Alain Guionnet – Journal Revision

31 décembre 2011

BOBO AMOUREUX !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:56

Il fallait que ça arrivât. Bobo, qui a récemment publié une photo de lui sur son site http://propagandes.info, est bellâtre, genre gondolier venisois au poil noir. Il cherchait conquête amoureuse qu’il vient de trouver ! Dans « Hummm y’a bon la quenelle juive », titre accompagné d’une photo obscène où on voit un amerloque bouffer des yeux de cochon (y’en a en hot-dog), Bobo avoue son coup de foudre. Il écrit : « Bon, je confirme, le goy est irrécupérable de connerie, de mesquinerie, de naïveté, peu importe, le résultat est le même. Je crois que c’est un peu pour ça que j’aime bien Guionnet, malgré tous ses travers, il voit assez juste sur le sujet, mais jusqu’où ? »

Question à laquelle Bobo ne répond pas. Forcément, amoureux du « troglodyte d’Issy », comme il dit, il ignore sa vision des choses, car quand le troglodyte entre dans sa caverne, Bobo ne sait pas où et quand il va sortir. Il a flashé sur « Le Bel et la Bête », papier d’un directeur de publication gazant haut et fort. Car Bobo est malin. Il a compris qu’il y a deux camps chez les révisos : Faurisson, qui verse chaudes larmes sur les martyrs de sa cause ; Guionnet, qui jase de victoires, vraies ou imaginaires. Entre les deux Bobo a fait bon choix.

Bien que son amour soit justifié, il n’est pas sûr que l’antijuif s’unisse à l’antichémite. Surtout quand il voit Bobo incapable d’écrire famille goye. Le bougre tape sur l’abruti goy, c’est facile. Mais le goy fait en partie semblant d’être idiot, ce en quoi il excelle avec son narcissisme, point faible selon juif et gniable, tandis que le juif narcissique a appris à cacher son travers en présence du goy. Seul gniable lui est supérieur, bien qu’il soye sa création. Dans l’affaire le goy est ridicule.

Bobo prétend qu’il n’est ni juif ni tzigane, comme nous l’avions cru, mais « canonisé ». Tiens, les ancêtres du bellâtre fussent sanctifiés, nous demandons des preuves. Après tout pourquoi pas ? Bobo soutient Vincent Reynouard, qui jure que l’Ancien Testament est authentique. Canonisé, Bobo serait fils de Rome l’impure, la fourbe. Il a apparemment oublié ce que la France doit aux Francs, connard méridional ! C’est aux Francs que nous devons les magnifiques sons u et eu. C’est eux qui dominèrent Issy, certes après la charte Childebert de 558, même si l’abbé Lebeuf croit déceler la présence de Lombards au village au onzième siècle. Mais Issy et Paname sont sites boches plus que ritals.

L’Issisois a esprit boche, c’est pour ça qu’il le dénigre, car il cause françois, langue à nulle autre comparable. Foutre le Lombard ! Foutre Bobo ! dont l’amour est futile car le site combat pour l’hégémonie de l’empire françois contre les sages de Sion, sur base socialiste nationale.

Bobo et Guionnet ne coucheront pas ensemble, tout le monde aura compris ; la guerre est déclarée entre antijuif et antisémite.

(Un lecteur de Bobo pense qu’il était bourré quand il écrivit sa déclaration d’amour, mais c’est normal pour un canonisé qui fête l’excision de son gnieu. Premier janvier 2012, à tort nous avons cru que Bobo avait supprimé son papier. Mais non, il a changé son illustration. On y voit maintenant un bolchevik et un boche hitlérien taper sur un financier juif, le malheureux. Bobo n’a pas renoncé à sa mal-pensance, il veut la peau et les os du juif. Phénomène connu. Sur toile, les antichémites se montent la tête. Difficile de leur donner tort, même si l’antijuif est plus modéré. 2 janvier, Bobo a rétabli son illustration de l’amerloque bouffeur d’yeux de cochon, il est paumé. Il en rajoute. Il traite Guillotine de tantouze, question qui sera vite tranchée. Foutre le méridional ! Vive le Franc !).

1 commentaire »

  1. Bobo n’aime pas, Bobo s’aime, tout court, tout seul d’un vigoureux coup de poignet il se déclare son amour. Il s’agite comme un vase que l’on rince, rapidement, puis s’essouffle, rompu, Bobo devient un peu plus flasque.
    Bobo est ainsi. Il n’aime pas non plus lire de chose pas bien sur son prophète, là Bobo devient sectaire.
    Il est comme cela Bobo, comme ceux qu’il décrit si bien.

    Commentaire par Le documentaliste — 1 janvier 2012 @ 12:33 | Répondre


Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Thème Rubric. Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 25 autres abonnés

%d bloggers like this: