet, fils de Claude Le Petit.

Ajoutez à ces gens Alexandre Hodos, hongrois issisois d’adoption qui bossa au CNET, et un autre Bernard, métis normandaud, qui trima à la poste centrale d’Issy, vous jugerez Issy ridicule. Cinq monstres en petit périmètre, près de cent mètres de long. Avec Alain sur la hauteur, près de Saint-Étienne, seule bête encore en activité.

Molosse BN, BNF en novlangue, n’a pas été expliqué mais l’animal est dur au mal et fidèle. Bon toutou, il dépèce tout contradicteur. Et l’Issisois est fier d’avoir molosse BN dans ses rangs.

Dieser Angeblick war nur historische, ce regard fut seulement historique, car l’Issisois parle boche. Comme l’a compris Avraham Mahltête, passé dix-huitième de Puteaux, avec qui c’est la guerre. On n’en parle pas pour l’instant, nous le brûlerons plus tard.

Dernier fake new, pour parler comme la presse, le crouillon de Panamza s’acharne sur Tarék Ramadan, emmaté à Fleury-Mérogis où matons n’ont pas été formés pour soigner sa sclérose en plaques. C’est facile. Flics ont mis le temps pour coincer le prétendu violeur soi-disant chariatiste. Fleury-Mérogis, plus grande prison d’Europe, est de plus en plus dégueulasse et Bruxelles a raison de condamner France pour l’insanité de nombre de ses établissements pénitentiaires.

Insane, malsain, est anglicisme, mais j’essaye de me mettre à ta portée avec ton rosbif basique. Je cause rosbif du bas seizième. Tu me diras qu’il ne vaut peut-être pas mieux que le tien, mais j’ai lu Marlowe et Shakespeare dans le texte. Tu sais depuis des jours que je t’invite dans mon palais pour causer. Je ne suis pas révolutionnaire bidon comme Guy Debord. Invitation à Issy, comme à Versailles, ne se refuse pas.

Je te ferai monter parc Henri Barbusse, crouillon, allée Bernard Lecache, celle que je préfère. Mon domicile est truffé de micros de DSRI. Les monstres peuvent nous écouter à distance, ils sont équipés pour ça. Au parc, nous serons juste sous le fort. Je t’appellerai une fois crouillon, c’est presque un compliment, puis nous jaserons de la façon de liquider le youtron.

Idiot miamisois confond youtron et étron, mais je m’interromps, agent de Santini vient de m’appeler dimanche après-midi, il veut m’apporter bouquins. Je lui réclame Reine Margot de Dumas, mon livre préféré, car Margot fut reine d’Issy.

Mais son bouquin est celui du faussaire André Castelot, Macron et Santini étant faussaires. Ça y est, contrat pour tête d’Alain est périmé, ouf. Alain ne sera pas tué. Argu, voyez Mimile Littré, consistant à dire qu’Alain balance les pédocriminels parce qu’il l’est lui-même ne marchera pas. DGSI sait que photos de culs d’enfants hollandois martyrisés se trouvent sur son disque dur, mais cela n’en fait pas un pédocriminel. Il demandera sans doute au crouillon de baisser son froc par envie de voir sa lune, mais il ne le pénétrera pas.

Issy est jungle. Cloporte de Santini apporte Reine Margot à Alain sur sa butte dimanche après-midi, à 45 mètres au dessus du niveau de la Seine, parce qu’il l’a demandé. Situation inconnue en province. Le bougre a peut-être raison car Castelot a forcément lu Dumas et parle vraisemblablement plus du règne de Margot à Issy que Dumas. Question connue des jansénistes ayant pour ainsi dire totalement disparu.

Il n’y a pas plus modéré qu’Alain. Hier, serveuse de Monoprix a demandé à Alain quel temps il faisait, l’animal a répondu : il neige, on se glace ou on se gèle les couilles, mais neige ne tient pas au sol. Fille a compris, mais serveur est venu au secours d’Alain qu’il croyait en danger. Il vient au boulot sur sa moto rouge, il déteste le verglas, il a raison.

Voyez, tout est calme à Issy. Alain a ensuite appelé caissière ménopausée jeune fille, elle fut ravie. Alain souffre d’érection permanente, faut-il rappeler. Mais quand vas-tu faire serrer pédocriminels savoyards Macron ? Nous t’attendons au tournant.

Temps presse Macron, Issisois, mâles et femelles confondus, te menacent.

NOUVELLE DE BRETAGNE

Bretoc demande à Alain sa recette pour bander tout le temps, ce qui pourrait lui faire gagner beaucoup d’argent. C’est simple, vous absorbez poison maçonnique à dose homéopathique, vous vous baladez à poil dans la rue, sans slip ou caleçon sous votre fût. Vous dites moi je, peu importe la suite. Moi j’encule le bretoc, le Marseillois, le boche ou le Hongrois, tout le monde s’en fout. Vous dites ô ma butte, ou ma bite, tu es la plus belle quand tu soulignes au crayon noir tes jolis yeux, j’imagine que ce sont deux papillons bleus.

Introduisez once de poésie dans votre discours. Alain va phoner aux cocos d’Issy en voie de disparition. Il leur dira que Vladimir Poutine est son pote, même si c’est faux. Mais mensonge règne en politique, vrai est moment du faux disent maîtres pataphysiciens.

Échec provisoire, mais cocos vont appeler Alain. Cocos cherchent depuis des années  à conquérir Alain aux frais d’État. Alain attend coups de fil, comme celui du crouillon. Alain se trouve dans son bunker, son fort Chabrol.

Erreur de sa part, patron du CRIJF lyonnois de 1995 à 2004 Jakubowicz serait F∴ de Puteaux, complotiste n’avait pas tort. Quand on attaque monstre comme lui, on commence par se renseignef, mais Alain d’Issy, débordé de haine, a craqué. Il veut sa peau pour son chandelier à six ou sept branches.

Raison de sa part, c’est dimanche 24 septembre 2017 que Jakubowicz a pris défense de Lelandais selon Fig’ mag’. Il est donc coupable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 mars 2018

VICTOIRE POPULISTE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:32

Encore une, elles s’enchaînent, en ritalie cette fois, mais on ne sait pas qui a gagné, Ligue du Nord, bande du mafieux Berlusconi, Parti des Étoiles ? Mystère. Je fusse rital je votasse pour personne. J’ai amèrement regretté d’avoir voté Marine, la traîtresse. Je me présente. Je m’appelle Alain Guionnet, suis de culture ultagauchote et métis. Pas comme le singe Dieudonné, mais indigène du bas seizième et des hauts d’Issy.

Ai-je tort ? Mais ultradroite est née en Hongrie disons en 1920. Date difficile à préciser car ses auteurs ne sont pas doués en littérature, mais ultradroite magyare et ultragauche françoise sont faites pour s’entendre. C’est ma conviction. J’ai vécu un an en Hongrie, à Budapest, Debrecen et Szeged, signe que j’ai visité province. Je suis même allé en Petite Koumanie, région dont Charkeuzy se dit originaire.

On ne discute pas écriture des noms propres, le frangyar écrit ainsi la nom de l’ancien führer, dont la mère juive Mallah, quartier juif, est née à Salonique. Elle n’a sans doute pas eu la chance de Lucette Destouches, vioque meudonoise de Céline âgée de 105 ans. Mais on n’attaque pas femme de cet âge, petit Taguieff.

Taguieff, tu as cru apprendre beaucoup de choses en France, sauf la civilisation. Tu traites Céline de négrophobe, et alors ? J’ai vu jeune négresse acheter 24 boîtes de Coca-Cola à Intermarché. Ivre de caféine elle deviendra obèse puis souffrira de diabète 2. Elle ne sera plus baisable, juste bonne à jeter.

Négrophobie est salutaire comme judéophobie.

Aucune décision politique dans la péninsule raconte presse, faux. Nommez Alain Guionnet à la tête du régime, nègres seront exterminés comme en Israël, mais pas mafia, trop gros morceau. Mussolini, grand homme local, a voulu liquider mafia. Mal lui en a pris, il fut pendu par mafias ritale et amerloque. Sans oublier mafia rosbife, toujours dans les sales coups.

Espions des MI5 et MI6 sont bons, ils ne disent jamais rien contrairement à leurs homologues français familiers des bistrots Alain commandera Piémont et Toscane, c’est facile pour lui car il a notions d’étrusque, pays où se trouve Volterra, capitale du révisionnisme ritalingue. Pour Naples c’est plus compliqué, bien que la ville appartint jadis aux ducs d’Anjou.

Alain ne sera pas estranger en ritalie. Il ne cherchera pas à imposer l’usage du françois. Il se pâmera à Florence, descendra à Rome, n’en déplaise à Ligue du Nord. C’est d’alliance d’ultradroite et d’ultragauche dont le pays a besoin.

Comme d’autres nations, telle France. Mais cela semble désespéré. Filles braillent dans la rue, c’est leur truc, Alanus, comme dit juif marocain de Boulogne, protégera seulement l’une d’elles d’être tuée. Alain n’a toujours pas compris pourquoi l’ignoble Lelandais a occis Maëlys Araujo. Par sadisme ou satanisme sont raisons les plus évidentes.

Mais payer 500 ou 1 000 euros par jour de taule de Lelandais est effrayant pour le pauvre prole. Laissez-nous le brûler.

Rappelez-vous de nos avertissements de 1788. nous avons prévenu que nous souffrions de disette et que nous rejetions l’odieux décret d’émancipation du juif. Vous n’en avez pas tenu compte. Résultat révolution, surtout dirigée par nobles et bourgeois francs-maçons.

Tout le monde est supposé le savoir en France, mais pas chez les pèquenauds ritals.

 

VIEIL ALAIN

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:19

Vieil Alain d’Issy,  ou vieux Alain, on dit les deux, a tout de suite vu en Nordahl Lelandais gros poisson à cuisiner à l’isolement, 1 000 euros pour taulard hospitalisé.  500 euros à l’isolement. Aigle Noir a voulu se faire Pierre-André Taguieff il y a quelques années. Le monstre polac, goy selon lui, fut d’abord marié à une bretoque, puis à une juive.

Le goy a échoué, peau de Taguieff ne se trouve pas dans son cendrier. Mais il déblatère sur les pamphlets antisémitiques du coupé bretoc Louis-Ferdinand Céline, de race meudonoise, étrangère à Issy. Tauieff en rajoute sur Lucette Destouches, mais on ne frappe pas sur femme de 105 ans. T’es lâche Taguieff.

Il y eut baston samedi à Issy. Pas une goutte de sang n’a coulé. L’Issisois a traité la productrice d’huîtres  d’acachonoise. La garce fut scandalisée. Elle se caillait les miches et se prétendait arcachonaise.

Lelandai, ton avocat Jakubowicz est criminel. A preuve il défend le monstre de la quéquette Nicolas Hulot. Tu aurais mieux fait de le tuer plutôt queque de liquider Maëly.

19 janvier 2018

GUIONNET, LELANDAIS ET LES AUTRES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:17

Lelandais suspect des meurtres de Noyer et Araujo, affaires intéressant tout le monde. Revision assure que Macron est eunuque, Russiatoday le traite d’homme inachevé, ce qui revient au même. Autre gars de gérontophile. Tout le monde est au courant. Avantage de l’eunuque, il négocie contrats avec tout le monde, il n’a pas de principe à la con, sinon business is business.

Pourquoi croyez-vous que hussards montaient hongres ? Parce qu’ils étaient dociles et ne hennissaient pas en voyant jument, truc connu de tous. Y compris du chinetoque, qui fait maintenant réclame à Revision. À commencer par Lenovo, boîte montée après avoir recruté anciens ingénieurs d’IBM. Or Lenovo fait réclame  au passage où elle vante l’action des Mages ayant massacré eunuques de Babylone.

Avantage de Babylone, ville confondue avec Bagdad même si léger doute subsiste sur son antique emplacement, elle est connue de tous. À commencer en Chine dont habitants connaissent mieux les parcours des trois routes de la Soie que nous, même si elles étaient empruntées par Turks. Bref, Mages auraient tué eunuques à Babylone, tout chinetoque comprend. Ce n’était pas exploit militaire, mais Mages sont essentiels en histoire.

Sans mages Jésus fût inconnu. On suppose souvent qu’il étaient trois, tandis qu’on se demande si le présumé futur roi des juifs est né à Bethléem ou à Nazareth. Crèche d’Issy représente un des mages tirant un chameau, précieuse indication signifiant qu’ils étaient venus de loin et avaient traversé le désert ; conclusion, leur patrie se trouvait en Basse-Mésopotamie. Il n’y a qu’en françois que mage a donné image, Bild, kép, picture dans les grandes langues barbares, rosbifs ayant seulement conservé imagination.

Autre époque sans rapport direct avec Lelandais. Mère de Maëlys croit avoir identifié sa fille grâce à un détail de sa robe dans les clichés pris de la sinistre Audi A3 noire. C’est possible, car gendarmes savent maintenant actionner Photoshop, bien que douteux. Assassinat de Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 est peut-être plus vraisemblable parce que de pleine lune, truc que mage et taulard repèrent.

Laïcards journalistes et juges font mine d’ignorer calendrier lunaire, mais il est à examiner quand on se penche sur les disparitions d’enfants ou d’adultes, c’est presque pareil, pleine lune étant pousse au crime. Étudiez le climat le jour et surtout la nuit de chaque disparition. Si ciel est nuageux, ondes de pleine lune sont moins sensibles, mais elles passent en tête de dérangé du bocal.

Jacquot observe : « Tu te prétends courageux, Alain, même le professeur Faurisson l’a dit, mais je te connais, tu es trouillard. À chaque nuit de pleine lune, tu te planques dans ton fort Chabrol, comme tu dis. » Mage rétorque : bon principe ne vaut que si on l’applique à soi-même. J’ai peur et combats pleine lune, les deux vont ensemble.

Supposons complot chinetoque à Issy. Miresse d’Alain Nguyen a presque avoué qu’elle est de race indochinoise, c’est-à-dire chinetoque si on remonte un peu (5 % de la population mais race dominante au Vietnam), sa psychiatre du Centre Chimène, super bien maquillée et de grande taille, a refusé de répondre quand Alain lui demanda sa race asiatique ; joueuse de tennis de Meudon avoua en revanche son origine chinetoque. Omerta règne  tandis que renseignement pékinois semble envoyer femelles à Issy qu’il juge douées pour infiltration initiale.

Consigne apparente des services secrets chinois, ne pas attaquer directement Paris mais passer par la bande, par Issy, ville de Lin Piao et Mao Zedong, excusez du peu, d’abord en y envoyant gros culs. En les priant de se méfier d’Alain, petit-maître du contre-espionnage.

Petit-maître est locution d’émérite feu Jean Marquès-Rivière ; franc-maçon ayant viré sa cuti, ses écrits demeurent remarquables. Il avait pigé l’essentiel, le F∴ souffre de narcissisme. Sitôt adoubé maître il se prend pour dieu, avant d’être souvent atteint de cordonnite, mot du passé grand-maître de Puteaux Jean Verdun exclu pour son exotérisme ; parisois respectable car on peut être franc-maçon sans être con.

Ratier a avoué à Alain au bigophone son appartenance à Pisan, seule DGSI peut préciser date et heure. Il causoit selon lui à frère sans tablier. Et il eut tort de ne pas évoquer que Valls fut membre du Grand Orient de France pendant plus de dix ans à la télé, secret de polichinelle. Défense pour lui, même tactique que Faurisson consistant à garder argus en réserve, mais elle est perdante, il s’agit d’entrer dans le lard de l’ennemi. Qui ose gagne comme on dit.

On écrit sans doute Lin Piao Lin Biao en pinyin, mais le gars est connu sous ce nom. Les deux zouaves sont passés par Issy car sud-ouest parisois était lieu de concentration d’industrie automobile. Citroën à Javel, Peugeot à Issy, Renault à Boulogne, villes réputées prolétariennes à l’époque. Ce qui n’est plus le cas. Issy et Boulogne sont polluées par bobos. Issy est la plus riche malgré sa maigre population en comparaison de Boulogne.

Plan de miresse chinetoque présumée, déporter Alain à BB pour sa prétendue érection permanente. Explication, BB ne signifie pas Bney Brit mais Boulogne-Billancourt. Puis Alain ne bande plus tout le temps, c’est passé depuis deux jours. Plan présumé des empoisonneurs maçonniques, pousser Alain à violer tout homme, femme ou enfant qu’il croise dans la rue, a échoué.

Autre plan suivra. Sexe est basique mais il existe autres moyens d’attaquer l’homme. Projeter benne à ordures dans la gueule d’Alain, par exemple, est possible. Mais il maigrit, il devient de plus en plus souple, ce qu’il fut toujours. Esquive est truc basique en savate. On esquive d’abord, on cogne ensuite.

Sur Lelandais infos de Francebleu Savoie : son père se prénomme Jean-Pierre, ce qu’on aurait dû savoir dès la première heure. Bistrot de Domessin s’appelle Bar du Centre. Ce n’est pas hameau mais village. Ses habitants sont heureux que Domessin soye maintenant connu partout, mais certains amalgament Sven et Nordahl. «  Ils sont terribles » disent-ils, comprenez terrifiants.

Savoyards causent maintenant français, nous ne sommes plus à l’époque du fabuleux Masque de fer où ils jasoient rital. Tout évolue sans le moindre darwinisme, mais Issy a choisi d’entrer en mêlée savoyarde. À tort ou à raison ? Nous le saurons plus tard, mais trop de gens disparaissent en Isère.

Frankiste Alain Jakubowicz a décidé de défendre Lelandais, pourquoi ? Mystère. Maints juifs choisirent de prénommer leur enfant Alain après-guerre car ils avaient eu trouille d’Holocauste, mais pourquoi le juif polac a-t-il accepté de défendre Lelandais, jugé indéfendable par son premier conseil ? Sur ordre du CRIJF ? Bien sûr, Lelandais peut être patronyme juif, mais prénoms du vioque, Jean-Pierre, sont étonnants.

Sur ordre d’État ? C’est possible. Tu discréditeras LICRA et CRIJF mais nous te soutiendrons Jakubowicz, monstre Alain n’aura rien gagné. Il s’en prendra à ses plumes, même si son coiffeur sarrazin pédé juge qu’elles sont touffues.

Dans leur Protocole, sages musulmans disent en substance que c’est grâce au ventre fécond de nos femmes que nous conquerrons le monde. Trappes et dix-huitième arrondissement de Paris, comme partie de Seine-Saint-Denis sont passés à l’ennemi non islamiste mais musulman, tandis que roicos continuent de se prosterner dans la basilique à la mémoire du roi deux fois raccourci Louis XVI. C’est à se taper la tête contre les murs, quand pape dit François recommande d’accueillir toujours plus de migrants, ces parasites. Avec le soutien du F∴ Collomb qui n’expulsera aucun clandestin.

Pendant ce temps Jakubowicz réclame libération de Lelandais dans l’affaire de la fillette, le parquet s’y oppose, puis il fera appel avant éventuellement de se pourvoir en cassation, voilà à quoi magistrats du siège passent partie de leur temps. Nouvelle équipe d’une dizaine de gendarmes vient d’être affectée à enquêter sur l’éventuel passé criminel de Lelandais. Deux pistes écartées, disparition d’Estelle Mouzin, tuerie de Chevaline.

On pouvait s’en douter, d’autres suivront. Mais État s’inquiète de la question posée dans la presse : Lelandais est-il tueur en série ? Problème, pour obtenir ce titre, il faut avoir refroidi au moins trois personnes. De toute évidence, disparitions les plus récentes sont à fouiller, de 2015 et 2016 en particulier, en Savoie mais pas uniquement. Car Lelandais roule assez vite comme on l’a vu à Chambéry, en évitant seulement de se faire flasher.

Gendarmes sont au jus qu’il leur faut dépasser étroites limites départementales, ils enquêtent déjà en Haute-Savoie et dans le Gard, consigne est passée. Quand vous voyez képi, ne vous dites pas automatiquement que tête de celui qui le porte est celle d’un con, bien qu’il obéisse aux ordres des juges, ou plutôt des jugettes à la con. Flics et gendarmes causent des jugesses, pas Revision qui part du principe que jugette est destinée à tailler sucettes.

Conseil donné aux nouveaux enquêteurs, observez possible concordance des dates des disparitions et du calendrier lunaire. Cela ne figure pas dans votre protocole mais c’est piste à suivre. Auquel cas vous pourrez conclure que le présumé coupable est dérangé mental comme Lelandais, soumis à influence astrale, pouvant être à la fois bestial et rusé, ce qui ne simplifie pas les choses.

Parents de Maëlys ont fait appel à des voyants pour faire avancer l’enquête. Erreur, car mages sont plus compétents que charlatans.

Ossements ont été trouvés à côté des restes du crâne d’Arthur Noyer. Première question, leur identification, deuxième, permettent-ils de déterminer cause de sa mort ? S’il a été tué d’une manchette dans la nuque au niveau des vertèbres cervicales ce sera signé Lelandais, car on apprend à tuer comme ça à armée. Peut-être après avoir pris coup de pied dans les couilles, mais toute trace aura disparu. Découverte du squelette est bonne nouvelle, surtout qu’os ont été conservés en assez bon état ces deux derniers mois sous la neige.

Hélicoptère de gendarmerie les a découverts vendredi après-midi près de Montmélian, à 16 kilomètres de Chambéry, après plusieurs heures de vol. Imaginez moyens techniques réunis et leur coût, le prole en perd son françois. Pendant ce temps jeunes sarrazins commettent viols, vols à l’arraché avec violence, etc., sans être inquiétés, gendarmerie étant mobilisée sur l’affaire du siècle.

Personne n’est dupe, matons, après flicards, réclament plus de prérogatives. Près de 2 000 islamistes en taule, va falloir bientôt leur ouvrir CC. Au cas par cas, dit Macron, soit, leur dangerosité n’étant pas identique, mais nous avons débuté politique d’extermination des barbus aux Hauts d’Issy. Pour nous mieux vaut employer polac, portos ou armingo que barbu. Race armingote est peu répandue en France mais a envahi Issy (près de 3 000 âmes). Les bêtes sont domestiquées, presque civilisées, Aznavour se dit prêt à accepter joug du Front national que Marine passe son temps à détruire.

Moulin dit : « Tu dénigres les barbus, chef, mais tu es toi-même barbu. » Pas de réponse, sinon nombreux rois de France furent barbus. Comme le roi Dagobert qui a mis sa culotte à l’envers, légende répandue en Bretagne, région d’arriérés du bocal. Moulin râle : « Tu passes d’un racisme à l’autre Alain, tu cries vive la Bretagne ! le 14 janvier, tu tapes maintenant sur cette province, ne t’étonne pas si peu de gens te suivent. »

Voire, petite montée des vues dimanche (78) due aux affaires Lelandais. Lecteurs souhaitent information fiable difficilement trouvable en presse. Revision en donne version partiale condensée émaillée d’issisismes. Mais Alain n’y peut rien si Sven et Nordahl sont nés à Boulogne, sa seconde ennemie après Paris. Dès lors affaires Lelandais cessent d’être savoyardes, elles deviennent Bas Hauts-de-Seinoises, placées sous la compétence juridictionnelle de la Maison Forte d’Issy.

« Mais ta maison forte fut détruite il y a plus de deux siècles Alain, réveille-toi. Tu as montré fièrement vestiges d’un de se murs à un touriste, tu te demandes si une maison aux murs fortifiés n’en faisait pas partie, mais renseigne-toi, bouge ton cul. » On ne parle pas ainsi à son chef Jacquot. S’il est nommé guide touristique, ou même avant, Alain enquêtera. Toujours est-il que prénoms scandinaves Sven et Nordahl auraient été donnés à ses fils par leur père parce qu’il bossait pour une entreprise finlandaise selon Juifkipédia, mais ça cloche.

D’abord parce que ces prénoms sont aryens, pas finnois, mais supposons que le père Lelandais aye voulu judacer. Tout nom de ville ou de pays peut être juif. Vient ensuite son prénom Jean-Pierre. Pierre est juif, tandis que Jean, prophète chrétien d’Apocalypse, peut être présumé vassal de Pierre, Peter en grandes langues barbares.

D’où nouvelle hypothèse, juif polac Jakubowicz, ancien président de LICRA dit-on, aurait décidé de défendre Nordahl Lelandais parce que voyant en lui coreligionnaire putatif. Se doutant de sa culpabilité il sait en même temps que tuer goy n’est pas crime selon Talmud.

17 janvier 2018

DEUX TEMPS, TROIS MOUVEMENTS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:28

Vous croyez quoi ? MI5 et MI6 ont fait embaucher Ramadan à Oxford parce qu’il est doué. Il cause mieux françois que Laibi. Ses explications d’arabe sont limpides. Avec lui on croit aussitôt comprendre djinn et selem. Djinn à ne pas confondre avec jean, même prononciation. Le fût, pas le gars.

Encore invention française, mais nous n’y pouvons rien si Français ont inventé plein de choses en Amérique. Bref, le Galois préfère Cambridge à Oxford, erreur du renseignement britannique d’avoir nommé Ramadan dans ce trou. Pourtant il est doué. Le violeur en série, dit-on, va se reconvertir au Katar après avoir excité jeunes de Bagnolet avec l’appui des trotskards, dixit Soral.

Que valent propos du complotiste ? Presque rien, mais il a mobilisé ses antennes. Bref, Ramadan ne sera pas cuit en deux temps, trois mouvements.

Autre piste, mort d’Emmanuel Ratier, de Pisan, par arrêt cardiaque. Revision en a douté, mais Maître Éric Delcroix l’a informée qu’il avait été victime peu de temps avant d’anévrisme. Anévrisme suivi de crise cardiaque au sortir d’une grotte, tout semblait coller. Mais voyez YouTube, chaîne performante. Peu de temps avant sa mort Ratier avait publié  Le vrai visage de Manuel Valls, ce qui lui a peut-être coûté la vie.

Valls fut ministre d’Intérieur puis premier ministre, il lui était facile d’appuyer sur bouton rouge. Ratier nettoyé ? C’est possible. Voyez sa verve rogue contre Valls et n’oubliez pas qu’il fut toujours copain d’Alain, ce monstricule.

Son tort ? Peut-être passé de dos à la télé, visage masqué, car craignant d’être assassiné. Il révèle que père et grand-père de Valls furent franquistes, comprenez partisans de Franco. Or Manuel Valls est susceptible, il tient à ses multiples images, tantôt de gôche propalestinoque, tantôt ardent sioniste marié à guenon juive. Qu’il aye ordonné de liquider Ratier est possible. Crise d’anévrisme à 58 balais suivie d’arrêt cardiaque au sortir d’une grotte est possible, mais le grand San Antonio se fût interrogé à ce sujet.

Mourir en lieu public entraîne autopsie, mais elle a pu être bâclée, tandis que diagnostiquer mort d’arrêt cardiaque semblait évident. Pas besoin d’examiner son sang ? Quelle erreur ! Poison maçonnique fut longtemps réputé indécelable, mais temps ont changé, c’est maintenant calculateur qui juge examens radiologiques ou échographiques. C’est sans doute pareil pour analyse de sang, machine pouvant voir trucs inaperçus de l’humain.

Ratier était peu sportif à notre connaissance, mauvais pour son cœur, mais il ne fumait ni buvait alcool, doubleplus mauvais. Alerté par sa crise d’ANV il n’aurait pas dû visiter grotte de l’Aven-Oignan, en Ardèche, le 19 août 2016, soit.

Delcroix est parvenu à recruter équipe valable pour reprendre le flambeau de Faits & Documents, dit-on, que Ratier envoya gracieusement à Alain pendant une décennie. Puis il y eut rupture imputée à Pisan. Peut-être dommage pour toi, Ratier, car tu fusses encore en vie. Tu as eu tort de passer visage masqué à la télé. Affreux sarrazin Ramadan et juif polac Finkiekraut se présentent à visage découvert et ça marche. Recette, dites je suis galois, voyez mon vit et mes batoches au besoin, je n’ai peur de personne.

Journaliste d’I-Média Martial Bild, au nom boche signifiant image, t’as prévenu le 25 avril que ton livre est bombe. Tu as répondu maladroitement Ratier le normandaud « bombe pacifique ». Tu as connu beaucoup de bombes pacifiques ? Moi pas.

Tu savais que tu pouvais être tué. Comme il est dit en Protocole, sages de Sion peuvent librement tuer maçons, comme toi Ratier. Mais tu as poussé le bouchon loin. Tout le monde sait maintenant que Valls est fils et petit-fils de franquistes marié à une grognasse juive.

14 janvier 2018

MACRON INACHEVE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:46

Censure règne en France de façon abominable. Tout le monde savait que Pierre Bergé était pédé mais pas qu’il avait fait manger sa merde à Yves Saint-Laurent, révélation de Fabrice Thomas qui a dû se réfugier au Québec pour publier son livre après avoir en vain passé coups de fil à 300 journalistes, c’est lui qui le dit en réponse à Salim Laibi.

Bergé était monstre sacré parce que juif tenant maison de haute couture. Il n’atteignait pas le niveau d’Auschwitz, camp adoré de tous, les uns rêvant de pousser juifs dans la chambre à gaz, les autres pleurant sur le sort des victimes, bien qu’il y eût près de 50 % de détenus juifs ayant cassé leur pipe à Auschwitz, précision indispensable. Règles d’histoire, on dit que Zevi fut contraint de se convertir à islam, ce que ne fait pas Laibi, et qu’il y eut près d’un million de morts en liaison avec la politique antijuive hitlérienne et de ses alliés. Ce que tait Faurisson, qui feint d’oublier que Germanie avait alliés, mais massacre de milliers de juifs de Moldavie sont imputables à armée roumaine.

Pour les chiffres, toujours pareil, Revision procède par approximation. Combien de juifs morts au service du travail hongrois ? Elle ne sait pas. Des dizaines de milliers morts du typhus, des bombardements soviétiques, de marche forcée ou exécutés. Alain a visité archives militaires sur la butte de Bude, résultat est flou. Personne n’en parle car le maréchal Horthy fut innocenté par les vainqueurs. Sauf à Sorbonne, où un juif amerloque a souligné la dangerosité du Magyar avec son aigle noir.

Français de l’orateur était presque impeccable, mais on dit touroul en frangyar, pas aigle noir. Confusion des deux est tentante, touroul étant oiseau mythique contrairement à aigle noir, appelé aigle royal en Corse et en Savoie, départements récemment francisés. Récemment signifie il y a deux ou trois siècles dans la boche de l’historien qui n’a pas même rapport au temps que le toutime.

Idem à Bude et à Issy, il nous faut un monticule et une source pour bâtir hameau, puis village, bourgade, enfin bourg. Issy ne prétend pas rivaliser avec Judapest. Issy est bourg, seconde capitale mondiale du numérique après Silicone Valley. Et crussiez-vous qu’Issisois ne lussent pas Revision ? Nenni.

Comme Russiatoday, qui révèle que Macron aurait été violé par Brigitte à l’âge de 15 ans. Possible et impossible. Brigitte se sera assise sur son zizi avec son vagin dominateur et Macron n’aurait pas bandé car il en est incapable. Voyez, Revision traite d’eunuque Macron, Russiatoday d’homme inachevé, c’est pareil.

Alain vient de se faire plaisir hui en criant « Vive la Bretagne ! » puis « Vive Issy ! À bas les Moulineaux ! » Gens ont fait mine de ne rien entendre, mais bretocs (près de 3 % de la population) sont ultraminoritaires, comme gars de la butte ou des bosses. Alain court droit au suicide. Pourtant il s’en fout, il est trop bête pour penser. Lobby juif lui casse les couilles ? Il va le dégommer. Tout espoir de réflexion supérieure de sa part est exclu.

Soral tente maintenant de se rattraper en égratignant Ramadan, selon lui agent de l’empire américano-sioniste. De surcroît soutenu par les trotskistes mondialistes. Il est vrai que Plenel, au patronyme bretoc, la fout mal dans sa vitrine, mais tous deux font partie du système. Ramadan vient d’être touché mais pas coulé, idem pour Plenel.

Financé par Katar, écriture turque, et fourbe Albion, Ramadan est désopilant. Turc, török en hongrois, est trop souvent négligé, pourtant ses transcriptions du sarrazin ou d’arabe, on peut dire les deux, sont bonnes. Török a été remarqué à chaire de turc, et on devrait peut-être dire turuc, magyar étant plus pure langue touranienne, bien qu’altérée de françois et de germain, que turc. Vous avez pigé le truc du Turc ?

Soral est désagréable parce que vulgaire. N’ayant pas décroché son bac il souffre de lésions cervicales en sa qualité d’ancien boxeur, car chaque coup de poing pris au visage interrompt irrigation sanguine du cerveau. Ôtez lui ses deux locutions de prédilection de sa bouche, praxis et empire américano-sioniste, l’ancien boxeur ne dit rien, il est perdu. Lui et son pote Dieudonné font-ils partie du système ? C’est possible.

Alain est réputé mage chaldéen avec sa barbe à la con. De surcroît magyar, pas turc comme fille des Épinettes, car Turcs et armingos voisinent dans ce quartier. Escalier roulant du führer Santini ne marche pas car idiot n’a pas compris qu’il fallait le protéger des intempéries. Bombardé de chiures de pigeons, il claque à la moindre tempête, voilà comment État dilapide argent du contribuable. Mais tyran y a sans doute renoncé.

Bilan, vues en baisse. Nous sommes passés entre 50 et 90  ces derniers jours, c’est déjà pas mal. Mais vous hésitez à donner étoiles à Revision. De quoi avez-vous trouille ? De Macron eunuque ? Tout le monde le sait. De la volonté de Guionnet de descendre lobby juif ? Mais c’est son choix. Dentelle, il ne connaît pas.

Remontée des vue grâce à Facebook, tandis que lecteurs de plus en plus nombreux cherchent guionnet, c’est eux qui écrivent le nom ainsi. Forcément, l’animal est différent des autres. Il prétend tenir Issy, mais il est apprécié par touristes quand il leur conte histoire de la vergne. Là, ancien mur de Maison Forte, là Peugeot, là aéroport, bobos sont ravis. Despote Santini devrait l’embaucher comme guide touristique à 600 € par mois. Pas à plus, car il veut cumuler sa retraite et son salaire, mais il acceptera pourboires.

Guionnet montrera tout, bien que sa spécialité soye surtout la butte. 95 kilos, il la monte maintenant presque comme une chèvre. 92 kilos est envisageable, mais moins est difficile, voyez sa carrure d’ancien boxeur, plus de savate que de boxe anglaise. À chacun sa tradition, boxe anglaise pour Alain Soral, savate pour Alain d’Issy. Mais tu es plus vieux, vient d’objecter Olivier. Soral au moins 57 ans, Guionnet 63 ans, combat est inégal, mais vrai Alain sortira coups de dessous les fagots.

Aigle Noir est aimé par jeunes à Issy, ils s’imaginent qu’il est maous costaud, mais impossible de combattre seul lobby juif. Essayez, vous allez vous allez vous rétamer.

Catherine Deneuve rejoint positions anti-féministes, c’est bien. Quand on frotte grosse en métro bondé, c’est naturel, comme quand elle jouit parfois quand elle est violée. C’est loi de nature qui veut ça.

16 janvier, semi vieille nana aux bas noirs dans le métropolitain, elle est prenable, dommage que voiture ne soye pas bondée. Coup du frotti frotta s’ensuivît, gueuse fut consentante. Nous l’avons dit, n’allez pas chercher réflexion élevée chez Alain. Deneuve, née en 1943 à Paris, quand France était en cours de purification raciale, est chique fille.

Procès imaginaire : « Monsieur Alain Guionnet, cela fait vingt ans que vous n’avez pas comparu devant notre chambre, mais vous voulez à présent pousser juifs dans la chambre à gaz, c’est grave au regard de la loi. » — Je n’en ai pas conscience. Et puis je parle d’autres gens, je suis incapable de pousser tous les juifs dans la chambre à gaz. » « Mais vous le souhaitez, avouez-le. » — S’ils me cassent vraiment les couilles je le ferai pour défendre l’honneur d’Issy, ma patrie. »

Audience sans issue. Il n’y a plus de place en prison tandis qu’emmater quelqu’un pour issisisme la fout mal. Gardiens de prison disent qu’ils sont mécontents de leur boulot, il faut savoir écouter masse.

Accrochage dimanche avec une Savoyarde. L’idiote ne voyait pas l’aéroport, elle imaginait qu’un héliport se trouvait plus loin. Suivit flopée d’injures. Tu es miboche miritale, ta potesse polca est meilleure que toi. Savoyarde ne voulut plus causer à Alain, qui dit à la polca qu’elle pouvait être aimable. Garce répondit oui, avant d’avouer que ses ancêtres sont venus en France sous Napoléon, car Issy fut envahie par polacs. Immigration dont Revision parle peu, mais séminaire de la bosse est polac.

Polcas sont facilement reconnaissables. Poil blond, œil bleu, tour de taille élevé, traditionnellement alliées de magyarie. Trucs trop souvent ignorés.

Salope savoyarde a parlé de ses couilles imaginaires avant de dire putain, toutes les filles causent comme ça maintenant. Il aurait été vain de lui signaler déclinaison d’ancien françois (pute cas sujet, putain cas objet, comme copain/compagnon, gars/garçon). Quand tu dis putain, Savoyarde, tu désignes femme objet, nullement sujette. Alain préfère dire pute vierge ! Pute est sujette, c’est elle qui décide.

Nuance inconnue en Savoie. Je te plains. Tu es miboche miritale mais aussi suissarde. Rassure-toi, suissard n’est pas compliment, même si gens de cette race se précipitent en ce moment sur Revision. Forcément, Ramadan est de nationalité suisse tandis que Reynouard et Soral sont soupçonnés d’origine judéo-helvétique. Et les Galois dans tout ça ? Il y en a surtout un qui brandit son imaginaire drapeau hussard à Issy, sans compter sur renfort facho ou ultragaucho. Il filera droit devant. Parmi ses lacunes il ignore la peur.

 

30 mai 2018

GUIGUI ET RIRI

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:38

11 mois de prison ferme, quelle rigolade ! Tu ne feras pas un seul jour de mate jeunot Hervé Ryssen. Ruse, tu dis au JAP que tu acceptes d’indemniser LICRA, ensuite tu ne files pas un rond à l’association de malfaiteurs. Ton dossier sera quasiment classé sans suite.

Tu as tort de ne pas écouter conseil de vieux con, mais Guigui a purgé un an de taule ferme avec superbraqueurs contrairement à toi. Il n’a pas craqué. Tu feras au maximum huit mois de prison, juste de quoi te dégourdir les gambettes. Je te conseille maison d’arrêt de Nanterre, dans ton coin, et de ne pas demander régime spécial de détention pour délit de presse, sinon ordures vont te balancer à Fresnes, en enfer.

Tu m’écoutes petiot. À Fresnes, Guigui a surtout eu un pote, Jean-Claude Pressac maintenant décédé. Plus tard, matons de Fresnes ont rencontré Alain à Montpar’, ils étaient contents. Mais Fresnes est à éviter à tout prix, tu peux y choper tas de maladies.

T’as pigé jeunot ? Salope de directrice de Nanterre est moins garce qu’elle semble, ce n’est pas elle qui régit les coursives. Tu seras bien à Nanterre, surtout que tu ne bois pas d’alcool ni ne fumes. C »est bien, tu passeras pour anachorète, espèce en voie de disparition.

Guigui est amoureux fou de sa miresse indochinoise N’guyen. Pourquoi ? Parce que N’guyen a tort, mais elle aime Akain.

Page suivante »